32 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fraternité Matin n°16594 - Jeudi 09 Avril 2020 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le savais-tu ? Tu peux t'abonner à ce journal en cliquant sur la petite cloche. Tu recevras alors une alerte par mail à chaque nouvelle parution !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 avril 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Extrait

L’éditorial deVenance Konan Attention danger, criminels en liberté ! yeut le saccage des installations destinées au dépistage volontaire sur le stade de la BAE à Yo-alvaient peur d’être contaminées.pougon. Les populations expliquaient leur acte par le fait qu’elles croyaient qu’il s’agissait d’ins-taller là des malades du Covid-19, et qu’elles Jeudi 9 avril 2020 / N° 16 594 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Suite page 5 Conseil des ministres Le gouvernement prorogPP. 2eà 11Des mesures Iscales le couvre-feu et d’exonération prises Grâce présidentielle et remise de peine pour des détenus PHOTO : PRÉSIDENCE
Des nominations au Conseil du café-cacao, à la Sndi, à la Haca et à l’Anp Les bailleurs appelés à réduire Mesures sociales : Lutte contre le coronavirus les loyers ou à échelonner les paiements Élections Lecodeélectoraladopté P. 2
2 Regard La vie de l’État doit continuer e gouvernement s’est retrouvé, hier, autour du Chef de l’État pour le L traditionnel Conseil des ministres. Le dernier re-monte au 11 mars. C’est à cette date que le premier cas de coronavirus a été signalé en Côte d’Ivoire. Depuis, le gou-vernement a pris des mesures pour parer à toute éventualité. Ce qui a permis à notre pays de ne pas être débordé dans cette lutte généralisée contre l’en-nemi invisible qui fait tant de ravages dans le monde. Mais notre pays doit-il être l’otage du coronavirus ? Nous avons apprécié la réponse du ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, qui, interrogé sur l’opportuni-té de poursuivre le processus d’identication en pleine crise sanitaire, a déclaré : ‘’La vie de l’État doit continuer’’. Oui, la vie Par ETIENNE ABOUA
doit continuer. Notre quotidien ne devrait pas être seulement le coronavirus. Nous devons respecter les mesures bar-rières, être prudents et conti-nuer nos différentes activités. C’est pour cela que nous, nous sommes fortement opposé au connement total. Nos économies ne sont pas semblables à celles des pays européens. En Afrique, il y a encore de nombreuses per-sonnes qui vivent d’activités informelles. Nous devons lutter contre la maladie sans toutefois mourir de faim. Pour cela, il faut que chaque matin, nous allons à la recherche de quoi faire bouillir la marmite du jour. Même dans les pays eu-ropéens, il y a encore des sec-teurs qui fonctionnent. Certes pas à plein régime, mais ils fonctionnent quand même. Si nous suivons bien les an-nonces sur la chaîne France 24, nous entendrons :«Faites du télétravail si votre activité le permet». Ce qui implique que si votre activé ne le permet pas, rendez-vous à votre lieu de tra-vail. Mais il faut respecter les gestes barrières. On peut donc poursuivre le processus d’iden-tication en se conformant aux mesures édictées dans la lutte contre la maladie à corona-virus. Que les Ivoiriens soient rassurés, un comité d’experts de la santé se tient aux côtés du gouvernement. Si se rendre dans un centre d’enrôlement devenait problématique, la décision adéquate sera prise. Pour l’heure, la vie continue, dans la prudence. Lavons-nous régulièrement les mains ou, à défaut, utilisons du gel hydroal-coolique. Évitons de se serrer les mains, évitons les embras-sades, éternuons et toussons dans du papier hygiénique ou, à défaut, dans le creux de nos coudes. Ensemble, nous vain-crons la maladie.
Nation
Jeudi 9 avril 2020
Lutte contre le coronavirus Deux ordonnances adoptées, le couvre-feu prorogé
Le Chef de l’Etat a présidé, hier, au Palais présidentiel, le neuvième Conseil des ministres qui avait à son ordre du jour
plusieurs sujets, notamment la bataille engagée contre la pandémie du Covid-19 qui secoue le monde entier.
Un Conseil des ministres. dans le strict respect des mesures de lutte contre le Coronavirus.(PHOTO:PRÉSIDENCE)
e gouvernement a pris, hier, de nouvelles mesures dans la lutte prLesse à la salle des Pas contre le coronavirus. Lors de son point-perdus, le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Tou-ré, a annoncé que le gou-vernement a adopté deux ordonnances. La première est relative aux mesures s-cales dans le cadre du plan de riposte à la pandémie du coronavirus (Covid-19). La deuxième porte sur les exonérations des droits de taxes de douane sur les équipements de santé et autres intrants sanitaires entrant dans le cadre de la
lutte contre la pandémie. Se-lon lui, ‘’ces différentes me-sures concourent à la mise en œuvre du Plan de riposte sanitaire national initié par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19. Elles traduisent la double volonté du gouver-nement de garantir non seu-lement une meilleure prise en charge des malades et de consolider les efforts pour préserver les populations de la propagation de la maladie, mais également d’apporter le soutien de l’État aux entre-prises nationales sinistrées du fait des effets pervers de la pandémie’’. Ces mesures, a-t-il ajouté, sont estimées à 117,5 milliards de FCfa. Elles comprennent, a-t-il indiqué,
‘’la suspension temporaire du paiement de certains im-pôts, l’exonération totale ou la réduction partielle d’im-pôts et taxes et l’admission en charge des frais engagés dans la lutte contre la pandé-mie, notamment en matière de renforcement du système des soins et d’approvision-nement en médicaments et matériels de protection’’. Le Conseil a également adopté un décret portant prorogation de la durée du couvre-feu. ‘’Compte tenu de l’impérieuse nécessité de renforcer et de consolider les mesures de riposte contre la pandémie liée au corona-virus, au regard du nombre croissant de personnes contaminées, ce décret pro-
L’ordonnance portant révision du code électoral adoptée
e Conseil des ministres d’hier n’avait pas seu-lement la lutte contre le aLadopté, par ordonnance, coronavirus à l’ordre du jour. Le gouvernement le nouveau code électoral. ‘’Le Conseil a adopté une ordonnance portant révision du code électoral ainsi que son projet de loi de ratica-tion. Compte tenu de la si-tuation exceptionnelle liée à la pandémie du Covid-19 et des mesures contraignantes nécessitées par l’impératif de riposte nationale qui rendent difcile la tenue des réunions parlementaires, le Conseil a adopté l’ordonnance portant révision du code électoral’’, a fait savoir le ministre de la
Communication et des Mé-dias, Sidi Touré, porte-pa-role du gouvernement. Ce nouveau dispositif, a-t-il dit, ‘’met en cohérence le code électoral avec la nouvelle Constitution, notamment dans ses dispositions préci-sant les dates du premier et du second tour de l’élection présidentielle ainsi que celles relatives à l’élection des sé-nateurs.’’ Ce code électoral s’appuie sur les délibérations de la concertation entre le gouver-nement, l’ensemble des par-tis et groupements politiques et la société civile. Voici des innovations majeures : l’insti-tution du parrainage citoyen pour l’élection présidentielle
; le relèvement du niveau de cautionnement à 50 millions pour l’élection présidentielle ; l’abaissement à 5% du taux de suffrage requis pour le remboursement du caution-nement ; la suppression de la référence aux «intérêts économiques et sociaux» comme condition d’inscrip-tion sur la liste électorale et son remplacement par des critères plus objectifs se ré-férant au «domicile », à la «résidence », au « lieu d’ins-cription au rôle des contri-butions» et au «lieu d’im-matriculation des Ivoiriens à l’étranger », à l’effet de lutter contre la transhumance des électeurs. E.A
roge le couvre-feu instauré sur l’ensemble du territoire national le 24 mars, pour une nouvelle période de 15 jours allant du 8 au 24 avril de 21 heures à 5 heures du matin’’, a fait savoir le porte-parole du gouvernement. Le gouvernement a aus-si adopté un décret por-tant modication du décret n°2020-351 du 23 mars 2020 instituant l’état d’ur-gence. Ce décret modicatif intègre, compte tenu de la complexité de la lutte contre la pandémie du Covid-19, la participation d’un plus grand nombre d’acteurs concernés des instances gouvernemen-tales, administratives et mili-taires. Ainsi, an de consoli-der le dispositif opérationnel
de prévention et de prise en charge des malades, il auto-rise les ministres compétents à déléguer aux autorités su-périeures de la Défense, de la police nationale et aux préfets de département tout ou partie des pouvoirs que leur confère la mesure de l’état d’urgence. Dans l’élan de solidarité nationale, la présidence de la République a fait un don de 200 millions de FCfa et le gouvernement, 100 millions, pour le fonds dédié au plan de riposte contre le coronavirus. Pour ce Conseil, une ving-taine de ministres étaient au Palais, les autres l’ont suivi par visioconférence
ÉTIENNE ABOUA
Grâce présidentielle et remise de peine e porte-parole du gou-mois, en vue de faire obs-vernement, le ministretacle à la propagation de de la Communicationla pandémie du Covid-19 L et des Médias, Sididans le milieu carcéral.Touré, a annoncé, hier,Cet acte d’humanité du une grâce présidentiellePrésident de la République pour un millier de détenus.bénéIcie à 1 004 détenus, Il a aussi annoncé une re-exclusion faite des per-mise de peine pour plussonnes en situation de ré-de 1000 détenus.‘’Le Pré- cidive ainsi que de celles sident de la République, détenues en exécution faisant usage de son pou- d’une condamnation pour voir de grâce, a accordé les faits qualiIés infractions une remise gracieuse des militaires, crime, vol ou ten-peines privatives de liberté tative de vol commis avec aux détenus condamnés des circonstances aggra-dont le reliquat de la peine vantes’’,a-t-il dit. est inférieur ou égal à deuxE.A
Jeudi 9 avril 2020
Nation
3
• Un appui budgétaire pour soutenir les réformes du gouvernement en matière de croissance durable Le mercredi 08 avril 2020,000) Euros, soit cent dix-huitCompte tenu de la situation un Conseil des Ministresexceptionnelle liée à la pan-milliards neuf cent vingt-cinq s’est tenu de 10h00 àmillions quatre mille centdémie du Covid-19 et des 13h30, au Palais de la Pré-mesures contraignantes né-(118 925 004 100) Francs sidence de la Républiquecessitées par l’impératif de CFA, conclu le 03 avril 2020 à Abidjan, sous la prési-entre l’Association Internariposte nationale qui rendent -dence de Son Excellencetionale de Développementdifcile la tenue des réunions Monsieur Alassane OUAT-(AID) et la République deparlementaires, le Conseil a TARA, Président de la Ré-Côte d’Ivoire, en vue du adopté l’ordonnance portant -publique, Chef de l’Etat.révision du Code électoral. nancement du Premier Cré-Ce nouveau dispositif met en dit d’Appui aux Réformes L’ordre du jour de cette ré-pour la Croissance Durablecohérence le Code électoral union comportait les points avec la nouvelle Constitu-et Inclusive. suivants : tion, notamment dans ses dispositions précisant les Cet appui budgétaire de A/-MESURES GÉNÉRALESl’AID est destiné à soutenirdates du 1er et du second PROJETS DE LOI ETtour de l’élection présiden-les réformes du Gouverne-D’ORDONNANCEStielle ainsi que celles rela-ment en matière de crois-PROJETS DE DÉCRETStives à l’élection des Séna-sance durable et de gestion B/-MESURESteurs. Il apporte, en outre, des ressources scales. Il INDIVIDUELLESsur la base des délibérations porte essentiellement sur le C/-DIVERSnancement des mesuresde la concertation entre le PHOTOS : DR Gouvernement, l’ensemble prises par le Gouvernement A/– MESURES GENERALESdans le cadre du dévelopdes partis et groupements -Les mesures sont strictement respectées avant l’entrée dans la salle du Conseil des ministres. PROJETS DE LOI ETpolitiques et la société civile, pement de l’agroforesterie, D’ORDONNANCESdes innovations majeures qui nement de garantir non seu-et de la Décentralisation, lede la production de cacao se résument pour l’essentiel lement une meilleure prise Ministère de la Santé et de Le Conseil a adopté un dé-durable, de l’intégration des 1- Au titre du Ministère de aux points ci-après : en charge des malades et l’Hygiène Publique et le Mi-énergies renouvelables, decret portant prorogation de la la Justice et des Droits de - l’institution du parrainage de consolider les efforts pour nistère des Transports; durée du couvre-feu. l’implémentation du système l’Homme; citoyen pour l’élection prési-préserver les populations de de paiement électronique dentielle ; la propagation de la maladie, Le Conseil a adopté un dé-des impôts et de l’identicaCompte tenu de l’impérieuse -Le Conseil a adopté une or-cret portant modication du mais également d’apporter le tion des ménages éligiblesnécessité de renforcer et de - le relèvement du niveau de donnance portant suspen-soutien de l’Etat aux entrecautionnement à 50 millions -décret n° consolider les mesures de à un traitement préférentiel sion des délais en matière de pour l’élection présidentielle ; prises nationales sinistrées 2020-351 du 23 mars 2020 riposte contre la pandémie dans le cadre de la branche procédure judiciaire et admi-liée au coronavirus, au reinstituant l’état d’urgence. du fait des effets pervers de - l’abaissement à 5% du taux -indigence de la Couverture nistrative ainsi que son projet de suffrage requis pour le la pandémie. gard du nombre croissant de Maladie Universelle (CMU). de loi de ratication. remboursement du caution-personnes contaminées, ceEstimées globalement à Ce décret modicatif intègre, nement ; 117,5 milliards de francs compte tenu de la com-décret proroge le couvre-feu 4- Au titre du Ministère de Cette ordonnance vise à - la suppression de la réfé-CFA, ces mesures com-plexité de la lutte contre la instauré sur l’ensemble du la Justice et des Droits de adapter le fonctionnement rence aux « intérêts écono-l’Homme;national le 24 mars la territoire pandémie du Covid-19, prennent la suspension du service public de la justice miques et sociaux » comme temporaire du paiement de participation d’un plus grand 2020, pour une nouvelle pé-aux mesures de lutte contre condition d’inscription sur la certains impôts, l’exonéra-nombre d’acteurs concernés riode de 15 jours allant du Le Conseil a adopté deux la pandémie du Covid-19 qui liste électorale, et son rem-tion totale ou la réduction des instances gouvernemen-décrets :08 au 24 avril 2020 de 21 exerce une forte contrainte placement par des critères partielle d’impôts et taxes et tales, administratives et mili-heures 00 minute à 5 heures sur les horaires ordinaires plus objectifs se référant au l’admission en charge des taires. Aussi, an de consoli-• Le premier décret accorde00 minute du matin. de fonctionnement de l’en-der le dispositif opérationnel frais engagés dans la lutte « domicile », à la « résidence une grâce collective ; semble des services publics. », au « lieu d’inscription au contre la pandémie notam-de prévention et de prise en 3- Au titre du Ministère des • Le second décret est relatif Elle a précisément pour ob-ment en matière de renforcerôle des contributions » et au -charge des malades, il auto-Affaires Etrangères, en liai-à une remise de peine. jectifs de minimiser les im-« lieu d’immatriculation des ment du système des soins rise les Ministres compétents son avec le Ministère de pacts de ces mesures sur les Ivoiriens à l’étranger », à l’ef-à déléguer aux autorités suet d’approvisionnement en -l’Economie et des Finances Le Président de la Répu-justiciables et de préserver fet de lutter contre la transhu-blique, faisant usage de sonet le Ministère auprès du périeures de la Défense, de médicaments et matériels de l’équilibre de l’économie na-pouvoir de grâce, a accordéPolice nationale et aux Premier Ministre, chargé du mance des électeurs. protection. la tionale. Préfets de Départements Budget et du Portefeuille de une remise gracieuse des Ainsi, les délais de procé-3- Au titre du Ministère au-PROJETS DE DECRETStout ou une partie des pou-l’Etat ; peines privatives des libertés dure xés par les textes en près du Premier Ministre, 1- Au titre du Ministère voirs que leur confère la me-Le Conseil a adopté un dé-à des détenus condamnés. vigueur, notamment aux ns chargé du Budget et du Por-d’Etat, Ministère de la Dé-Cet acte d’humanité du Présure de l’état d’urgence. cret portant ratication de -de saisine, de jugement, de tefeuille de l’Etat, en liaison fense, en liaison avec le Mi-l’Accord de prêt sident de la République, pris prescription, de péremption avec le Ministère de la Santé nistère de la Sécurité et de la 2- Au titre du Ministère d’Etat, n° 6580-CI (Tranche A-IDA) en vue de faire obstacle à la d’instance, d’exercice des et de l’Hygiène Publique; Protection Civile, le Ministère Ministère de la Défense, en et n° 6581-CI (Tranche propagation de la pandémie voies de recours et d’exé-Le Conseil a adopté deux B-SUF), d’un montant total du COVID-19, bénécie à unde la Justice et des Droits liaison avec le Ministère de cution des décisions, dans ordonnances ainsi que leurs de l’Homme, le Ministère de la Sécurité et de la Protection de cent quatre-vingt-un mil-millier de détenus. toutes les procédures judi-trois cent mille (181 300projets de loi de ratication : l’Administration du Territoire Civile; lions ciaires, contentieuses ou • une ordonnance relative Par ailleurs, le Président de non, sont suspendus pour aux mesures scales dans la République a accordé une une période de deux mois, le cadre du plan de riposte à remise de peine à 1004 dé-pour compter du 23 mars la pandémie de coronavirus tenus condamnés dont le re-2020. (COVID-19) ; liquat de la peine est inférieur Les délais administratifs sont • une ordonnance portant ou égal à deux (02) mois. également suspendus sur exonération des droits et cette période lorsque leur taxes de douanes sur les Sont exclues du bénéce inobservation résulte de l’im-équipements de santé, ma-de ces deux mesures, les possibilité d’obtenir des do-tériels et autres intrants sa-personnes en situation de cuments devant être délivrés nitaires entrant dans le cadre récidive ainsi que celles dé-par les services compétents. de la lutte contre la maladie à tenues en exécution d’une coronavirus (COVID-19). condamnation pour les faits 2- Au titre du Ministère de qualiés d’infractions mili-l’Administration du Territoire Ces différentes mesures taires, de crime, de vol ou et de la Décentralisation; concourent à la mise en tentative de vol commis avec œuvre du Plan de riposte des circonstances aggra-Le Conseil a adopté une or-vantes.sanitaire national initié par le donnance portant révision du Gouvernement dans le cadre Code électoral ainsi que son de la lutte contre la pandémieINDIVIDUELLESB/– MESURES projet de loi de ratication. du Covid-19. Elles traduisent la double volonté du Gouver-Suite page 4 Sidi Tiémoko Touré, ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du Gouvernement.
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text