L'eau et les espaces verts

-

Livres
175 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Bien que l'eau soit un des grands sujets d'actualité il n'existait pas d'ouvrage en langue française traitant de façon exhaustive des relations entre l'eau et les espaces verts.
L'eau et les espaces verts est le premier ouvrage à dresser un panorama complet de la question, offrant ainsi toutes les clés pour le choix d'aménagement le plus judicieux devant chaque situation concrète.
L'introduction détaillée qui forme la première partie de ce guide est destinée plus spécialement aux décideurs, tels que les élus locaux confrontés aux propositions de leurs services techniques. Elle vise également à élargir le champ de réflexion des concepteurs d'aménagements en leur présentant d'autres opportunités pour valoriser l'eau, que les schémas classiques qu'ils choisissent le plus souvent (utilisation de réseaux publics, de forages ou de cours d'eau).
Destinée principalement aux concepteurs et réalisateurs d'espaces verts, la deuxième partie de l'ouvrage, la plus importante, en constitue le volet technique. Elle se compose de 7 chapitres qui proposent : une revue de toutes les possibilités de valorisation des eaux dans les espaces verts (valorisation des eaux usées, des eaux pluviales, résistance de la végétation, optimisation des procédés d'irrigation, maîtrise des espaces humides, traitement des milieux salés…) , des exposés techniques, en particulier dans le domaine de l'irrigation, une orientation bibliographique détaillée.
L'ouvrage comporte de nombreuses illustrations, notamment des reproductions en couleu visant notamment à convaincre du bien-fondé, sur le plan esthétique, de certaines des solutions proposées. L'eau et les espaces-verts a été rédigé dans un langage accessible tenant compte de la diversité des intervenants dans la conception et la réalisation des espaces verts (ingénieurs de génie civil, hydrauliciens, paysagistes, agronomes…).
Introduction. Chapitre 1. La végétation et son environnement. Chapitre 2. Espaces verts sans arrosage. Chapitre 3. L'irrigation. Chapitre 4. Les espaces humides. Chapitre 5. La valorisation des eaux usées. Chapitre 6. La valorisation des eaux pluviales. Chapitre 7. L'eau visible. Références bibliographiques. Index.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 octobre 2008
Nombre de visites sur la page 13
EAN13 9782743018788
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,03 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

PDF Tiercelin Lim 01-14.indd IIPDF � Tiercelin Lim 01-14.indd II 29/09/2008 09:24:0329/09/2008 09:24:03L’eau
et les espaces verts
PDF Tiercelin Lim 01-14.indd IPDF � Tiercelin Lim 01-14.indd I 29/09/2008 09:23:3929/09/2008 09:23:39PDF Tiercelin Lim 01-14.indd IIPDF � Tiercelin Lim 01-14.indd II 29/09/2008 09:24:0329/09/2008 09:24:03L’eau
et les espaces verts
Jean-Robert Tiercelin
11, rue Lavoisier
F-75008 Paris
PPDF Tiercelin Lim 01-14.indd IIIDF � Tiercelin Lim 01-14.indd III 29/09/2008 09:24:0329/09/2008 09:24:03Chez le même éditeur
Bases techniques de l’irrigation par aspersion
C. Mathieu, P. Audoye, J.-C. Chossat , 2007
Traité d’irrigation
eJ.-R. Tiercelin, A. Vidal, coord. 2 éd. 2006
Diagnostic, aménagement et gestion des rivières – Hydraulique et morphologie
fluviales appliquées
G. Degoutte, 2006
La gestion du risque inondation
B. Ledoux, 2005
Les stations de pompage d’eau
ASTEE (Association scientifique et technique pour l’eau et l’environnement,
eex-AGHTM), 6 éd. 2005
Eau, environnement et santé publique – Introduction à l’hydrologie
eR. Vilaginès, 2 éd. 2003
Mesures en hydrologie urbaine et assainissement
J.-L.Bertrand-Krajevski, D. Laplace, C. Joannis, D. Chebbo, 2000
DANGER
LE
PHOTOCOPILLAGE
TUE LE LIVRE
© LAVOISIER, 2008
ISBN : 978-2-7430-1070-6
Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages
publiées dans le présent ouvrage, faite sans l’autorisation de l'éditeur ou du Centre français d’exploitation
du droit de copie (20, rue des-Grands-Augustins - 75006 Paris), est illicite et constitue une contrefaçon.
Seules sont autorisées, d’une part, les reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et
non destinées à une utilisation collective, et, d’autre part, les analyses et courtes citations justifiées par le
ercaractère scientifique ou d’information de l’œuvre dans laquelle elles sont incorporées (Loi du 1 -juillet
1992 - art. L 122-4 et L 122-5 et Code pénal art. 425).
PDF Tiercelin Lim 01-14.indd IVPDF � Tiercelin Lim 01-14.indd IV 29/09/2008 09:24:0329/09/2008 09:24:03Avant-propos
L’expression « espace vert » n’a pas de définition unique et
universellement acceptée. Les espaces verts traités ici comprennent tous les espaces
urbains ou périurbains pourvus de végétaux, qu’ils soient destinés aux
loisirs, aux sports, ou qu’ils aient un rôle purement paysager, car ils sont
tous concernés par leur relation avec l’eau.
Cette relation se présente sous des facettes multiples.
Tout d’abord, pour satisfaire les besoins en eau des végétaux, deux
options se présentent : se contenter de la pluie naturelle ou effectuer des
arrosages.
Dans le deuxième cas, le coût de l’eau, qui ne pourra aller qu’en
croissant, suggère de n’utiliser que les quantités d’eau strictement nécessaires
pour obtenir les résultats recherchés, ou bien d’envisager la
diversification des ressources en réutilisant les eaux usées ou les eaux pluviales,
qui sont le plus souvent rejetées dans le milieu naturel.
Les eaux usées peuvent également être épurées par des dispositifs
végétaux constituant en eux-mêmes des éléments paysagers.
Enfin, d’autres types de relations entre l’eau et les espaces verts
doivent être abordés, telles que les situations d’excès d’humidité, et l’eau
comme élément décoratif au sein de l’espace vert.
L’ouvrage débute par une introduction détaillée qui offre une revue
condensée de ces différents modes de relation entre l’eau et les espaces
verts. Elle vise à donner aux élus locaux et autres décideurs la vision la
plus large possible des possibilités d’aménagement.
PDF Tiercelin Lim 01-14.indd VPDF � Tiercelin Lim 01-14.indd V 229/09/2008 09:24:039/09/2008 09:24:03
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délitVI L’eau et les espaces verts
La suite du document, destinée aux ingénieurs et paysagistes, est
développée de façon plus ou moins détaillée selon que la littérature existante,
à laquelle il est fait largement appel, répond plus ou moins totalement
aux questions traitées. En particulier, un développement important est
consacré à l’irrigation des espaces verts.
PPDF Tiercelin Lim 01-14.indd VIDF � Tiercelin Lim 01-14.indd VI 229/09/2008 09:24:039/09/2008 09:24:03
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délitRemerciements
Cet ouvrage pluridisciplinaire a nécessité une très importante recherche
bibliographique. Nous remercions donc sincèrement les services
documentaires des établissements grâce auxquels ce travail a été possible :
– Engref, centre de Montpellier ;
– INH, Angers ;
– École Nationale Supérieure Agronomique, Montpellier ;
– École Nationale Supérieure d’Architecture, Montpellier ;
– Cemagref, Centre de Montpellier.
Nos remerciements vont également à :
– Sandrine Chambon (Département du Rhône), pour son travail de
relecture ;
– Florence Cattin (Wastewater Gardens), pour son aide efficace
concernant la phytorestauration.
PDF Tiercelin Lim 01-14.indd VIIPDF � Tiercelin Lim 01-14.indd VII 229/09/2008 09:24:039/09/2008 09:24:03
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délitPDF Tiercelin Lim 01-14.indd VIIIPDF � Tiercelin Lim 01-14.indd VIII 29/09/2008 09:24:0329/09/2008 09:24:03Table des matières
Introduction
Changement climatique et espaces verts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
Données générales sur le changement climatique mondial . . . . . . . . . . . . . 1
Données régionales. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
L’action du changement climatique sur l’avenir des arbres . . . . . . . . . . . . . . 2
Conclusions sur le changement climatique et les espaces verts . . . . . . . . . . 4
Espaces verts sans arrosage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Les parcs et jardins historiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Les espaces « naturels ».5
Les espaces « enrichis ».5
L’irrigation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Les espaces humides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
La valorisation des eaux usées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
La valorisation des eaux pluviales 9
L’utilisation des surfaces minérales. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Solutions alternatives au rejet des eaux de pluie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Utilisation des eaux pluviales pour l’irrigation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
L’eau visible . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Les plans d’eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Autres ouvrages d’eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Tendances futures 11
PPDF Tiercelin Lim 01-14.indd IXDF � Tiercelin Lim 01-14.indd IX 229/09/2008 09:24:039/09/2008 09:24:03
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délitX L’eau et les espaces verts
Chapitre 1
La végétation et son environnement
1. Organisation et fonctionnement d’une plante. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
2. Mouvements de l’eau autour d’un couvert végétal : bilan hydrique . . . . . . 16
3. La végétation, l’eau et l’atmosphère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
3.1. L’évapotranspiration potentielle.17
3.2. L’évapotranspiration maximale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
3.3. L’évapotranspiration réelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
3.4. Besoins en eau des plantes ornementales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
3.5. Le changement climatique 19
3.5.1. Données générales sur le changement climatique mondial . . . . 19
3.5.2. Données régionales 20
3.5.3. L’action du changement climatique sur l’avenir des arbres . . . . . 21
4. La végétation, l’eau et le sol. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
4.1. Fonctions du sol. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
4.2. Fonctionnement hydrique du sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
4.2.1. Humidité du sol : états caractéristiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
4.2.2. Processus de dessèchement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
4.2.3. Perméabilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
4.2.4. Effet de mèche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
4.3. Caractérisation d’un sol 26
4.3.1. Les composants du sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
4.3.2. La structure du sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
4.3.3. Hétérogénéité du sol. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
4.4. Protection de la surface du sol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
4.5. Le système racinaire .34
4.5.1. Forme et développement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35
4.5.2. Concurrence racinaire.35
Chapitre 2
Espaces verts sans arrosage
1. L’aspect climatique de la sécheresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
2. La résistance des plantes à la sécheresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
2.1. Adaptation à une situation de stress hydrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
2.2. Adaptation saisonnière à la sécheresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
2.2.1. Réduction ou disparition de la surface foliaire. . . . . . . . . . . . . . 39
2.2.2. Arrêt végétatif estival . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
2.3. Adaptation de la morphologie végétale40
2.3.1. Partie aérienne des végétaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
2.3.2. Système racinaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
PDF Tiercelin Lim 01-14.indd XPDF � Tiercelin Lim 01-14.indd X 229/09/2008 09:24:039/09/2008 09:24:03
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délitTable des matières XI
3. Des espaces verts sans irrigation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
3.1. Conséquences de l’abaissement d’une nappe phréatique . . . . . . . . . . 41
3.2. Observations documentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
4. Interprétation du dessèchement d’un végétal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
5. La plantation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
5.1. La technique forestière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
5.2. La technique classique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
5.3. Une technique adaptée aux arbustes à fort enracinement . . . . . . . . . . 45
Chapitre 3
L’irrigation
1. Classification des modes d’irrigation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
2. L’irrigation par aspersion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
2.1. Les principes de base de l’irrigation par aspersion. . . . . . . . . . . . . . . . 48
2.1.1. Théorie de l’irrigation par aspersion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
2.1.2. Paramètres et relations de base . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
2.1.3. Uniformité d’arrosage et efficience . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
2.1.4. Adaptation de la théorie à l’aspersion en espaces verts . . . . . . . 53
2.2. Le pilotage de l’irrigation par aspersion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
2.2.1. Le pilotage par bilan hydrique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
2.2.2. Le pilotage tensiométrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
2.2.3. Observation générale sur le déclenchement automatique
des arrosages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
2.2.4. Le pilotage visuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
2.3. Les arroseurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
2.3.1. Description. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
2.3.2. Les paramètres caractéristiques d’un arroseur . . . . . . . . . . . . . . 61
2.4. Les équipements d’arrosage à poste fixe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
2.4.1. Systèmes d’arrosage à poste fixe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
2.4.2. Choix du matériel et disposition sur le terrain . . . . . . . . . . . . . . 66
2.4.3. Conception d’un réseau d’irrigation à poste fixe . . . . . . . . . . . . 72
2.4.4. La démarche du projet d’irrigation à postes fixes. . . . . . . . . . . . 74
2.4.5. Mise en œuvre de l’équipement 75
2.5. Les machines arrosant par bandes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75
2.5.1. Description. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75
2.5.2. La démarche du projet d’irrigation par bandes . . . . . . . . . . . . . 78
2.5.3. Mise en œuvre de l’équipement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
2.6. Contraintes particulières de l’irrigation par aspersion 80
2.6.1. Adaptation au vent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
2.6.2. Horaire des arrosages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82
2.6.3. Intensité pluviométrique et ruissellement. . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
2.6.4. Terrains en pente . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 84
PPDF Tiercelin Lim 01-14.indd XIDF � Tiercelin Lim 01-14.indd XI 229/09/2008 09:24:039/09/2008 09:24:03
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délitXII L’eau et les espaces verts
2.6.5. Risques vis-à-vis des végétaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
2.6.6. Arrosage des terrains de sport . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
3. L’irrigation localisée. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
3.1. Principes de base de l’irrigation localisée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
3.1.1. L’irrigation goutte à goutte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
3.1.2. L’irrigation par minidiffuseurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90
3.1.3. L’irrigation localisée souterraine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90
3.1.4. Organisation générale d’un dispositif d’irrigation localisée . . . . 90
3.1.5. Contraintes de l’irrigation localisée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91
3.1.6. Démarche de projet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92
3.1.7. Mise en œuvre de l’équipement : durée d’arrosage . . . . . . . . . . 92
4. Domaines respectifs d’utilisation de l’aspersion
et de l’irrigation localisée. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
5. Qualité de l’eau d’irrigation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
5.1. Approche systématique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
5.1.1. Paramètres physiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
5.1.2. Paramètres chimiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
5.1.3. Paramètres biologiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
5.2. Approche pratique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
6. Situations particulières. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
6.1. Plantation de végétaux sous irrigation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
6.2. Chimigation et fertigation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98
6.3. L’irrigation en conditions salines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98
6.4. Autres arrosages particuliers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
6.4.1. Végétaux de climats arides 99
6.4.2. Bassinage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
7. Aspects divers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
7.1. Élaboration et mise en œuvre des projets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
7.2. Contrôle et maintenance des installations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
7.2.1. Contrôle général . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
7.2.2. Contrôle de l’aspersion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
7.2.3. Contrôle de l’irrigation localisée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
7.2.4. Maintenance des installations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102
8. Formation et information . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102
Chapitre 4
Les espaces humides
1. Apports d’eau extérieurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
2. Engorgement temporaire 105
3. Engorgement permanent 106
4. Traitement des milieux salés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106
5. Relèvement du niveau d’une nappe phréatique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 107
PDF Tiercelin Lim 01-14.indd XIIPDF � Tiercelin Lim 01-14.indd XII 229/09/2008 09:24:039/09/2008 09:24:03
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délitTable des matières XIII
Chapitre 5
La valorisation des eaux usées
1. Rappels élémentaires concernant le traitement et la qualité
des eaux usées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110
1.1. Les eaux usées brutes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110
1.2. Les filières de traitement intensif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110
1.3. Les filières classiques de traitement extensif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112
2. Les procédés modernes de phytorestauration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113
2.1. Principe général . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113
2.2. Application aux espaces verts. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114
3. La réutilisation d’eaux usées pour l’irrigation d’espaces verts . . . . . . . . . . 114
3.1. Aspect qualitatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114
3.2. Aspect quantitatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115
3.2.1. Réutilisation avec stockage journalier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115
3.2.2. Réutilisation avec stockage saisonnier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116
Chapitre 6
La valorisation des eaux pluviales
1. Eaux pluviales et surfaces minérales intérieures à un espace vert . . . . . . . 121
2. Solutions alternatives au rejet des eaux de pluie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122
3. Utilisation des eaux pluviales pour l’irrigation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123
3.1. Aspect qualitatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123
3.2. Aspect quantitatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124
Chapitre 7
L’eau visible
1. Les plans d’eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127
1.1. Objectifs esthétiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127
1.1.1. Aspect de l’eau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127
1.1.2. Effet miroir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128
1.1.3. Qualité des bordures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128
1.2. Objectifs de loisirs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129
1.3. Aspects techniques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 130
2. Autres ouvrages d’eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131
Références bibliographiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133
Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139
PDF Tiercelin Lim 01-14.indd XIIIPDF � Tiercelin Lim 01-14.indd XIII 229/09/2008 09:24:039/09/2008 09:24:03
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délitPDF Tiercelin Lim 01-14.indd XIVPDF � Tiercelin Lim 01-14.indd XIV 29/09/2008 09:24:0329/09/2008 09:24:03Introduction
Cette introduction détaillée constitue un panorama des différents
aspects de la relation entre l’eau et les espaces verts, afin d’éclairer
les choix d’aménagement, en insistant sur les opportunités encore peu
exploitées.
Changement climatique et espaces verts
Le changement climatique est un sujet rebattu, mais il ne semble pas
qu’il ait été analysé de façon spécifique dans le contexte des espaces
verts. Or, il est essentiel de s’en préoccuper, car la plupart des espaces
verts comportent des végétaux à longue durée de vie.
Données générales sur le changement climatique mondial
De nombreux chercheurs du monde entier se penchent depuis
1plusieurs années sur le changement climatique mondial .
La première de leurs conclusions, fondée sur l’analyse de diverses
séries d’observations de longue durée (augmentation des températures,
fonte des glaciers, montée du niveau des océans…) est que l’évolution du
climat mondial est maintenant une certitude.
1. Parfois appelé « Changement global », traduction impropre de l’expression
anglaise « Global Change ».
LL'eau… (Tiercelin) 001-036.indd 1'eau… (Tiercelin) 001-036.indd 1 229/09/2008 09:26:269/09/2008 09:26:26
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit