ALLO POLICE N°585 – du 06 au 12 avril 2021
24 pages
Français

ALLO POLICE N°585 – du 06 au 12 avril 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
24 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Hebdomadaire de faits divers et de faits de société

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 avril 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Exrait

EN TOUTE FRANCHISE
Par Koné Sibirinan A l’heure de la réconciliation
oute nation connait des hauts et des bas. L’essentiel n’est donc pas de ne jamais tomber, mais de savoir se rele-hqauieneseTpuA.erasisèrpenemenneàraugsnoemneemttnddrinaolssllesetver quand tout semble perdu. La nation ivoirienne a connu des poussées de né de son histoi oint plusieurs crises où le sang a beaucoup coulé. Parce que la coupe de la frustration était pleine. Parce qu’à un moment donné, on écoutait plus le diable. Subi-tement notre ami, notre voisin ou collègue et même notre époux étaient devenus nos ennemis jurés. Et il fallait les traiter comme tels.
Comme si les éliminer physiquement nous ouvrait immédiatement les portes du paradis. Voilà pourquoi notre pays a connu des crises en 1999, 2002, 2010 et 2020.« Ivoirité et colère d’une partie des soldats » ont accouché du premier coup de force en 1999 contre le régime Bédié dans la succession du père fondateur Félix Houphouët-Boigny.« Ivoirité et marginalisation d’une frange de la population »ont eu raison du pouvoir Gbagbo. Confronté à une rébellion en 2002, c’est en avril 2011, qu’il tombe les armes à la main.
2020, le débat sur l’application ou pas de la nouvelle constitution fait rage. La désobéissance civile se mue en ‘’tentative de coup d’Etat’’. Des manifestants, mi-litaires, gendarmes et policiers sont appréhendés et jetés en prison. L’opposition crie au complot et lance un mot d’ordre de désobéissance civile. Les princi-pales routes du pays et des voies internationales sont obstruées avec des troncs d’arbres. Des femmes en-ceintes meurent car impossible de les évacuer vers des centres de santé. Des véhicules sont incendiés. Des communautés s’attaquent sur la base des ru-meurs. Les réseaux sociaux sont utilisés pour désin-former.
On a frôlé le pire comme cela a été le cas dans cer-tains pays tels que le Libéria, la Sierra Leone, le Rwanda… La guerre civile a tout détruit dans ces pays. Aujourd’hui leurs populations portent encore les séquelles de cette barbarie sans nom.
En Côte d’Ivoire, on peut dire qu’on revient de loin car le pays est demeuré debout. Après ces affronte-ments et destructions de biens, il est temps de panser les plaies et de se faire les accolades (avec les cache-nez bien sûr). La libération de l’ancien Président Lau-rent Gbagbo et de Blé Goudé des liens de la Cour pénale Internationale (Cpi) doit pouvoir nous faire tourner la page de la haine et de la rancune tenace pour nous inscrire dans la réconciliation.
Que tous les fils et filles du pays contraints à l’exil puissent revenir au bercail pour que chacun puisse s’expliquer sous l’arbre à palabres ivoirien afin que les victimes et parents de victimes puissent pardon-ner. Ça peut paraître difficile, mais aucun sacrifice n’est plus grand quand il s’agit de sauver la nation en peine.
Seul l’amour des uns et des autres pourra dissiper tous les nuages d’une probable déstabilisation en gestation. La frustration peut conduire à tous les excès. Alors chers Ivoiriens, le pays nous appelle, il nous invite à nous donner la main. Chacun, où qu’il se trouve, doit jouer sa partition. Sur les réseaux so-ciaux, les mots doivent être bien choisis pour éviter de marcher sur la queue des vieux démons qui dor-ment à peine. La formation du prochain gouverne-ment doit en tenir compte dans le partage des portefeuilles. Il faut le faire. C’est la Côte d’ivoire qui gagne…
Une sélection de Diomandé karamoko ÈRE MATI EN NTRÉE E
80 blessés dans un carambolage
TIASSALÉ. Le 29 mars dernier un carambolage a impliqué un car de transport de passagers, un camion de transport de bétail et un véhicule particulier. Bilan 80 blessés. Les faits se sont passés aux environs de 19 heures au niveau de PK130 de l'autoroute du nord.
Selon les témoins, le car venant de Yamoussoukro pour Abidjan a violemment percuté un camion de transport de bœufs qui, à son tour, a percuté un véhicule de particulier en stationnement. 80 personnes ont été blessées dans ce carambolage dont un cas grave. Ce dernier a été évacué dans un centre de santé pour des soins. Quant aux autres blessés, ils ont refusé de se faire prendre en charge et ont signé des décharges à cet effet. Les éléments de la brigade de gendarmerie routière de N'Douci ont procédé au constat d'usage.
Un féticheur tué dans un accident
NIAKARA. Il s'appelle Thomas Coulibaly Singo. Il était connu à Niakara pour ses pouvoirs mystiques et dons de guérison. Alors qu'il était à bord de sa moto, le 30 mars dernier, il a été fauché par un véhicule personnel à l'entrée sud de la ville. Il est mort sur le champ. La victime revenait d'un bref séjour dans un village du département. Selon un témoin sur place, le véhicule personnel venait à vive allure quand, soudain, il a été victime de la défla-gration de l'une de ses roues arrière. Il a dû se rabattre du côté du motocycliste, le fauchant. La victime avait la soixantaine.
Un élève meurt dans un accident de la circulation
KANI. Les faits se sont passés le 27 mars dernier sur le boulevard Alassane Ouattara. En effet, des travaux de bitumage des voiries de la ville sont en cours. La victime Koné Moussa, élève en classe
20 personnes tuées dans un accident
ème de 5 au Lycée municipal de Kani était sur une moto quand il a croisé un camion de ramassage de sable de l'entreprise commise aux travaux de bitumage de la voirie. Le choc est si violent que l'élève projeté sur le bitume est mort sur le champ. La gendar-merie saisie a procédé au constat d'usage et ouvert une enquête.
Une vieille femme tuée par un buffle
BONGOUANOU. Le 29 mars dernier, dame Traoré est morte après avoir été agressée par un buffle furieux à Tiémélékro dans le dé-partement de Bongouanou. La victime, une vieille dame s'était rendue dans son champ en compagnie de sa fille. Malheureuse-ment, non loin du champ se trouvait un bœuf en furie. Il aurait été blessé la veille par des chasseurs. Et il s'est trouvé que la présence de la vieille et sa fille ont troublé l’animal qui a foncé droit sur la dame avant de la charger avec ses cornes et la laisser chuter lourdement à terre. La victime a été éventrée. Quand la fille apeurée crie à l'aide, elle est poursuivie par l'animal. Mais elle a pu s'échapper grâce à des bananiers. Quant à la mère, elle a rendu l'âme avant d'arriver au Chr de Dimbokro.
Des agents pénitentiaires livraient de la drogue aux détenus
DIMBOKRO. Ils ont été interpellés alors qu'ils étaient en pleine opération de ravitaillement dans la broussaille dans les environs de la maison d'arrêt et de correction de Dimbokro. Il s'agit d'un gang de 5 personnes dont deux gardes pénitentiaires. Ils avaient pris l'habitude d'approvisionner la prison en drogue, cigarettes, téléphones portables, chargeurs de téléphone et autres subs-tances psychotropes. Un jeune surnommé "le jeteur" lié à ce trafic avait balancé un colis depuis l'extérieur que les agents péniten-tiaires complices devaient récupérer. Surpris en pleine action par d'autres agents qui faisaient la ronde, le jeteur a cité ses com-plices. Tous ont été interpellés et gardés à vue au commissariat de la ville.
Des agresseurs d'une étudiante arrêtés
YOPOUGON. Une étudiante a été agressée le 25 mars dernier à An-dokoi dans la commune de Yopougon par 3 individus armés de couteaux. Les agresseurs lui ont pris son ordinateur portable et son téléphone portable. Ces faits se sont déroulés dans les envi-rons de l'ancien cimetière d'Andokoi. Après l'agression, la victime a aussitôt saisi le commissariat du 23ème arrondissement. Des investigations immédiatement diligentées vont permettre d'ap-préhender les 3 agresseurs.
Un chauffeur de tricycle écrasé par un gros camion
YOPOUGON. Les faits se sont passés le 1er avril dernier à la zone industrielle de Yopougon. Un conducteur de tricycle a été tragi-quement tué dans un accident de la circulation. Un grumier a fait une sortie de route et a fini sa course dans le décor. Dans cette course folle, le grumier a écrasé le tricycle et son conducteur qui est mort sur le champ. Une scène pour le moins horrible à la-quelle les riverains ont eu à assister.
rvenu le 1er avril dernier NGOLO. Un grave accident est su AXE FERKÉ-OUA de nombreux bles-a g rts sur place et n olo. Bilan:16 mo sur l'axe Ferké-Ou sés. L'accident a eu lieu à Nambonkaha, un village situé à environ une heures du matin. Un car de trans-quinzaine de kilomètres de Ferké, vers 4 port de voyageurs en partance pour Ouangolo a violemment percuté un nt. Le choc en stationneme t de coton graine camion remorque de transpor -distance. Les sa jeté à une bonne ue le car a été pro a été si violent q ont anté de Ferké se s et les agents de s , les gendarmes peurs-pompiers s t soigner les blessé véhicule en épave e tirer les corps du mobilisés pour re rnières évacués au Chu de Bouaké. Aux de dont les plus graves ont été s. accident s'est alourdi à 20 mort nouvelles, le bilan de l'
ALLO POLICE ! EST UNE PUBLICATION DE GO MEDIA,Sarl au capital de 5.000.000 de F. CFADirecteur de Publication et gérant :Zohoré Lassane •Rédacteur en Chef :Koné Sibirinan (07 49 57 58 18) Secrétaire de rédaction :Olivier Valère (07 49 81 60 55)• Responsable commerciale :Gohourou Alain Pièrre (07 07 37 60 26)Siège social :Koumassi Remblais non loin de ISTCO Colombe lot 1619 ilot : 109.Tél :21 21 56 47 20 / 21 21 36 03 54 •Fax :21 21 56 51 69 •Adresse :10 B.P. 399 Abidjan 10 Dépôt Légal : 8905 du 14 juillet 2009 • Impression :SNPECI •Distribution :Edipresse : 21 20 37 18 60 / 21 20 37 17 67 •Recépissé n° 20/Ddu 09 juillet 2009 du Procureur de la République.Toute copie, même partielle de cette publication est formellement interdite sous peine de poursuite judiciaire.
8.810 EXEMPLAIRES
2 •ALLO POLICE ! N°585 du 06 au 12 avril 2021
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents