330 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Partition Tome 3, Brunetes, ou, Petits airs tendres, avec les doubles et la basse-continue : mélées de chansons a danser

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
330 pages
Français

Description

Consultez les partitions de Brunetes, ou, Petits airs tendres, avec les doubles et la basse-continue : mélées de chansons a danser Tome 3, fruit du travail de Various. Cette partition de musique baroque dédiée aux instruments suivants: voix, continuo
Cette partition offre plusieurs mouvements et une subtile association d'instruments.
Visionnez de la même façon tout un choix de musique pour voix, continuo sur YouScribe, dans la rubrique Partitions de musique baroque.
Rédacteur: Christophe Ballard (1641-1715)
Edition: Paris: Christophe Ballard, 1703.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 22
Langue Français
Poids de l'ouvrage 10 Mo

Exrait

BRUN'ETES
uo
PETITS AIR. S TENDRES,
AVEC LES DOUBLES
ET LA BASSE-CONTINUE;
MELEES
DE CHANSONS A DANSER.
Recueillies mi en& s ordreJe par
Christophe Ballard,
Imprimeur defeul Mujtque & Hoteur,
la Chapellede du, Roy,
TOME TROISIÈME.
A PARIS,
Rue S. Jean deBeauva^s, au Mont-Parnalîè.
'.M.'. DCCXI.
Avec Privilège de Sa Majejïé*SON ALTESSEA
SERENISSIME
MADAME LA PRINCESSE
DE CONTY*
DOUAIRIERE.
ADAME,
Le TroifiémeVolume des Brunetes que
,
j'éjf l'honeur de afréfenter VOSTRE
ALTESSE SERBN ISSIME e/i,
unhommagedu à l'accueilfavorable dont,P I S T R E.E
honorer les deux pre-Elle a bien voulu
trieaga*-cette raifon nemiers. Quand
devoir,je nepourraisgeroitpas À xe affez*
de publier lapar-lesrechercher occ&fions
laque j'ay dereconnoiffance puif-faite
A, S. me com»dont V.protection ,fante
lafupplier très-enjour.bledejour fofe
continuer cette grâce,de mehumblement
protejlcr quepermettre de luymededr
jamais les moyens quine^ligcrayte ne
mériter. fuisme la faire Jepourront
refpetf.un très-profondavec
Serenissime,AltesseVôtrede
DAME,AM
très-humble& très-Le
obeiïTant Serviteur 3
Ballard,C.AVERTISSEMENT.
Es Brunetes ont été fi bien
,reçûës de tout le Monde qu'on
,
que ceeft perfiiadé Troifiéme Volume
fera plaifir Il a îong-temps à: , laven-y
qu'on lepromet mais on cfpereté, ; que
Public pardonnera cele retardement
faveur dw grand nombreen d'Airs,
on fait choixdont a pour compofer
,
nouveau Recueil.ce
a fuivi o,peu présOn le même ordre
des deux premiers Volumes : Et l'on
aus'eft conformé nombre des Chanions
à danfer.
On a de plus ajouté une fuite de
Fragments d'Airs, tirez la plufpart des
Brunetes Se àes Vaux-de-villes que
,
leur enchaînement a fait nommer
Po T-POUR Y.
Ceft au Public fcul à juger de toutes
ces varietez On n a: eu d'autre
intentionque de luy plaire,& l'on s'eftim^
ra tres-heureux fî l'on apprend que l'on
rétiflï.a ay iijq$§l§§l§§ifH!!!l!§l!§§
TABLE
Des elnq fuites de Tons fous lefqueîs3
rangez, lesfont Brunetes w,
Petits Airs Tendres
de ce Volume,
première Suite eft en G-R. s- s o 1 depuis, laLA
page i. jufqu'à la page 113.
La féconde Suite eflen D-Jua-re , depuis la page 114.
jufqu'à la p<ige 156.
Latroifiémc Suite eft en A mi-ia depuis la page 1/7.
jufqu'à la page 101.
La quatrième Suite eft en F-ut- ï a depuis la page toi.
jufcju'à la page 149.
La cinquième Suite eft enC-soL-UT pagedepuis la,
a.50. jufqu'à la page 176.
Toutes ces Suites comprennent
76. Airs Amples avec B-O
15. Duo.
Trio.7,
7* Doubles.
En tout Airs différents105. , & 1*4. Seconds
Couplets outre les Cbanfom * àanfer & le, ,
o o v y.P t-p kTABLE
EALPHABETI QJJ
PetitsAiïis00J>f/Brunîtes,
fuitescinqenTendres, divifiz*
de Tons*
Confia. P*g*.A
memurmurez-vous ? 4 9
! dequ©yAH 2f
! chère Maîtrcffc. *'Ah ma
* 1 8
la tigrefle 4«
! pourquoy faire tant ?Ah
i. *rcviendra-t'il ce tems, Brunetc.Ah ! quand
*.ce Aftrée? 4
1 reviendra- t'il tems d'Ah
10*fouffre de peines 1 7»
! que l'onAh
i. **3qu'il eft doux do revoir. Trio.Ah!
volage t.Ah ! fi tu-n'es point î7
Trio. i, *74! tout beau jeune Bergère,Ah
*7*jeune Sauvage.Ah ! tout-beau ?.,
27*b ! s'il eft pofîîblc. *iA ,
1 beau vous iooAh vous avez plaindre» 8.
fans Te déclarer. 1. $7Aimer
Aimez charmante Blonde. t. t%
leAimons badinage. 4+I.
io7Ajnfl l'ardeur mutuelle. 4,
laconr, un Duo. 19$Aimer eft badiftage. 1.A
Alcidon tenoit ce langage. 215$.
Allons boisau mon Amourette. 1. 14S
A l'ombre de ce boccage. 104r.A de ces arbrifTeaux. ij*t.
l'ombre d'un bmfTon, neA 1.
a ivAT B L E. Ccupht.
Amans , connoiflez les Bdîrs.
Âmarilhs je renonce à vos charnues.
,
A rhour n'eft jamais fins peines.
Avec plaifir & fans contrainte.
A vôtre beauté naifFantc.
B'
T> Eaucbup d'Am&rits.
ijBeau iéjour aimable bois.
,
qui l'on jure une éternelle, i.Beauté.a ardeur
C.
Berger toùjouïs amoareux.f">Ti
font pas les prez. Double.neV->C?
Ce qu'on ait de nous deux.
regreter le douxOfTez, liis , de Printems
foiipirs & ces langueurs. Double.Ces
C'cft en vain que pourme calmer.
un piège que l'Amour.C'eft
le belC'eft un plailir dans âge.
Amant rongé de fouey.Cet
Double.Oifeau qui de fon chant.Cet
, tout ce que les Dieux.Climene
Trio.difoit à fa Bergère.Colin
D.
les innocens plaifirs.DAns
foûpirs petite Lifette.Dans mes ,
mon cœur.Dans
fi fleuris& fibeaux Duo.Dansnoschamps
Duo.un beau jour.Dans
l'herbetteDelTus a/fis.
le Village.De tout
beautez,de Vouhvos vos jeunes appas.De
des Enfers.Dieux • qu'on examine peu.Çoufltt.TA LE. Câuplet. p#gt.B
chagrinfais je deviens lolitairc. «megJe
t'ay raït une quenouillettc. i.Je
viens 2.uns horicur.Je
voudrois bien être i»Je Bergère.
voud;ois bien cire volage. !•Je
vous l\ipprens fi vôtre
, cœur l'ignore. 3-Je
Il eft temps d'aller ain champs, *•Brûnette.
faut être charmée. 8.Jl
Il n'eft rien de plus aimable.
rienIl n'eft delTous les Cirux.
ïl pafTe dans nôtre Viikge.
vient un teinpsIl cruelle.
lfabeau , cœur endurcy.
par mesJugez foûpirs»
L.
Bergère foudain.LA
L'aimable Bergère.
La liberté que je tiouvois fi belle.
L'amitié que j'ay pour vous.
L'Amour en ces lieux a fait fa retraite. fait aimer fes coups.
L'Amour n'épargne performe.
La neige de ton beau fein.
La Nymphe Sabine.
La ville devient village.
L'autre jour m'allant promener. jour prés de ce rivage.
L'autre jour fous cet ormeau. Duo.
Le Berger Amime. Duo.
Le Phiiintc.
Le Berger prefqu'aux abbois.
Le que j'aime tant.
Le Berger Tircis.
Le chagrin Se la colère.p*£KLE. Cwplet.T A B
,xvous voir. zme. iplaifir deLe
2martyre. J-Jrigoureux 7-Le plus
i. *4^eft de retour. 7V«>.Le Printcms
2I^verdure. î.Printems ramené laLe
i 8danfent lur l'herbette. i. ?BeroersLes
2 Xje cioy. ÎDieux nous firent 4«Les ,
l6©m'ont plaint tour à tour. *.tcLosLes
IO7*les
ruiiTeaux.Lcs..Pore{rs&T 8de ce boccage. I. SLes Oifeaux
i£2I.plaifirs de nôtre village. DUO.Les
1i.eft léger. Si>L'efprit d'Iris
x*4Rimeurs Silvains. st.Les
4^jeuneflè. x.temps de laLe
ni> 7mes vœux la belle Iris Contraire.Lors qu'à
i.Lorfquc pour le contenter.
i4JM.
bien-tort elle fût. 3-Ais
I Mais pourquoy fouffrir.
vôtre rigueur extrême.Malgré
eft be'le.Ma Maîtrefle
Philis n'a point d'amour.Ma
vainc.Ma pourfuite eft
regards vous l'ont dit.Mes
toute cour.Mes y:ux dans la
yeux ont l'adorable Climenc.Mes vtf
la Cour.Mieux qu'à
Mille petits Oifeaax.
eft à toy Duo.Mon cœur
Mon cœur eft fous vôtre Loy.
cœur pour toy s'interefle.Mon
Mon Iris fuivons nôtre tendreffe,,
Mon Kfpe& Se mon amour..
T A B Couplet. Page.L Ê.
N.
'''EnteiM-tn pas le langage ? l'^c.
Ne vous amufez plus.donc 3.
Nôtre liberté craintive. 4.
N'oubliez pas vôtre Vuo.houlctte.Nanettc. 1.
Nous n'irens plus aux champs Brunettc. r.,
Nous fommes bien moins heureux. 3.
Nuit & jour fous ces ormeaux. 5*
O.
,ô mort , tant de fois appelléc. i.OMoit
croitOn envain fe défendre. Vuo. 1.
On dit par tout que vous êtes plus belle. 1.
On dit qu'Amour eft un mil agréable. 4.
Oferolr-on vous deman 3er ? %.
On ta vu quitter ta Climcne. z.
On verra régner l'innocence.
3.
Ou je reiîens Ton pouvoir. f.
vous dontO les Loix, j«,
P.
PArdonnez à ma fbibleile. £.
Par Lazard fur ta Fougarc.
1.
Pafler présduhameau de fa jeune Bergère, r.
Pendant vôrra jeuneûc. 1.
Permets, Iorfcjueîe temps te trompe. 4.
Petits Agneaux, il vous errez fans maître. 1. regards, petits foins. Du*. 1.
Peut-onbien vous voircharmante telle.& 3.
Pour avoir pHt feuleméc jevousaime »£. t.D
Pourquoy vous mettre en colère.
5
Pour fortird'un engagement. 2.
Pour vivre heurcar aimable, Silvic. Duo. 1.
Pour an moment. £.
Profitez de vos rafes. 4.
Puifaue ma Bergère.
j„
Puifque pour Uah nos peiees. EjôubU. x.. ,
TABLE. Cfiuflet. page,
QUand j'e quitteray ma Climcne. 1Cr, H
Quand ;e veux me plaindre. i. <,«
Quand il faut rompre fon ferment. 2. i77 la Bergère vient des champs. r-rï, t
Quand le dépit vient d'unamoux -..extrême. 1z 9 Nannette. Trio. ,,, JO
Quand on a tant d'amour. 1. jgj pour elle un cœur foupire.. g. lo8
Quand tout-bas elle foupire. ,3 viendra cet heureux jour» i„
Quand un Amant a 1'addreiTc, %, ,. une fois on a fenty. ,i„
Q
Quand une fois on •goûte. .a , .
Qu attendons-nous ,ma Bergère. t. «z
Que faites-vous
, jeune Silvie ? 1. ilé
Que l'Amourette. 1.
55
Quelle douce !rêverie
j,^
^4 douceur. i.
Quelque puiiTc être un Amant. 1.
Que ferviroit pour me défendre. 3. J*
X^ue Tiras eft heureux de voir. Double, t.
Quoy de ncs cœurs, l'amourçuic *••défaite
i,
*Qu'un Berger tendre. I#
5I
R.
Regardez dans ce boccage. 1. a96 *4Retire-toy.
.4 l
Reveille-tey ma Climme., vue. V"%.
Rien n'eft fi charmant que Lifcttc, Ili.
Rien o'tft fi doux.
3* jjz
S.
beauté me flatte. ,SA
S^avoir qu'on vous adore. y.
**
Sei pkurs fèi& foûpixs.
\ ±.
40Cvuplet. P*g«.TABLE.
'4mccharmes.ont milleyeuxSes
I0
paffer me* |ours-puisSi je
4- *«prendre.me laiflerje vouloisSi
2"
tendre.êtreS'il faut
Belle. *^fâche lal'on vousSi
i£i9.chien.baifoit fonalorsSilvie
t. 7ton martyre.yeui caufentmt-sSi utr.
fçavoit parfaitement.vôtre coeurSi ij*'%t. *
fierc Maîtrefle.vôtreSi
503.habile. V*êtesvousSi
J
-1.l ri7:Bergères.voulez jeunesvous ,Si
*• ir,I. jHheureur.tropSommes-nous pas
1.' 10:*z
Bergère.Songez
2. M<
diferetc.ma flâmaSouffrez
5. Miloix.amoureufesSous les
6. 30
rigoureufè.moinsSoyez
!• 3î
rive.charmantegur cette
4- « 3du village.tous les BergersSur
T.
Sirepofes. Uque tuTAndis
uoruiflcao. i.bord i'uqTircis au
mené, i. '45careflbit CliTircis
i.Tri». 69l'autre jour.difoitTircis
i. 100fe taire.jour las de un
11. 2-7du village.les BergersTous
herbage. nzlemême 3.dansles toursTous
i$9rigueur.qu'Amour a de 5.ceTout
ennuyé. 3. 47déplaît tout,Tout
i<foles cica*. 6.que Voa] voit fousceTout
ï6ivoit deffous les deux. H«qu'onTout ce
8Amant. 1.dépit d'un MkTout
rx. 14chante. P«*.toutTout rit ,
volag«. Tri». 1. 119donc , BergerreviensTkT A LE.% Ctuplet. P*gtt
V. U.
paflcr le chaud du /'ou*.VIen me. , Itj
Un Amant ncpciïfcpas. , ,
UnUn AmantAmant s'engage.i'engage. .,
c
9fin C~._ J« I -1Un Berger dos plus charmans. r,
Un qui m'a fçû plaire.
tl
Un Galant tout nouveau. .Io
Un pou d'amour cft neceflaire.
1,
Un peu beaucoup& do fleurette. 4! ,?9
VoicyUfaifon quedansnôtre village. -p«o. §, 8
Vos appas fontpar tout redoutable*.
;] j.g
*Vos beaux yeux belle Silvie.
z[
*Vos beaux eu* de milloy eceurs. r]
***
Vôtre cœur le demande. /
?° teint, vôtreboucbe& vos yeux,
j.,
Vous avez approuvé mes vœux. /
î?£'Vous avez, belle Philij.
" 2^*Vous avez tous les appas.
'*
Vous avez tout je n'ay rien., f.
*Vous l'avez bien voulu.
Vous ne voBlez qae refpeét& qu'ertime. a*
3 >Vous regrettez un baifer. a
«#DANSERACHANSONS
ROND.EN
Couplets. 150Etquinze ans.pasn'avois
aEt HJE jour. Cl'autre]e rencontray
l8i
Et C.un Elpagnol.jl étoit
z95Et C.file.Lut que 10Il
EtCau moulin.allantMargoton
z 69Et C.va à l'iau.Marsoton
191Et Cun Amantfournism'ontyeuxMes
Et Cau marché.m'envoyepereMon
zEt C. 77a marié. Jpere m'yMon
SeEt x 8. 199Cantons. C.nos ?fçavoir deveutQui
z%6Et Cfois tant.je raiSijamais
185EtBergerottcs. C.petitesTrois
301K T.T-P O VP oî. I
TABLE.DE LAFIN
VolumestroisprefentementaJl y
6.liv. : .fols.
de SParodiesde
6. Uv.i$. fols.deBrunettesVolumes deTrois
ParolesVolumes desEt neuf
'lS Uv
-dedOpera
emntmHq»' ormm ™1 * fCe f
" Jois.t,uhv.de 10.in-iuvalettrVolumesaumixmW ETESBRUNBRUNETES
o u
PETITS AIRS TENDRES,
AVEC LES DOUBLES
ET LA BASSE-CONTINUEj
M E' L E' E S
DE CHANSONS A DANSER.
Suite en G ré fol.
•' quandH reviendra -t'il ce
Sajfe-Coyitinue.
T O M 1 III'
brunetes
pygÉilJlïiS
quand rc.Ah!Brunette,temps,
—44-^—ï- T""T"""t""l i
-Continue.Bajfe
FIN.
dans nosLorfquctemps ?-fil cet heureuxviendra
T*N-_ 4 _£3g
-*"6 îX
jSaJfe.Conttnue.
* deAuprèslettefeu- ,trouvoisje teBois
sfeiÉliPJÉii
Sstjfe-Continue.OU PETITS AIRS TENDRES. j
ïÊmîs-iiiis
tes Moutons paiiTans,
1 Toujours
fola*
B*Jfe-Contmue.
piiîiiiliiilg
tranr, tu vcnois fur l'hcr- bette, Danferau
* 4
Baffe-Continue.
fon de ma ten- dre Mu- fette Ah !;
66
Bnjfe-Cûntinpte.

J,
BRUNETES
Couplet.Second
temps d'Aftréereviendra-t'il ee
! quandAh
temps ? cet heureux
! quandAh
Contréehabiter cette aimableJ'irois
toujours conftansles cœurs font ,Où
couronnéefidélité fe verrouMa ,
la deftinée.Céladon j'auroisDe
temps d'Aftrée
! reviendra-t'il ce ,Ah quand
tempscet heureux
! rcviendra-t'il \Ah quand- , -
AIRS TENDRES. 5PETITSOU
vôtre
ii«gréJVlAlt^-t-}3Jfrfc— -T-{--|-f
« 6*
Jtajfe-Contmn*,
—-""£*=*&; ~—f 7r^x~y'— 4^rfc23jE— -I^Z*"— y.
'••:gueur ex- tre,
n.e
,*JL'i
:
I-L-J:4:t:fj-I$:irL--i-_L-l-Baffe-Contintié.
yeux peuvent tout en-
flâîiâtililiiïiiPj
£*//<? Continue.
iijABRUNETES
mer : ne fçay pas fiJe vous
a
ContinueB#jJ*
—, 1 J L:4-f-—±-t:-T- I||:t:xïiEz-.zj:J:îï=r
pourriez m'ai- mer Mais je fçay;
»j <s x^
B*$'ContmHt.
|iî§Eliiii|IPI
bien que je vous ai- me.
fr _:.
—t-i:+:|i_i_ ii:{ •.-f J:f:±4:i
6 666y
5^3 Continue,AIKSTENDRES.PETITSOU
Couplet.Second
martirccaufenc ton ,yeuxmesSi
ligueur :point maacculeN'en
demon cœurpour tay dao» le fond]c fcnî
trop en dire.
. c'eftUne fcay cjuoy ; . .
À.
A irI JBRUNETE5
E paiïbif tranquHIc- ment Us joursJ
Er-jfe-continhe..
sF
1-
i—+--t>de ma ri- « Ayant Je
fa1 « 4 3X.
Baffc-Contime,
: :EË!|E }=|E|:j|±EÎijj?ï:|;PÏ£ï
tal moment Où j'ay vu &lvîc Oùj'ay
* " * &Baffe Continue.,
AIRS TENDRES-OU PETITS
Silvi- e.\û
L 6 6 4
JX
fî-IiHrîi
3Û*t=$*-+"t
Centime,B*f[eSecond Couplet.
Quand viendra cet heureux jour
Qu'Iris moins cruelle
Sentira pour rooyl'amour
Que je fèns pour elle. £«.
Troifîétne Couplet.
regrettez un baiferVous
vous prendreQuv j'ay fçû :
apptiferbien pour vousEt ,,
bis.le rendreFaut-il vous ?
Quatrième Couplet.
Ah ! dequoy murmurez-vous,
Tendres Tourterelles ?
L'Amour n'a rien que de doux
Pour vos coeurs ridelles, fa.
cintres Coiplets cy-apre't., ,
*o BRUNETES
Premier Couplet.
Nuit & jour fous ces Ormeaux
Un Berger foupire
,
Et dit que de tous les maui
L'amour cil le bis.pire.
Second Couplet.
Helas ! je fuis amoureux
,
fens une flâmeJe
party fesQu'un trait de yeai
Allume en mon ame. bis.
CWplet,Troifiime
Forcfts& les RuiflcâUX^les
murmurePar leur doux
Semblent prendre part aux maux
endure, bis.Que mon cœur
Quatrième ÇoupUt.
joursSi je puis paffer mes
Prés do ma Silvie
n'en prolongez leDieux , court
Qu'autant que fa vie. bis.
Autre,
Vous avez tous les appât
Des Rofes nouvelles,
Mais Iris , n'cfTayex pas
De piquer bis.comme elles,,
TENDRES. nAIRSPETITSOU
ma Climcne,quitte- «yV^/Uand
je
continue
;jSafîeray mei â- nourschange- : jQuand je
6éX
X4
Bajfe-Continut.
Seineeaux de laOn verra les
Continue,S«j/êï* BRUNETES
=*==
S'arrefîer , ou unprendre autre cours.
%*ff«-çontiiMe.
Second Coût
_On t'a tû quitter ta Clitnene,
On t'a vu changer tes Amours
;
Mais on n'a jamais vu la Seine
S'arrêter ou prendreun autre cours.
Troifiéme Couplet.
On verra régner l'innocence,
On épargnera fon prochain :
On dira toujours ce qu'on peniê,
Quand je ceflèray d'aimer Caiin,PETITS AIRS TENDRES. 15OU
Ous n'irons aux champs,\| plus
Bru-j.
Continue.Mafienette, Nous n'irons plus aux champs,
Jufiliiliglifliii
C* 6 f 6X
jBaJfe-Continue.
plpililiiiltg
qu'au Printemps fer fusDan- def-,
Mk_4
H*J[eConnnii$,BRUNETES
r
ll|fïilppEi|iÊÉ^
Hc- las ! hc-bec-
te.l'her-
higilgiilil
Continue.Baffequitter ces lieuilas ! il faut
ÉïliiiHlîiH
6 6
ABaffe-Continue. %
tous les jours j'adoroisOù
6 6X
i
Bafft-Continut.ijAIRS TENDRES.PETITSOU
liiiPf^iliËg
beaux yeux. Adieu , A-vos
**
Sajfe-contmug.
:t:r:yÂZz:i::!:^st:^yt ^ !^£—
dieu Brunet te,
6
--J.*
jj^SapliSii
B*(ft~Continut,
n'irons plus aux champsNous Danfer
îliiiiSiPilllî
6 6 *
6
Continue.Safc-BRUNETESge
ï— — '„ A _*_ 0, C".Ji S.* ^L. I T..
deffus l'hcrbctte , Nous n'irons plus
a £:: : :|:x:_:x..4:i|:^:_:-z:j-Zx:J:^:i+
6«K
f
gaJfe-Coniinue,
qu'au Printemps.aux champs
Juf$*St
m0m
6X
Centime.S*lfe&
DVO.