Fraternité Matin n°16569 - Mercredi 11 mars 2020

-

Presse
36 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16569 - Mercredi 11 mars 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 11 mars 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo
Signaler un problème
Football /Éléphants Beaumelle en prospection en Europe Mercredi 11 mars 2020 / N° 16 569 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € P. 32 PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Lutte contre le coronavirus La Côte d’Ivoire sur le qui-vive Un dispositif de contrôle déployé dans tous les postes d’entrée du pays P. 2 à 4
Adresse à la nation du 5 mars
L’ambassadeur de l’Ue
salue le signal important
du Chef de l’État P. 5
PHOTO : SÉBASTIEN KOUASSI
Financement des centres d’excellence La France octroie 12,3 milliards de F Cfa à la Côte d’Ivoire P. 13
2
N ation
Mercredi 11 mars 2020
Lutte contre le coronavirus La Côte d’Ivoire sur le qui-vive La menace de l’épidémie est réelle et impose des attitudes et comportements pour s’en prévenir. Nous avons passé une demi-journée à l’aéroport d’Abidjan, l’une des grandes portes d’entrée dans le pays. e jeudi 5 mars, enest sur le qui-vive », précise début d’après-midi, M. Sidibé Mamadou, chef de le hall d’entrée n’est poste de contrôle sanitaire de deCl’aéroport international Félixl’ordre sont à leur poste. pas très animé. Les l’aéroport. Il dirige donc une agents des forceséquipe de l’Inhp détachée à Dans le hall des départs, il Houphouët-Boigny qui consti-n’y a pas grand monde. Des tue une grande porte d’entrée voyageurs seulement sont en en Côte d’Ivoire. A noter aussi train de faire emballer leursqu’en Côte d’Ivoire, la coordi-bagages en attendant leurnation de la riposte contre vol. Sur les écrans, les pro- le coronavirus est conée à chains vols pour les départs l’Institut national d’hygiène sont prévus la nuit. Sur ces publique (Inhp). écrans, délent en boucle M. Sidibé, qui n’a pas fait de les informations du ministère difculté à l’équipe de Fra-de la Santé publique sur les ternité Matin, propose une mesures de prévention contrevisite guidée dans le hall le Conoravirus. Notamment lesdes arrivées. Par ses soins, mesures de protection contre lanous avons obtenu des bad-pandémie telles que« se laverges ponctuels de la société fréquemment les mains »,«AviSecur, nous autorisant éviter les contacts prochesl’accès au hall des arrivées. »;« éviter de se toucher lesLà, le dispositif de contrôle yeux, le nez et la bouche »,est impressionnant. Les « se couvrir la bouche et leagents de l’Inhp, équipés de nezavec le pli du coude oumasques chirurgicaux ou de avec un mouchoir en cas deet de gantsmasques N95 toux ou d’éternuement »…ne se laissent pas distraire Outre ces messages qui dé- par le ux des passagers lent à l’écran, il n’y a pas un descendus de l’avion. Ils sont (PHOTOS : SÉBASTIEN KOUASSI) grand dispositif de préven- soumis à un premier contrôle Tous les passagers sont soumis obligatoirement à un contrôle thermique… tion. Quelques agents de la dès leur descente d’avion en Sûreté ou de ménage portent passant obligatoirement de-semble banaliser la situation.voit une personne qui s’estest réelle.donc du pays est supposé des cache-nez. Un agent vant les cameras thermiques Pourquoi vous ne portez pasprotégée venir vers nous, on« Nous n’avons pas mis unêtre sain. Cela ne veut pas d’une société de change de qui font le balayage sur un de cache-nez, alors que vousdire que nous ne surveillonsse protège également avant grand dispositif de préven- devises qui reçoit des voya- groupe de personnes.« S’il recevez toute sorte de clientsde la recevoir », ironise-t-il,pas les comportements destion en zone de départ parce geurs au départ ou à l’arrivéey a un cas d’hyperthermique, ? Sa réponse :« Quand onmême s’il reconnaît et estqu’on considère que notre voyageurs… Le plus dur com-l’alarme sonne et on bloque bien conscient que la menacepays n’est pas encore toudepuis le cas suspect- mence tout le monde jusqu’à ce de l’épidémie au coronavirusché. Tout voyageur qui sortdu 25 janvier. La Côte d’Ivoire Des passagers satisfaits
Lumbudi Tshibamba,en provenance de la RDC
« Tout ce dispositif de contrôle ici à l’aéroport d’Abidjan signie qu’on est en train de bien faire son travail. C’est vraiment à sa-luer. J’ai déjà vécu en Côte d’ivoire. J’y viens cette fois pour quelques jours de va-cances.»
Nadia et FrédéricGil (un couple français) « C’est formidable toutes ces mesures préventives. Nous venons de Lomé, en tran-sit à Abidjan, en attendant notre vol sur Paris, notre destination nale. Ce sont des mesures de sécurité im-portantes, mais le personnel doit aussi se protéger »
Maria N’Kenda, agent de la Bad « Je viens d’Abuja, au Ni-geria, où j’étais en mission de quatre jours. Toutes ces mesures de contrôle auxquelles nous sommes soumis aident à prévenir la maladie. Je pense que les médias amplient telle-ment les informations que cela fait peur aux popula-tions. Il faut éviter d’ameu-ter les populations »
PROPOS RECUEILLIS À L’AÉROPORT PAR GERMAINE BONI
… suivi du lavage des mains au gel hydroalcoolique à leur arrivée à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.
Mercredi 11 mars 2020
M. Sidibé Mamadou (au centre), chef de poste de contrôle sanitaire de l’aéroport Inhp, donne des instructions à ses collaborateurs.
qu’on retrouve le passager qui présente une hyperther-mie, c’est-à-dire une forte température. Á ce moment-là, tout le pro-cessus se met en branle. On fait appel au Samu Covid 19 qui transfère tous les cas sus-pects dans une ambulance médicalisée vers le local de pandémie située à Djedda (ndlr, un quartier adjacent) pour une mise en observa-tion. Le séjour dans ce lo-cal ne doit pas excéder 48 heures. Au-delà, ces cas sont dirigés vers un établissement
de référence situé au service des maladies infectieuses du Chu de Treichville », explique le chef de poste de contrôle, tout en rassurant que depuis le 25 janvier où il y a eu une alerte d’un cas suspect, le poste de contrôle sanitaire de l’aéroport n’a enregistré aucun autre cas suspect.
Pas de problème d’équipement
Le dispositif de surveil-lance et de contrôle mis en place par le gouvernement
via le ministère de la Santé concerne aussi les terminaux JETEX (le terminal d’affaires où débarquent les VIP des jets privés, le terminal mili-taire, Gatl).« Nous avons l’obligation d’y aller faire des contrôles. Toutes les portes d’entrée, y compris le salon ministériel, sont aussi sou-mises aux mêmes dispositifs de contrôle », ajoute M. Si-dibé. La surveillance prend aussi en compte le suivi des passagers à travers une che de renseignements que tous les passagers passant au
N ation
3
Une copie de la îche à renseigner par les passagers.(PHOTOS : SÉBASTIEN KOUASSI)
contrôle sanitaire (lavage des mains au gel hydro al-coolique, puis au pistolet thermique, enn devant la caméra thermique) doivent obligatoirement remplir et dé-poser au contrôle de la police du service de l’immigration. « C’est à partir de cette îche que l’on peut suivre les traces de tous les passagers qui débarquent à Abidjan. Nous déposons tous les matins ces îches à l’Inhp, dans une cellule dédiée spécialement à leur traitement et exploi-tation », rassure le guide du
jour. Avant de poursuivre : « En tout cas, il faut reconnaître que le gouvernement a été pro-actif en mobilisant les moyens pour la maîtrise du contrôle. Pour le moment, tous les points d’entrée en Côte d’Ivoire, aéroport, frontières terrestres, maritimes au port autonome d’Abidjan et de San Pedro sont concernés par le dispositif de surveillance et de contrôle. Des équipes de l’Inhp sont à ces différents postes d’entrée pour contrô-ler les mouvements de voya-
geurs ». Josiane Atsé, chef de dispositif, ses collaborateurs Alla Léon, Kessé Bleu Déli, Félix Appia, tous membres de l’équipe de Sidibé Mama-dou, sont bien conscients que les mesures de protection (le port de casques et de gants) ne concernent pas seulement les agents de santé qu’ils sont, mais aussi les agents de sécurité et de sûreté, les douaniers qui sont tous au contact direct ou indirect des passagers
GERMAINE BONI
• Mesures de protection essentielles contre la pandémie Éviter de se toucher les yeux, Se laver les mains Suivez les conseils présentés Se laver les mains l’eau et au savon tuele nez et la bouche. ci-dessous avec une solution hy- le virus s’il est présent Les mains sont en vous touchez les yeux, le droalcoolique ou àsur vos mainsSi vous commencez à Appelez votre médecin contact avec de nom- nez ou la bouche, vous vous sentir mal, mêmeet indiquez-lui si vous breuses surfaces qui risquez d’être en contact si vous n’avez que des avez récemment voyagé peuvent être contami- avec le virus présent sur symptômes béninsou été en contact avec Éviter les contacts proches nées par le virus. Si vousces surfaces comme des maux de des voyageurs. Si vous tête et un faible écoulevotre médecin- l’appelez, Maintenir une distancerespiratoire, comme la d’au moins 1 mètre Covid-19, tousse ouComment mettre, utiliser, ment nasal, restez chez pourra vous orienter ra-vous jusqu’à la guérison. pidement vers l’établis-avec les autres per- éternue, elle projette En cas de èvre, de toux sement de santé le plus sonnes, en particulier de petites gouttelettes enlever et éliminer un masque et de difcultés respira- adapté. si elles toussent, éter- contenant le virus. Si toires, consultez un mé-En outre, cela vousAvant de mettre un ou à l’eau et au savon. nuent ou ont de la èvre. vous êtes trop près, decin sans tarder, car ilprotègera et évitera lamasque, se laver les Lorsqu’il s’humidie, le Lorsqu’une personne vous pouvez inhaler le peut s’agir d’une infec-propagation de la Co-mains avec une solutionremplacer par un nouveau infectée par un virusvirus tion respiratoire ou d’unevid-19 et d’autres mala-hydroalcoolique ou à l’eau masque et ne pas réutili-autre affection grave.dies viraleset au savon. Appliquer le ser des masques à usage Tenez-vous informé et suivez masque de façon à recou- unique. vrir le nez et la bouche et Pour retirer le masque veillez à l’ajuster au mieux :l’enlever par derrière (ne les conseils de votre médecin sur votre visage. Lorsque pas toucher le devant du l’on porte un masque, évi- masque) ; le jeter immé-Tenez-vous au courantconseils de votre mé-tez de le toucher. Chaque diatement dans une pou-des dernières évolu-decin, des autorités de fois que l’on touche unbelle fermée ; se laver les tions concernant la santé nationales et lo-masque usagé, se lavermains avec une solution Covid-19. Suivez lescales les mains à l’aide d’une hydroalcoolique ou à l’eau solution hydroalcooliqueet au savon Respectez les règles d’hygiène Quand utiliser un masque ? respiratoire Si vous êtes en bonne san- quent avec une solution hy-té, vous ne devez utiliser droalcoolique ou à l’eau et Se couvrir la bouche et le une solution hydroalcoo-un masque que si vous au savon. Si vous portez un nez avec le pli du coude lique ou à l’eau et au sa-vous occupez d’une per- masque, il est important que ou avec un mouchoir envon. Se couvrir la bouche sonne présumée infectée vous sachiez l’utiliser et l’éli-cas de toux ou d’éternue- et le nez en cas de toux par le 2019-nCoV. Portez unminer correctement ment – jeter le mouchoirou d’éternuement permet masque si vous toussez ou immédiatement après d’éviter la propagation des UNE SÉLECTION DEI L’utilisation du gel hydroalcoolique doit demeureréternuez. Le masque n’est dans une poubelle fermée virus et autres agents pa-MARC YEVOU le reexe en cette période d’incertitude.efcace que s’il est associé et se laver les mains avecthogènes SOURCE OMS à un lavage des mains fré-