Tu donnes ta langue au chat - Tome 2

-

Livres
284 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

De "jouer petit bras" à "travailler pour le roi de Prusse" en passant par "ne pas casser trois pattes à un canard", nouveau tour d'horizon, sous la houlette de P. Gaillard, des expressions françaises! L'occasion pour nous de savourer tout le potentiel du français, mais aussi de saisir toute la dimension de ces expressions, définies et exemplifiées avec précision. Organisé encore de manière intelligente, autour de thématiques, mots-clés ou encore grandes significations, cet ouvrage trouve naturellement sa place à côté des dictionnaires de langue traditionnels qu'il complète de manière ingénieuse.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 23 décembre 2014
Nombre de lectures 207
EAN13 9782342032543
Langue Français
Signaler un problème












Tu donnes
ta langue au chat


Du même auteur



Tu donnes ta langue au chat – Tome 1,
éditions Publibook, 2013 Philippe Gaillard










Tu donnes
ta langue au chat

Tome 2

















Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook :




http://www.publibook.com




Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les
lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son
impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et
limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou
copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une
contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les
textes susvisés et notamment le Code français de la propriété
intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la
protection des droits d’auteur.





Éditions Publibook
14, rue des Volontaires
75015 PARIS – France
Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55






IDDN.FR.010.0120052.000.R.P.2014.030.31500




Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2014


Introduction



Dans ce deuxième livre, comme c’était déjà le cas dans
le premier, les expressions sont regroupées (lorsque cela
est possible) selon différents thèmes, correspondant à
différents champs lexicaux. A l’intérieur de chaque thème
sont répertoriés par ordre alphabétique les mots qui sont
sont à l’origine de ces expressions, mots que l’on appellera
des mots clés. Chaque expression est suivie d’une
explication ou d’une tournure équivalente et est illustrée d’un
exemple tiré de la vie courante.

Dans la première partie de l’ouvrage sont regroupées
les expressions contenant le même mot clé. Elles sont
réparties en dix chapitres correspondant aux domaines qui
les ont inspirées, tels que le corps humain, les objets, la
nourriture, les animaux, les éléments naturels, les astres, le
climat, les vêtements, les couleurs, les nombres.

Dans la deuxième partie, les expressions sont
rassemblées en fonction de l’idée, du sentiment ou de la situation
qu’elles traduisent (par exemple la colère, la complicité, la
provocation). Ce second ouvrage qui n’a pas la prétention
d’être exhaustif complète le premier et répertorie plus de
huit cent expressions familières qui s’ajoutent aux huit
cent que contient le premier tome.
9














Première partie



Le corps humain



Barbe
Parler dans sa barbe = parler de manière inaudible, de
manière si faible que notre interlocuteur ne comprend rien.
Ex : Ah si tu parles dans ta barbe, on ne va pas
comprendre grand-chose de ce que tu veux nous dire ! Alors
articule et parle plus fort.

Rire dans sa barbe = rire intérieurement d’une situation
que l’on trouve amusante.
Ex : En voyant mon voisin s’énerver en essayant
d’ouvrir sa porte de garage dont la serrure était grippée, je
riais dans ma barbe car ce dernier s’était montré assez
moqueur le jour où j’avais moi-même eu des problèmes avec
le portail de ma maison. Il m’avait alors dit qu’il était
toujours préférable d’acheter du matériel haut de gamme.
Bosse
Avoir la bosse des maths = être doué en
mathématiques.
Ex : Dés son plus jeune âge, mon frère a eu la bosse des
maths. Quand le professeur rendait un devoir, c’était
toujours lui qui avait la meilleure note de la classe.

Avoir roulé sa bosse = avoir beaucoup voyagé (voir
tome I).
13 Bouche
Avoir la bouche en cul de poule = avoir un air hautain
et maniéré (voir tome I).

En avoir plein la bouche de quelqu’un = ne pas tarir
d’éloges à l’égard d’une personne que l’on admire, saisir
chaque occasion pour vanter les mérites de quelqu’un.
Ex : Elle en avait tellement plein la bouche de l’homme
qu’elle avait connu durant son stage de voile que cela en
devenait vraiment fatiguant.

Enlever le pain de la bouche = prendre le travail des
autres, ôter tout moyen de subsistance.
Ex : Avec tous ces travailleurs venus de l’étranger, on
va se retrouver au chômage si ça continue. Ces gens-là ne
vont tout de même pas nous ôter le pain de la bouche !

Faire la fine bouche = se montrer difficile, faire des
manières (voir tome I).
Ex : Si on te propose un travail très bien payé, ce n’est
pas le moment de faire la fine bouche !

Faire du bouche à bouche = technique utilisée par les
secouristes pour réanimer des personnes victimes de
noyade, consistant à insuffler de l’air directement dans la
bouche de la victime.
Ex : Lorsque la jeune femme a été tirée de l’eau, un
secouriste lui a fait tout de suite du bouche à bouche. Dieu
merci, elle a pu être sauvée.

Mettre l’eau à la bouche = donner envie (voir tome I).

Motus et bouche cousue = expression signifiant que
personne ne doit parler d’une chose que l’on veut garder
secrète.
14 Ex : En ce qui concerne la mise en vente de la maison,
c’est motus et bouche cousue pour l’instant, d’accord ?

Rester bouche bée = rester la bouche ouverte tellement
on est étonné par ce que l’on voit ou vient d’entendre.
Ex : En apprenant la nouvelle, je suis resté bouche bée
tellement j’avais du mal à y croire. Le mari de ma sœur
demande le divorce après seulement un an de mariage. Il
avait pourtant l’air heureux avec elle.

S’embrasser à bouche que veux-tu = s’embrasser
passionnément, à pleine bouche.
Ex : S’en se soucier le moins du monde des gens qui les
regardaient, les deux jeunes s’embrassaient à bouche que
veux-tu.

Se transmettre par le bouche à oreille = expression
indiquant qu’une nouvelle est colportée simplement par le
fait qu’une personne informe une autre personne qui
ellemême en parle à d’autres personnes.
Ex : Les billets d’avion à tarif réduit ont été écoulés en
moins de trois jours. Le bouche à oreille a encore bien
fonctionné.
Bras
A tour de bras = en grand nombre ou en grande
quantité.
Ex : Les campeurs jetaient à tour de bras du sable sur le
feu dans l’espoir de l’éteindre mais en vain. Les flammes
se propageaient rapidement et les pompiers arrivèrent trop
tard.

15 Être le bras droit de quelqu’un = être le plus proche
collaborateur d’une personne investi d’un pouvoir tel qu’un
président, un ministre ou un directeur.
Ex : Pendant que le président était hospitalisé, c’est son
bras droit qui gérait les affaires courantes.

Je n’ai pas quatre bras = je ne peux pas être partout à la
fois.
Ex : Écoute, est-ce que tu peux attendre cinq minutes ?
Là, tu vois, je suis débordé de travail. Alors, excuse-moi
mais je n’ai pas quatre bras !

Jouer les gros bras = faire croire que l’on n’a pas peur
de se battre ou essayer de s’imposer par la force.
Ex : Ce n’est pas la peine de jouer les gros bras ! Tu
n’es pas de taille à te frotter à ce genre d’individu.

Jouer petit bras = expression utilisée par les joueurs de
tennis lorsqu’ils sentent qu’ils retiennent leurs coups et ne
parviennent pas à libérer leur frappes.
Ex : Ah je ne sais pas ce que j’ai aujourd’hui, je joue
petit bras. Je ne dois pas être en forme.

Rester sur les bras = se dit à propos d’une chose dont
on ne sait que faire et dont on aimerait bien se débarrasser.
Ex : Avec la nouvelle réglementation européenne, je
n’arrive pas à écouler mon stock de vêtements et toute la
marchandise va me rester sur les bras.

Se promener bras-dessus bras-dessous = expression
utilisée pour désigner deux personnes qui se promènent en se
tenant par le bras, affichant ainsi l’amitié qu’ils éprouvent
l’un pour l’autre (par ex : deux amis ou… deux ivrognes).
Ex : Regarde ces deux-là, ils se promènent bras-dessus
bras-dessous comme s’ils étaient les meilleurs amis du
monde. A mon avis ils doivent être bien éméchés !
16
Tomber à bras raccourcis sur quelqu’un = utilisée au
sens figuré, cette expression signifie ne pas être content du
tout d’une autre personne, manifester de la colère envers
quelqu’un.
Ex : Si tu écris un article de ce genre, les associations
de défense des droits de l’homme vont te tomber dessus à
bras raccourcis.
Cheveux
S’arracher les cheveux = utilisée au sens figuré, cette
expression traduit un degré intense d’exaspération
ressentie par une personne face à un problème ou face à des
difficultés insurmontables.
Ex : En ce moment, les ingénieurs s’arrachent les
cheveux car ils n’arrivent pas à mettre au point l’allumage de
la fusée et la société perd chaque jour de l’argent avec ce
problème.
Cœur
Avoir un cœur d’artichaut = avoir bon cœur, être d’une
gentillesse à toute épreuve (sert en général à désigner une
femme prête à tout pardonner à un homme).
Ex : Ma sœur a un cœur d’artichaut car malgré toutes
les humiliations que son amant lui fait subir, elle ne se
résigne pas à le quitter.

Faire quelque chose à contre cœur = faire une chose
sans avoir envie de la faire.
Ex : C’est à contre cœur qu’après une semaine de
grève, les ouvriers reprirent le travail sans avoir obtenu
l’augmentation de salaire qu’ils réclamaient.
17
Parler à cœur ouvert = parler en toute confiance, faire
des confidences.
Ex : Les deux amies se parlèrent à cœur ouvert et se
consolèrent mutuellement de leurs malheurs.
S’en donner à cœur joie = jouir pleinement d’un plaisir,
prendre du plaisir à faire une chose, prendre du bon temps.
Ex : Les enfants se jetèrent à l’eau et s’en donnèrent à
cœur joie, plongeant la tête la première dans les vagues
qui venaient s’échouer sur le rivage.

Mettre du baume au cœur = consoler, trouver une petite
compensation.
Ex : Après toutes ces mauvaises nouvelles à propos du
chômage, cela met un peu de baume au cœur de savoir que
une jeune entreprise va s’implanter dans la région et créer
des centaines d’emplois.
Côte
Caresser les côtes = battre, donner des coups.
Ex : Continue comme ça mon petit gars ! Tu vas voir,
je vais te caresser les côtes avec ma batte de base-ball. On
verra si tu auras encore envie de rigoler !

Se tenir les côtes = rire sans pouvoir s’arrêter, être pris
d’un fou rire incontrôlable.
Ex : En voyant notre ami tenter de s’échapper avec son
pantalon sur les chevilles et le chien qui le poursuivait,
nous nous tenions les côtes tellement la situation était
drôle.
18 Cou
Être mouillé jusqu’au cou = être totalement impliqué
dans une affaire louche.
Ex : Il paraît que le maire est mouillé jusqu’au cou dans
cette affaire d’emplois fictifs.
Coude
Ne pas se moucher du coude = ne pas s’embarrasser de
scrupules (expressions équivalentes : ne pas manquer
d’air, être culotté).
Ex : Regardez-moi ce type ! Il ne se mouche pas du
coude ! Il passe avant tout le monde sans faire la queue et
s’arrange pour être servi le premier.
Se serrer les coudes = s’entraider (voir livre I).
Couille (argot pour testicule)
S’en battre les couilles (argot, très vulgaire) = s’en
moquer complètement, s’en foutre totalement.
Ex : Mais je m’en bats les couilles de savoir si cela te
plaît ou pas de m’accompagner à cette soirée !

Tenir quelqu’un par les couilles (argot, vulgaire) = tenir
quelqu’un à sa merci financièrement parlant.
Ex : Écoute, je ne peux pas te rendre ton argent pour
l’instant car j’ai une importante dette de jeux que j’ai
contracté en jouant au poker. Ces mecs vont me tuer si je ne
les rembourse avant la fin du mois. Ils me tiennent par les
couilles et ils me retrouveront même si j’essaie de
disparaître.
19 Cuisse
Être tout droit sorti de la cuisse se Jupiter = croire que
l’on est supérieur aux autres.
Ex : Pour qui se prend-t-il celui-là ? Il croit être sorti
tout droit de la cuisse de Jupiter ?
Cul
Avoir le cul bordé de nouilles (argot) = avoir de la
chance, être favorisé par rapport aux autres.
Ex : Il n’est pratiquement jamais venu en cours et il a
néanmoins été reçu à l’examen. En voilà un qui a le cul
bordé de nouilles !

Avoir le feu au cul (argot) = expression utilisée à
propos d’une femme qui a la réputation d’être « chaude »
(c’est à dire dotée d’un grand appétit sexuel).
Ex : Ah cette fille-là, je la connais ! Ce n’est pas à
proprement parlé un modèle de vertu, elle a plutôt le feu au
cul d’après ce que l’on raconte.

Être cul et chemise avec quelqu’un = expression à
connotation péjorative signifiant que des personnes
entretiennent des relations jugées trop familières, se
rendant sans arrêt visite pour un oui ou pour un non.
Ex : Depuis quelque temps, j’ai remarqué que les
voisins du rez de chaussée sont cul et chemise avec ceux du
deuxième ; ils n’arrêtent pas de s’inviter les uns chez les
autres pour prendre l’apéritif. Cette amitié soudaine me
paraît un peu artificielle.

Être sur le cul/rester sur le cul (argot) = ne pas en croire
ses oreilles, être stupéfait par les paroles que l’on vient
d’entendre.
20 Ex : Quand il m’a annoncé qu’il allait divorcer, j’étais
sur le cul/j’en suis resté sur le cul tellement j’avais du mal
à le croire. Il avait l’air de s’entendre si bien avec sa
femme !

Et mon cul, c’est du poulet ? (argot, très vulgaire) = me
prends-tu pour un imbécile ? (expression utilisée pour
faire comprendre à son interlocuteur que l’on n’est pas
aussi naïf qu’il le pense).
Ex : — Allez donne-moi cet argent, tu n’as aucune
chance de t’échapper de toute façon.
— Et mon cul, c’est du poulet ? Tu crois que tu
m’impressionnes ? »

Se casser le cul (argot, vulgaire) = ne pas ménager ses
efforts pour résoudre un problème.
Ex : J’en ai vraiment marre de me casser le cul pour
rien ! C’est la troisième fois en une semaine que je répare
cette porte et à chaque fois quelqu’un bloque la serrure.
Dent
Avoir la dent dure = être virulent dans les critiques que
l’on fait à l’encontre de quelqu’un.
Ex : Je trouve que vous avez un peu la dent dure à
l’égard de ce jeune collègue qui manque encore
d’expérience.

Avoir une dent contre quelqu’un = avoir une rancœur
tenace envers quelqu’un (voir tome I).

En dents de scie = expression utilisée pour parler d’une
progression, d’une croissance ou de progrès irréguliers.
Ex : Cette année la bourse a fait des progrès en dents de
scie, alternant les hausses puis les baisses.
21
Se casser les dents = buter sur une difficulté ou un
obstacle imprévu.
Ex : Ce code secret me pose un sérieux problème, cela
fait une semaine que je me casse les dents dessus sans
pouvoir le déchiffrer.

Faire grincer des dents = susciter un profond
mécontentement.
Ex : Si le gouvernement augmente encore une fois les
impôts, cela risque de faire grincer des dents.

Ne rien avoir à se mettre sous la dent = ne rien avoir à
manger.
Ex : Durant les deux jours que nous avons passé à
attendre les secours, nous n’avions rien à nous mettre sous
la dent ni rien à boire. C’était vraiment terrible !
Doigt
Croiser les doigts = faire un vœu pour qu’une chose se
réalise ou pour que quelqu’un réussisse une chose qu’il a
entreprise.
Ex : Croisons les doigts pour que la lettre arrive à
temps sinon ce sera la catastrophe !

Être comme les deux doigts de la main = s’entendre et
se comprendre parfaitement, être toujours prêt à
s’entraider.
Ex : Les deux frères étaient comme les deux doigts de
la main. Quand l’un avait un problème, l’autre était tout de
suite prêt à le tirer d’affaire.

Être pointé du doigt = être désigné comme étant le
coupable.
22 Ex : Lorsqu’il y a eu cette épidémie de gastro-entérite,
le directeur du camp de vacances a été immédiatement
pointé du doigt pour n’avoir pas respecté la réglementation
sanitaire et certains parents ont porté plainte.

Se cacher derrière son petit doigt = faire semblant de ne
pas voir une réalité gênante.
Ex : Ce n’est pas la peine de te cacher derrière ton petit
doigt ! Si tu n’arrives pas à réussir ton examen, c’est parce
que tu ne travailles pas bien à l’école. Point final !
Dos
Faire le dos rond/faire le gros dos = attendre que
l’orage passe, se faire le plus discret possible en attendant
que les choses s’arrangent.
Ex : Je crois que le mieux c’est de faire le gros dos en
attendant que la colère des parents d’élèves s’apaise.

Avoir le dos au mur = être dans une situation sans
issue, ne pas avoir d’échappatoire possible.
Ex : J’ai le dos au mur : si je ne rembourse pas tout de
suite l’argent que l’on m’a prêté, on va me reprendre la
voiture.
Épaule
Ne pas avoir les épaules (pour…) = ne pas être à la
hauteur, ne pas avoir l’envergure ou la compétence pour
assumer une responsabilité.
Ex : A mon avis, Martin n’a pas les épaules pour
reprendre la direction de l’entreprise à la suite de son père.
23 Estomac
Rester sur l’estomac = avoir du mal à digérer une chose
que l’on a mangée.
Ex : Les fruits de mer que j’ai mangés au restaurant me
restent sur l’estomac. Je me demande s’ils étaient vraiment
frais.
Gorge
Rester en travers de la gorge = utilisée au sens figuré,
cette expression signifie que l’on a du mal à accepter une
décision dont on est victime.
Ex : Le fait que la direction ait décidé de nous faire
travailler le dimanche sans nous demander notre avis m’est
resté en travers de la gorge.

Rire à gorge déployée = rire sans retenue.
Ex : Le clown était si drôle que le public riait à gorge
déployée.
Gueule
Arriver la gueule enfarinée = faire preuve de culot, faire
comme si l’on ne savait pas que l’on est pas le bienvenu et
venir demander de l’aide ou un service.
Ex : Bien que je sache que ma collègue ne m’aime
guère, celle-ci est venue, la gueule enfarinée, me
demander si je pouvais la ramener chez elle après le travail.
24 Jambe
Ça me fait une belle jambe ! = ça n’a aucun intérêt pour
moi ! (voir à « Expressions diverses »).
Faire des ronds de jambes = se montrer humble et
soumis en vue d’obtenir une faveur.
Ex : Oh ce n’est pas la peine de venir faire des ronds de
jambes dans mon bureau, je ne vous accorderai pas la
permission que vous me demandez, un point c’est tout.
Faire quelque chose par dessus la jambe = bâcler un
travail (voir à « Expressions diverses »).
Partir à toutes jambes = partir en courant.
Ex : Lorsque je suis sorti avec mon fusil, les rôdeurs
sont partis à toutes jambes.

Partir (ou revenir) la queue entre les jambes (à la façon
d’un chien) = partir (ou revenir) en se sentant honteux.
Ex : Au bout de six mois, sa femme l’a vu revenir à la
maison, la queue entre les jambes. Sa jeune et jolie
maîtresse avait fini par le quitter après l’avoir dépouillé de
toutes ses économies.
Larme
Rire aux larmes = rire tellement fort que l’on en a les
larmes aux yeux.
Ex : La situation était si amusante que ses camarades
riaient aux larmes.
Mâchoire
Rire à s’en décrocher la mâchoire = rire très fort (à tel
point que l’on pourrait se décrocher la mâchoire).
Ex : L’histoire qu’il racontait était si comique que tous
riaient à s’en décrocher la mâchoire.
25 Main
En un tour de main = avec la plus grande facilité et de
manière rapide.
Ex : Le potier, en un tour de main, donnait à l’argile les
formes les plus inattendues.

Être un homme de main = être au service de quelqu’un
pour faire les sales besognes à sa place (racket,
intimidation, passage à tabac, assassinat).
Ex : Le commerçant a sans doute été tué par les
hommes de main de la mafia.

Faire main basse (sur quelque chose) = s’emparer de
quelque chose.
Ex : Les cambrioleurs ont fait main basse sur les bijoux
et l’argent qui étaient dans le coffre fort.

Jeux de mains jeux de vilains (dicton) = mise en garde
visant à faire comprendre que s’amuser à se taquiner
physiquement peut dégénérer en une véritable bagarre.
Ex : Attention les enfants ! Jeu de mains jeu de vilains !

Mettre la main à la pâte = apporter son aide (voir tome
I).

Mettre la main à la poche = se voir contraint de
débourser de l’argent.
Ex : Avec cette nouvelle mesure fiscale, les
contribuables vont devoir encore mettre la main à la poche.

Mettre la main au panier (argot) = toucher les parties
intimes d’une femme.
Ex : Après l’avoir embrassée, il devint plus
entreprenant et il lui mit la main au panier.

26 Mettre les mains dans le cambouis (analogie avec le
métier de mécanicien) = ne pas avoir peur de se salir les
mains ; au sens figuré, se décider à agir afin de trouver une
solution à un problème même si ce n’est pas une
perspective agréable.
Ex : Il va falloir se pencher sérieusement sur le
problème et mettre les mains dans le cambouis.

Prêter main forte = apporter son soutien à quelqu’un.
Ex : Il fallut prêter main forte aux policiers afin qu’ils
parviennent à maîtriser le forcené.

Reprendre d’une main ce que l’on a donné de l’autre
= forme d’hypocrisie déguisée derrière une apparente
générosité qui consiste à duper quelqu’un en lui faisant
croire qu’on lui donne une chose alors qu’en réalité on la
lui reprend par un moyen détourné.
Ex : L’État a annoncé une baisse de l’impôt sur le
revenu mais en même temps il va augmenter la T.V.A. En
réalité, il va reprendre d’une main ce qu’il a donné de
l’autre.

Travailler main dans la main = travailler en étroite
collaboration.
Ex : Sur ce dossier, l’État et la Région vont travailler
main dans la main.

Tendre la main à quelqu’un = proposer son aide à
quelqu’un, faire preuve de solidarité.
Ex : Je suis très reconnaissant à l’égard de ce collègue
car il a été le premier à me tendre la main lorsque j’ai eu
des problèmes.

Venir manger dans la main = avoir une attitude servile
dans l’espoir d’obtenir une faveur.
27 Ex : Maintenant que je suis riche, tous ceux qui me
méprisaient auparavant viennent me manger dans la main.
Nerf
Avoir les nerfs à fleur de peau = être dans un état de
tension extrême.
Ex : Avec toutes ces émotions, j’ai les nerfs à fleur de
peau.

Avoir des nerfs d’acier = avoir un équilibre mental à
toute épreuve, avoir les nerfs solides.
Ex : Pour entrer dans les Forces Spéciales, il faut avoir
des nerfs d’acier.

Être à bout de nerfs = être sur le point de craquer, être
au bord de la crise de nerfs.
Ex : J’ai tellement de soucis en ce moment que je suis
vraiment à bout de nerfs.
Nez
Ça sent la magouille à plein nez = expression familière
signifiant que l’on a de forts soupçons de fraude ou de
malversation.
Ex : Le maire étant très ami avec le patron de cette
entreprise de travaux publics, comme par hasard, c’est la
société de ce dernier qui a remporté l’appel d’offres
concernant la réfection de toutes les rues de la commune. Si tu
veux mon avis, ça sent la magouille à plein nez.

Passer sous le nez = se voir privé d’une chose à laquelle
on aurait eu normalement droit.
28 Ex : Si nous attendons trop longtemps pour envoyer le
dossier, la subvention va nous passer sous le nez.

Se bouffer le nez (argot) = se quereller sans arrêt.
Ex : Pendant tout le voyage, ils n’ont pas arrêté de se
bouffer le nez. C’était insupportable !

Tomber nez à nez avec quelqu’un = rencontrer
quelqu’un par hasard à un moment où on s’y attend le moins.

Ex : L’autre jour, je suis tombé nez à nez avec mon
ancien prof d’anglais ; j’étais bien content de le revoir après
toutes ces années.
Œil
Avoir un œil au beurre noir = avoir un hématome au
niveau de l’œil suite à un coup que l’on a reçu au cours
d’une bagarre.
Ex : Ce matin la pauvre est arrivée avec un œil au
beurre noir. Elle a dû encore se disputer avec son mari.

Jeter un œil sur quelque chose = jeter un coup d’œil,
regarder rapidement.
Ex : D’accord, je te promets que je jetterai un œil sur le
brouillon de ta lettre dès que j’aurai le temps.

Mon œil ! = ce que tu dis n’est pas vrai, je ne te crois
pas.
Ex : Tu prétends que tu n’étais pas au courant de toute
cette histoire, mon œil ! Tu savais tout depuis le début et
tu ne m’as rien dit.

Ne pas fermer l’œil de la nuit = ne pas parvenir à
s’endormir.
29 Ex : Ah je ne suis pas en forme ce matin. Je n’ai pas
fermé l’œil de la nuit.

Ouvrir l’œil = être vigilant, surveiller attentivement.
Ex : D’après nos informations, le suspect devrait se
rendre chez sa maîtresse aux alentours de minuit. Alors
ouvrez l’œil, messieurs ! Nous ne devons pas le rater cette
fois-ci !

Regarder d’un sale œil = regarder de manière très
hostile.
Ex : Après l’altercation que j’ai eue avec le barman
l’autre jour, celui-ci me regarde d’un sale œil à chaque
fois que je passe devant le bar où il travaille.
Ongle
Payer rubis sur l’ongle = payer sans retard et
intégralement.
Ex : Chaque mois la vieille dame payait son loyer rubis
sur l’ongle.
Oreille
Dresser l’oreille = prêter attention de manière soudaine
à un bruit ou à des paroles, écouter attentivement, être
intrigué par un bruit, être aux aguets.
Ex : Tandis qu’elle se reposait dans un fauteuil, un bruit
attira son attention et elle dressa l’oreille.

Les murs ont des oreilles = expression indiquant que
quelqu’un est peut-être en train d’écouter ce que l’on dit.
Ex : Chut ! Attention, les murs ont des oreilles. Nous
devrions aller ailleurs pour parler tranquillement.
30
Ne pas l’entendre de cette oreille = ne pas être du tout
d’accord.
Ex : Je pensais que le propriétaire serait d’accord pour
payer 50 % du montant des travaux mais apparemment, il
ne l’entend pas de cette oreille. Dommage !

Rentrer par une oreille et sortir par l’autre = écouter
d’une oreille distraite, ne pas prêter attention à ce que l’on
nous dit.
Ex : Bon je vois que tu ne m’écoute pas, comme
d’habitude ! De toute façon, tout ce que l’on te dit, ça
rentre par une oreille et ça ressort par l’autre.

Se faire tirer les oreilles = se faire gronder, se faire
réprimander (expression utilisée à l’adresse des enfants qui
ne doit pas être confondue avec Se faire tirer l’oreille = se
montrer très réticent).
Ex : Bon je te préviens, si tu continues à faire des
bêtises, Papa va te tirer les oreilles !
Os
Donner un os à ronger (analogie avec l’os que l’on
donne à un chien) = donner à quelqu’un de quoi s’occuper
l’esprit (avec l’idée de détourner son attention d’une chose
qui a plus d’importance).
Ex : Pour ne pas être importuné sans arrêt par les
journalistes, donnons leur un os à ronger, ça les calmera pour
un certain temps.

Ne pas faire de vieux os = ne pas vivre vieux, mourir
jeune.
Ex : Si tu ne fais pas davantage attention à ta santé, tu
ne vas pas faire de vieux os !
31 Peau
Coûter la peau des fesses (argot) = coûter très cher.
Ex : Eh faites un peu plus attention ! Un manteau
comme celui-là, ça coûte la peau des fesses !

Être bien (ou mal) dans sa peau = avoir (ou ne pas
avoir) une bonne image de soi-même, être (ou ne pas être)
épanoui.
Ex : Rien qu’en le voyant, on sent que cet homme est
mal dans sa peau.

Faire peau neuve = renouveler, remettre à neuf.
Ex : Dès le mois prochain nous allons faire peau
neuve : tous les bâtiments que vous voyez sur votre droite
seront rénovés et nous allons construire des nouveaux
bureaux.

Ne pas savoir quoi faire de sa peau (familier) = être
oisif, ne pas savoir comment utiliser son temps
intelligemment.
Ex : Cette bande de jeunes passe des journées entières à
l’entrée de l’immeuble à tourner en rond, à embêter les
gens qui passent. Visiblement ils ne savent pas quoi faire
de leur peau.

Risquer sa peau = risquer sa vie.
Ex : Désolé mais je n’ai pas l’intention de risquer ma
peau dans cette aventure.

Sauver sa peau = survivre, s’en sortir vivant.
Ex : Devant l’avance irrésistible des troupes ennemies,
beaucoup de soldats ne songeaient plus qu’à un chose :
sauver leur peau.
32 Pied
Attendre de pied ferme = être prêt et bien résolu à se
défendre.
Ex : L’équipe adverse peut nous attaquer quand elle
veut, nous l’attendons de pied ferme !

Défendre pied à pied = défendre à tout prix, résister
jusqu’au bout, ne rien céder.
Ex : Nous nous défendîmes pied à pied malgré la
supériorité numérique de l’ennemi.

Donner un coup de pied dans la fourmilière = au sens
figuré, porter une attaque décisive visant à désorganiser
complètement la partie adverse.
Ex : La descente de police dans les quartiers chauds de
la ville a été très utile. Il était important de donner un coup
de pied dans la fourmilière afin de restaurer l’ordre.

Être à nouveau sur pied = être à nouveau en forme, être
rétabli (après une maladie ou une opération chirurgicale).
Ex : D’ici à une semaine, vous serez à nouveau sur
pied, ne vous inquiétez pas !

Être sur le pied de guerre (analogie avec le vocabulaire
militaire) = avoir fait tous les préparatifs nécessaires en
vue d’une attaque, au sens figuré : être fin prêt.
Ex : Le personnel de l’hôtel était sur le pied de guerre
avant l’arrivée de l’ambassadeur.

Faire les pieds (à quelqu’un) = embêter, apprendre à
quelqu’un à reconnaître ses erreurs ou ses torts (avec
souvent l’idée de prendre sur lui une revanche).
Ex : Il a écopé d’une grosse amende ? Tant mieux, ça
lui fera les pieds ! (= ça lui apprendra à faire plus
attention).

33 Mettre à pied = renvoyer temporairement quelqu’un de
son travail sans le rémunérer (suite à une faute
professionnelle).
Ex : Ayant frappé un parent d’élève, le professeur a été
mis à pied pour trois mois.

Ne pas rester les deux pieds dans le même sabot
= réagir, ne pas rester passif.
Ex : Bon si on veut régler ce problème rapidement, il ne
faut pas rester les deux pieds dans le même sabot. C’est
maintenant que nous devons prendre les mesures qui
s’imposent.

Ne plus savoir sur quel pied danser = ne plus savoir
quoi faire (face à une situation confuse ou face à des
informations ou des ordres contradictoires).
Ex : L’un me dit d’attendre et l’autre me dit que je peux
partir. Je ne sais vraiment plus sur quel pied danser !

Ne pas se laisser marcher sur les pieds = ne pas se
laisser faire, ne pas se laisser dicter sa conduite, savoir se faire
respecter.
Ex : Je ne m’inquiète pas pour lui, il n’est pas du genre
à se laisser marcher sur les pieds. Il saura bien remettre ce
prétentieux à sa place.

Prendre quelque chose au pied de la lettre = interpréter
quelque chose de manière littérale, au premier degré, sans
faire preuve de discernement.
Ex : Ce n’est pas parce que Marc t’a dit que tu n’es pas
une lumière qu’il faut prendre cela au pied de la lettre. Il
disait cela pour te taquiner, c’est tout.

Remettre sur pied = remettre quelqu’un en forme,
redonner à quelqu’un une bonne forme physique.
34 Ex : Prenez ce médicament, il vous remettra sur pied
d’ici à une quinzaine de jours.

Repartir du bon pied = prendre un nouveau départ,
repartir sur de bonnes bases.
Ex : Maintenant que nous avons étudié avec vous un
plan de refinancement de votre entreprise, vous allez
pouvoir repartir du bon pied, je l’espère en tous cas !

Retomber sur ses pieds (analogie avec les chats) = se
tirer sans dommage d’un mauvais pas ou d’une situation
délicate.
Ex : Il est évident que cet homme d’affaires est un
escroc mais il sera difficile de le prouver. Il retombe à
chaque fois sur ses pieds grâce à son avocat qui trouve
toujours une nouvelle astuce pour brouiller les pistes des
enquêteurs.

Rouler pied au plancher = rouler à toute allure (en
appuyant à fond sur l’accélérateur jusqu’à toucher le
plancher de la voiture).
Ex : Comme nous risquions d’arriver en retard pour la
cérémonie, nous avons roulé pied au plancher pendant tout
le trajet.

Se prendre les pieds dans le tapis (familier) = se
tromper, s’embrouiller (dans son raisonnement, son
argumentation).
Ex : A un certain moment, le professeur s’est un peu
pris les pieds dans le tapis lorsqu’un étudiant lui a posé
une question. Il n’a pas su répondre de façon claire.
35 Poing
Faire une opération coup de poing = intervenir
massivement et de manière forte (par ex : les forces de l’ordre).
Ex : Pour démanteler ce réseau de trafiquants de
drogue, la police a monté une opération coup de poing.

Taper du poing sur la table = au sens figuré, se fâcher
pour de bon (quand on juge qu’un problème ou une
situation intolérable n’a que trop duré).
Ex : En voyant que personne n’osait aborder cette
affaire de détournement de fonds, j’ai fini par taper du poing
sur la table afin que la vérité éclate au grand jour.
Pouce
Donner un petit coup de pouce = apporter une aide
déterminante à quelqu’un.
Ex : Pour que nous puissions terminer de payer notre
maison plus rapidement, mes parents nous ont donné un
petit coup de pouce.

Manger sur le pouce = n’avoir que très peu de temps
pour manger.
Ex : En général à midi, je reste au bureau et je mange
sur le pouce.
Sang
Glacer le sang = pétrifier de peur, terrifier.
Ex : Le terroriste a pointé son arme sur ma poitrine et
m’a jeté un regard qui m’a glacé le sang.
36 Talon
Être le talon d’Achille de quelqu’un (référence au héros
grec de la guerre de Troie) = être le point faible de
quelqu’un.
Ex : En triathlon, la natation est mon talon d’Achille.
Veine
Ne pas avoir de veine (argot) = ne pas avoir de chance.
Ex : Je n’ai vraiment pas de veine, j’ai encore perdu
mes clés.

Se saigner aux quatre veines = faire de gros sacrifices
sur le plan financier pour payer quelque chose (par ex :
des études).
Ex : Ses parents se sont saignés aux quatre veines pour
qu’il puisse aller à l’université et finalement il a
abandonné ses études au bout de deux ans. Quel dommage !
Yeux
Avoir les yeux de Chimène pour quelqu’un (référence
au théâtre) = convoiter amoureusement.
Ex : Depuis que ce jeune homme est entré dans notre
vie, ma fille a pour lui les yeux de Chimène.

Avoir de la merde dans les yeux (argot) = ne pas voir
une chose qui est évidente.
Ex : Il faut vraiment avoir de la merde dans les yeux
pour ne pas s’apercevoir qu’elle se moque de nous depuis
le début.

37 Faire quelque chose pour les beaux yeux de quelqu’un
= faire quelque chose sans contrepartie, de manière
gratuite.
Ex : Alors tu crois que j’ai fait tout ça pour tes beaux
yeux ? Eh bien tu te trompes mon ami ! Si je t’ai aidé,
c’est parce que je comptais bien que tu me payes pour le
travail que j’ai fait.

Sortir par les yeux = se dit à propos de quelqu’un que
l’on déteste.
Ex : Allez, vas-t’en, tu me sors par les yeux !
38


Les objets et les choses



Bagage
Partir avec armes et bagages = s’en aller sans rien
laisser derrière soi, décamper.
Ex : Dans la panique, les habitants sont partis avec
armes et bagages en espérant être plus en sécurité dans un
camp de réfugiés.

Plier bagages = partir, faire ses bagages (dans le sens de
ne plus vouloir rester à l’endroit où l’on se trouve, prendre
la décision de partir sans attendre).
Ex : Puisque apparemment je ne suis pas le bienvenu, je
préfère plier bagages et m’en aller avant que la situation
ne s’envenime.
Baguette
Faire marcher quelqu’un à la baguette (analogie avec
les animaux que l’on dresse à l’aide d’une baguette)
= dominer quelqu’un en lui faisant faire ce que l’on veut.
Ex : Elle est si autoritaire qu’elle fait marcher tout le
monde à la baguette, y compris son mari.
Balai
Être con comme un balai = se dit à propos d’une
personne que l’on trouve particulièrement stupide et ridicule.
39 Ex : Je te jure, il est vraiment con comme un balai.

Donner un bon coup de balai = au sens figuré cela
signifie faire place nette, c’est à dire se débarrasser de tout
ce qui nous gêne.
Ex : Si l’on veut y voir un peu plus clair dans cette
accumulation de réglementations en tout genre, il va falloir
donner un bon coup de balai dans le code du travail.
Balle
Être un enfant de la balle (fait référence au monde du
cirque) = être né dans une famille d’artistes de cirque et
par extension être naturellement doué pour travailler dans
ce milieu.
Ex : Depuis tout petit, j’ai vu mon père dompter les
fauves alors pour moi c’est tout naturel de succéder à mon
père car je suis un enfant de la balle.

La balle est maintenant dans l’autre camp (fait
référence aux jeux de ballon dans lesquels il y a toujours deux
équipes) = au sens figuré, c’est à la partie adverse de
réagir ou de répondre.
Ex : Lors de la première rencontre avec la direction,
nous avons exposé toutes nos revendications, la balle est
maintenant dans l’autre camp et nous attendons leur
réponse.

Saisir la balle au bond = saisir l’occasion qui s’offre à
nous, faire preuve d’opportunisme.
Ex : Quand il m’a dit qu’il pouvait me prêter son
appartement pendant les vacances d’été, j’ai saisi la balle au
bond parce que je cherchais justement un logement.
40 Baraque (argot pour maison)
Casser la baraque (argot) = faire une entrée
fracassante ; connaître un succès inattendu.
Ex : Il est arrivé avec ses grands airs. Il croyait qu’il
allait casser la baraque mais il a vite été remis à sa place.
Barreau
Mener une vie de barreau de chaise = avoir une vie
difficile, mener une existence semée d’embûches.
Ex : Depuis que Robert a perdu son travail, sa femme et
lui mènent une vie de barreau de chaise. Ils n’ont pas
d’argent et les problèmes s’enchaînent.
Bassinet (bassin de dimension réduite, cuvette)
Cracher au bassinet = contribuer financièrement (bien
souvent à contre cœur).
Ex : Après avoir payé les dommages et intérêts à la
partie adverse, je vais devoir encore cracher au bassinet pour
régler les honoraires de mon avocat. Ça commence à faire
beaucoup !
Bât (nom donné au chargement porté à dos de cheval
ou à dos de mulet).
C’est là que le bât blesse = c’est là qu’il y a un
problème ou un inconvénient majeur. (expression utilisée à
l’origine pour parler d’un chargement mal arrimé qui
blesse les flancs du cheval ou du mulet sur lequel sont
transportées les marchandises).
41 Ex : Ton idée de partir en voyage en laissant les enfants
chez ta mère paraît séduisante mais tu oublies un détail : ta
mère habite dans un petit village et elle n’a pas de voiture.
C’est là que le bât blesse. Que vont faire les enfants toute
la journée chez elle, à tourner en rond ? Ils vont s’ennuyer
à mourir !
Bâton
Manier la carotte et le bâton = voir au chapitre « La
nourriture », rubrique « carotte »).

Prendre son bâton de pèlerin (analogie avec les gens
qui autrefois se rendaient à un pèlerinage et cheminaient
sur les routes en s’aidant d’un bâton) = se mobiliser pour
faire avancer une cause ou une idée en rendant visite à
toutes les personnes susceptibles de nous apporter leur
aide.
Ex : Si nous voulons faire abroger cette loi injuste, il ne
nous reste plus qu’à prendre notre bâton de pèlerin et à
rendre visite à tous les maires de la région afin qu’ils
signent la pétition que nous avons rédigée.
Bille
Attaquer (ou foncer) bille en tête = agir de manière
irréfléchie, agir sur un coup de tête.
Ex : Il ne suffit pas de foncer bille en tête en allant voir
le propriétaire et le traiter de tous les noms sous prétexte
qu’il n’a pas voulu te rembourser ta caution. Crier à
l’injustice ne servira à rien si tu n’as pas de solides
arguments à faire valoir.

42 Ramasser (ou reprendre) ses billes = reprendre ce qui
nous appartient (par ex : de l’argent que l’on a investi dans
une affaire ou un projet qui ne nous paraît plus être
crédible).
Ex : Si le projet de construction d’un centre commercial
ne se concrétise pas rapidement, les investisseurs auront
tôt fait de reprendre leurs billes pour aller investir ailleurs.
Blason (ensemble des armoiries appartenant à une
famille d’origine noble)
Redorer son blason = rétablir sa réputation après que
celle-ci ait été ternie par une mauvaise action.
Ex : Bien qu’il ait accaparé la plus grande partie de la
fortune familiale, il a tout de même aidé financièrement sa
sœur lorsqu’elle s’est trouvée dans le besoin. Cela a été
une manière pour lui de redorer son blason aux yeux du
reste de la famille.
Boite
Mettre quelqu’un en boite = se moquer de quelqu’un de
façon ironique (voir livre I).

Monter sa propre boite = créer sa propre entreprise.
Ex : Après avoir travaillé douze ans pour le même
patron, un beau jour, j’en ai eu assez. Alors je suis parti et
j’ai monté ma propre boite.

Ouvrir la boite de Pandore = faire un pari risqué en
prenant une décision dont les conséquences ont de grandes
chances de s’avérer catastrophiques (fait référence à la
légende de la boite de Pandore. Dans la mythologie
grec43 que, Pandora était une déesse de la terre incarnant la
fécondité qui faisait sortir les présents des profondeurs).
Ex : Si nous intervenons militairement dans ce pays en
proie à la guerre civile, nous allons ouvrir la boite de
Pandore.
Boulette
Faire une boulette (argot) = faire une bêtise ou une
erreur.
Ex : Ah je crois que j’ai fait une boulette ! Je me suis
trompé dans mes calculs, j’ai oublié d’inclure la T.V.A.
dans le prix que j’ai indiqué au client. Il va falloir que je le
rappelle au plus vite pour l’en informer.
Boulet
Être un vrai boulet (fait référence au boulet de canon
autrefois utilisé dans l’artillerie) = au sens figuré, être un
poids. Se dit à propos de quelqu’un dont la présence nous
est désagréable et dont on aimerait se débarrasser.
Ex : Ton frère a sans arrêt des problèmes d’argent et
nous l’hébergeons depuis maintenant un mois. Je suis
fatiguée de le voir à la maison tous les jours, c’est un vrai
boulet. Il faut qu’il parte sinon c’est moi qui vais faire mes
valises.

Sentir le vent du boulet (fait référence au souffle
provoqué par la trajectoire d’un boulet de canon) = avoir la
sensation que le danger n’est pas passé loin et que nous
avons eu de la chance.
Ex : Plusieurs collègues ont été convoqués par la
direction après les dysfonctionnements du service comptabilité
et des rumeurs de licenciement circulent déjà. Nous avons
44 eu de la chance de ne pas être concernés par ce rappel à
l’ordre mais on a senti le vent du boulet. On a intérêt à
faire attention.
Bride
Arriver à bride abattue = arriver en toute hâte (à la
manière d’un cavalier arrivant au galop).
Ex : Quand on lui apprit que son fils avait eu un
accident, il est arrivé à bride abattue à l’hôpital.
Laisser la bride sur le cou (à la manière d’un cavalier
qui relâche la bride de son cheval et laisse sa monture aller
à l’allure qui lui convient) = laisser plus de liberté à
quelqu’un, relâcher le contrôle que l’on exerce sur une
personne.
Ex : Il est désolant de constater que dès qu’on lui laisse
la bride sur le cou, ce garçon recommence à faire des
bêtises.
Caisse
Lâcher une caisse (argot) = péter, avoir des flatulences.
Ex : Oh non ! Il a encore lâché une caisse. Il est
vraiment dégoûtant !

Partir avec la caisse = s’enfuir en emportant tout
l’argent (expression servant à désigner un employé ou un
patron malhonnête qui disparaît en emportant avec lui tout
l’argent de l’entreprise).
Ex : T’es au courant ? La boite où je travaille va
fermer. Il paraît que le patron est parti avec la caisse et on ne
l’a pas revu depuis quinze jours.

45 Piquer dans la caisse (argot) = prendre dans la caisse
d’une entreprise ou d’un magasin de l’argent qui ne nous
appartient pas.
Ex : Cette employée n’est pas restée longtemps dans
l’entreprise. Elle s’est fait renvoyer au bout de trois mois
car on s’est aperçu qu’elle piquait (de l’argent) dans la
caisse.

Rouler à fond la caisse (argot) = rouler (en voiture) à
toute allure.
Ex : Comme j’avais peur d’arriver en retard, j’ai roulé à
fond la caisse tout le long du trajet.

Rouler sa caisse = afficher une certaine supériorité,
frimer, faire le malin (expression emprunte d’ironie
servant à désigner une personne que l’on trouve prétentieuse
et ridicule à la fois).
Ex : Regarde-moi cet imbécile en train de rouler sa
caisse devant les filles !
Calice (= vase sacré utilisé pour la consécration du vin
dans la liturgie catholique)
Boire le calice jusqu’à la lie (la lie est le dépôt résiduel
que l’on trouve parfois au fond d’une bouteille de vin)
= endurer un calvaire jusqu’au bout.
Ex : Après avoir été séquestrée, la pauvre femme a été
battue puis violée. Pour finir ses agresseurs l’ont
abandonné dans un bois. Elle a vraiment bu le calice jusqu’à la lie.
46 Carte
Avoir toutes les cartes en main = être en mesure d’agir
à sa guise en disposant de toutes les informations ou de
tous les avantages nécessaires.
Ex : Maintenant que vous avez toutes les cartes en
main, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas passer à
l’action.

Abattre (ou jouer) sa dernière carte = utiliser le seul
moyen qui nous reste pour nous en sortir (fait référence
aux jeux de cartes).
Ex : Je me suis battu jusqu’au bout pour sauver mon
entreprise, en vain. Maintenant il ne me reste plus qu’à
abattre ma dernière carte, c’est à dire mettre ma maison en
vente pour éponger une partie de mes dettes.
Chandelle (= bougie)
Brûler la chandelle par les deux bouts (l’achat de
chandelles était autrefois une dépense importante, surtout pour
les gens pauvres) = ne pas regarder à la dépense, vivre
dans le luxe et l’insouciance.
Ex : Après avoir brûlé la chandelle par les deux bouts
en dilapidant l’héritage de ses parents, il se retrouve
maintenant sans le sou (= sans argent).

Devoir à quelqu’un une fière chandelle = être redevable
envers quelqu’un pour l’aide qu’il nous a apportée à un
moment crucial.
Ex : Monsieur, je vous dois une fière chandelle car si
vous n’aviez pas été là, je serais peut-être mort à l’heure
où nous parlons.



47 Faire des économies de bout de chandelle = faire des
économies sur des choses sans importance.
Ex : Ces gens sont illogiques : d’un coté ils vont
claquer un argent fou dans des soirées où ils inviteront des
gens à boire du champagne et manger du caviar et de
l’autre, ils vont faire des économies de bout de chandelle
en prenant des douches à l’eau froide.

Le jeu en vaut la chandelle = le jeu en vaut la peine,
cela vaut la peine d’essayer.
Ex : Si on t’offre un poste à l’étranger, il ne faut pas
hésiter même si le fait d’être séparé de ta famille sera sans
doute un peu difficile. Je crois que le jeu en vaut la
chandelle car cela t’apportera beaucoup pour la suite de ta
carrière.

Tenir la chandelle = être de trop, en compagnie de deux
amoureux (voir livre I).

Voir trente-six chandelles = perdre conscience (voir
livre I)
Chapeau
Partir sur les chapeaux de roues = partir à toute vitesse.
Ex : Dès qu’il a été prévenu par ses collègues,
l’inspecteur de police est parti sur les chapeaux de roue.
Cirage
Être dans le cirage (argot) = être à demi conscient, ne
pas être tout à fait lucide (en étant par exemple sous l’effet
d’un somnifère).
48 Ex : Avec le nouveau médicament que je dois prendre,
je suis un peu dans le cirage.
Clé
Avoir la clé d’un problème = avoir la solution d’un
problème.
Ex : Désolé mais je ne peux pas vous aider dans
l’immédiat car je n’ai pas la clé du problème. Il me faut
d’autres éléments d’information.

Mettre la clé sous la porte = cesser toute activité,
fermer un commerce ou une entreprise.
Ex : Avec la crise qui sévit en ce moment, beaucoup de
commerçants doivent mettre la clé sous la porte.

Prendre la clé des champs = s’enfuir, s’échapper,
disparaître dans la nature.
Ex : Quand il a vu que les paysans se révoltaient, le
contremaître a pris la clé des champs pour ne pas se faire
lyncher.
Cloche
Être une vraie cloche = être stupide.
Ex : Ton frère, c’est une vraie cloche, il n’a pas encore
compris comment on fait pour allumer un ordinateur.
C’est pourtant la troisième fois que je lui explique.

Déménager à la cloche de bois = déménager en
cachette.
Ex : Comme il ne paye plus son loyer depuis trois mois,
un beau jour il va sûrement déménager à la cloche de bois
et on n’entendra plus parler de lui.
49
Se faire sonner les cloches = se faire sermonner, se
faire réprimander.
Ex : Si tu as une nouvelle fois oublié d’apporter tes
affaires de sport, tu vas te faire sonner les cloches par le
prof.

Se taper la cloche (argot) = bien manger, faire un bon
repas.
Ex : Avec l’argent des adhérents du parti, le secrétaire
général et ses collaborateurs se tapent la cloche dans les
meilleurs restaurants de la ville pendant que nous, on colle
des affiches pour les prochaines élections.
Clou
Enfoncer le clou = insister de manière à bien se faire
comprendre (voir livre I).

Être le clou du spectacle = être la partie la plus
intéressante du spectacle.
Ex : Le clou du spectacle fut quand le trapéziste fit un
double saut périlleux avant de rattraper sa partenaire au
vol.

Ne pas valoir un clou = ne plus avoir aucune valeur.
Ex : Désolé monsieur mais ce modèle de voiture
n’intéresse plus personne aujourd’hui ; ça ne vaut plus un
clou à l’heure actuelle.
50 Coche (= calèche reliant autrefois les villes entre elles)
Louper (ou rater) le coche (argot) = rater une occasion
(qui ne se représentera sans doute pas), laisser passer sa
chance.
Ex : Ah c’est dommage, j’ai loupé le coche avec cette
fille. Je lui plaisais et comme un idiot, je n’ai pas osé lui
proposer de sortir avec moi.
Coffre
Avoir du coffre = être capable de chanter d’une voix
forte.
Ex : Pour être un ténor, la première chose qu’il faut
avoir, c’est du coffre.
Collier
Donner un bon coup de collier (familier) = fournir un
effort important afin de mener à bien une tâche, afin de
terminer un travail ou rattraper le temps perdu.
Ex : Bon les gars, il va falloir donner un bon coup de
collier si on veut être prêts pour l’ouverture du Salon de
l’Auto.

Ne pas être très franc du collier = ne pas être fiable,
louvoyer, avoir une attitude ambiguë.
Ex : Je n’aime pas tellement ce type-là ; il me donne
l’impression de ne pas être très franc du collier. Il vaut
mieux se méfier de lui.
51 Compteur
Avoir cinquante ans au compteur (analogie avec le
compteur de vitesse d’une voiture) = être âgé de cinquante
ans (familier).
Ex : On ne dirait pas comme ça mais j’ai déjà cinquante
ans au compteur !

Remettre les compteurs à zéro = repartir à zéro, revenir
au point de départ.
Ex : Si vous payez vos dettes, à ce moment-là, on remet
les compteurs à zéro et je pourrai à nouveau vous avancer
de l’argent.
Corde
Avoir plusieurs cordes à son arc = avoir des
compétences dans divers domaines (voir livre I).

Être dans les cordes (analogie avec la boxe) = être
complètement déstabilisé (par ex : après avoir reçu un
coup au moral).
Ex : Pendant le débat télévisé, un des candidats s’est
retrouvé dans les cordes quand son adversaire lui a démontré
que les chiffres qu’il avançait étaient faux car cela
démontrait qu’il n’avait aucune expérience en matière
économique.

Être sur la corde raide = être dans une situation délicate
(voir livre I).
Passer la corde au coup = réussir à se faire épouser par
un homme (voir livre I).
Tomber des cordes = pleuvoir abondamment (voir livre
I).
52 Coupe
La coupe est pleine = je n’en supporterai pas davantage
(s’adresse à quelqu’un qui est allé trop loin, au sens
figuré).
Ex : Tu m’as déjà trahi une première fois et je t’ai
pardonné. Voilà que tu me trahis à nouveau. Ah non cette
fois-ci, la coupe est pleine ! Vas t’en et ne remets plus
jamais les pieds dans cette maison !
Couteau
Avoir le couteau sous la gorge = être dans une situation
très délicate (voir livre I)

Avoir un accent à couper au couteau (familier) = parler
avec un très fort accent étranger.
Ex : Étant donné qu’il avait un accent à couper au
couteau, je ne comprenais absolument rien de ce qu’il me
disait.

Être à couteaux tirés = être en très mauvais termes avec
une autre personne (voir livre I).
Être un second couteau = être un personnage de second
ordre.
Ex : L’homme que nous avons capturé n’est qu’un
second couteau. Le chef de la bande est toujours en liberté.

Remuer le couteau dans la plaie = faire souffrir
inutilement (voir livre I).

Une atmosphère à couper au couteau = une atmosphère
pesante, tendue.
Ex : Lorsque je suis arrivé, la famille était rassemblée
dans le salon et personne ne disait un mot. Il y avait une
atmosphère à couper au couteau.
53 Crachoir
Tenir le crachoir (argot) = monopoliser la conversation
en ne laissant pas les autres s’exprimer.
Ex : Je déteste recevoir mon beau-frère car à chaque
fois monsieur tient le crachoir et on ne peut pas en placer
une.
Croix
Ça a été la croix et la bannière (pour…) = cela a été
extrêmement difficile (de…).
Ex : Ça a été vraiment la croix et la bannière pour lui
faire dire où il avait caché le trousseau de clés.

Faire une croix sur quelque chose = renoncer à quelque
chose.
Ex : Eh bien, ton argent tu peux faire une croix dessus,
il n’est pas prêt de te le rendre.
Cuillère
En trois coups de cuillère à pot (argot) = en un rien de
temps, en un tour de main, très rapidement.
Ex : Il n y a pas besoin de tergiverser. Cette affaire peut
être réglée en trois coups de cuillère à pot et on n’en parle
plus !

Naître avec une cuillère d’argent dans la bouche = avoir
eu la chance de naître dans une famille riche.
Ex : Quand on est comme lui, né avec une cuillère
d’argent dans la bouche, on n’a pas de souci à se faire
pour son avenir.

54 Serrer la cuillère à quelqu’un (argot) = serrer la main de
quelqu’un.
Ex : Quand il est arrivé, le député a serré la cuillère à
tout le monde avant de monter à la tribune pour faire son
discours.
Cuirasse
Trouver le défaut dans la cuirasse = trouver le point
faible de quelqu’un.
Ex : Bien que le candidat ait répondu correctement à
toutes les questions qui lui avaient été posées, il était
évident que le président du jury cherchait à trouver le défaut
dans la cuirasse en lui posant encore d’autres questions
plus difficiles.
Fil
Donner du fil à retordre = causer volontairement des
problèmes, créer des difficultés de manière délibérée.
Ex : Cet élève m’a donné beaucoup de fil à retordre en
début d’année. Maintenant il s’est un peu calmé et accepte
plus volontiers mes remarques.

Gagner sur le fil = gagner de justesse (un match, une
compétition).
Ex : Après avoir été menée au score durant la première
mi-temps, notre équipe a finalement gagné le match sur le
fil en s’imposant par trente points à vingt-huit.

Ne pas avoir inventé le fil à couper le beurre (on
coupait autrefois les mottes de beurre à l’aide d’un fil
métallique) = ne pas briller par l’intelligence.
55 Ex : Quand tu vois sa tête, tu comprends tout de suite
qu’il n’a pas inventé le fil à couper le beurre.
Ficelle
Connaître toutes les ficelles (argot) = connaître toutes
les astuces d’un métier, avoir de l’expérience, savoir éviter
tous les pièges.
Ex : Je ne me fais pas de soucis pour lui, il connaît
toutes les ficelles du métier et il saura bien trouver un vice de
forme pour faire annuler la procédure judiciaire.

Tirer les ficelles (argot) = contrôler, commander
discrètement en manipulant les uns et les autres, avoir la réalité
du pouvoir.
Ex : Bien que ce soit officiellement lui le Président,
c’est en réalité son Premier Ministre qui tire les ficelles.
Fleuret (épée d’entraînement)
A fleurets mouchetés = s’affronter de manière subtile.
Ex : Les deux beaux frères eurent un échange à fleurets
mouchetés, chacun dissimulant sa haine de l’autre derrière
une courtoisie de façade.
Fouet
Heurter de plein fouet = avoir un choc frontal (avec…).
Ex : Le motard heurta le camion de plein fouet et fut
tué sur le coup.
56