Fraternité Matin n°16667 - du samedi 11 & dimanche 12 juillet 2020

-

Français
24 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16667 - du samedi 11 & dimanche 12 juillet 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 11 juillet 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo
Signaler un problème
Samedi 11 - Dimanche 12 juillet 2020 / N° 16 667 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orange Ci)Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
Uefa /Ligue des champions Un tournoi à 8 clubs à Lisbonne P. 24
Décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly Le gouvernement présente ses condoléances à la famille PP. 2 à 7 L’hommage d’ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire
Yamoussoukro Un nouveau schéma directeur attenduPHOTO : PORO DAGNOGO P. 11
pr sit
PolitiqueSamedi 11 - Dimanche 12 juillet 2020 2 Adieu ! Décès du Premier ministre Le gouvernement présente ses condoléances à la famille éplorée
Les membres de l’équipe gouvernementale ont apporté leur compassion à la famille.
ne délégation du gou-vernement conduite par le ministre d’État, esUt allée présenter, hier, ses ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, condoléances à la famille de l’illustre disparu, à Cocody II Plateaux. Le ministre Ma-madou Touré, au nom des membres du gouvernement, lui a dit «Yako».«C’est avec le cœur meurtri, dans la tris-tesse que nous sommes ve-nus pour vous dire yako. Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, n’était pas seulement notre patron. Avec lui, nous formions une grande famille. Il entretenait avec chacun de nous d’excellents rapports», a-t-il fait savoir. Le porte-parole de la délé-gation a déclaré que tous les membres du gouvernement compatissent à la douleur qui secoue la grande famille Gon Coulibaly, à la suite du décès de leur «patron », chef du gouvernement. Mamadou Touré a indiqué qu’il était, en effet, très attaché à chaque membre de l’équipe gouver-nementale.«Il était pour cha-cun de nous un grand frère ou un jeune frère»,a-t-il précisé. A l’endroit spécifiquement de la génitrice du défunt, le ministre a prononcé ces mots plus que réconfortants: «Nous disons yako à notre maman qui a perdu un fils, mais qui se retrouve au-jourd’hui avec 50 enfants à ses côtés »,allusion faisant aux membres du gouverne-ment.«Nous prenons l’enga-
Le ministre d’État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a conduit la délégation du gouvernement.(PHOTOS PORO DAGNOGO)
gement d’être constamment à ses côtés», a-t-il ajouté. Il est revenu également sur les circonstances de la mort du Premier ministre, en préci-sant notamment que c’est à la fin du Conseil des ministres qu’il a eu le malaise qui a fini par l’emporter. Évoquant le rôle important que le défunt a joué auprès du Président Alassane Ouat-tara, le porte-parole de la dé-
légation gouvernementale a, au nom de ses pairs, pris le ferme engagement de mettre tout en œuvre pour que vive sa mémoire à jamais.«Nous ferons tout pour que l a mémoire de notre patron, le Premier ministre Gon Cou-libaly, soit honorée », a-t-il souligné. Le ministre des Transports, Amadou Koné, a parlé au nom de la famille éplorée.
«La famille me charge de vous traduire ses sincères remerciements, tous et indivi-duellement, pour le soutien et la solidarité gouvernementale dont vous avez fait preuve ». Au nom de la famille, il a fé-licité particulièrement le chef de la délégation pour avoir assuré, comme il se doit, l’in-térim durant les deux mois de séjour médical que le Pre-mier ministre a passé à Paris,
dans la capitale française. Amadou Koné a aussi remer-cié les membres de sa famille politique à qui il a consacré une bonne partie de sa vie. «Merci à tous ceux qui l’ont soutenu dans les différentes actions politiques qu’il a me-nées », a-t-il dit, en deman-dant que tous les Ivoiriens fassent des prières pour le re-pos de son âme. Le Premier ministre est décédé le 8 juil-
let dernier. Un deuil national de huit jours a été décrété à compter du 10 juillet. En outre, un hommage national lui sera rendu, le mardi 14 juil-let à la Présidence, suivi de celui de sa famille politique, le Rhdp, le lendemain, au Pa-lais des sports de Treichville.Il sera inhumé, vendredi pro-chain, à Korhogo.
Le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Mamadou Touré, est intervenu au nom des membres du gouvernement.
MARCEL APPENA