40 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fraternité Matin n°16455 - Mercredi 23 octobre 2019 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
40 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le savais-tu ? Tu peux t'abonner à ce journal en cliquant sur la petite cloche. Tu recevras alors une alerte par mail à chaque nouvelle parution !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 23 octobre 2019
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Extrait

Premier cours
des commandants d’unités
77 officiers
de gendarmerie
Mercredi 23 octobre 2019 / N° 16 455 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (Orange CI) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € P. 6formés
PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
Intronisation de Sa Majesté Narushito, Empereur du Japon PP. 2-3
Le Président Ouattara a pris part aux festivités
Invité des rédactions
Construction, logement, urbanisme
Bruno Koné :
Notre ambition,
garantir un meilleur
cadre de vie aux
PP. 8-9populations
Grand-BassamCoopération
Ouverture de l’embouchure Inondations : Les enjeux
du fleuve Comoé:du Sommet Amadou Gon Coulibaly
Russie-Afrique Duncan instruit offre 72 millions
• Le Chef de l’État
est arrivé hier à Sotchi les techniciens de F Cfa aux sinistrés PP. 2-3 P.6P.7
À l’intérieur notre page Spécial Burkina FasoMercredi 23 octobre 2019olitique2 P
Regard Premier sommet Russie-Afrique
Novaya Sdelka Ouattara : “C’est un grand événement’’
e premier sommet
Russie-Afrique
s’ouvre au- Le Chef de l’Etat est arrivé, hier, dans la station balnéaire russe où iljourd’hui. Le pre-L mier round du participe à la première grande rencontre entre la Russie et l’Afrique.rendez-vous de Sotchi est
le forum économique. Le
second sera la rencontre de
haut niveau des Chefs
d’Etat et de gouvernement.
Dans l’une comme dans
l’autre des étapes, il s’agira,
pour les deux parties,
d’opérer une Novaya
Sdelka, en français, une
nouvelle donne dans la
coopération entre la Russie et
l’Afrique. Comme nous
l’avons déjà écrit, il ne s’agit
pas de faire table rase du
passé, en sortant carrément
du système d’appui de
l’ancienne Urss, mais d’aller
plus loin avec une présence
plus importante d’hommes
d’affaires russes en Afrique.
La Russie veut être plus
présente sur le continent.
Ce n’est pas faire de la
concurrence à ceux qui y
sont déjà, mais plutôt
contribuer à aider ce continent
aux promesses
incommensurables dans sa marche
vers le développement.
Dans ce processus,
PAR
ETIENNE ABOUA
l’Afrique a besoin de tous
les appuis nécessaires. Et
le retour en force de la
Russie n’est pas de trop. Il est
même le bienvenu. La
Russie, c’est l’une des plus
grandes puissances au
monde, aussi bien sur le
plan économique que
militaire. Et dans la lutte contre
le terrorisme qui entrave le
processus de
développement de l’Afrique, les
Africains auront besoin de son Un accueil chaleureux a été réservé au Président de la République à sa descente d’avion, à Sotchi . (PHOTO:PRÉSIDENCE)
appui. En termes de
formation militaire et d’obtention ’est un grand posera sa vision sur la ration. Au cours de cette gies ainsi que les projets rencontre de haut niveau
de technologies pour mieux é v é n e m e n t nouvelle coopération qui rencontre, il s’agira de de partenariat avec des des Chefs d’Etat et de
combattre tous ces ven- pour le conti- sera mise en place. Son discuter pour trouver les entreprises étrangères gouvernement qui aura
deurs de morts qui pullulent
nent africain allocation devrait avoir meilleures conditions afin permettront au secteur lieu jeudi. Ce sera l’occa-sur le continent. C d’avoir cette pour base la stabilité et le de pousser plus loin les agro-industriel africain de sion de faire un point surLes retombées pour
rencontre avec la Fédéra- développement de relations économiques et passer à un niveau supé- les relations russo-afri-l’Afrique apparaissent, dès
tion de Russie. C’est le l’Afrique. Cette rencontre commerciales entre la rieur. caines pour dégager delors, considérables. Sur le
premier sommet Russie- est placée sous la copré- Russie et l’Afrique. Les Dans le domaine de la nouvelles perspectives.plan économique, les
entreAfrique, nous avons sidence de Vladimir Pou- secteurs de la construc- construction, les soucis La question sécuritaireprises qui investiront dans
beaucoup de choses à tine, Président russe et tion, des mines, de l’éner- de l’Afrique dans le sec- sera également au centreles années qui viennent sur
échanger. Je suis heu- d’Abdel Fattah al-Sissi de gie et de l’agro-industrie, teur du logement sont des débats. Le sommetle continent permettront
d’améliorer le produit inté- reux d’être ici. Je suis le l’Egypte. On annonce l’ar- etc. seront au cœur des connus. Le manque de Russie-Afrique n’a-t-il pas
rieur brut, de lutter contre le premier Chef d’Etat de rivée d’une quarantaine débats. logements et leur mau- pour objectif de favoriser
chômage et donc de partici- Côte d’Ivoire à effectuer de Chefs d’Etat et de Concernant le secteur de vaise qualité constituent la paix et le
développeper à l’amélioration des une visite en Russie. Cela gouvernement africains l’agro-industrie, l’Afrique quelques-uns des pro- ment ? Ici, l’on parlera
sûconditions de vie des popu- montre la dynamique de pour cette première ren- est fortement dépendante blèmes de la plupart des rement de lutte contre le
lations. Sur le plan militaire notre diplomatie et notre contre. de l’industrie agricole, pays africains au- terrorisme, de criminalité
et sécuritaire, l’expertise volonté de diversifier nos L’acte 1 de cette grand- puisque le secteur repré- jourd’hui. Les participants transfrontalière et de
russe qui n’est plus à dé- relations.’’ Déclaration, messe débute, ce matin, sente plus de 30 % du du forum économique nombreux autres défis
montrer profitera au conti- hier, dans la soirée, du avec l’ouverture d’un Pib, mais de nombreux Russie-Afrique discute- sécuritaires et menaces
nent dans sa guerre Président de la Répu- forum économique. Il réu- pays ne sont pas encore ront des possibilités de régionales et dans le
asymétrique contre les dji- blique, à son arrivée à nira des Chefs d’Etat afri- en mesure de parvenir à mettre en œuvre des so- monde. Pendant les
quahadistes. Ce n’est donc pas Sotchi, en Russie, où se cains et des l’autosuffisance alimen- lutions communes et de rante-huit prochaines
une rencontre de trop, mais
tient le premier sommet représentants des milieux taire. Ils sont entravés par partager leur expérience heures, la Russie etune rencontre utile pour la
Russie-Afrique. A la tête des affaires et des ser- un certain nombre de fac- en matière de construc- l’Afrique dessineront lesRussie et l’Afrique, basée
d’une forte délégation vices publics russes, afri- teurs, notamment géo- tion de logements mo- nouveaux contours desur l’égalité et un partenariat
dans laquelle l’on compte cains et internationaux graphiques et dernes. leur coopération. gagnant-gagnant. Une
Node nombreux membres ainsi que des organisa- climatiques. L’utilisation Le second acte du ren- ETIENNE ABOUAvaya Sdelka bénéfique à
du gouvernement, il ex- tions africaines de coopé- des nouvelles technolo- dez-vous de Sotchi est la envoyé spécial à sotchitous.Mercredi 23 octobre 2019 la une 3A
Les enjeux du rendez-vous de Sotchi
onner une nou- ces crédits. C’est pour- dez-vous de Sotchi sera
velle courbe quoi nous avons estimé également marqué par
aux relations qu’il était optimal pour une rencontre de haut
nientre la Russie tous de prendre un nou- veau entre les ChefsD et l’Afrique, veau départ. Aujourd’hui, d’Etat et de
gouverneétablir un pont plus solide d’autres schémas s’appli- ment africains et le
Présientre le continent noir et quent à une partie de la dent russe. Au cours de
d’autres parties du dette restante. Par exem- cette rencontre, la
quesmonde, appuyer vérita- ple, des accords intergou- tion sécuritaire dans le
blement le développe- vernementaux sont monde pourrait être
aborment de l’Afrique. Ainsi réalisés selon le pro- dée, avec un gros plan
peut se résumer le ren- gramme "dette en sur la lutte contre le
terrodez-vous de Sotchi qui échange du développe- risme en Afrique. Les
marquera un nouveau dé- ment" avec Madagascar, Russes veulent aussi,
part dans la coopération le Mozambique et la Tan- dans ce domaine,
apporrusso-africaine. Il ne s’agit zanie. Par analogie avec ter leur soutien aux
Afridonc pas de premier ces pays, nous prévoyons cains. Le rendez-vous de
contact, mais de dépous- de régler le reste de la Sotchi apparaît comme
siérer celui existant de- dette de l’Éthiopie (163,6 une bonne opportunité à
puis l’époque de millions de dollars) auprès saisir par l’Afrique qui,
l’ancienne Union des ré- de la Russie – le projet dans sa marche vers le
publiques socialistes so- d’un accord est en train développement, a besoin
viétiques (Urss). Pour d’être coordonné’’. Toutes de l’appui de tous c

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text