Fraternité Matin n°16574 - Mardi 17 mars 2020
40 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fraternité Matin n°16574 - Mardi 17 mars 2020 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
40 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16574 - Mardi 17 mars 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 17 mars 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 11 Mo

Extrait

Mardi 17 mars 2020 / N° 16 574 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
Présidentielle 2020/ Rhdp
Bouaké dit “ OUI ” à Amadou Gon Coulibaly P. 5
Universités et écoles
fermées pour 30 jours Suppression de tous les évènements sportifs, culturels nationaux et PiHnOTtO :eBrOSnSOaNtHiOoNORnÉaux Une réunion du Conseil national de sécurité s’est tenue hier sous la présidence du Chef de l’État.  13 mesures complémentaires ont été adoptées. Interdiction des salutations manuelles, accolades et embrassades Interdiction de la consommation de la viande de brousse Rassemblement de plus de 50 personnes interdit Mise enquarantaineobligatoire des LurtetsesorctisosantsretrléseidecntsrdoèsnleaurveinrtruéesP. 2 à 4 sur le territoire ivoirien pendant 14 jours
Suppression des vols en provenance des pays ayant plus de 100 cas confirmés pendant 15 jours renouvelables Interview Pr. Abou Karamoko, président de l’université Félix Houphouët-Boigny “ Le Président Ouattara a beaucoup fait pour l’enseignement P. 9 supérieur ”
2
Nation
Mardi 17 mars 2020
Lutte contre le coronavirus Le gouvernement prend une série de mesures dont la fermeture des écoles
Le Président Alassane Ouattara a présidé hier une réunion extraordinaire du Conseil national de sécurité, au cours
de laquelle une batterie de mesures ont été adoptées pour faire face à la pandémie du coronavirus. es écoles du préscolaire et du primaire, les lycées et collèges ainsi que les laLdu coronavirus, pandémie universités sont fermés depuis hier nuit, face à a annoncé le Secrétaire gé-néral de la Présidence, au terme d’une réunion extraor-dinaire du Conseil national de la Sécurité (Cns) présidé par le Chef de l’État Alassane Ouattara lundi 16 mars. Dans un communiqué, Pa-trick Achi a annoncé au nombre des mesures arrê-tées « la fermeture de tous les établissements d’enseigne-ment préscolaire, primaire, secondaire et supérieur pour une période pour une période de 30 jours à compter du 16 mars, à minuit ». Les boîtes de nuit, les lieux Le Chef de l’État a personnellement présidé la réunion extraordinaire du CNS.(PHOTOS:HONORÉ BOSSON) de spectacles et les cinémas n’ont pas été épargnés. Pour des mesures d’hygiènes coraussi bien au niveau desnuit. Elle est susceptible au cours de la rencontre au - mètre à respecter entre les contenir la maladie, le com-porelles et alimentaires : « personnes, dans les grandesplus haut sommet de l’État,d’être renouvelée au terme agents de santé et du person-muniqué du Conseil national Lavage des mains au savon, surfaces, les maquis, les res- de ce laps de temps.hier. Il s’agit de la « gratuiténel de la recherche, que des a annoncé aussi leur ferme-application des solutions hy- taurants, les entreprises, la La conséquence logique totale » du diagnostic et la Forces de défense et de sé-ture, à compter de ce mer-dro-alcooliques, interdiction zone aéroportuaire, ainsi quede cette mesure, c’est cetteprise en charge de tous les pour les agentscurité. Idem credi 18 mars à minuit. Il faut des salutations manuelles,dans les lieux publics.autre décision prise au courscas suspects ou conrmésdes zones aéroportuaires et souligner qu’il s’agit d’une fer-accolades et embrassades,Étant donné que la contade COVID-19. En outre, des ce Conseil de sécurité - de du port en charge de la pré-meture, pour une période de interdiction stricte de la mination se fait par contactsextraordinaire. A savoir, « lasites complémentaires dotés vention du COVID-19. quinze jours renouvelables. consommation de la viande physiques, les autorités ivoi- suspension de tous les évé-d’équipements de prise en Enn, pour un bon suivi de Au niveau des voyageurs, de brousse ». riennes recommandent aussi nements sportifs et culturelscharge sont aménagés à Abidifférentes recommanda-- ces il a été décidé de « la sup-Par ailleurs, selon le com- une « interdiction des ras-nationaux et internationaux djan, Abengourou, Aboisso,tions, le Conseil national de pression de l’entrée en Côte muniqué du CNS, les popu- semblements de populations pour une période de 15 jours, Bondoukou, Bouaké, Bouna, sécurité a annoncé la réac-d’Ivoire des voyageurs non lations ivoiriennes devront de plus de 50 personnes ». renouvelable à compter du 18 Daloa, Gagnoa, Korhogo, tivation des comités de lutte Ivoiriens en provenance de revoir leur copie en termes de Cette mesure qui a été prise mars 2020 à minuit ». Man, Odienné, San Pedro et contre les épidémies, dans pays ayant plus 100 cas relations interpersonnelles. pour une période de quinzeD’un point de vue sanitaire,tous les départements duYamoussoukro. Il a été éga- conrmés de maladie à co-A ce sujet, il recommandepays.lement annoncé un renforce- une série de mesures ont jours entrera en vigueur dès ronavirus ». En outre, les une distance d’au moins unété par ailleurs adoptées ment de la sécurité sanitaire,ce mercredi, à partir de mi- MARCEL APPENA ressortissants ivoiriens et les résidents permanents non ivoiriens seront mis obligatoi-rement en quarantaine pour Six cas confirmés à Abidjan deux semaines, dès leur en-trée sur le territoire ivoirien. Selon le Secrétaire générala Côte d’Ivoire comptele soin de préciser que « le de la Présidence, ce sont dessix cas conrmés depremier cas est guéri », tan-centres réquisitionnés par les personnes atteintes dedis que « l’état de santé des L autorités ivoiriennes qui vont la maladie à corona-autres ne suscite pas d’in-les accueillir. Dans la mêmevirus. L’information aquiétude ». veine, le gouvernement été donnée par le secrétaire Le premier cas du corona-a décidé de renforcer les général de la Présidence,virus a été conrmé en Côte contrôles sanitaires aux fron-d’Ivoire le 11 mars à Abidjan.dans le communiqué qu’il a tières aériennes, maritimes et lu hier face à la presse, auTrois nouveaux cas avaient terrestres.terme d’une rencontre ex- été enregistrés le 15 mars Respecter «une distance traordinaire du Conseil na- dans le pays, portant du d’au moins un mètre doit êtretional de sécurité. « Suite à coup à quatre le nombre cas de mise entre les personnesconrmés. Pour ces troisl’exposé du ministre de la dans les grandes surfaces,Santé et de l’hygiène pu- cas, un communiqué signé les maquis, les restaurants,blique sur l’évolution de ladu ministre de la Santé, les entreprises, la zone aéro- maladie à coronavirus, ilavaitEugène Aka Aouélé, portuaire et les lieux, publics ressort qu’à la date du 16 indiqué qu’il s’agissait de », fait partie des mesures re-mars, six (6) cas conrmés malades ivoiriens, dont deux commandées par le commu-ont été enregistrés à Abidjanétaient des hommes âgés niqué.», a indiqué Patrick Achi,de 33 et 49 ans. Le troi-précisant que « tous ces cas sième, une femme âgée de Mesures d’hygièneont été importés de France56 ans. Hier, si on s’en tient corporelle et alimentaireet d’Italie. »au communiqué du Cns, ce Le CNS recommande à la Le secrétaire général deLa surveillance épidémiologique reste de mise pour limiter la propagation de la maladie. sont donc deux nouveaux population de s’en tenir dela Présidence de la Répu-cas qui ont été conrmés. (PHOTO:JOSEPHINE KOUADIO) façon scrupuleuse au respect blique a tout de même prisM. APPENA
Mardi 17 mars 2020
Nation
La Banque mondiale décaisse 342 millions de F Cfa
a Côte d’Ivoire béné-ciera dans les tout prochains jours d’un important appui nan-diLale, qui lui permettra de cier de la Banque mon-renforcer sa lutte contre le coronavirus. L’annonce a été faite ce 16 mars à l’Hô-tel Ivoire par Coralie Gevers, directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire. C’était à l’occasion d’une double cérémonie de clô-ture du Projet de renforce-ment du système de santé et des urgences épidémiques (Prsse), et du lancement d’un nouveau « programme d’Achat stratégique et d’har-monisation des nance-ments et des compétences de santé (Spark-santé) ». Deux programmes nancés par la Banque mondiale en faveur de la santé en Côte d’Ivoire. « La Banque mon-diale, à l’instar de l’ensemble des partenaires, se tient aux côtés de la Côte d’Ivoire, et vient d’approuver la de-mande du gouvernement pour un soutien d’urgence de 342 millions de F Cfa, pour le nancement d’une première partie du Plan de préparation contre le Coronavirus », a-t-elle afrmé. Avant d’ajouter que la Banque mondiale est égale-ment disposée à apporter un nancement supplémentaire, en fonction de l’ampleur de l’épidémie, et à travailler
La directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, Coralie Gevers, a suivi avec beaucoup d’intérêt la cérémonie.
étroitement avec le gouver-nement de Côte d’Ivoire pour évaluer les impacts poten-tiels du Covid-19 sur l’écono-mie. « Pour répondre à cette épidémie, il faut bien sûr un système de surveillance épi-démiologique efcace, mais aussi et surtout un système de santé de base robuste pour tous », a-t-elle insisté.
A propos de ces deux projets La directrice des opérations
de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire a indiqué que le Projet de renforcement du système de santé et de ré-ponse aux urgences épidé-miques (Prsse) qui vient de prendre n, a véritablement contribué à l’amélioration du système de santé en Côte d’Ivoire. « D’une part, le Prsse a nancé le renforce-ment des antennes de sur-veillance épidémiologique. Nombre d’équipements pro-tecteurs et de matériels ac-
quis grâce au Prsse peuvent désormais être utilisés dans la lutte contre le Covid 19. D’autre part, le Prsse a contribué au renforcement du système de santé de base dans 19 districts cou-vrant plus de 7 millions de personnes en utilisant une approche de paiement basé sur les résultats ». En ce qui concerne le nou-veau projet, à savoir le pro-jet d’Achat stratégique et d’harmonisation des nance-
ments et des compétences de santé (Spark-santé), Co-ralie Gevers a souligné que le groupe de la Banque mon-diale, conjointement avec le mécanisme de nancement mondial (Gff), a renouvelé ainsi son engagement dans le secteur santé avec une enveloppe de 220 millions de dollars pour son nance-ment. Ce projet, dira-t-elle, permettra l’extension à l’en-semble du territoire natio-nal de l’achat stratégique centré sur les prestations « gratuites », ainsi que l’appui à l’expansion de la Cmu en vue d’améliorer la demande de soins, et à son tour, ré-duire la part des dépenses directes de santé des mé-nages. Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr. Eu-gène Aka Aouélé, était repré-senté par Dr. Ablé Ekissi, ins-pecteur général de la santé. Celui-ci a exprimé sa grati-tude à la Banque mondiale pour son appui. Il s’est ré-joui du bon déroulement duPrsse. Selon lui, ce projet, nancé par la Banque mon-diale à hauteur de 77 millions de dollars, a été réalisé dans les délais requis et satisfait à l’ensemble des indicateurs clés. « Il est important de no-ter qu’avec la réhabilitation de 80 centres de santé de 1er contact, le Prsse a amé-lioré les conditions d’offre de soins de plus de 1 300 000 habitants, dont 60% si-
3
tués en zone rurale ou dans des quartiers avec des po-pulations économiquement faibles, pour une moyenne de 45 000 consultations/ mois ». Il a, par ailleurs, salué la franche collaboration entre les équipes de la Banque mondiale et le gouverne-ment, lors de la préparation du projet d’Achat stratégique et d’harmonisation des nan-cements et des compétences de santé (Spark-santé), pour un nancement record de 220 millions de dollars. « Je puis vous assurer de notre détermination à faire de ce nancement un vaste cadre d’opportunités pour un sys-tème de santé performant, responsable, redevable et efcient ». Pour sa part, le coordonna-teur de l’Unité de coordina-tion des projets l’Ucps Bm, Konan Kouassi Clovis, a rappelé que c’est le 3 août 2015 qu’a été ofciellement lancé le Prsse. « Nous étions en pleine crise de l’épidémie de la maladie à virus Ebola », a-t-il souligné. Le ministre de l’Economie et des Finances était repré-senté à la cérémonie par sa directrice de cabinet, Fanta Coulibaly. Qui a également salué l’appui du groupe de la Banque mondiale à la Côte d’Ivoire.
CASIMIR DJEZOU
L’Institut Pasteur instruit le Conseil constitutionnel ront d’elles-mêmes. « Maisdistance de sécurité conseil-si vous-même ou un proche lée entre les hommes. Dr ou un parent manifeste lesAdjogoua, dans la même symptômes de la maladie, veine, a demandé aux uns rendez-vous dans un centreet aux autres de ne pas por-de santé pour être rapide- ter régulièrement la main au ment pris en charge. Si une visage après avoir touché personne fait la maladie et des surfaces où le corona-qu’elle est mise en quaran-virus a pu s’accrocher. Il a taine pendant au moins un surtout précisé que le Co-mois, elle sera guérie ».ronavirus n’affecte pas les Dr Adjogoua a expliqué enfants dont l’âge varie de 0 à l’assistance qui l’écou- à 10 ans et que seulement tait avec attention que les 3% des patients meurent de moyens pour se protéger cette maladie, contrairement contre cette maladie déclen-à l’Ebola qui tuait 90 % des chée en Wuhan, une ville malades. de la Chine est le lavage Le président du Conseil régulier des mains avec constitutionnel, avant le du savon, du gel hydro al- début de la session de for-coolique, tousser dans lemation, avait justié cette creux de la main, éviter lesinitiative par le fait que la contacts étroits (à moins de propagation rapide de cette 3 mètres), se couvrir le nez pandémie crée une psy-avec une bavette et surtout chose dans le monde et no-Dr Adjogoua Edgar (micro en main) sous le regard attentif du président du Conseil constitutionnel, Koné Mamadou éviter la personne malade.tamment en Côte d’Ivoire où ( assis et micro en face), explique les symptômes du Covid-19. PHOTO : DR Le Pr Touré André, le secondquatre cas ont été signalés. médecin formateur du jour,« Si nous sommes bien ins-es cours pratiquesmédecins de l’Institut Pas-sont la èvre, la toux, l’étervid-19 ( nom scientique du -a informé Koné Mamadou truits et formés sur les symp-hier, au Conseilteur de Côte d’Ivoire et des-Coronavirus). Le Dr Adjo-nuement, les difcultés res-et ses collaborateurs quetômes de cette maladie et constitutionnel au Pla-tinée aux membres de cettepiratoires. Il a fait savoir quegoua Edgar, au personnel le Covid-19 ne vit pas danssur les moyens de s’en pro-teau, sur les disposi- institution chargée de veiller du Conseil constitutionnelpour l’instant, il n’existe pas évDEt que la majorité des per- Koné Mamadou, a fait sa- malades répandent en tous-portaient sur les mesures iter le Coronavirus. Les l’air, mais se transmet via lestéger, cela nous fera le plus tions à prendre pour à la régularité des élections, avec sa tête son président de vaccin pour le Covid-19. micro-gouttelettes que les grand bien », a-t-il fait savoir. modules de cette séance de préventives à observer pour voir que les premiers symp- sonnes qui manifestent des sant ou en éternuant. Ce KANATÉ MAMADOU formation animée par deuxse prémunir contre le Co-symptômes légers se rétablitômes de cette pandémie -qui explique, à l’en croire, la
4
Nation
Mardi 17 mars 2020
Communiqué du Conseil National de Sécurité 13 mesures complémentaires adoptées
e Président de la Répu-13. Réactivation des comi-blique, S.E.M Alassane tés départementaux de lutte Ouattara, a présidé ce contre les épidémies. duL Conseil de Sécurité pour le suivi deNational de Sé- lundi 16 mars 2020, une Le Comité de suivi a été ins-réunion extraordinaire truit par le Conseil National curité (CNS) à laquelle a pris la mise en oeuvre de ces part le Comité des experts du mesures et leur adaptation à Ministère de la Santé et del’évolution de la situation. l’Hygiène Publique.Le Président de la Répu-L’ordre du jour a porté surblique, Son Excellence Mon-un seul point, à savoir, la Si- sieur Alassane Ouattara, tuation de la pandémie de laexhorte l’ensemble des popu-maladie à Coronavirus 2019lations vivant en Côte d’Ivoire (COVID-19) en Côte d’Ivoire.à la responsabilité et au strict Suite à l’exposé du Ministrerespect de ces mesures de de la Santé et de l’Hygiènesanté publique. Publique sur l’évolution de laLe Président de la Répu-maladie à Coronavirus, il res- blique invite les Autorités tra-sort qu’à la date du 16 mars ditionnelles et les Chefs 2020, six (06) casreligieux à encourager les po-Enregistrés à Abidjan. Touspulations à respecter scrupu-ces cas, importés de France leusement ces mesures et d’Italie, dont deux visant à endiguer la propaga-cas secondaires à Abidjan tion du virus dans notre Pays. ont été pris en charge par lesLe Président de la Répu-services sanitaires. Il blique appelle les Ivoiriens convient de noter que le pre-vivant à l’extérieur à se mier cas est guéri et l’état de conformer aux dispositions santé des autres ne suscite prises par les Gouverne-Le secrétaire général de la Présidence de la République, Patrick Achi, a lu le communiqué. (PHOTO : BOSSON HONORÉ) pas d’inquiétude. Le Ministre ments de leur pays de rési-a également fait un point dedence. coronavirus (COVID-19). Les daire et supérieur pour uneviande de brousse) ;plémentaires équipés de situation de l’évolution de la A l’issue de la réunion du ressortissants ivoiriens et lespériode de 30 jours à compter7.des boîtes de Fermeture prise en charge à Abidjan, maladie dans le monde et Conseil National de Sécurité, résidents permanents nondu 16 mars 2020 à minuit ;nuit, des cinémas et desAbengourou, Aboisso, Bon-particulièrement en Afrique.le Président de la République ivoiriens seront soumis à une5. Respect d’une distancelieux de spectacle pour unedoukou, Bouaké, Bouna, Da-Après analyse de la situation, a exprimé sa satisfaction à mise en quarantaine obliga-période de 15 jours renouved’au moins un (01) mètre -loa, Gagnoa, Korhogo, Man, le Conseil National de Sécuri-l’ensemble des acteurs im-toire pour 14 jours dès leurlable à compter du 18 mars Odienné, San Pédro et Ya-entre les personnes dans té a été informé despliqués dans la lutte contre la entrée sur le territoire ivoirienles grandes surfaces, les moussoukro ;2020 à minuit ; dispositions prises à ce jour,pandémie COVID-19 et les a dans les centres réquisition- maquis, les restaurants, les8.Interdiction des rassemble-11.Gratuité totale du diagnos-par le Gouvernement pourencouragés à maintenir cette nés par l’Etat ;ments de population de plusentreprises, la zone aéropor- tic et de la prise en charge faire face à cette pandémie et dynamique. 2.tuaire et les lieux publics ;du contrôle  Renforcement de 50 personnes pour une de tous les cas suspects et a décidé des mesures com-sanitaire aux frontières aé-6. Respect des mesurespériode de 15 jours renouve-conrmés de COVID-19 ; plémentaires suivantes :Fait à Abidjan, le lundi 16 riennes, maritimes et ter-d’hygiène corporelle, comà compter du 18 mars- lable 12. Renforcement de la sé-1. Suspension mars 2020pour une pé- restres ; portementale, hydrique et ali-2020 à minuit ; curité sanitaire des agents riode de 15 jours renouve-3. Mise en quarantaine desmentaire (lavage des mains9. Suspension de tous les de santé, du personnel de lable, à compter du 16 marsPOUR LE CONSEIL NATIONAL cas suspects et des contacts au savon, application desévénements sportifs et cultu-la recherche, des forces de 2020 à minuit, de l’entrée enDE SÉCURITÉ, des malades dans les centressolutions hydro-alcooliques,rels nationaux et internatio-défense et de sécurité, des Côte d’Ivoire des voyageursLE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL réquisitionnés par l’Etat ;interdiction des salutationsagents des zones aéropornaux ; pour une période de 15 -non ivoiriens en provenanceDE LA PRÉSIDENCE 4.Fermeture de tous les éta- manuelles, accolades et em-tuaires et de la plateformejours renouvelable à compter des pays ayant plus de 100DE LA RÉPUBLIQUE blissements d’enseignementbrassades, interdiction strictedu 18 mars 2020 à minuit ;portuaire dans la prévention cas conrmés de maladie à préscolaire, primaire, secon- de la consommation de la10.de sites com- Ouverture du COVID-19 ; D’autres dispositions de protection contre la pandémie couvrir la bouche et le nezavec des voyageurs. Si vousAvant de mettre un mains avec une solution Se laver les mainsTenez-vous informé en cas de toux ou d’éter-l’appelez, votre médecinmasque, se laver leshydroalcoolique ou à l’eau et suivez les conseils nuement permet d’éviterpourra vous orienter rapide-et au savon.mains avec une solution Se laver les mains avecde votre médecin la propagation des virus etment vers l’établissement dehydroalcoolique ou à l’eau une solution hydroal-autres agents pathogènessanté le plus adapté.et au savon. Appliquer leQuand utiliser un masque ? coolique ou à l’eau etTenez-vous au courant En outre, cela vous protègeramasque de façon à recou-au savon tue le virusdes dernières évolutions et évitera la propagation de lavrir le nez et la bouche etSi vous êtes en bonne san-s’il est présent sur vosconcernant la Covid-19. Suivez les conseilsCovid-19 et d’autres maladiesveillez à l’ajuster au mieuxté, vous ne devez utiliser mainsSuivez les conseils de présentés ci-dessousvirales.sur votre visage. Lorsqueun masque que si vous votre médecin, des autori-l’on porte un masque, évi-vous occupez d’une per-Éviter les contactstés de santé nationales et tez de le toucher. Chaquesonne présumée infectée procheslocalesSi vous commencez à vousÉviter de se toucher les fois que l’on touche unpar le 2019-nCoV. Portez un sentir mal, même si vousyeux, le nez et la bouche masque usagé, se lavermasque si vous toussez ou Maintenir une distancen’avez que des symptômes Respectez les règles les mains à l’aide d’une so-éternuez. Le masque n’est d’au moins 1 mètre avecbénins comme des mauxLes mains sont en contact d’hygiène respiratoire lution hydroalcoolique ou àefcace que s’il est associé les autres personnes,de tête et un faible écoule-avec de nombreuses sur-l’eau et au savon. Lorsqu’ilà un lavage des mains fré-en particulier si ellesment nasal, restez chez vousfaces qui peuvent être Se couvrir la bouche et le s’humidie, le remplacerquent avec une solution hy-toussent, éternuent ou ontjusqu’à la guérison.contaminées par le virus. nez avec le pli du coude ou par un nouveau masquedroalcoolique ou à l’eau et de la èvre. Lorsqu’uneEn cas de èvre, de toux etSi vous vous touchez les avec un mouchoir en cas et ne pas réutiliser desau savon. Si vous portez un personne infectée par unde difcultés respiratoires,yeux, le nez ou la bouche, de toux ou d’éternuement masques à usage unique.masque, il est important que virus respiratoire, commeconsultez un médecin sansvous risquez d’être en – jeter le mouchoir immé-Pour retirer le masquevous sachiez l’utiliser et l’éli-la Covid-19, tousse outarder, car il peut s’agir d’unecontact avec le virus pré-diatement après dans une :l’enlever par derrière (neminer correctement éternue, elle projette deinfection respiratoire ou d’unesent sur ces surfaces. poubelle fermée et se la-pas toucher le devant du petites gouttelettes conte-autre affection grave. Appelez ver les mains avec une masque) ; le jeter immé-nant le virus. Si vous êtesvotre médecin et indiquez-luiComment mettre, utiliser, solution hydroalcoolique diatement dans une pou-trop près, vous pouvez in-si vous avez récemmentenlever et éliminer ou à l’eau et au savon. Se belle fermée ; se laver les haler le virus.voyagé ou été en contactun masque
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents