Biopesticides d'origine végétale (2e éd.)

-

Livres
577 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les produits naturels sont de plus en plus recherchés pour une agriculture durable, l’utilisation sans discernement des pesticides conventionnels de synthèse ayant eu un impact écologique et sanitaire néfaste (résistance des ravageurs, contamination de l’environnement et des écosystèmes, perte de la biodiversité…). Le recours au monde végétal et aux molécules qui ont permis aux plantes de se protéger contre les ennemis naturels devient donc indispensable.
À côté de molécules susceptibles d’avoir des actions insecticides, fongicides ou herbicides, les recherches récentes ont souligné les activités des composés végétaux dans les mécanismes de défense des plantes. Elles ont ouvert de nouveaux horizons en matière de stimulation des défenses des plantes ou de nouveaux procédés chimiques et biologiques d’ordre industriel pour valoriser ces molécules en tant que produits ou stratégies phytosanitaires.
Ces avancées ont conduit à des réflexions sur leur réglementation et leur homologation qui s’inscrivent dans des perspectives renouvelées. Cette deuxième édition augmentée de Biopesticides d’origine végétale fait état des dernières découvertes au niveau fondamental et appliqué.
Cet ouvrage est le fruit des travaux de spécialistes provenant de plusieurs horizons disciplinaires (entomologie, allélopathie, écologie chimique, botanique, chimie des substances naturelles) et de trois continents (Afrique, Amérique du Nord et Europe). Biopesticides d’origine végétale s’adresse plus spécifiquement aux praticiens et professionnels de la protection des végétaux ainsi qu’aux chercheurs, enseignants et étudiants des 2e et 3e cycles universitaires.
1. Biopesticides d'origine végétale : bilan et perspectives. 2. Recherche de nouveaux biopesticides d'origine végétale à caractère insecticide : démarche méthodologique et application aux plantes aromatiques méditerranéennes. 3. Les composés allélopathiques : des molécules phytotoxiques pour demain ? 4. À la découverte de molécules allélopathiques phytotoxiques dans les écosystèmes forestiers et les agrosystèmes. 5. Prospection d'insecticides phytochimiques de plantes tempérées et tropicales communes ou rares. 6. Les substances soufrées des Allium et des crucifères : potentialités phytosanitaires et applications à la biofumigation. 7. Plantes nématicides et plantes résistantes aux nématodes. 8. Utilisation de composés secondaires des végétaux pour la protection des graines d'une légumineuse, le niébé. Conséquences sur les insectes ravageurs et les parasitoïdes. 9. Approches non toxiques et non polluantes pour le contrôle des populations d'insectes nuisibles en Afrique du Centre et de l'Ouest. 10. Modes d'actions neurotoxiques des dérivés soufrés et de certaines huiles essentielles et risques liés à leur utilisation. 11. Stimulation des défenses naturelles des plantes : une nouvelle approche phytosanitaire ? 12. Contribution des polyphénols aux mécanismes de défense des plantes contre les phytopathogènes. 13. Action synergique des composés d'origine végétale. 14. Contribution de la chimie à la compréhension de l'activité biopesticide de produits naturels d'origine végétale : le cas des agarofuranes. 15. La place des phytoecdystéroïdes dans la lutte contre les insectes phytophages. 16. Les cellules oléagineuses idioblastiques : une nouvelle source de produits botaniques actifs dans le contrôle des insectes. 17. Chitinases et phytoprotection ? 18. Impact de protéines d'origine végétale, exprimées dans des plantes transgéniques, sur des insectes pollinisateurs et auxiliaires. 19. Composés sémiochimiques volatils, phytoprotection et olfaction : cibles moléculaires pour la lutte intégrée. 20. Racines, hydroponie et élicitation : un trinôme pour la découverte et la production de biopesticides ? 21. Huiles végétales et monoterpènes en formulation phytosanitaire. 22. Recherche, développement et commercialisation de Facin®, un biopesticide d'origine végétale. Étude d'un cas de réussite en Amérique du Nord. 23. Problèmes et perspectives de commercialisation des insecticides d'origine botanique. 24. Réglementation et homologation des produits phyto-pharmaceutiques à base d'extraits végétaux dans la législation de l'Union européenne : présent et perspectives d'évolution. 25. L'homologation des biopesticides botaniques et microbiologiques aux États-Unis. Index général. Index des mots latins. Index des noms vernaculaires.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 octobre 2008
Nombre de visites sur la page 188
EAN13 9782743018825
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0848 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Biopesticides d’origine vgtale
Deuxime dition
Catherine Regnault-Roger Bernard J.R. Philogène Charles Vincent coordonnateurs
11, rue Lavoisier 75008 Paris
Également disponibles Gestion des habitats naturels et biodiversité J.B. Bouzill, 2007 La chimie verte P. Colonna, coord., 2006 Dictionnaire de la biologie des semences et des plantules D. CÔme, F. Corbineau, 2006 Enjeux phytosanitaires pour lagriculture et lenvironnement C. RegnaultRoger, 2005 Toxicologie e A. Viala, A. Botta, coord., 2 dition, 2005
Indicateurs pour évaluer les risques liés à lutilisation des pesticides J. Devillerset al., 2005 Agriculture biologique  Éthique, pratique et résultats Collection Synthse agricole Ènita de Bordeaux, 2003 Analyse chimique des sols  Méthodes choisies C. Mathieu, F. Pieltain, 2003 OGM et santé A. Rrat, Acadmie de mdecine, Acadmie de pharmacie, 2003 Botanique : traité fondamental e U. Lttge, M. Kluge, G. Bauer, 3 dition, 2002 Écologie  Approche scientifique et pratique e C. Faurie, C. Ferra, P. Mdori, J. Devaux, 5 dition, 2002
DAN G ER LE PHOTOCOPILLAGE TUE LE LIVRE
© LAVOISIER, 2008 ISBN : 9782743010812 re ISBN : 2743005270 (1 dition 2002) Toute reproduction ou reprsentation intgrale ou partielle, par quelque procd que ce soit, des pages publies dans le prsent ouvrage, faite sans autorisation de l’diteur ou du Centre franÇais d’exploitation du droit de copie (20 rue des Grands Augustins – 75006 Paris), est illicite et constitue une contrefaÇon. Seules sont autorises, d’une part, les reproductions rserves Ā l’usage priv du copiste et non destines Ā une utilisation collective, d’autre part les analyses et courtes citations justifies dans le caractre scientifique ou d’information er de l’œuvre dans laquelle elles sont incorpores (Loi du 1 juillet 1992 – art. L. 1224 et L. 1225 et Code pnal art. 425).
Préface à la première édition
L’intgration des traitements phytosanitaires aux techniques agronomiques modernes est dsormais, et depuis des dcennies, incontournable. Paralllement, les produits de synthse utiliss en agriculture apparaissent responsables d’une pollution de la plupart des biotopes, aussi bien que d’un appauvrissement de la biodiversit et de la rarfaction des eaux pures ncessaires Ā la vie humaine : ils psent de plus en plus lourd non seulement sur l’agriculture mais sur l’cologie gnrale de la plante et, Ā long terme, sur la survie harmonieuse de l’homme. La survenue d’une alternative Ā ces techniques annonce un renouveau de l’horizon phytosanitaire, car c’est bien une telle alternative qui nous est prsente.
Catherine RegnaultRoger, Bernard Philogne et Charles Vincent coordonnent un ouvrage oÙ sont runies des contributions rvlant l’tat actuel des recherches fondamentales sur l’action phytosanitaire de produits d’origine naturelle. L’on sait en effet depuis prs d’un sicle, et les recherches se multiplient sur ces sujets, que les plantes produisent un grand nombre de substances qui agissent sur des animaux varis et sur d’autres plantes ; ces actions favorables, nuisibles ou mme mortelles, s’adressent Ā des espcescibles prcises avec lesquelles la plante productrice entretient des relations de cohabitation (substances attractives) ou de dfense (substances rpulsives ou toxiques). Tenter d’appliquer de telles stratgies Ā la protection les cultures est une voie nouvelle offerte Ā la phytopharmacie.
Cette dmarche novatrice aboutit ici Ā un recueil original Ā divers titres : original par son objet, encore peu connu mais trait de faÇon approfondie, large et objective, et par sa prsentation en langue franÇaise dans laquelle nul ouvrage de rfrence n’a encore t publi sur ce sujet. L’quipe coordinatrice a suscit la participation de 34 spcialistes reprsentant neuf pays, qui constituent le noyau de la recherche dans Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
IV
Biopesticides d’origine vgtale
cette nouvelle discipline, au niveau mondial. Leurs contributions, complmentaires les unes des autres, font le point sur les diffrentes ressources offertes par le monde vgtal dans le cadre de la protection des vgtaux cultivs.
Les insectes phytophages sont confronts dans la nature Ā certains vgtaux dont certains ne sont pas consommables pour des raisons chimiques, ou sont mme insecticides. Depuis peu de dcennies les connaissances ont beaucoup progress dans ce domaine ; le nombre de molcules actives sur les insectes, identifies chez les vgtaux, est dsormais considrable et on cerne mieux leurs modes d’action sur l’animal. Leur utilisation pour dtourner ou liminer des prdateurs est possible. Certains vgtaux librent dans le sol des substances limitant le dveloppement d’autres vgtaux ; ce phnomne d’alllopathie, sur lequel ont port de nombreuses tudes au cours des deux ou trois dernires dizaines d’annes, permettra sous peu de lutter contre les adventices des cultures. La lecture de l’ouvrage rvle ainsi de multiples stratgies naturelles qui ont pour objectif de mieux respecter un quilibre cologique qui a t souvent perturb par e les techniques phytosanitaires de la deuxime moiti duXXsicle. La compr hension de ces stratgies permet de les mettre en œuvre au profit des cultures.
Ce beau travail constitue un corpus incontournable pour les professionnels de la protection des vgtaux, pour les physiologistes (des plantes comme des animaux), pour les entomologistes et les cologistes ; les mises au point qui le constituent sont toutes accompagnes d’une copieuse bibliographie, assemble ici en un outil sans quivalent.
Mais cet ouvrage a une autre dimension. Il met en vidence l’urgence d’une exploitation de substances biodgradables, renouvelables, Ā actions prcisment cibles vers les espces nuisibles, qu’elles soient animales ou vgtales, et elles seules ; il exprime galement le souci d’une clart dans l’apprciation des avantages et des risques prsents par les produits de traitement. La lutte contre les prda teurs se doit de prendre en compte le mode d’action de la substance chez les insectes auxiliaires de l’homme. Cet ouvrage met en place une nouvelle phytopharmacie, active et efficace, mais respectueuse de l’cologie, une approche phytosanitaire renouvele qui s’ouvre au respect de la vie ; on nous montre que demain, la limita tion des nuisibles n’impliquera plus l’limination des utiles et des indiffrents.
Nous pouvons nous rjouir de voir paratre une œuvre d’un si haut niveau, si nouvelle dans son contenu et dans son esprit, qui correspond Ā une volution des modes de pense et montre le progrs d’une prise de conscience. Merci Ā l’quipe coordonnatrice, francocanadienne, qui a su initier l’ouvrage et lui donner le poids scientifique et l’originalit grce auxquels s’ouvre une perspective nouvelle raliste et objective.
Aline RaynalRoques Professeur au Musum national d’histoire naturelle Paris, 19 juin 2001
Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
Préface à la deuxième édition
Il y a une cinquantaine d’annes, les chercheurs en agriculture se concentraient essentiellement sur la synthse, l’utilisation et la dtection des produits naturels biologiquement actifs provenant des diverses sources vgtales. Des programmes de criblage dmontraient souvent que l’tude de ces produits d’origine vgtale se rvlait riche en promesse pour clairer leurs rÔles biologiques, d’une porte considrable, dans les activits de contrÔle. Et en ralit, en utilisant des allo mones vgtales, on pouvait entrevoir le contrÔle d’organismes aussi divers que les insectes et les pathognes. Puis, le grand foisonnement des activits indus e trielles au cours de la seconde moiti duXXsicle a provoqu le dveloppement de composs chimiques de synthse notamment comme outils de contrÔle chimique, prenant la place des  remdes  naturels alors utiliss.
Mais cette disparition des produits naturels a t de courte dure car ces pesti cides  durs  (de synthse) ont t associs Ā de svres contaminations des cosystmes aquatiques. Un brusque regain mondial d’activits de recherche sur les produits vgtaux comme agents de contrÔle a t la source d’avances encourageantes et clectiques. Ces dveloppements excitants ont ensuite t conforts par le fait que les produits naturels possdent une slectivit remar quable envers leur cible, une activit spcifique et sont gnralement trs biod gradables. Les chercheurs s’intressant au mode d’action de ces produits naturels taient dbordant d’enthousiasme en constatant que ces divers composs sont souvent structurellement uniques et fournissent des modles, dans le cadre des recherches sur les relations structureactivit, pour l’tude de composs appa rents. Autrement dit, il est passionnant de raliser que des travaux peuvent iden tifier des composs nouveaux ayant une forte activit biologique qui peuvent tre Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
VI
Biopesticides d’origine vgtale
utiliss comme modles pour des recherches reliant la structure Ā l’activit. De plus, la dtection des fonctions multiples de ces produits naturels dmontre avec puissance leurs proprits  parcimonieuses , c’estĀdire qui agissent avec prcision et au moindre coÛt mtabolique. Et tandis que les plantes synthtisent ces composs avec une grande facilit, les chimistes, privs de  l’imagination  des plantes, y arrivent mais souvent aprs avoir bataill dur.
Le prsent ouvrage donne une description remarquable d’lments majeurs de contrÔles modles dans une varit de systmes. Les chercheurs ont rdig des chapitres centrs sur des mthodes de contrÔle que peut oprer la mosaque de produits naturels tels que les composs alllopathiques, les allomones, les subs tances rpulsives et les molcules synergiques. En vingtcinq chapitres, ce livre propose en fait des lendemains qui chantent pour une lutte futuriste contre les insectes, les plantes et autres organismes. Un grand nombre de sujets sont abords dont la protection contre les insectes par les phytoecdystrodes, les composs soufrs desAllium, le contrÔle nmaticide, les polyphnols ou les chitinases.
Cette brve esquisse des sujets abords dans ce livre donne un aperÇu de la porte exploratoire de cet ouvrage percutant. Les publications qui tentent de caractriser les recherches de pointe dans le domaine de l’cologie chimique, peuvent tre Ā la fois stimulantes et passionnantes. Cela est vrai du prsent ouvrage mais, en plus, c’est clairement un livre qui examine de manire saisis sante la dynamique de l’interface planteinsecte.
Murray S. Blum Professeur mrite Universit de Georgie, ÈtatsUnis Athens, le 3 janvier 2008
Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
Liste des auteurs
Sébastien Komina Amevoin Facult des sciences Universit de Lom BP 1515, Lom, Togo John T. Arnason Dpartement de biologie, facult des sciences Universit d’Ottawa, Ottawa ON, Canada K1N 6N5 Ingrid Arnault CRITT Innophyt, universit de Tours Facult des sciences et techniques Parc de Grandmont, avenue Monge, 37200 Tours, France Jacques Auger Institut de recherche sur la biologie de l’insecte, facult des sciences et tech niques, universit de Tours Parc de Grandmont, avenue Monge, 37200 Tours, France Hichem Azzouz Laboratoire des biopesticides, Centre de biotechnologie de Sfax BP K 3038 Sfax, Tunisie Michèle Boitel EA3900 biologie des plantes et contrÔle des insectes ravageurs, facult des sciences, universit de Picardie JulesVerne LavoiÎslieort– Ldaepshotpocooupileineosn,au3to3risréeueest uSnadiélnitt Leu, 80039 Amiens cedex, France
VIII
Biopesticides d’origine vgtale
Noubar J. Bostanian Centre de recherche et de dveloppement en horticulture Agriculture et agroalimentaire Canada 430 boulevard Gouin, SaintJeansurRichelieu, QC Canada J3B 3E6 Geneviève Bourdy Laboratoire de pharmacochimie des substances naturelles et pharmacophores redox, UMR 152 IRDUPS, Centre IRD de Cayenne BP 16597323 Cayenne, Guyane Frédéric Bourgaud UMR INRA 1121 agronomie et environnement, ENSAIA 2 avenue Fort de Haye, 54500 Vandœuvre, France Ferdinand Cabanne Laboratoire de phytopharmacie, INRA BP 86510, 21065 Dijon Cedex, France Jean-Claude Cayrol INRA, interaction plantes microorganismes et sant vgtale 123 boulevard Francis Meilland, BP 2078. 06606 Antibes Cedex, France Geneviève Chiapusio Universit de FrancheComt, chronoenvironnementUMR CNRS 6249USC INRA BP 71427, 25211 Montbliard Cedex, France Hélène Chiasson Codena inc., filiale de AgraQuest Inc. 426 chemin des Patriotes, SaintCharlessurRichelieu, QC, Canada J0H 2G0 Aude Couty Biologie des plantes et contrÔle des insectes ravageurs (UPRES EA 3900) Universit de Picardie JulesVerne 33 rue Saint Leu, 80039 Amiens Cedex, France Urgel Delisle 132 Lakeview, StBruno QC Canada J3V 2L7 Laurence Dinan Universit PierreetMarieCurie Laboratoire de biochimie structurale et fonctionnelle des protines (CNRS FRE 2852) 7 Quai SaintBernard, 75252 Paris Cedex 05, France Caroline Djian-Caporalino UMR INRA 1301 / UNSA / CNRS interactions biotiques et sant vgtale (IBSV) 400, route des Chappes, Les Templiers, BP 167, 06903 Sophia Antipolis Cedex France
Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit