CIO Mag n°70 - Juillet Août Septembre 2021
40 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

CIO Mag n°70 - Juillet Août Septembre 2021 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
40 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

CIO Mag n°70 - Juillet Août Septembre 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 30 juillet 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Extrait

Juillet - Août - Septembre 2021www.cio-mag.comN° 70
TENDANCE
1
TENDANCE
2
Juillet - Août - Septembre 2021N° 70 www.cio-mag.com
Édito
Mohamadou DIALLO Fondateur et Directeur Général de CIO Mag iérarchiser des besoins prioritaires, c’est le dilemme auquel la rédaction a été nousHnous sommes basés sur la fameuse pyramide de confrontée au moment de choisir 5 priorités parmi les 17 consignées dans le cadre des Objectifs de développement durable (ODD). Certes, Maslow, qui donne des grilles d’analyses essentielles pour hiérarchiser les besoins.
Et nous avons tenté de les regrouper en fonction de leur importance. Mais, la particularité de notre approche réside dans l’impact du digital pour accélérer l’atteinte des ODD. Nous avons, in ine, choisi d’explorer de grands objectifs comme la santé (eSanté), l’éducation (Edutech), l’énergie, l’agriculture (Agritech) et la inance (Fintech). En y regardant de plus près, ces ODD forment une boucle de valeur sans in, tel un serpent qui se mord la queue. Par exemple, l’atteinte de l’objectif sur les énergies permet d’accroitre la lutte contre le réchauffement climatique. Il en est de même pour l’éducation. C’est un secteur au centre de toutes les priorités.
En plein régime d’apartheid, Nelson Mandela enseignait à son peuple que« l ’éducation est l ’arme la plus puissante que l ’on puisse utiliser pour transformer le monde ».Cela traduit aisément l ’importance de la formation et de l ’accès au savoir pour mieux comprendre les enjeux de la pauvreté, du sous-développement et surtout des paradoxes existentiels qui les sous- tendent. L’ancien Président de la République d’Afrique du Sud avait compris que le savoir est le meilleur moyen de gagner son émancipation. Une émancipation permettant indirectement, à des millions de personnes, de s’affranchir de la pauvreté, de promouvoir l‘égalité des sexes et de gagner en autonomie.
Comment hiérarchiser des besoins quand ils deviennent prioritaires ?
Au-delà des enjeux sociaux et sociétaux, l’éducation est un puissant levier d’inclusion dans un monde où l’on assiste à l’ubérisation / la plateformisation des économies. Pour effectuer une opération, aussi basique qu’elle soit, de transfert ou de réception d’argent, un minimum de connaissance est nécessaire.
L’économie des plateformes
Tantôt perçue comme une menace, tantôt comme une opportunité, la plateformisation des économies n’est plus une option, mais une nécessité pour la compétitivité des entreprises et même des administrations. Il s’agit d’une mutation économique profonde. Ce changement bouleverse le fonctionnement classique des économies basées sur un modèle linéaire. Un modèle qui reposait sur un principe allant de l’extraction des ressources à la consommation, en passant par les étapes de transformation en produits, de conditionnement et de distribution. La crise du Covid-19 a donné un coup de frein à ce modèle sur lequel repose l’économie traditionnelle et la mondialisation. Une nouvelle redistribution des cartes est en cours.
Désormais, la création de valeur ne peut plus être linéarisée, ni séquencée. Elle est plus que jamais atomisée et partagée entre plusieurs acteurs, qui forment des écosystèmes d’innovation. Dans ce contexte de désintermédiation de l’économie, la segmentation des clients change en conséquence, pour laisser la place à la gestion personnalisée du client, qu’il soit professionnel ou particulier.
Dans ce système, l’innovation et la pertinence des données fournies augmentent les interactions, puis le volume d’échanges. En cela, c’est une rupture par rapport à l’économie linéaire. Au moment où l’Afrique théorise un new deal, dans le cadre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), la dimension de la plateformisation des échanges devrait être au centre des préoccupations. Faute de quoi, l’opérationnalisation de ce dessein continental risque de pâtir d’insufisances.
Juillet - Août - Septembre 2021www.cio-mag.comN° 70
3
SOMMAIRE
L'AFRIQUE EN CHIFFRES 06 ILS ET ELLES ONT DIT 07
TENDANCE
ÉVÉNEMENTLa RDC, porte-drapeau de l’Afrîque à Vîvatech08
ECONF CHALLENGE Formatîon et E-learnîng 11 en Afrîque au programme
INTERVIEW
ROGER ADOM « Je veux que l’économîe numérîque soî »14 t dans notre ADN
DOSSIER ODD
FOCUS 17 L’Afrîque est-elle en passe d’adresser les ODD ? AGRITECH Un levîer stratégîque dans la vîsîon afrîcaîne du Maroc23 CACAO IVOIRIEN 26 A quoî ressemblera l’avenîr à l’ère du dîgîtal ?
ÉTHIOPIE 29 Le dîgîtal au servîce de l’agrîculture et des emploîsVERA SONGWE « L'Afrîque a une opportunîté de mîeux progresser 33 grâce au numérîque » SÉNÉGAL 36 Des solutîons pour la numérîsatîon des salaîres
4
Juillet - Août - Septembre 2021N° 70 www.cio-mag.com
N°70 JUILLET  AOÛT  SEPTEMBRE 2021
BÉNIN La inance dîgîtale s’înspîre des habîtudes tradîtîonnelles
39
TOGO 42 La technologîe au servîce des énergîes vertesHELIOS TOWERS « Le partage des înfrastructures télécoms 48 permet une réductîon des coûts »
ENVIRONNEMENT Une technologîe îvoîrîenne pour la gestîon des ordures
51
RDC Les déis des plateformes d’EduTech à l’heure de la pandémîe54 EDUTECH57 Les écoles înternatîonales à l’assaut de l’Afrîque HUAWEI « L'éduTech est un rempart 60 contre les inégalités d’accès à l’éducation »
CAMEROUN La santé numérique 63 au secours des populations
PAROLES D'EXPERTS
IDATE « L’Afrîque dîgîtale est un pîlîer du développement 67 économîque et socîal post-Covîd »
ODD « Nous sommes tous acteurs 70 du développement »
DIGITAL ET ÉNERGIE « Un déi relevé par les opérateurs d’électrîcîté 73 et des télécommunîcatîons »
p.14
Interview - ROGER ADOM « Je veux que l’économie numérique soit dans notre ADN »
p.23
AGRITECH Un levier stratégique dans la vision africaine du Maroc
p.42
TOGO La technologie au service des énergies vertes
CIO Mag est édité par SAFREM Sarl Directeur de publication : Mohamadou DIALLO Mohamadou.diallo@cio-mag.com Ont contribué à ce numéro Mohamadou DIALLO : Directeur de publication - Rédacteur en Chef. Coordination de rédaction Camille Dubruelh (France) Rédaction :Véronique Narame (France); Anselme Akeko (Côte d’Ivoire); Aurore Bonny (Cameroun); Michaël Tchokpodo (Bénin); Souleyman Tobias (Togo); Zakaria Gallouch (Maroc); EnockBulonza(RDC) Représentations de CIO Mag :Côte d’Ivoire : Anselme Akeko : anselme.Akeko @cio-mag.com Tél: +225 08 56 47 26 Cameroun : Aurore BONNY : aurore@cio-mag.com Sénégal : Abdoulaye DIALLO : abdoulaye33@hotmail.com Tél : +221 77 595 50 02 Togo : SouleymanTOBIAS: tobias.carlos@cio-mag.com Tel : +228 90 26 38 54 Bénin : Michaël TCHOKPODO : michael@cio-mag.com Régie Publicitaire et Abonnements : info@cio-mag.com www.cio-mag.com/sabonner Experts : Nat-Sy Missamou, Senior Vice-président d'Orange Energie – Orange Middle East and Africa Thierry Barbaut , Directeur des écosystèmes innovants chez TACTIS Jacques Moulin, Directeur général de l’IDATE
Direction artistique : CIO Mag Impression : Rotimpres, Aiguviva Espagne N° Commission paritaire 1110 T89651 N Dépôt légal Juin 2013
Juillet - Août - Septembre 2021N° 70 www.cio-mag.com
5
L'AFRIQUE EN CHIFFRES
6
L’AFRIQUE EN CHIFFRES
320 000 dollars La Banque africaine de développement a alloué une subvention de 320 000 dollars pour l’intégration du genre dans les opérations inancières numériques de la CEDEAO. La subvention servira à réaliser une analyse des écarts entre les sexes, qui igure dans plusieurs stratégies de l’Agence monétaire de l’Afrique de l’Ouest (AMAO), y compris celles relatives à l’inclusion inancière. (BAD, Mars 2021)
1,5 milliard d’enfants Plus de 1,5 milliard d’enfants, dans 188 pays, ont été touchés par les fermetures d’écoles en raison de la pandémie. Nombreux sont ceux qui ont dû recourir à une forme d’apprentissage en ligne. (Digital Financing TaskForce UN, Août 2020).
De 220 à 320 milliards de dollars Les pays en développement pourraient gagner entre 220 et 320 milliards de dollars en numérisant les paiements (contribuables, électeurs, utilisateurs des services publics). (Digital Financing TaskForce UN, Août 2020)
87 contre 18 En 2019, près de 87 % des ménages en Europe avaient accès à Internet à la maison, contre 18 % des ménages en Afrique. La fracture numérique se manifeste aussi par le taux de possession d’un ordinateur. En 2019, 78 % des ménages en Europe possédaient un ordinateur, contre 11 % en Afrique. (ONU - Rapport sur les objectifs de développement durable 2020)
100 000 jeunes formés en ligne Atingi, la plateforme d’apprentissage numérique du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement (BMZ) compte près d’un million de jeunes africains en première année. Elle a déjà permis à 100 000 d’entre eux d’accéder gratuitement à des cours de formation professionnelle. (GIZ, Janvier 2021)
5,3 à 7,3 kg De 2010 à 2019, tous les ans, chaque habitant a produit entre 5,3 et 7,3 kg de déchets électroniques. Le recyclage écologique de ces déchets a connu une hausse bien plus lente, de l’ordre de 0,8 à 1,3 kg par habitant et par an. (ONU - Rapport sur les objectifs de développement durable 2020)
96,5 % En 2019, on estimait que 96,5 % de la population mondiale était couverte par au moins un réseau 2G, dont 81,8 % par au moins un réseau d’évolution à long terme (LTE). La couverture par les réseaux mobiles est aujourd’hui quasi universelle. (ONU - Rapport sur les objectifs de développement durable 2020)
Juillet - Août - Septembre 2021N° 70 www.cio-mag.com
...
ILS ET ELLES ONT DIT
Ils et elles ont dit ...
Le DataCenter offre une formidable opportunité de création d’emplois et de services à des coûts abordables, en faveur du secteur privé. J’insiste particulièrement sur l’optimisation de cet investissement majeur, puisqu’à travers le réseau fibre optique haut débit de l’ADIE, le Datacenter restera ouvert à l’administration publique, aux collectivités territoriales, ainsi qu’aux universités et Instituts.
Macky Sall,Président du Sénégal, le 22 juin 2021, lors de l’inauguration du Datacenter du Sénégal à Diamniadio.
Les expériences d’autres pays nous ont convaincus que le numérique doit constituer aussi la solution qui peut permettre à notre pays d’atteindre les objectifs de développement. Aussi, pour la première fois dans notre pays, il a été institué un ministère du Numérique. Il doit notamment assurer la promotion du numérique, mais aussi l’accompagnement de la digitalisation de l’administration publique congolaise et de tous les services, les établissements et les entreprises publiques. L’objectif est d’en faire un levier de la cohésion nationale, de l’inclusion et de la croissance, ainsi que du développement économique et social . Jean-Michel Sama Lukonde,Premier ministre de RDC, le 23 juin 2021, lors de du lancement d’un atelier sur la réexion numérique. Nous sommes dans une période où il est possible d’être innovant. L’Afrique présente des opportunités. A partir de la régulation, il va falloir introduire un certain nombre de pratiques qui permettent aux petites compagnies et aux start-up d’accéder aux offres publiques. Le numérique va simplifier l’accès à certains types de capitaux, notamment ceux de petites dimensions, qui sont très importants pour les PME. Que ce soit par le crowdfunding , le mobile money ou par des paiements numérisés, ils vont permettre aux entreprises commerciales d’augmenter leurs chiffres d’affaires et de gérer les petits capitaux dont elles disposent. ProfesseurCarlos Lopes, le 9 juin 2020, lors de la rencontre Etat/Secteur privé au Togo.
Les choix que les décideurs feront collectivement, au cours des prochaines décennies, définiront la trajectoire de l'humanité pour les générations à venir. Compte-tenu de cela, Smart Africa Alliance travaille avec les parties-prenantes concernées pour s’assurer que nos États membres - et l’Afrique dans son ensemble - maximisent les avantages de la connectivité intelligente. Et pour qu’ils minimisent ou éliminent les défis associés à la connectivité intelligente, tels que la cybersécurité et la protection des données. L’Afrique doit embrasser le pouvoir de transformation de la technologie en tempsopportun afin de garantir le meilleur avenir possible pour ce continent jeune et en pleine croissance.
Lacina Koné, Directeur général de Smart Africa, dans une tribune sur Africa & the Middle East issue I, 2021.
Il ne fait aucun doute que les possibilités en matière d’apprentissage numérique recèlent un énorme potentiel de transformation de l’éducation et de la formation. Elles sont d’une plus grande accessibilité, leur pertinence est accrue et leurs coûts abordables. En outre, les modèles d’apprentissage hybride sont essentiels pour garantir la qualité tout en palliant les insuffisances en la matière. Il en est de même pour l’application des technologies modernes à d’autres aspects de l’éducation, au-delà des résultats attendus. Sarah Anyang Agbor,Commissaire de l’Union africaine chargée de l’Education, de la science, de la technologie et de l’innovation, dans une tribune diusée en juin 2021.
Lome Data centre, qui résulte d’un partenariat public-privé avec l’appui de la Banque mondiale, est une infrastructure majeure d’importance stratégique. Elle est indispensable pour soutenir le processus de transformation digitale de l’économie et faire du Togo un hub de services numériques. Cette infrastructure moderne est à votre disposition pour stocker et sécuriser vos données numériques et pour héberger vos serveurs. Victoire Dogbé-Tomégah,Premier ministre du Togo, le 9 juin 2021, lors de la Rencontre Etat/secteur privé.
Juillet - Août - Septembre 2021N° 70 www.cio-mag.com
7
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents