Partition complète, Le docteur Ox, Opéra-bouffe en trois actes et six tableaux
205 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Partition complète, Le docteur Ox, Opéra-bouffe en trois actes et six tableaux

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
205 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Consultez les partitions de morceau Le docteur Ox partition complète, opéras bouffes, fruit du travail de Offenbach, Jacques. La partition romantique célèbre dédiée aux instruments suivants: solistes vocaux, orchestre, chœur
Cette partition compte une sélection de mouvements: 3 Acts et l'on retrouve ce genre de musique classifiée dans les genres langue française, opéras bouffes, partitions pour voix, Stage travaux, partitions pour orchestre, Comic opéras, pour voix, chœur mixte, orchestre, opéras, partitions chœur mixte, pour voix et chœur avec orchestre
Redécouvrez de la même façon d'autres musique pour solistes vocaux, orchestre, chœur sur YouScribe, dans la rubrique Partitions de musique romantique.
Rédacteur: piano reduction Marius Boullard (1842-1891)
Edition: Paris: Choudens, n. d. [1877]. Plate A. C. 3369.
Libbretiste: Arnold Mortier (fl. 1875)Philippe Gille (1831-1901)
Dédicace: A Anna Judic

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 33
Licence : Libre de droits
Langue Français
Poids de l'ouvrage 10 Mo

Extrait

%/i;/Vf^
'»r w,
'?///5
:a.
"I
#vvw*'*fwi
L E
Ipéra-bou^e eaSactes et 6 tableau;
tire du Roman
deJULES VERNE
Ki®
PAR
A.MORTlERetPH.QlLLE
Musique de
J.Offenbach
Umi.iMMIii
y^L
P^RIS,CH0UDENSPÈREETFILS,ED1T^
!
Jî'ite S. jOonoré. tissoniption.j^(>'ô.fnés
propr'nèki/^hna/ftufv.
JfroiH Keservis
PARTITION CKant & Piauo arrangée parEBOULim%
%?7
^^^.%
'Os
'o>^o
-. ,'7,'
-i). ..
^.
^^'
^-^
'<^^
<>.^'
Wy^LE DOCTEUR OX
()l>li:RA-BOUFI'l': ES Z ACTKS. Kl' 6 TAliLEAUX
sur le Théâtre des Variétés, le 26 Jaovier 1877.Représenté '^
Artistfn VgèlH' MM.Pemunnages LÉONCE.
•^"Prascovia M JUDic. ]\ikiausse _ baron.
Hjiney^jj _ A. DUVAL. Frantz _ cooi^EU.TricaSSe. . .
Lotché _ AISGÉLK. Sohahoura dailly
JosseSuzcl _ BAUMAI!VK. _ GUYON.
_Aida _ STELLA Koukouma . EMMANUEL.
.de vaurk . Rosbech _ i). bA(,Hfaya _
Musdock _ hamburger.Hilda _ ESQLIKOL.
Ararat _ germainLe Docteur Ox mm . DUi'Cis .
Van Tricasse _ pradeau. Le G. Personnage.— BOURDElLLE
"*'Pour (outf Musique, I.'t Mise Scène, le droit de représentatious,eu
PÈRE et FILS, Éditeurs-Propriétaires du DOCTEUR OX, pour tous pajss'adresser i M^** CHOUDENS
CATALOGUE DES MORCEAIX.
OUVERTURE (i.
ACTE I
J. livreINTRODUCTION Lah!in„x-7ioi/s
COUPLETS rnits Van Tricasse Tricasse) r,l2. «rez deux ( Mf et M?' Van
40.LÉGENDE DE LA GUZLA Sur /a rive loiseau chanle (Prascovia)3.
46.4, CHŒUR et COUPLETS Des guirlandes les plus belles .. ( Ox)
5. MARCHE etCHANSON bOHÉMIENNE, Pour l'e>ifant Bohème 58.de (Prascovia).
^FINAL •. "iô.Nous yr/ions au nom de la ville,
6.
'couplets Touf s'èveil/e dans la nature ,82.
ENTR'ACTE , . . . 92.
IIACTE
et7. CHŒUR COUPLETS Chalands el chalandes ( Naya) 93.
8. COUPLETS vrais diables (Koukouma) 103.Ho/us sommes de . . .
9. SÉRÉNADE Sous faire (Ox) HO.fenêtre
10. DUO Chaji(]eons de langage (Prascovia, Ox) 112.
(FINAL h-rmesse 130.C'est la
11.
^COUPLETS Accourez vite amoureux .... (Prascovia) 139.les
172.ENTR'ACTE
ACTE III.
12. DUO. Non'plus un mot (Prascovia , Ox) 174.
(CHfEUH 192.Av i! arrêtez
13.
COUPLETS Quel diner et quelle (Frantz) 196.fête
14. En vain à chacun je demande (Suzel) ; .199.
15. CHŒUR 202.En avant!
16. FINAL prodige 204.W guel
ë»4<lonGr. Paris, Iinp. Fuiiquet, rue du Delta, 26.—
•fi
OUVERTURE.
Allegro maestoso.
^^P^f^# iM^:IEm
t»:m ^
PIASU r
êBgjl «« é
-»A£ itî^
li lg#I i^ Frt
ri<.
f-^ ^ -f—i(
tf^
ii= ^ g^^^
?î^^.y
T r r^ p f5-^
#q^,éfcff
r^ ^ ^^ S *H*«jW^^^JT-^(i
?=^ teg=g: ^1 ^
Allegro agUalo.
i ^* *
.^ o
m m
•\f E -f-(^ ^= 15^
i^SÉ
r; -s:;ii
TS~ T5
5^ * •s-]»— #p F ^ïf-\ -»-9 * » ^^=^- 9-IS F^
\ <— . — —
iDnn'urrnr'.'T pt!«nr!f "i.tP r> M r»
É
!(Ij' fL,J l##
*_* ^
iX f ~r rl^^''^
^^i
-9 -»t
»»-F
•S S
S
r ^^v
K.4-• 1*— ^M* f. f-p p P
\h' r Tf~*l r—<>r C m— » -. 9- » Sr^-t-l—_
-j 1
crcsc rail.
m
p p p p*=• ICI Fp-tl ^FfIp fc:Vi^lj'ii- p^ yf7T?I ff=^+p è=^m èd
* ** ^Çij^ ^ ?g:Si»^ f f f f
;^
1^^ •*i
y
# *_^ IE3
1É=: W J i/Si( i ^s
53^SS
/CN^f^ - - 'f f r r r r r r r ii^|; |\'^l
/C\*- ¥= - ^= - -^^^ - J t* r \^F ^ ^ r r f ^ ^ r^ r r r g^ il,'J( MAllegro moderato.
<>j A
\É mm ^^mp^
^^ m^^?
9m wrT3 ^p^ u^
s ^^ [J"-[^^^ ^ P
( Jj'Jd'J^iJJf^ff
j'. L
/jvft/ffr» ^ ^^^
.s p^WJ tJ'U'J^
^ »:« . tfy,^i^^ ^^^^^
f-^^
p=p JJIJm Jw
:I=S&
*
'^m f.pr'
ra//.
f f^v * # i^^t( H^p ^ i^#rAllej^ro.
rfffrr^f
^ffm
H«L * ^V
g^f<= =^F=^§
^.
10
Più loiif<».
**
=^=F l'ff 1 r ïpSfEE^S P P^
riL piu riti>
^
riPif P rff Ê f-fif?ffri
r
g^f=fe ^^ [j'iBin:.'!^^^
f , , f ,H rfffif ^^fff^JijKm fff^E^
^=m4
'•r-»." lJ mmw^mp ^^n
*h
g—=tI is ^m
rit.p n?.
\^ ^*fit
'm.11
1? Tempo.
^ f^
I* «
l& dK i feS
rit.
^^
'
''! •^LJ r F^0^ ^ ff "P
^ ^^â ^^^gj^^M
/^ <Î<1
ÏEj 4^ t^^^*=^
Meno vivo.
J3L
^f% , I "'F i
' Pc^ :^i^ ut^
r\
8* «?
. f IjrF ,r f r
EÈ>
P
rit.
II*5¥ 1^ÉW=^ i^ m^^ P
"t^12
Presto _f3^ ^ 4
{mj^J^m T^ rT*-^^ ^W^
*^ar^ PP IJ^( PT^ j
1 , T
=1 É ^ ^i iL iLf
4 t^s E
^ F
Moderato.
r\o**S« iAf^j *r; I #m^i P T
/O
»»S ÈE È=?=F e^ EÉE5 P
Enchaînez..
13ACTE I
l'/TABi.KAU l*;"" TAHLEAII.
II%TR0DLCT10:>.
DT 1.
Moderato
SUZEL. m
LOTCHE.
VOIS FNE.l" m
VAN TRIGASSEM'"*
VOISINE.2r m
FRANTZ.
VAN TRIGASSE.m
NIKLAUSSE.
''X-U", ^
UN VOISIN.
Moderato.
m^m W VffPIANO.
^*^» àifiss i
p ta^n
».'SUZEL. VOISINE. V
. JJ JJJ p , I J ^ J'Ir r Hf
Ijiiis.sons uoiis vivre doucement Goù
W; VAN TRIC. 2'.'\UlSli\E. V
JJr^r | J^$
Liiis.sons nous vivre doucement
(îouFRANTZ. 1>
IJ JP . i Si
GoùLais^sons nous vivre doucement
\AN TRIC. P
^ 1^ JJ r ^r JI
Liis-sons nous vivre doucement Goù.
MKL.
gΠT rf
i r ^
Goù.Lais.sons nous vivre doucement
ITIS VOISIN.
ffi ^^2
Goù.
#=?4^ i^^ ^ é rJ^ F=f=? F
^^):i. [^ eMâ
"^ rri*J*—
14
•XLm m
J.s. ^ t:^^ } }r r \ffi^ ^
Le quesilea-cieu-se.ment re. pos le fiel or - don - ne Ettous ce
M''
T. S^FFS n^mr r \U^^^^^LA'I
silen.cieu-se.ment Le re.posque le ciel or . --tons d<m ne Et ce
F. ^é^^'J'.rFir^^m
r-tons silen.cieu. se.ment Le re. pos que le ciel or- don - ne Et ce
m •
VT.
' J'J \U ^r f
^. Mr ^-F. r ^I F f
tons sileu-cieu-se.ment Le re.pos que le ciel or- don - ne Et ce
JM' t^f:M^r [; ff
I f r rr^i>^» p ^ ^ fc:^
tons silen- cieu.se-ment Le re.pos que le ciel or. don - ne Et ce
•* *r Prrpj
i jS i=t=<t
. tons silen.cieu-se.ment Et ce
r.i^^ ^ -f 11-,i^^
r ^/"*^
'
' ^
<-}i êI > 5È^PP ^^ c:r
^FH=?^:^^
\ r^t-Mfu-f^ ù\m[ t'fr^'gf
calme profond quil don - ne Aux habitant deQuiquendonue Aux habitants
P
M',
^ï. ^j'i'^
i ^J J' i J >iJrTFf=r^^J'J-Jj Jr'pf
deQuiquendonue•aime protond quil don. ne Aux habitants Aux habitants
'
#
p-PH*"' " r^ P D n D ^
1p F rI^Tp^^nr?^
aime profondquil don . ne Aux habitants deQuiquendonne Aux habitants
V
^rrr-^'% Sef^^^tf=^^"#1^rr^i^p^ F TF^R^^^
calme profondquil don. ne Aux habitants deQuiquendonne Aux h;djitants
^- rrr^^i'.jr rf^MHTrr iT-T'- i r i i r n
lalme profondquil don - ne Aux habitants deQuiquendonne Aux habit;ints
V
=g^Mr f it< r^^^
.m m' w^^
iix habitants dedeQuiquendonne habithabitantscalme piofondqu'il don. ne Aux Quiauendonne Aux
s« ^t^vm^ ^m(
V
ff f^f-ir ÏP= yj^.ifgf=^ i, ,
lii
. m mff-t> m
v-gH ±=^^H-^
fc'PH=¥\irv ^P
donne de QiiiqueDd(jn .De Quiquen
1
I' * IJ^^ ^^t:4 a a^ '2':v, * *i
lonue de Qui quenDe Quiquen _
^^ Ï=«=N?::=Ïtfcrè^ f^
De Quiquen donne de Qui, de - uenQui q
?VT. ^-g £5= J^ -^=F r r.i^^ 1^
De Quiquen doune de Qui de Qui quequen.
1» i»—
^> ?\^ \> r •?^j^ l-t^-v-M- P f i
^
De Quiquen . donne de Qui -de Qui quen .
v-^^^ ['. ÀJ^L_i i}> 1 r 7 Ttz
:^ï^
Quiquen donne quen.donne, de Qui - quenDe
?=^
^ 1 i^N ^^m ï
«-* ^=^
i !»^^^^ =1=::^:
P^
Anime.
a3
s ^± wÇJIPi
de- ne, Quiquenluiuuendon _ - ne.
T. ^^J X^
im
2rv.
de. donne, Quiquendon . ne.
^WtTY
îbt ^
. donne,deQuî, de Quiquendon - ne.
V.T. =^=FfTrW4
.donne, deQui, de Quiquendon . ne. Vous allez vraimenttrop
* *
"y-^
-/pi w ^ rF
I t=t ^^p ^
. donne. de Qui de Quiquendon . ne.
JJJ J'J'J':F f w JL 1- l
fi F Î33
f
. donne, quendonne,de Quiquendon ne.
Animé.
Éi^É ^S
#>*ip r
>-*^^
p p p p ^Liriii F^^
i/^. '
16
VT.
, i
Fn F. rf pppp rr r^f-F vvîi F •;
joueurqu'il faut lou er Réfléchitvite Le . lonj^empsmé. di.fe. Mais ne doit jamais jou.
YT.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents