Grandir heureux, une aventure en famille

-

Livres
226 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Respect des émotions et des besoins, coopération et communication, non-violence, confiance, amour et bienveillance sont les clés de voûte de l’éducation positive. À une époque où tout va toujours plus vite, il s’agit de prendre le temps de ralentir le rythme, d’être à l’écoute de ses enfants et de respecter leur développement sans les brusquer, à chaque étape de leur vie.

Il s’agit aussi de trouver un équilibre entre le respect des besoins de l’enfant et celui des parents afin d’aboutir à une harmonie entre tous les membres de la famille. Grandes valeurs de la famille, rythmes de l’enfant, alimentation, hygiène et soins, équipement, jeux, modes de garde, école… Marion McGuinness aborde tous les grands thèmes du quotidien de l’enfant à travers ce guide complet et pratique pour vous soutenir et vous accompagner au quotidien.

Le but : bâtir des relations familiales fortes, saines et constructives pour des enfants épanouis et HEUREUX !

Découvrez un outil complet : un guide traitant de tous les thèmes de la vie de famille, des témoignages, des exemples concrets, des listes, des astuces, des DIY, des anecdotes, des biographies et citations d’experts.


Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 06 juin 2018
Nombre de lectures 51
EAN13 9782317018633
Langue Français
Signaler un problème
Pour Élodie
«Être unparentconscient est vraiment unelourdetâche.» Catherine Dumonteil-Kremer
Ce livre s'adresse à tous les futurs, jeunes (ou moins jeunes) parents, aux professionnels de l'enfance, aux grands-parents, oncles, tantes et à tous ceux qui forment ensemble ce « village » si précieux à l'enfant pour grandir heureux.
Introduction
TABLE DES MATIÈRES
Les grandes valeurs de votre famille Le respect des émotions et des besoins La non-violence Le respect de l’intégrité physique et affective Coopération et communication L’égalité Mieux consommer En résumé…
Vivre aux rythmes de l’enfant Le concept du continuum Besoins et autonomie Le sommeil Quand l’enfant grandit… La motricité globale Langage et communication
L’alimentation L’allaitement La diversification alimentaire En famille !
Hygiène et soins Les années « couches » L’acquisition de la continence Être propre La nudité en famille Une famille en bonne santé
S’équiper pour une vie avec un enfant Moins mais mieux Le portage La sécurité en voiture Une maison esprit Montessori
Jouer pour grandir Des jouets pour jouer ? Jouer ensemble L’appel de la nature Lire toute la vie Les écrans intelligemment Toujours plus ?
Les activités manuelles
Se séparer et s’instruire S’attacher pour mieux se détacher Les modes de garde S’instruire : cas d’écoles Les soucis au fil des années…
Une place pour chacun Maternage proximal et place du père Prendre soin de soi Prendre soin de son couple Agrandir la famille Construire sa famille au fil des jours
Annexes Les grandes questions … Côté Parents … Côté Enfants Conclusion Des livres incontournables Magazines Documentaires et films Sites internet
Remerciements
Page de copyright
INTRODUCTION
Dire « oui » au bonheur Être parent, c’est être un guide… sur un chemin bie n souvent inconnu !
Si nous ne pouvons pas prédire l’avenir, nous pouvo ns choisir la façon dont nous souhaitons appréhender chaque jour en famille.
Arrêtez tout et demandez-vous : « Qu’est-ce que je veux pour mes enfants ? »
Le bonheur, bien sûr !
Choisir le bonheur, c’est choisir que chaque jour s oit une fête, ensemble. Grâce à une approche « positive » de la parentalité et de la vi e de famille, c’est possible.
La parentalité positive se veut constructive et heu reuse : il s’agit de bâtir des relations fortes et saines, et non de dresser ou de soumettre les enfants.
Il s’agit de vivre ensemble, chacun participant à l a maisonnée, et non de hiérarchiser et de séparer les adultes des enfants.
Il s’agit de choisir le « oui » autant que possible , et de limiter le « non » à des situations exceptionnelles.
Car le « oui » construit, élève, épanouit, et le « non » détruit, diminue, limite.
Les premières années des enfants sont fondatrices : ils apprennent tellement de choses, en nous observant, en nous imitant, en nous écoutant. C’est une responsabilité immense que de faire grandir la génération de demai n !
Les choix que nous faisons aujourd’hui décideront d u visage de la société future : voulons-nous de la violence, de l’individualisme, d e l’égoïsme ? Ou au contraire de la bonté, du vivre-ensemble et de l’empathie ?
Que votre enfant soit à naître, juste né, ou qu’il ait déjà 4 ou même 7 ans : ce livre est pour vous, car il n’est jamais trop tard, et c’est toujours le bon moment pour découvrir une nouvelle parentalité heureuse.
S’attacher et se lier Ces dernières décennies, les progrès des neuroscien ces, notamment avec l’apparition de l’IRM et les études de plus en plus nombreuses s ur le développement neuropsychologique et neuro-affectif de l’enfant, n ous forcent à abandonner des modes de pensée basés sur la croyance, et à nous reconnec ter à des instincts trop longtemps oubliés.
Au fil des années, on passe de la croyance à la sci ence, des « on croit » aux « on sait ».
On doit la théorie de l’attachement, fondatrice de la parentalité positive, au psychiatre et psychanalyste anglais John Bowlby. C’est ensuite le Dr William Sears, pédiatre, qui a inventé le concept de «attachment parenting», parentalité de l’attachement, comme une application de cette théorie à la vie de famill e.
Elle se définit par l’existence de figures d’attach ement, la mère et le père, traditionnellement, des personnes qui sont constamm ent en contact étroit avec l’enfant,
qui répondent à ses besoins et lui permettent ainsi de grandir et de développer son potentiel et son autonomie.
Cet attachement est fondamental pour le développeme nt heureux et harmonieux des enfants… et des parents !
««De0à6a nssefo rm entno nseulem entl’intelligencemaisa ussi lensem bledesf a c ultéspsychiques.»
Maria Montessori
Mille chemins En prenant ce livre sur l’étagère de la bibliothèqu e, en rayon à la librairie, ou en l’ouvrant après l’avoir reçu en cadeau de la part d ’une personne qui vous aime, vous avez fait ce premier pas si crucial vers une autre parentalité, une autre normalité des relations en famille.
Si le parent est un guide, il ne connaît parfois pa s d’autres chemins que celui qu’il a lui-même suivi avec ses parents des années auparavant.
La vie quotidienne, le tourbillon du travail, des h oraires, des corvées, sources de stress et d'épuisement, n’aident pas à se poser et à réflé chir à la façon dont on souhaite être parent.
Parfois, quand nous réagissons sous le coup de la fatigue ou de l’exaspération, nous le sentons, notre réaction ne nous convient pas.
Souvent, une telle réaction n’a même aucun résultat positif sur le problème du moment avec l’enfant.
Nous sommes alors frustrés de ne pas avoir d’autres outils que ces souvenirs de notre propre enfance, ou de scènes vues et entendues chez des proches, au parc, etc. Nous imitons et perpétuons, sentant bien que ce n’est po urtant pas ce qu’il nous faut.
Mais comment faire pour dépasser ces réactions réfl exes ? Pour agir et réagir de façon volontaire, réfléchie et cohérente avec notre visio n de la famille et de l’éducation ?
Pour tous ceux qui veulent être acteurs de leur parentalité et qui refusent les règles établies depuis souvent fort longtemps sans justifi cation ni explication, être parent oblige à sortir des sentiers battus et à tout remettre en cause et en question, tous les jours.
««Lo rsqu’unefem m ealla ite,elleetso nbébéso ntcommeinondésd ’ho rm o nes,pra u em iercheflapro la ctineetl’o cyto c ine,qu’onapu a ppeler“ho rm onesd um aternage”.
Une to uterécenteétud efaitesurd esso urism â lesamontréque lorsqu’ils intera gissentavecleurspetitsaprèslanaissanc e,deno uvea ux neuro nes sefo rm entdleura ns cervea uso usl’a c tiondella c ta pro ine, leurpermettantd ereco nna îtreàl’o d o ra tetd eprotégerleurprogéniture 1 plusd ata rd nslavie.»
1 Sur son site Internet
Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau
Quel que soit finalement le chemin suivi, il le sera en pleine conscience, après des décisions et des choix réfléchis et non subis.
Parce que cette démarche est souvent fatigante, difficile à vivre, en soi et avec les autres (notamment avec ses propres parents qui peuv ent voir cette remise en cause comme un reproche ou une accusation à l’encontre de l’éducation qu’ils ont donnée), un peu d’aide est toujours utile.
L’objectif n’est pas d’absorber tout le contenu de cet ouvrage et de l’appliquer à votre vie de famille. Peut-être que certaines approches n e vous conviendront pas.
Il y a mille façons de « bien faire », à partir du moment où les valeurs fondamentales sont comprises, admises et respectées.
«L es enfna nts ’o ntpas beso indêtreéd uqués,m a isd’êtreac co mpagnés avec empa thie.» Jesper Juul
Prenez le temps de lire, réfléchir, pour pouvoir vo us détacher de ces supports et ne jamais perdre la spontanéité joyeuse qui cimente vo tre vie de famille.
Des parents qui choisissent en toute conscience les règles de vie de leur famille auront moins de mal à les faire accepter car ils sauront l es expliquer aux enfants. « Parce que c’est comme ça » ne sera plus une réponse réflexe c hez vous.
Dans tous les domaines du quotidien, devenez acteur de vos choix : si la remise en cause initiale de ce qui a été vécu et perpétué est parfois compliquée, la libération n’en sera que plus joyeuse, car c’est finalement l’objec tif de tout parent, non ? Faire de nos enfants des êtres épanouis, heureux, qui à leur tou r pourront fonder des familles heureuses.
Personne n’est parfait Choisir un autre chemin est parfois compliqué : il faut une grande disponibilité, en temps, en énergie, ainsi que des connaissances. Cet ouvrage est tel un compagnon
pour guider, orienter, ouvrir l’esprit. Mais oublie z la perfection : elle n’est qu’un mirage néfaste.
L’histoire et le chemin de chaque parent sont profo ndément liés à son enfance, à ses rencontres, à son environnement.
Que la lecture de ce guide puisse vous permettre de vous reconnecter à vous-même, à l’enfant que vous étiez, à l’enfant que vous avez c réé, et vous donner confiance en vous, pour tous les jours, tout au long de votre vi e.
Il y aura toujours des bons et des mauvais jours. D e la fatigue, de la joie. Savoir reconnaître ses erreurs et chercher comment s’améli orer et devenir chaque jour une meilleure version de soi-même, en tant qu’être huma in et parent, c’est ce qui fait de vous une personne exceptionnelle.
La triade du maternage L’allaitement, le sommeil partagé et le portage son t les trois piliers du maternage dit « proximal ».
Le maternage est la période qui précède l’éducation positive, mais il est bien sûr possible d’être parent positif sans avoir materné, ou en ayant materné à votre façon.
Le maternage a aussi son pendant masculin, le paternage (sommeil partagé et portage), et les deux conjoints, ensemble, pratique nt le parentage.
L’allaitement étant par définition indissociable de la mère, c’est elle qui constitue la figure d’attachement primordiale à la naissance.
Mais bien sûr, dès la naissance, le portage et le s ommeil peuvent être partagés avec l’autre parent.
En tant que piliers, ces trois pratiques ont en com mun d’utiliser le corps : materner, c’est élever ses enfants « avec son corps ». Donner son l ait au sein, porter contre son cœur et offrir la chaleur du corps la nuit.
Élever ses enfants avec son corps, c’est renouer av ec ce que l’homme, en tant que mammifère, a vécu et perpétué pendant des centaines de milliers d’années. Nos sociétés occidentales ont pour beaucoup perdu cet a rt du contact, du toucher, de l’utilisation du corps pour faire grandir nos enfan ts.
Grandir heureux, c’est aussi grandir à l’écoute de ses sens, dont le toucher, et refuser cette séparation des corps culturellement admise et prônée, souvent dès la naissance et à grands renforts de croyances, par certains pro fessionnels de santé ou par nos proches.
Un éloignement de la mère et de l’enfant, complètem ent artificiel au regard de notre nature de mammifère, est en opposition totale avec les besoins du nouveau-né (et de sa mère !).
Le sommeil partagé, l’allaitement et le portage tie nnent une place centrale dans cet ouvrage, car ils ne concernent pas non plus que les bébés. De plus, les bases affectives, motrices ou alimentaires qu’ils posent sont indissociables de nombreuses valeurs positives pour la famille.
Le sommeil est traité au chapitre 2, l’allaitement au chapitre 3 et le portage au chapitre 5.