L
95 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

L'art de se maquiller

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
95 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Lancez-vous dans la grande aventure du fard à paupières et du rouge à lèvres avec Amivi ! Étape par étape, apprenez à vous maquiller et à sublimer votre beauté grâce à ses conseils avisés. Colorez, estompez, sculptez… Laissez-vous simplement guider par la makeup artist en suivant les photos et les vidéos. Bientôt, les produits et les techniques du maquillage vous seront naturels et vous saurez reproduire ces tutoriels en deux temps, trois mouvements !


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 juin 2016
Nombre de lectures 677
EAN13 9782215151944
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0052€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Merci tout d’abord à vous, mes makeup-addicts chéries, pour votre soutien tout au long de ces années sur Youtube ® et sur mon blog. Je vis une superbe aventure et c’est en partie grâce à vous que ce livre voit le jour, je vous adore…
Merci à toi, mon amour, de toujours croire en moi et de me donner la force de poursuivre ma passion dans tous les projets qui soient… Tu es mon âme sœur.
Merci à Fleurus d’être venu vers moi et de m’avoir présenté ce projet irréel, de m’avoir aidée tout au long de la préparation de ce livre, d’avoir pris en compte mes demandes, un peu exigeantes parfois, je l’avoue, mais le résultat est terrible !
Je te remercie aussi, Nelly, pour ces superbes photos : on a formé une bonne équipe et c’était un réel plaisir de travailler avec toi. Merci aussi bien sûr aux copines de m’avoir prêté leurs jolis visages !
Évidemment, merci à toi, Maman chérie, de me soutenir, de me chérir, de me pousser, de me freiner quand il le faut, de m’aider, de me donner tout cet amour… Je t’aime.
Et enfin, un petit mot pour mon fils : que ce livre te montre qu’il faut toujours croire en ses rêves et ne jamais rien lâcher.
À tous, je vous envoie mille baisers et j’espère que cet ouvrage aidera toutes les femmes à se sentir belles et à le montrer.
UN PETIT PEU DE MOI
L’histoire d’amour entre le maquillage et moi est longue… Au début, le maquillage était pour moi le moyen de passer le temps : au collège, je n’avais bien sûr pas le droit de me maquiller au quotidien, mais le week-end, comme j’étais fille unique, il fallait bien m’occuper et ma maman me laissait m’amuser avec ses propres produits. C’est de cette époque que date ma passion du maquillage.
Très tôt j’ai su que je voulais travailler dans ce milieu, alors j’ai commencé par un CAP esthétique : ici j’ai trouvé la confirmation que c’était ce que je voulais faire de ma vie et je me suis donnée à fond pour réussir. L’enseignement y était très général mais ça m’a permis de vraiment connaître les bases du maquillage, les soins à adapter aux différents types de peau, les différents actifs des crèmes, la manucure, etc. Et puis, il me semble important de bien connaître la peau pour ensuite se spécialiser dans le maquillage à proprement parler. Après je suis montée à Paris pour faire une vraie école de maquillage : Christian Chauveau (maintenant Néo-Christian Chauveau). J’ai adoré cette école qui m’a permis de me perfectionner dans les différentes techniques du maquillage, qu’il soit artistique, pour le spectacle, ou uniquement beauté.

Ce qui m’intéressait c’était l’univers glamour de la mode, des défilés, des photos et des mannequins, les maquillages un peu extravagants mais aussi tendances sur des mannequins dingues, avec des photographes qui déchirent ! Je rêvais de devenir maquilleuse comme Topolino et Stéphane Marais par exemple. Mais, dans ce milieu, c’est difficile de faire son trou, comme on dit. Alors j’ai travaillé pour différentes marques de maquillage, tout en faisant des prestations mariées à côté. À la fin d’un contrat, j’ai eu du temps pour moi et j’ai découvert la blogosphère, d’abord mode puis beauté.
Alors j’ai lancé mon propre blog, en novembre 2010, sur lequel je partageais les nouveautés et les collections qui venaient et allaient sortir, et proposais des tutoriels maquillage en photos (ce livre est d’ailleurs un peu un retour aux sources !). Et là, la découverte qui a changé ma vie : Youtube ® . C’était une toute autre façon de partager ma passion et, avec ça, faire des tutoriels devenait un jeu d’enfant ! Toujours dans un esprit de partage et de passer le temps, j’ai commencé l’aventure Youtube ® , sans imaginer que je pourrais en vivre un jour. Puis, il y a trois ans, j’ai lancé ma boutique de maquillage , et il y un an j’ai voulu partagé encore plus avec ma #Teamivi en leur proposant les « ateliers makeup d’Amivi ». Ce sont des ateliers de maquillage que j’organise une fois par mois et où, pendant toute une journée, nous ne parlons que de makeup et autres trucs de filles. Ce sont de vrais moments de plaisir pour moi.
Et maintenant, voilà où j’en suis… Mais la magie du maquillage continue !
LE MATÉRIEL DE BASE
Travailler avec du bon matériel est indispensable.
Pour vous aider, voici une liste dans laquelle vous pourrez choisir les accessoires nécessaires à la réalisation d’un maquillage digne de ce nom.
Chaque pinceau a une utilisation spécifique en fonction de sa forme, sa taille et son poil.
Il sera important d’investir dans des articles de qualité, mais n’oubliez pas qu’ils resteront vos alliés pendant plusieurs années.

Les différents poils de pinceaux
Les poils synthétiques : ils sont parfaits pour appliquer toutes les textures crémeuses comme le fond de teint, l’anticernes, l’eye-liner ou encore le rouge à lèvres. Ces textures accrocheront mieux à cette sorte de poils, tandis qu’elles abîment les poils naturels et les rendent difficile à nettoyer.
Les poils naturels : ils vous permettront une meilleure application des textures en poudre comme le blush, les fards à paupières et la poudre. Ils sont pour la plupart faits en poils de martre, de poney, d’écureuil ou de chèvre.

Le plus beauté d’AMIVI
L’important est de toujours bien nettoyer et désinfecter votre matériel.
Concernant les pinceaux, de l’eau tiède et un savon doux resteront la solution la plus simple et la moins onéreuse.


1 - Éponge
Elle permettra d’appliquer le fond de teint, l’anticernes et même la poudre, tout en légèreté et de façon homogène. Cette éponge, précisément en forme d’œuf, est à mon sens un must-have.

2 - Pince à épiler
Choisissez plutôt une pince aux bouts biseautés ou crochus : elle permettra de bien saisir le poil, et donc facilitera l’épilation.

3 - Pinceau lèvres
En poils synthétiques ou naturels, il vous permettra d’être plus précise dans l’application de votre rouge à lèvres : il est très plat et assez rigide car les lèvres sont en général très élastiques. Celui que vous trouverez le plus souvent en magasin sera de poils naturels.

4 - Goupillon
Ressemblant à une brosse de mascara, il servira à discipliner vos sourcils et à retirer l’excédent de mascara.

5 - Pinceau à sourcils
Il doit être biseauté pour une application optimale. C’est un pinceau qui sert aussi bien à dessiner vos sourcils qu’à appliquer l’eye-liner gel en pot.

6 - Pinceau eye-liner
Petit pinceau fin et pointu pour appliquer l’eye-liner.

7 & 8 - Pinceau plat
Il vous permettra de déposer un fard sur vos paupières en aplat, d’illuminer l’arcade, ou encore de travailler le ras de cil de façon plus précise.

9 - Pinceau crease
Spécialement pointu pour travailler le creux de paupière.

10 & 11 - Pinceau blender
Le pinceau indispensable ! Il est à utiliser lorsque vous avez besoin de fondre vos fards les uns avec les autres. C’est lui l’expert du dégradé !

12 - Pinceau contouring
C’est un pinceau qui permettra de jouer sur les reliefs de votre visage : par sa forme carrée et plate, il est idéal pour creuser vos joues et structurer l’ovale de votre visage.

13 - Pinceau highlighter
Soit plat soit en pointe, il est de taille moyenne. Il servira à appliquer des poudres irisées, attirant la lumière, au niveau du haut de vos pommettes, sur le front, l’arête du nez et le menton.

14 - Pinceau blush
Le pinceau blush est de taille moyenne pour permettre d’appliquer votre fard à joues très facilement. Il est le plus souvent en poils naturels et légèrement plat.

15 - Pinceau à fond de teint
Il en existe de formes différentes mais celui-ci reste mon favori. Ses poils sont assez denses et courts et son extrémité plate, ce qui donne un joli résultat. À vous de choisir votre chouchou !

16 - Pinceau poudre
Conçu pour appliquer la poudre libre et compacte, il est l’un des pinceaux les plus gros. Préférez les poils naturels qui permettront, à mon sens, une meilleure application.
GLOSSAIRE


1 - Arcade sourcilière
2 - Paupière fixe
3 - Creux de paupière
4 - Paupière mobile
5 - Coin interne
6 - Coin externe
7 - Muqueuse
8 - Ras de cils inférieur


1 - Haut de la pommette
2 - Pommette
3 - Creux de joue
4 - Ovale du visage
5 - Commissure des lèvres
6 - Arc de cupidon
7 - Arête du nez
8 - Médianes du sourcil (voir « Les sourcils », ici )
BIEN PRÉPARER SA PEAU
Il est primordial qu’avant toute chose vous preniez soin de votre peau. Maquillée ou non elle a besoin de soins quotidiens.
Pour cela, il faut bien connaître votre type de peau (sèche, normale, mixte ou grasse) afin de choisir les soins adaptés.
Une peau sèche manque de sébum : elle tiraille par grands froids, peut peler. Elle a besoin d’une crème nourrissante et hydratante.
Une peau normale n’a pas de problème particulier, et aura besoin d’un simple soin hydratant.
Une peau mixte a plus souvent tendance à briller, surtout au niveau de la zone T (on appelle ça un excès de sébum). Elle a besoin d’un soin à la fois matifiant et hydratant.
Une peau grasse souffre d’un excès de sébum sur l’ensemble du visage et peut quelques fois avoir en plus des problèmes d’acné. Elle a besoin de soin matifiant, purifiant et hydratant : attention, ce n’est pas parce qu’on a une peau grasse qu’il ne faut pas l’hydrater, ce sont deux problèmes différents !
N’hésitez pas à consulter une esthéticienne, elle pourra vous donner son avis et vous guider dans le choix des produits à utiliser.

Voici un petit guide en trois étapes, très simple pour prendre soin de sa peau.
1. Une fois par jour, nettoyez votre peau avec un gel ou une mousse nettoyante : cela permettra de la purifier en profondeur, et ainsi d’agir sur l’éclat de votre teint.
2. Appliquez ensuite une lotion. Celle-ci vous permettra de préparer votre peau aux soins suivants mais aura aussi une action décongestionnante et tonifiante.
3. Hydratez votre peau avec une crème, tous les jours, même si vous ne vous maquillez pas : c’est l’étape la plus importante ! Cette crème rendra votre peau plus souple et plus lisse.

Le plus beauté d’Amivi
N’oubliez pas de vous démaquiller à chaque fin de journée, avant d’aller vous coucher. Votre peau a besoin de respirer pendant la nuit et cela vous évitera les boutons.
LE MAQUILLAGE DU TEINT
Il existe plusieurs façons de maquiller son teint. Certaines préfèreront légèrement l’unifier alors que d’autres aimeront le restructurer complètement.
Je vais donc vous parler des différentes étapes, à adapter bien sûr en fonction des circonstances mais aussi, comme je le dis toujours, de vos goûts personnels.
Et n’hésitez pas à flasher ou à cliquer les QR codes pour voir les gestes en vidéo, c’est bien plus clair comme ça.

Le fond de teint
Commençons par le choix du fond de teint.
Il en existe de différentes textures : fluide, crème ou poudre. Pour un rendu naturel, privilégiez un fond de teint fluide ou poudre, qui aura une couvrance moyenne. Si vous souhaitez camoufler vos imperfections au maximum, orientez votre choix plutôt vers un fond de teint crème.
Si vous avez la peau mixte à grasse, pensez à choisir un fond de teint sans corps gras, dit « oil free ».
Pour bien choisir votre fond de teint, essayez-le sur votre visage et non sur votre main car la couleur de votre main n’est pas exactement la même que celle de votre visage.
Préférez une couleur qui sera identique à votre carnation. Pour celles qui souhaitent avoir un rendu plus halé que leur teint de base, rabattez-vous sur l’achat d’une poudre bronzante plutôt que de choisir un fond de teint plus foncé.


Anticernes et correcteur
Le correcteur s’applique une fois le fond de teint posé ou seul avant la poudre. D’une texture souvent plus couvrante que le fond de teint, il s’appliquera sur les cernes, les petits boutons ou encore sur les cicatrices. Et permettra ainsi de corriger ces petits défauts qui nous agacent !

Le plus beauté d’Amivi
Pour dissimuler au mieux le côté bleuté du cerne, n’hésitez pas à choisir votre correcteur avec une légère touche orangée.

La poudre
La poudre est la finition du teint, elle vous aidera à fixer votre fond de teint et/ou votre anticernes. Elle vous donnera aussi cet effet peau de pêche que j’adore… Sa couvrance va varier suivant les textures. La poudre libre aura une couvrance légère, tandis que la poudre compacte aura une couvrance plus forte, quand il s’agit de poudre teintée.
Vous pouvez aussi choisir une poudre transparente (aussi appelée poudre HD, pour haute définition). Le plus souvent blanche, elle aura pour unique but de matifier et de fixer ce qui a été fait précédemment.

Le plus beauté d’Amivi
Préférez la poudre compacte pour les éventuelles retouches en milieu de journée. Elle sera plus simple d’utilisation et très pratique dans le sac.

Le contouring
Très à la mode depuis quelques temps, le contouring va permettre de sculpter votre visage. Il est vrai qu’après avoir appliqué le fond de teint, le visage manque un peu de reliefs. Mais le contouring est là pour y remédier !
Avec une poudre plus foncée (ou une poudre bronzante mate) vous pourrez creuser vos joues, affiner votre nez ou structurer l’ovale de votre visage.
À l’inverse, avec une poudre environ deux ou trois teintes plus claires que votre carnation, vous pourrez travailler les volumes de votre visage. C’est idéal pour bomber certaines parties du visage comme le haut des pommettes, faire un appel de lumière au niveau du front, du menton ou encore illuminer le cœur de vos lèvres.


Le blush
L’une de mes étapes favorites ! Par sa fraîcheur et sa luminosité, il vous donnera un effet bonne mine immédiat.
Par exemple, pour un rendu frais et naturel, appliquez votre blush uniquement sur les pommettes, en faisant des mouvements circulaires avec votre pinceau. Pour un rendu plus structuré, appliquez-le en partant de votre oreille et en faisant glisser votre pinceau sur l’os de la joue jusqu’aux pommettes.
Il en existe de différents finis : mat, irisé ou satiné.
Choisissez-le de manière à ce qu’il soit assorti au maquillage de vos yeux et à la couleur de votre peau.
Les peaux blanches choisiront ainsi un blush dont la couleur sera assez légère et au fini plutôt naturel en journée, mais pourront l’intensifier le soir venu, ou oser une couleur plus voyante. Les peaux mates sont les plus chanceuses en quelque sorte, puisqu’à peu près toutes les couleurs leur iront. Quant aux peaux noires, la couleur de votre blush devra être un peu plus soutenue, c’est-à-dire qu’il vous faudra choisir des couleurs plus voyantes, mais ne surtout pas en abuser. N’hésitez pas à choisir des blush irisés avec de jolis reflets dorés : sur une peau ébène le rendu sera magnifique !


VIDÉO
Le maquillage du teint
LES SOURCILS
Avoir une jolie ligne de sourcils est essentiel : parce que les sourcils encadrent les yeux, ils sont une ligne de construction du visage, au même titre que les pommettes ou la mâchoire. Il ne faut donc surtout pas les négliger ! La façon dont ils vont être épilés va déterminer l’intensité de votre regard et mettre en valeur le maquillage de vos yeux.

L’épilation
C’est LA chose par laquelle vous devez commencer. Si utiliser la pince, seule, vous fait peur, n’hésitez pas à faire appel à une professionnelle. Il existe de plus en plus d’espaces dédiés aux sourcils appelés le plus souvent « bar à sourcils ».


La forme idéale
La forme idéale de vos sourcils pourra être déterminée par trois médianes (voir « Glossaire », ici ).
- La première part de votre narine et passe par le coin interne de votre œil. Elle déterminera le début de la tête de votre sourcil. Pensez que la tête de votre sourcil devra être légèrement biseautée plutôt que ronde ou carrée.
- La deuxième déterminera la cassure de votre sourcil : ainsi on aura d’un côté la tête du sourcil et de l’autre son aile. Elle doit partir de la narine et traverser votre œil au niveau de la pupille. C’est à partir de là qu’il faut affiner le sourcil, le rendre un peu plus rond.
- La troisième vous aidera à connaître la pointe de votre sourcil, donc sa fin : après cette ligne, le poil est banni ! Elle part aussi de la narine mais passe cette fois par le coin externe de votre œil.


VIDÉO
Les sourcils
LES YEUX
Le maquillage des yeux permet de mettre en valeur votre regard. « Oui, mais… Quelle est la couleur qui mettra en valeur mon regard ? »
C’est, je crois, la question que chacune se pose… À vous de jouer avec les couleurs, tout en vous aidant des quelques astuces qui suivent. Ces conseils vous aideront pour faire ressortir la couleur de vos yeux et la mettre en valeur.