//img.uscri.be/pth/07191ef502aacb2128aa0950dd0b09ef82bbc2f4
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Autres regards

De
128 pages
Treize nouvelles, et notamment dix textes poignants sur des femmes homosexuelles, fières malgré les humiliations… On néglige que l’homosexualité n’a pas toujours été une “évidence“, le propos de Marie-José Noëll se charge d’invoquer les persécutions plus ou moins patentes d’une société qui souvent, peine à envisager la différence comme autre chose qu’une tare à condamner. Si la lutte contre l’homophobie rappelle celle menée contre le SIDA, c’est en partie parce qu’elle s’est progressivement éteinte à la fin des années quatre-vingt-dix, considérant bravement que l’image du pire se situait essentiellement dans le rétroviseur. Ingénuité bonhomme que le recueil de nouvelles de Marie-José Noëll permet de mettre au jour. De sa condamnation récente à sa légitimité antérieure, on oublie à tort que l’homophobie a perduré et subsiste encore, autant que sa réprobation constitue un acquis fragile, neuf et que les discriminations à l’égard des homosexuels se font désormais insidieusement… Un livre-rappel qui ne doit pas rester sans suite. Si la lutte contre l’homophobie rappelle celle menée contre le SIDA, c’est en partie parce qu’elle s’est progressivement éteinte à la fin des années quatre-vingt-dix, considérant bravement que l’image du pire se situait essentiellement dans le rétroviseur. Ingénuité bonhomme que le recueil de nouvelles de Marie-José Noëll permet de mettre au jour. De sa condamnation récente à sa légitimité antérieure, on oublie à tort que l’homophobie a perduré et subsiste encore, autant que sa réprobation constitue un acquis fragile, neuf et que les discriminations à l’égard des homosexuels se font désormais insidieusement… Un livre-rappel qui ne doit pas rester sans suite.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Autres regards
Marie-José Noëll Autres regards
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com
Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France Tél. : + 33 (0) 1 53 69 65 55
IDDN.FR.010.0114299.000.R.P.2009.030.40000
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication aux Éditions Publibook en 2009
A Toi, Lorette
A Vous, Rosine
« Lamour est transparence, cest la puissance de lun qui provoque la puissance de lautre, cest vouloir plonger pour pouvoir ensuite senvoler. » Sylvie Sicotte (auteure québécoise)
« La pensée a des ailes. Nul ne peut arrêter son envol. »
Youssef Chahine (cinéaste égyptien)
« Rire,  t isquer de paraître. c es r Pleurer, cest risquer de paraître fragile. Aller vers quelqu un, c est risquer de sengager.   Exposer ses sentiments, cest risquer dexposer son moi profond. Présenter ses idées et ses rêves aux autres, cest risquer de les perdre. Aimer, cest risquer de les perdre. Aimer, cest risquer de ne pas être aimé en retour. Vivre, cest risquer de mourir. Espérer, cest risquer de désespérer. Essa  st risquer déchouer. yer, c e Mais il faut prendre des risques, car le plus grand danger dans la vie cest de ne rien risquer du tout. Celui qui ne risque rien ne fait rien, na rien, nest rien. Il peut éviter la souffrance mais il napprend rien, ne ressent rien, ne peut ni changer, ni se développer, ne peut ni aimer ni vivre. Enchaîné par sa certitude, il devient esclave, il trahit sa liberté. » Anonyme
9