Fraternité Matin n°16637 - Du Samedi 06 et Dimanche 07 juin 2020

-

Français
24 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16637 - Du Samedi 06 et Dimanche 07 juin 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 juin 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo
Signaler un problème
Examen du Bepc Le retrait des convocations se fera en ligne Samedi 6 - Dimanche 7 juin 2020 / N° 16 637 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi)Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALESP. 6 Alliance Bédié-Gbagbo /Afî N’Guessan :
‘‘ C’est une pseudo-réconciliationP.2 Le président du Front populaire ivoirien (Fpi) s’est prononcé sur l’actualité politique Nouveau Bureau de l’Assemblée nationale 3 vice-présidents, 2Le ministère secrétaires et Lutte contre le coronavirus 1P. 3explique le taux questeur pourde la Santé le Pdci-Rda élevé des cas Fusion des professions conirmés P. 6 de commissaire-priseurOrganisation de la et d’huissier de justice convention du Pdci-Rda Les éclairages P. 5Les décisions du ministre P. 3 du Bureau politique Sansan Kambilé
2
Politique
Samedi 6 - Dimanche 7 juin 2020
Alliance Bédié-Gbagbo
AfI :‘‘C’est une pseudo-réconciliation’’
Le président du Front populaire ivoirien (Fpi) s’est prononcé sur l’actualité politique
Pour le président du Front populaire ivoirien, le rapprochement entre Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, n’est pas une vraie réconciliation.(PHOTOS D’ARCHIVES) e président du Front gens ont des ambitions, ilsavec n’im-ne pas brader « Parce que vous êtes sansde ce genre d’organisationcipes, les idéaux nous pa-populaire ivoirien, Pas- veulent devenir Présidentparce qu’ils ne peuvent pasporte qui et n’importe com- foi ni loi. raissent importants et non cal Af N’Guessan, es- ».ment » au nom du jeu desincarner l’avenir. Ils mènentOr, ce n’est pas avec les cette politique qui consiste brLpolitique du Pdci-Rda quianche dissidente de son pour rebâtir la Côte d’Ivoire. pays dans la durée. Il faut tous les moyens sont bons simplement parce qu’on a time que la réconcilia-alliances.Le président du Fpi se dit hommes sans foi ni loi des politiques pour se repo-à s’associer à n’importe qui, tion entre le Pdci et la offusqué par la démarche« Quand vous pensez que qu’on peut construire unsitionner eux-mêmes et nonn’importe comment, tout parti n’est pas sincère. Il l’a délaisse le Fpi, le parti of-pour atteindre vos objec- respecter la loi, il faut res-envie d’être Président »,Or, nous nous inscrivons afrmé sur le plateau de la ciel, pour sa dissidence. tifs politiques, vous n’êtes pecter les institutions. C’estdans la reconstruction, laa-t-il dénoncé. télévision en ligne ‘’ Ivoirtv.plus un homme politiqueSelon lui, cet acte est illé- renaissance de la Côtepour cela qu’il ne faut pas KANATÉ MAMADOU net’’. Une information misegal et dénote un manquesur lequel on peut compter.se précipiter dans les brasd’Ivoire, et donc les prin-en ligne hier.de respect des lois et des A en croire le premier res-institutions. « Dans un pays ponsable du Fpi, ces deux moderne, le respect de la entités ont décidé de s’unir loi est sacré. et des arrangements poli- ponsable qui veut être utileLa déclaration du président du Fpi pour des enjeux électorauxUn homme politique res-tiques au détriment de l’in- à son pays, doit d’abord ans un pays moderne, tactiques pour essayer de d’Ivoire. Or, nous nous inscri- en train de se faire n’est pas térêt de la nation. « Cetterespecter les lois de son le respect de la loi estgagner. Mais les enjeux élec-vons dans la reconstruction,vrai. Cette pseudo réconcilia-sacré. Un homme po- toraux doivent s’inscrire dans la renaissance de la Côte tion entre M. Gbagbo et Bédié pseudo réconciliation entrepays. Même s’il n’est pas Dbons pour atteindre vos ob- importants et non cette poli- des gens qui ont été divisés litique responsable quila légalité. Quand vous pen- d’Ivoire, et donc les principes, n’est pas vraie. Ce n’est pas M. Gbagbo et Bédié n’est d’accord avec la loi, l’insti-veut être utile à son sez que tous les moyens sontles idéaux nous paraissentcomme cela qu’on réconcilie pas vraie.tution, il faut les respecter pays, doit d’abord respecter Ce n’est pas comme cela jusqu’à ce que par votre les lois de son pays. Même s’il jectifs politiques, vous n’êtes tique qui consiste à s’asso-par une rébellion armée et qu’on réconcilie des gens action, vous ayez réussi à n’est pas d’accord avec la loi,plus un homme politiquedont la confrontation s’est tra-cier à n’importe qui, n’importe qui ont été divisés par uneles changer. Or, qu’est-ce l’institution, il faut les respec- sur lequel on peut compter.comment, tout simplement duite par des milliers de morts rébellion armée et dont laque nous observons : des ter jusqu’à ce que par votreParce que vous êtes sans foien 2010-2011. La réconci-parce qu’on a envie d’être confrontation s’est traduitegens qui abandonnent uneliation, ce n’est pas à traversPrésident. Et les Ivoiriens action, vous ayez réussi à les ni loi. Or, ce n’est pas avec par des milliers de mortsdirection légale d’un parti changer. Or, qu’est-ce queles hommes sans foi ni loine sont pas dupes. Ils com- une visite d’une heure, de en 2010-2011 », s’est-il in- politique pour aller s’aco- nous observons : des gens qui qu’on peut construire un pays prennent que tout ceci n’est deux heures à Bruxelles. abandonnent une direction lé-La réconciliation entre le Pd-que des artices ; que ce sont dans la durée. Il faut respec- surgé. Et Af N’Guessanquiner avec une dissidence gale d’un parti politique pourdes gens qui sont en train deter la loi, il faut respecter les ci-Rda et tous ceux-là, c’est d’ajouter, amer: « La récon- et qui proclament que c’est aller s’acoquiner avec une institutions. C’est pour celafaire des arrangements aux-Donc, les Ivoi-autre chose. ciliation, ce n’est pas à tra- cette dissidence qu’ils re-dissidence et qui proclamentqu’il ne faut pas se précipiter quels, au fond d’eux-mêmes, riens ne sont pas dupes. Ils vers une visite d’une heure, connaissent. Vous pensez que c’est cette dissidencedans les bras de ce genreils ne croient pas, que ce n’estsavent bien que tout ceci, ce de deux heures à Bruxelles. que ceux-là peuvent ap-qu’ils reconnaissent. Vous d’organisation parce qu’ils ne pas sincère et vrai.sont des arrangements parce Les Ivoiriens ne sont pas porter quelque chose à la pensez que ceux-là peuvent peuvent pas incarner l’avenir. En politique, il faut être vrai. Sique des gens ont des ambi-dupes. Ils savent bien que Côte d’Ivoire ? », s’est-il apporter quelque chose à la Ils mènent des politiques pour vous ne l’êtes pas, dans toustions, ils veulent devenir Pré-tout ceci, ce sont des ar-a invité à culti- offusqué. Il Côte d’Ivoire ? Je suis d’ac-se repositionner eux-mêmesles cas, vous serez démasquésident » rangements parce que desver une certaine éthique à un jour ou l’autre. Ce qui estcord qu’il y ait des schémas et non pour rebâtir la Côte K. MAMADOU