Fraternité Matin n°16566 - du Samedi 07 au 08 Mars 2020
24 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fraternité Matin n°16566 - du Samedi 07 au 08 Mars 2020 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
24 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le savais-tu ? Tu peux t'abonner à ce journal en cliquant sur la petite cloche. Tu recevras alors une alerte par mail à chaque nouvelle parution !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 mars 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo

Extrait

Samedi 7 - Dimanche 8 mars 2020 / N° 16 566 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
Après son discours devant le Congrès
L’invité des rédactions Mamadou Touré “ Nous avons, sans afInité, recruté 1800 jeunes pour la Cmu ” PP. 8- 9
Alassane Ouattara aux membres du gouvernement : “ C’est dans l’union que vous réussirez ” PP. 2 à 4
L’hommage
de Kablan
Duncan et Gon
Coulibaly
au Chef
de l’État PHOTO : PORO DAGNOGO Conseil des ministres extraordinaire Ce qui va changer Révision de la Constitution :
2
Politique
Samedi 7 - Dimanche 8 mars 2020
Après le discours du Chef de l’État devant le Congrès
Vives émotions et sentiments de reconnaissance du gouvernement hier
Un Conseil des ministres extraordinaire a été présidé par le Chef del’État, 24 heures après son discours historique devant le congrès.
alut ô ère Côte d’Ivoire, terre appelée à être un modèle de l’espérance promise à extSraordinaire des ministres, l’humanité ! Le conseilqui s’est déroulé au Palais de la Présidence, a démar-ré de manière inhabituelle hier. Les 42 ministres et les 7 secrétaires d’État ont tenu à exprimer au Chef de l’État leur émotion et leur admira-tion unanimement partagée. Au lendemain du discours historique qu’il a délivré de-vant le Congrès, annonçant sa volonté de ne plus briguer un autre mandat. Alassane Ouattara a eu droit à des ova-tions nourries empreintes de nostalgie précoce. Le Premier ministre Ama-dou Gon Coulibaly et les membres du gouvernement ont dit leur erté d’avoir dé-sormais une Côte d’Ivoire « debout », « en paix », « en sécurité » et « stable ». Chose qu’on n’aurait pas pu imaginer au sortir du chaos de la crise post-électorale de 2011. Tour à tour, le chef du gou-vernement et le vice-Pré-sident Daniel Kablan Dun-can ont salué le génie du Président ivoirien dont le rayonnement personnel a re-jailli sur le pays sous la forme inespérée d’une embellie économique enviée et d’un retour en grâce diplomatique dans le concert des nations qui comptent. Tout en applaudissant le Chef de l’État pour sa « déci-sion personnelle », Amadou Gon Coulibaly a requis de lui, qu’il entende leur « émotion » d’ensemble. «En même temps que vous prenez cette décision, vous pouvez comprendre l’émo-tion des uns et des autres, des populations, de tous ceux qui vous ont suivi de-puis longtemps», a plaidé Amadou Gon Coulibaly qui n’a pas fait mystère de la volonté partagée dans les rangs du président ivoirien de voir celui-ci continuer à faire bénécier au pays de sa « sagesse », de ses « relations » et de son « sa-voir-faire ». «En même temps que vous prenez cette décision, vous vous interrogez sur comment faire pour que ce pays conti-
Les membres du gouvernement ont fait un standing ovation au Chef de l’État pour saluer le discours mémorable de ce dernier devant le Congrès. (PHOTO : PORO DAGNOGO)
nue de demeurer stable, en paix. Vous avez pris une dé-cision, mais heureusement que dans votre message, vous nous avez rassurés, en disant que vous serez-là (…) Pour ceux qui croient que vous partez, ils se trompent (…) Monsieur le Président, merci pour votre don et pour la Côte d’Ivoire », a lâché Amadou Gon Coulibaly qui a fait le « vœu » que Dieu accorde au Chef de l’État «force », « santé » et « pro-tection ». « Ça fait longtemps que la plupart d’entre nous travail-lons avec vous à différents endroits », a insisté Daniel Kablan Duncan, compa-gnon d’Alassane Ouattara depuis 45 ans. Nostalgique, le vice-Président de la Ré-publique a dit sa foi que la jeune génération appelée aux affaires saura maintenir le pays dans le giron des na-tions de « progrès » et de « paix ». « La jeune génération est quelque chose de naturelle, si je puis dire. Il est normal que la génération partante laisse à la génération qui vient, plus qu’elle n’en a reçu. Il est heureux que vous
ayez indiqué que vous se-rez là pour aider les jeunes générations à bâtir. C’est quelque chose d’essentiel. Parce que les tourbillons et les turbulences, malheureu-sement dans notre monde actuel, sont nombreux », a rappelé Daniel Kablan Dun-can. Faire un discours? C’est inu-tile, quand on est l’épicentre de tant d’attention! Malgré l’élan d’attachement affectif fervent de ses colla-borateurs, Alassane Ouatta-ra a réitéré sa volonté ferme et résolue de transférer le pouvoir à une « jeune géné-ration ». Et a exhorté celle-ci à l’union. « Notre volonté de trans-mettre le pouvoir à une jeune génération est une volonté commune. Nous croyons à ce que nous avons dit. Nous pensons que la chaîne des générations est quelque chose de tout à fait naturelle. Mais ce qui importera le plus, c’est l’union entre vous. Que vous soyez ensemble pour choisir le chef d’équipe qui va nous succéder », a exhor-té le Chef de l’État. Alassane Ouattara parlera, le jeudi, devant le conseil
politique de son parti, le Ras-semblement des houphouë-tistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Le numéro un ivoirien entend expliquer « les fondements » de sa
décision de ne plus briguer un autre mandat à la tête du pays. D’ores et déjà, il a foi à la relève. Car pour lui, le bilan élogieux de ces 9 der-nières années est celui de «
l’ensemble des Ivoiriens ».Le prochain conseil des mi-nistres aura lieu le mercredi 11 mars à 17 heures.
BENOIT HILI
Révision de la Constitution :Ce qui change au niveau
des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire e Conseil extraordi- il apparaît nécessaire, dans de l’indisponibilité. Côté naire des ministres a le souci d’améliorer cette législatif, une nouvelle dis-eu un point unique à Constitution, d’y apporter position garantira la « conti-son ordre du jour, hier quelques ajustements », nuité parlementaire ». De la Là exercer en cas d’absenceajustements sont prévus par vision de la Constitution : le projet de loi portant a expliqué Sidi Touré. Ces sorte, les élus continueront du 8 novembre 2016. la Constitution elle-même d’élection. Adoptée à 93,42% en 2016, (article 177). Au niveau judiciaire, la Cour la loi fondamentale ne sera Les pouvoirs exécutif, lé- de cassation et le Conseil pas fondamentalement mo- gislatif et judiciaire subiront d’État seront des juridictions diée puisqu’elle a renforcé un lifting pour des besoins à part entière au même titre la stabilité et la paix. Elle d’adaptation ou d’harmoni- que la Cour des comptes. sera juste revisitée, dépous- sation. L’édice judiciaire reposera siérée légèrement. C’est ce Sur le plan exécutif, le ainsi sur ces trois piliers. qui ressort des éclairages vice-Président de la Répu- Cela aura pour consé-apportés à l’issue du Conseil blique sera toujours un élu, quence la disparition pure extraordinaire des ministres, mais il ne sera plus élu en et simple de l’actuelle Cour par le porte-parole du gou- même temps que le Pré- suprême. Des « aménage-vernement, le ministre de la sident de la République. ments techniques » sont Communication et des Mé- Il ne sera plus le dauphin également prévus. Et des dias, Sidi Touré. exclusif, mais il fera partie dispositions transitoires qui « La mise en œuvre de la d’une « chaîne » de per- n’ont plus lieu d’être seront Constitution du 8 novembre sonnalités appelées à rem- supprimées. 2016 a permis de constater placer le Président de la B. HILI sa pertinence. Cependant, République selon la nature
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents