La prévention en question(s)

-

Livres
229 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La prévention a deux buts essentiels : protéger la santé et le bien-être de chacun contre les risques évitables d'une part, en réduire autant que possible la gravité d'autre part. Malgré d'heureuses initiatives, telle la loi de santé publique de 2004, elle n'a pas encore la place qu'elle devrait avoir dans notre société. Elle pourrait en effet épargner jusqu'à 20 % de la mortalité actuelle en France. Face à cet enjeu, La prévention en question(s) présente les principaux axes de travail à poursuivre :
  • mieux rechercher les facteurs de risque par des études épidémiologiques,
  • garantir la sécurité et l'efficacité de toutes les actions de prévention ou de dépistage,
  • détecter les sujets à risque,
  • développer de nouveaux vaccins,
  • poursuivre avec persévérance toutes les actions d'éradication des maladies infectieuses,
  • généraliser la couverture vaccinale encore insuffisante,
  • prêter une attention particulière aux milieux défavorisés,
  • faire des choix de priorité dans les actions ou les recherches en prévention à entreprendre pour qu'elles puissent s'intégrer dans l'économie de la santé.
Tous ces sujets sont ici étudiés dans leurs implications majeures et, le cas échéant, complétés par des recommandations issues des travaux de chaque académie. Le XXe siècle a été essentiellement thérapeutique, le XXIe doit être celui de la prévention.
Cet ouvrage s'adresse à tous les professionnels de santé qui ont pleinement conscience de cet enjeu de société.
Partie I. La prévention. Chapitre 1. Pour une culture de la prévention -C. Dreux. Chapitre 2. Le principe de précaution : un risque pour la prévention en santé humaine ? G. David. Chapitre 3. La prévention et l’économie de la santé -M. Brodin. Chapitre 4. Le dépistage de masse : limites et applications -R Ardaillou. Chapitre 5. Prévention et environnement -Y Levi. Chapitre 6. Inégalités de santé et prévention – Le rôle de l’accès aux soins -P. Lombrail. Chapitre 7. Aspects psychosociaux de la prévention dans les milieux défavorisés -M. Titran, A.-C. Dumaret. Partie II. Les Préventions. Perspectives. Chapitre 8. Prévention vaccinale : de la gloire à l’oubli ? -P. Bégué. Chapitre 9. Prévention des principales conduites addictives -R. Nordmann. Chapitre 10. Prévenir les zoonoses chez l’animal plutôt que devoir les traiter chez l’homme -J. Blancou. Chapitre 11. Prévention nutritionnelle en France : le Programme national nutrition santé (PNNS) -S. Hercberg. Chapitre 12. La prévention bucco-dentaire -M. Folliguet. Conclusion générale. Allocution de clôture.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 octobre 2009
Nombre de visites sur la page 6
EAN13 9782743019020
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0405 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
j j
j j j
j j j
Groupe de concertationentre Académies des sciences de la vie et de la santé
La prévention en question(s)
Pr nu éventioniedelasanté t rit iom e lle nnÉconoosociaux ch Aspectspsy VaccnP o tir aé inv e n t io n b u ec sc so a dedentare m i épistage D
LA PRÉVENTION EN QUESTION(S)
Prévenir, c’est protéger son « capital santé »
Groupe de concertation entre Académies des sciences de la vie et de la santé
Chez le même éditeur Les vaccins des papillomavirus humains collection « Rapports de l’Académie nationale de médecine » sous la direction de Pierre Bégué, 2009 Rapports, communiqués et recommandations de l’Académie nationale de médecine en 2007 collection « Rapports de l’Académie nationale de médecine » sous la direction de Pierre AmbroiseThomas, 2008
L’enfant à naître : sa santé, son avenir collection « Rapports de l’Académie nationale de médecine » sous la direction de Claude Dreux et Claude Sureau, 2007 Harmonisation de la réparation des préjudices corporels dans l’Union européenne collection « Rapports de l’Académie nationale de médecine » sous la direction de Jacques Hureau, 2007 De la sanction à la prévention de l’erreur médicale – Propositions pour une réduction des événements indésirables liés aux soins collection « Rapports de l’Académie nationale de médecine » sous la direction de Georges David et Claude Sureau, 2006
Désamorcer le cannabis dès l’école collection « Rapports de l’Académie nationale de médecine » sous la direction de Roger Nordmann, 2006 Soleil et santé collection « Rapports de l’Académie nationale de médecine » sous la direction de Louis Dubertret, 2006
DAN G ER LE PHOTOCOPILLAGE TUE LE LIVRE
© LAVOISIER, 2009 ISBN : 9782743011147 Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans le présent ouvrage, faite sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie (20 rue des Grands Augustins – 75006 Paris), est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisées, d’une part, les reproductions réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, d’autre part les analyses et courtes citations justifiées dans le caractère scientifique ou d’information er de l’œuvre dans laquelle elles sont incorporées (Loi du 1 juillet 1992 – art. L. 1224 et L. 1225 et Code pénal art. 425).
Table des matières
Le Groupe de concertation entre Académies des sciences de la vie et de la santé.......................................................................................................
Remerciements........................................................................................
X
I
XIII – XIV
Comité d’organisation de la journée scientifique du 10 avril 2008.....
XV
Les auteurs........................................................................................................... XVI
Introduction........................................................................................................
Partie 1 La prévention
Chapitre 1– Pour une culture de la prévention(Claude Dreux)............
Introduction............................................................................................................
1. Définition de la prévention.............................................................................
2. Prévention « épidémiologique » et prévention « humaniste »................. 2.1. La prévention et les politiques.............................................................. 2.2. La culture de la prévention.................................................................... 2.3. Le parcours de prévention..................................................................... 2.3.1. La prévention préconceptionnelle..................................................... 2.3.2. La prévention pendant la grossesse et à la naissance........................ 2.4. L’école des parents.................................................................................. 2.5. La prévention à l’école........................................................................... 2.6. La prévention des adultes « jeunes »................................................... 2.7. La prévention des seniors...................................................................... 2.8. La prévention décentralisée................................................................... 2.8.1. Au plan national ................................................................................. © Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
1
5
5
7
9 11 11 13 13 14 15 16 17 18 20 20
IV La prévention en question(s) – Prévenir, c’est protéger son « capital santé »
2.8.2. Au plan local : les actions d’aide à la personne en prévention comme en soins. ........................................................................................... 2.8.3. Les communautés de santé et les CAPS c’est presque identique ! .. Recommandations...........................................................................................
Chapitre 2– Le principe de précaution : un risque pour la prévention en santé humaine ?(Georges David)..............................................................
Introduction............................................................................................................
1. Une double définition du principe de précaution......................................
2. Le mécanisme de la concurrence entre précaution et prévention............ 2.1. Le degré de connaissance du danger................................................... 2.2. L’évaluation des mesures à prendre.................................................... 2.3. Les éléments de la décision................................................................... 2.4. Le degré de protection visé................................................................... 3. Exemples de substitution de la précaution à la prévention....................... 3.1. Dans le domaine de la sécurité virale transfusionnelle.................... 3.2. Dans le domaine de la vaccination contre l’hépatite B.................... 4. Le principe de précaution, une réponse dangereuse à l’exigence sécuritaire de la société : une autre voie l’anticipation par la veille sanitaire..
Conclusion.............................................................................................................
Chapitre 3– La prévention et l’économie de la santé(Marc Brodin)....
1. Mortalité et morbidité évitables.....................................................................
2. Loi de santé publique, accès aux bases de données et indicateurs de performance......................................................................................................
3. Données de la science, prévention et dépistage..........................................
4. Argumentaire économique «stricto sensu» et société civile..................
Conclusion : ce qui n’est pas économique n’est pas éthique !.....................
Chapitre 4– Le dépistage de masse : limites et applications(Raymond Ardaillou)............................................................................................
Introduction............................................................................................................
1. Intérêt et inconvénients du dépistage de masse..........................................
2. Qualités à exiger du test de dépistage.........................................................
20 21 22
2
5
26
2
7
28 28 28 28 29 30 30 31
3
3
2
3
3
3
5
6
39
4
4
3
6
47
51
5
2
53
5
4
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
Table des matières V
3. Évaluation de la validité d’un dépistage......................................................
4. Quelques exemples..........................................................................................4.1. Dépistages communément admis........................................................ 4.1.1. L’hyperphénylalaninémie ................................................................... 4.1.2. L’hypothyroïdie congénitale............................................................... 4.1.3. Le cancer colorectal ........................................................................... 4.2. Dépistages débattus ou en attente de preuves certaines de leur efficacité.............................................................................................. 4.2.1. La mucoviscidose ............................................................................... 4.2.2. Le cancer de la prostate ..................................................................... 4.2.3. Les maladies rénales .......................................................................... 4.3. Dépistages habituellement rejetés........................................................ 4.3.1. Cancer bronchopulmonaire............................................................... 4.3.2. L’hémochromatose ............................................................................. Conclusions et recommandations.......................................................................
Chapitre 5– Prévention et environnement(Yves Levi).............................
Introduction............................................................................................................
1. L’Homme en interaction avec son environnement....................................
2. Une grande influence sur la santé publique.................................................
3. Des besoins d’interdisciplinarité....................................................................
4. La complexité des expositions multiples et de la diversité des situations à risque..........................................................................................
Recommandations...............................................................................................
Former et informer les citoyens.........................................................................
Développer la gestion préventive......................................................................
Développer la recherche.....................................................................................
Chapitre 6– Inégalités de santé et prévention – Le rôle de l’accès aux soins(Pierre Lombrail)...............................................................................
1. Des inégalités de santé croissantes qui pointent des besoins de soins préventifs...............................................................................................
2. Inégalités de soins préventifs par omission.................................................
3. Inégalités de soins préventifs par construction..........................................
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
5
5
55 55 56 56 56
59 59 61 63 65 65 66 66
71
72
7
3
7
7
3
5
7
7
7
7
8
8
7
8
9
0
81
8
8
2
4
87
VI La prévention en question(s) – Prévenir, c’est protéger son « capital santé »
Chapitre 7– Aspects psychosociaux de la prévention dans les milieux défavorisés(Maurice Titran, AnnickCamille Dumaret)...............................
Introduction............................................................................................................
1. Quels constats ?................................................................................................
2. Accompagner pendant la grossesse et au moment de la naissance........
3. Créer de nouvelles dynamiques....................................................................
4. Le travail du « groupe du mardi » : faire émerger les compétences de chacun................................................................................................................
5. Les représentations parentales de l’accompagnement et des soins.........
6. Vers une « réanimation sociale »...................................................................
7. Ne pas chercher de « recette toute faite »…..............................................
8. … et « passer le témoin »...............................................................................
Partie 2 Les préventions – Perspectives
Chapitre 8– Prévention vaccinale : de la gloire à l’oubli ?(Pierre Bégué).......................................................................................................
Introduction............................................................................................................
1. Les difficultés.................................................................................................... 1.1. Aspects actuels des contestations visàvis des vaccinations.......... 1.1.1. La modification de l’image de la vaccination ................................... 1.1.2. Le calendrier vaccinal est mal connu ................................................ 1.1.3. Les vaccins obligatoires et recommandés.......................................... 1.1.4. Le refus de vaccination ...................................................................... 1.1.5. Le bénéfice individuel ou collectif : une notion mal comprise......... 1.1.6. Les échecs par insuffisance de couverture vaccinale (CV) et la sur veillance de la CV ........................................................................................ 1.1.7. Le rapport bénéficesrisques .............................................................. 1.2. Les peurs et les crises vaccinales récentes........................................ 1.2.1. L’autisme et la vaccination rougeole ................................................. 1.2.2. La sclérose en plaques et la vaccination hépatite B.......................... 1.2.3. La myofasciite à macrophages et l’aluminium.................................. 1.2.4. Le mercure ........................................................................................ 2. Propositions pour améliorer la prévention vaccinale................................. 2.1. Refonder la formation en vaccinologie...............................................
9
9
1
2
9
9
3
3
94
9
9
6
7
98
9
9
100
105
106
107 107 107 108 108 109 109
110 112 113 113 113 114 115 115 115
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
Table des matières VII
2.1.1. Une meilleure formation sur la vaccinologie et sur les maladies infectieuses pour les médecins..................................................................... 2.1.2. La formation des autres professions de santé.................................... 2.2. L’information........................................................................................... 2.2.1. L’information des personnes ............................................................. 2.2.2. Qui informe le public sur les vaccins et que proposer pour l’avenir ? .............................................................................................. 2.3. Améliorer l’image de la vaccination – L’éducation pour la santé.. 2.4. Améliorer l’acceptabilité des vaccins.................................................. 2.5. Le rôle des autorités politiques.............................................................
Chapitre 9– Prévention des principales conduites addictives(Roger Nordmann)................................................................................................
Actions de prévention entreprises récemment................................................
Actions à mettre en œuvre ou à intensifier.....................................................
Annexe................................................................................................................... Principales recommandations de l’Académie nationale de médecine concernant la prévention de l’usage de cannabis et du mésusage d’alcool.............................................................................................................
Chapitre 10– Prévenir les zoonoses chez l’animal plutôt que devoir les traiter chez l’homme(Jean Blancou).......................................................
Introduction............................................................................................................
1. Difficultés de la détermination des coûts d’une zoonose chez l’homme........................................................................................................
2. Détermination des coûts de la lutte contre les zoonoses chez l’animal....
3. Zoonoses les plus faciles à éliminer : celles dont l’agent pathogène ne trouve refuge que chez l’animal......................................................................... 3.1. Tuberculose bovine................................................................................. 3.1.1. Rappel historique et situation actuelle............................................... 3.1.2. Le coût de l’infection chez l’homme................................................. 3.1.3. Le coût de l’éradication chez l’animal ............................................. 3.1.4. Le gain pour la santé publique .......................................................... 3.1.5. Conclusion.......................................................................................... 3.2. Brucellose................................................................................................ 3.2.1. Rappel historique et situation actuelle............................................... 3.2.2. Le coût de l’infection chez l’homme................................................. 3.2.3. Le coût de l’éradication chez l’animal ............................................. 3.2.4. Le gain pour la santé publique .......................................................... 3.2.5. Conclusion.......................................................................................... © Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit
115 116 117 117
117 117 118 118
123
126
126
127
127
133
134
135
136
137 138 138 138 138 139 139 139 139 140 140 140 140
VIII La prévention en question(s) – Prévenir, c’est protéger son « capital santé »
3.3. Rage........................................................................................................... 3.3.1. Rappels et situation actuelle .............................................................. 3.3.2. Le coût de l’infection chez l’homme................................................. 3.3.3. Le coût de l’éradication chez l’animal ............................................. 3.3.4. Le gain pour la santé publique .......................................................... 3.3.5. Conclusion ......................................................................................... 3.4. Encéphalopathie spongiforme bovine................................................. 3.4.1. Rappel historique et situation actuelle............................................... 3.4.2. Le coût de l’infection chez l’homme................................................. 3.4.3. Le coût de l’éradication chez l’animal ............................................. 3.4.4. Le gain pour la santé publique .......................................................... 3.4.5. Conclusion.......................................................................................... 3.5. Influenza aviaire hautement pathogène............................................... 3.5.1. Rappels et situation actuelle .............................................................. 3.5.2. Le coût de l’infection chez l’homme................................................. 3.5.3. Le coût de l’éradication chez l’animal ............................................. 3.5.4. Le gain pour la santé publique .......................................................... 3.5.5. Conclusion ......................................................................................... 4. Zoonoses les plus difficiles à éliminer : celles dont l’agent pathogène peut se retrouver à la fois chez l’homme, chez l’animal ou dans ses produits et dans l’environnement................................................. 4.1. Les campylobactérioses........................................................................ 4.2. La chlamydophilose............................................................................... 4.3. Les colibacilloses................................................................................... 4.4. La cryptosporidiose humaine............................................................... 4.5. L’échinococcose..................................................................................... 4.6. La fièvre charbonneuse......................................................................... 4.7. La fièvre du Nil occidental.................................................................... 4.8. La fièvre Q.............................................................................................. 4.9. Les hantaviroses..................................................................................... 4.10. Les leishmanioses................................................................................ 4.11. La leptospirose..................................................................................... 4.12. La listériose........................................................................................... 4.13. La maladie de Lyme............................................................................ 4.14. Les salmonelloses................................................................................ 4.15. La toxoplasmose.................................................................................. 4.16. La trichinellose..................................................................................... 4.17. La tularémie.......................................................................................... Conclusion............................................................................................................ Sites internet consultés en avril 2008.......................................................... Recommandations.......................................................................................... Remerciements................................................................................................
140 140 142 142 142 142 143 143 143 143 146 146 146 146 147 148 148 149
149 150 150 150 151 151 151 152 152 152 152 153 153 154 154 154 155 155 155 157 157 158
© Lavoisier – La photocopie non autorisée est un délit