Comprendre l'économie internationale

-

Français
206 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'économie mondiale est le reflet des stratégies économiques de chacun des Etats du monde. De ce fait, nous autres citoyens sommes les principaux acteurs de la mondialisation : nous bâtissons l'économie internationale au quotidien, souvent sans en avoir conscience. En permettant une étude des mécanismes économiques internationaux, cet ouvrage facilite la compréhension des relations économiques qui se nouent entre les Etats et propose une analyse accessible à tous.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2013
Nombre de lectures 50
EAN13 9782336320045
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

C o l l e c t i o nL’ E S P R I TÉ C O N O M I Q U E
S É R I EC O U R SP R I N C I P A U X

GérardFonouni-Farde

Comprendre l’économie
internationale

L’économie pour tous !









COMPRENDRE L’ÉCONOMIE
INTERNATIONALE




































© L’Harmattan, 2013
5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.f

ISBN : 978-2-343-00764-9
EAN : 9782343007649





Gérard Fonouni-Farde




COMPRENDRE L’ÉCONOMIE
INTERNATIONALE

L’économie pour tous !














Collection « L’esprit économique »

fondée par Sophie Boutillier et Dimitri Uzunidis en 1996
dirigée par Sophie Boutillier, Blandine Laperche, Dimitri Uzunidis

Si l’apparence des choses se confondait avec leur réalité, toute réflexion,
toute Science, toute recherche serait superflue. La collection «L’esprit
économique »soulève le débat, textes et images à l’appui, sur la face
cachée économique des faits sociaux : rapports de pouvoir, de production
et d’échange, innovations organisationnelles, technologiques et
financières, espaces globaux et microéconomiques de valorisation et de
profit, pensées critiques et novatrices sur le monde en mouvement...
Ces ouvrages s’adressent aux étudiants, aux enseignants, aux chercheurs
en sciences économiques, politiques, sociales, juridiques et de gestion,
ainsi qu’aux experts d’entreprise et d’administration des institutions.

La collection est divisée en six séries :

Dans la sérieEconomie et Innovationpubliés des ouvrages sont
d’économie industrielle, financière et du travail et de sociologie
économique qui mettent l’accent sur les transformations économiques et
sociales suite à l’introduction de nouvelles techniques et méthodes de
production. L’innovation se confond avec la nouveauté marchande et
touche le cœur même des rapports sociaux et de leurs représentations
institutionnelles.

La sérieL’économie formelle apour objectif de promouvoir l’analyse des
faits économiques contemporains en s’appuyant sur les approches
critiques de l’économie telle qu’elle est enseignée et normalisée
mondialement. Elle comprend des livres qui s’interrogent sur les choix des
acteurs économiques dans une perspective macroéconomique, historique
et prospective.

Dans la sérieLe Monde en Questions sontpubliés des ouvrages
d’économie politique traitant des problèmes internationaux. Les économies
nationales, le développement, les espaces élargis, ainsi que l’étude des
ressorts fondamentaux de l’économie mondiale sont les sujets de
prédilection dans le choix des publications.

La sérieKrisisa été créée pour faciliter la lecture historique des problèmes
économiques et sociaux d’aujourd’hui liés aux métamorphoses de
l’organisation industrielle et du travail. Elle comprend la réédition
d’ouvrages anciens, de compilations de textes autour des mêmes
questions et des ouvrages d’histoire de la pensée et des faits
économiques.

La sérieClichésété créée pour fixer les impressions du monde a
économique. Les ouvrages contiennent photos et texte pour faire ressortir
les caractéristiques d’une situation donnée. Le premier thème directeur
est : mémoire et actualité du travail et de l’industrie ; le second : histoire et
impacts économiques et sociaux des innovations.

La sérieCours Principauxdes ouvrages simples, comprend
fondamentaux et/ou spécialisés qui s’adressent aux étudiants en
licence et en master en économie, sociologie, droit, et gestion. Son
principe de base est l’application du vieil adage chinois: «le plus
long voyage commence par le premier pas ».








A mes enfants, Guillaume et Camille



















SOMMAIRE


INTRODUCTION ......................................................................................15


THEME 1 : Les échanges internationaux
I- Fondements et mesure des échanges internationaux.......................... 21
1) Une économie qui s’ouvre sur l’extérieur pour échanger...................21
2) 37La mesure des échanges extérieurs.....................................................
II- L’organisation des échanges internationaux ......................................44

1) L’organisation commerciale des échanges internationaux................. 45
2) L’organisation monétaire des échanges internationaux......................48
Réflexion et Débat ......................................................................................59


THEME 2 : La mondialisation de l’économie
I- Les trois rouages de la mondialisation de l’économie .........................67

1) Définition de la mondialisation de l’économie................................. 68
2) Les mécanismes de la mondialisation de l’économie :
trois rouages .......................................................................................69
II- Les effets de la mondialisation de l’économie..................................... 79

1) La mondialisation : un progrès........................................................... 79
2) ......................................................... 81La mondialisation : une menace
Réflexion et Débat ......................................................................................86


THEME 3 : L’Europe économique et monétaire
I- L’Europe : une union économique et monétaire..................................95
1) 97L’Europe économique et commerciale...............................................
2) 105L’Europe monétaire..........................................................................
II- L’Europe et la mondialisation de l’économie ...................................118
1) L’Europe : une économie à 28, performante…............................... 119
2) … Et une Europe qui piétine............................................................ 128
Réflexion et Débat ....................................................................................147

9

THEME 4 : Les inégalités mondiales : le sous-développement
I- Les inégalités de développement entre les pays ..............551 ................
1) 156La notion de développement et sa mesure........................................
2) 161Les inégalités dans le monde............................................................

II- Les caractéristiques du monde en développement.......................... 166
1) Leurs caractéristiques communes : les principales difficultés..........166
2) Un « tiers-monde » éclaté : des PMA (pays les moins avancés)
aux pays émergents ..........................................................................169
Réflexion et Débat..................................................................................... 187


GLOSSAIRE ............................................................................................. 191

10

AVANT-PROPOS


Vue d’une autre planète, l’économie mondiale représente une gigantesque
fourmilière où chaque pays joue un rôle économique et commercial
particulier. Les États tissent entre eux des relations plus ou moins étroites et
s’échangent marchandises et capitaux dans le but de s’enrichir.

C’est ainsi qu’ils construisent, à travers leurs échanges, leurs
comportements, leurs décisions et leurs productions, ce que l’on peut
désigner comme l’économie internationale.
Certains d’entre eux, souhaitant obtenir le premier rôle économique, se sont
unis pour garantir la paix et s’enrichir. D’autres, au contraire, ont de grandes
difficultés à monter sur la scène internationale et doivent se contenter des
seconds rôles voire parfois de simples rôles de figurants.

L’économie mondiale est très hétérogène et inégale. Elle est le reflet des
comportements de chaque État qui la compose. Et, chacun d’entre eux, est le
reflet de nos propres comportements.
Ainsi à travers nos actes économiques, nous bâtissons l’économie
internationale sans vraiment la comprendre.
Combien de fois entendons-nous dire : «on n’y peut rien, c’est à cause de la
mondialisation», ou encore : «c’est la faute de l’euro» ?
À travers cet ouvrage d’initiation économique, faisant suite au premier tome
relatif aux relations économiques entre les agents économiques, nous allons
chercher à comprendre l’ensemble des relations économiques qui se nouent
entre les Nations. Son but est de mettre à la portée de tous, la compréhension
de l’économie internationale.

Le contenu de ce manuel de découverte de l’économie internationale
s’intitule :
x Les relations économiques entre les États

Il se découpe enquatre thèmeséconomiques illustrés de schémas auxquels
s’ajoute uneréflexion qui suscitele débat, suivie d’une rubriquePour en
savoir plus.

11

Les relations économiques entre les pays



Les agents économiques interviennent dans les relations économiques
internationales. Depuis la seconde guerre mondiale, les échanges entre les
États se sont amplifiés. Ces relations économiques internationales entre les
Nations sont source de progrès mais égalementsource de nouvelles
contraintes économiques.






13

INTRODUCTION


Aucun État ne dispose sur son territoire de toutes les ressources pour
produire, de tous les biens ou services pour satisfaire les besoins de sa
population, soit parce qu’il ne peut pas les produire par manque de
ressources naturelles et économiques, soit parce qu’il n’a pas les quantités
suffisantes pour répondre aux besoins de ses résidents.
C’est donc grâce aux échanges internationaux que chaque État pourra
résoudre ce problème. Participer à l’échange international est devenu une
nécessité mais qui n’est cependant pas sans risque.
Chaque État pourra ainsi importer les marchandises ou services dont il a
besoin et les obtenir au moindre coût.
Ensuite, il devra en contrepartie vendre ses produits à l’étranger en
exportant, non seulement pourse procurer des devises (monnaie étrangère)
nécessaires au financement de ses importations, mais aussi pour trouver de
nouveaux débouchés afin d’écouler sa production.
Ces échanges font ainsi naître des relations économiques entre les pays.
Chaque État a donc besoin de l’autre pour se développer. En effet, les pays
sont à la fois « fournisseurs » et « clients ». En tant que fournisseurs, ils ont
donc intérêt à ce que les clients se portent bien (exemple: les relations
économiques entre la Chine et l’Europe) car si les clients se développent, les
fournisseurs en feront de même. Réciproquement, les États «clients »ont
intérêt à ce que les pays « fournisseurs » s’enrichissent pour qu’eux-mêmes
puissent également s’enrichir.
Ainsi, n’aurait-on pas intérêt à ce que les pays du «tiers-monde»
s’enrichissent et se développent pour que nos économies se développent
aussi ?En fait tout dépend de la manière dont s’organisent lesrelations
d’échangesentre les États !

Ces relations économiques se traduisent par :

x Des relations commerciales portant sur les biens et services.
x Des relations financières portant sur des capitaux à court terme et à
long terme.

Les États s’échangent des produits et des capitaux dont ils ont besoin afin
d’en retirer un gain respectif.
Ces relations se sont développées au fil de l’Histoire. Elles s’établissent sur
la base des règles du libre échange : libre circulation des marchandises et des
capitaux facilitant le développement du commerce international.
Cet essor de l’internationalisation des échanges, qui ne cesse de prendre de
l’ampleur dans la croissance mondiale d’aujourd’hui, a conduit à la

15

mondialisation de l’économie et à lamontée enpuissancedes pays
émergents, la Chineen particulier.
Cette ouverture sur l’extérieur a renforcé l’interdépendance des économies
entre elles pour former une économie globale et en même temps, acontribué
au développement de zones régionales commerciales unifiant
économiquement les pays (l’ALENA, leMERCOSUR). L’Europeun est
exemplede cette régionalisationdes échanges économiques.
Cet édifice européen, construit à partir de1957 par le traité de Rome pour
garantir lapaix entre toutes les Nations européennes, reste encoreinachevé
car le processus d’intégration est long. Il s’estfait en plusieurs étapes.

Tout d’abord l’étape commerciale,ensuitel’étapemonétaire.
Si l’on suit le processus, l’étapepolitique devrait êtretroisiè lame étape.
Mais cette étape làsera très longue à mettre en place avec une Europe qui ne
cesse des’agrandiret qui a dumal à se fédérer.
La construction européenne aconnu desavancées considérables (le grand
marché unique, la monnaie unique) mais aussi des ralentissements, voire
mêmedes risques de rupture avec la crise des dettes publiques en 2011 qui a
mis en danger l’union monétaire des États européensmembres de lazone
euro.



Le sursaut collectif reprendra-t-il le dessus sur
l’individualismede chaque État européen? L’Europe semble
désunie face à la mondialisation de l’économie quifausse la
concurrence.



L’économie mondiale uniformise le monde mais s’accompagne d’un
paradoxe : elle encourage le progrès humainauss maisi entretient lamisère
humaine etaccentue le dérèglement naturel de notre planète en forgeant
l’interdépendance des Nations à travers des relations économiques
internationales trop souvent inégalitaires.
Aussidevant une telle crainte, on voit naîtredes réflexionsla sur
démondialisation,on voit se créer des mouvements d’indignés voulant une
mondialisation économique au service des peuples, oumond uneialisation
citoyenne.
Parlerd’hétérogénéité de l’économie mondiale se justifie encore aujourd’hui
en raison de l’accroissement persistant des inégalitésde richessesentre les
pays de la planète.

16

A travers cet ouvrage d’initiation économique, nous allons chercher à
comprendre l’ensemblede ces relations économiques, qui caractérise la
dimension mondiale de nos économies devenues désormais
interdépendantes.

Nous analyserons cette interdépendance à travers les relations économiques
entre les États à partir de quatre thèmes :


¾ Thème 1 : Les échanges internationaux

¾ Thème 2 : La mondialisation de l’économie

¾ Thème 3 : L’Europe économique et monétaire

¾ Thème 4 : Les inégalités mondiales : le sous-développement
























17

THEME 1 :

L’internationalisation des échanges