Fraternité Matin n°16678 - vendredi 24 juillet 2020

-

Français
40 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16678 - vendredi 24 juillet 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 juillet 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo
Signaler un problème
Vendredi 24 juillet 2020 / N° 16 678 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa  Cedeao : 450 Fcfa  France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
Face à la menace terroriste Hamed Bakayoko appelle les militaires à redoubler de vigilance P. 3
Résolution de la crise malienne Le Président Ouattara a pris part à P. 2 Bamako à une rencontre de haut niveau
Commercialisation du café - cacao
Adjoumani Kobenan propose
une modification du système de vente Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural était, hier, face aux députés P. 10 Présidentielle Séjour du président de l’Assemblée nationale à Paris 2020 /Rhdp Amadou Soumahoro Le Grand Ouest et La Mé souhaitent la candidatureéchange avec du Chef de l’État la secrétaire Une réunion du Conseil politique prévue le 29juillet PP. 4 - 5 générale de l’Oif P. 2
2
Politique
Résolution de la crise au Mali
Vendredi 24 juillet 2020
Le Président Ouattara a pris part à une réunion de Chefs d’État à Bamako
LeChefdel’ÉtataparticipéavecdeshomologuesdepaysmembresdelaCedeaoà une rencontre de haut niveau.
Le Chef de l’État a été accueilli à sa descente d’avion par le ministre d’État Hamed Bakayoko. Dans la matinée, il s’est rendu au Mali où avec certains de ses pairs de la Cedeao, ils ont tenté une média-tion pour résoudre la crise malienne.(PHOTO : JOSÉPHINE KOUADIO)
e Président de la Répu-blique de Côte d’Ivoire a pris part, hier à Ba-Lunion de haut niveau sur mako, dans la capi-tale malienne, à une la résolution de la crise po-litique qui secoue le Mali. Le Chef de l’État, avec ses pairs Issoufou Mahamadou du Niger, Macky Sall du Sé-négal, Nana Akufo-Addo du Ghana et Muhammadu Bu-hari du Nigeria, a échangé avec le Président du pays hôte, Ibrahim Boubacar Kéi-ta, les responsables de l’op-position et les leaders des contestataires. La délégation des Prési-
dents de pays membres de la Communauté écono-mique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) était à Bamako pour appuyer la mission de médiation me-née par l’ancien président du Nigeria Goodluck Jona-than. Cette mission a élaboré une feuille de route qui propose la mise en place d’un gou-vernement d’union natio-nale et d’une nouvelle Cour constitutionnelle qui serait chargée de régler le litige autour des législatives. Après la rencontre, Alas-sane Ouattara a regagné Abidjan à la tombée de la
nuit. L’avion présidentiel s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny sur le coup de 19 heures 40. Le Président de la République a été accueilli à sa des-cente d’avion par plusieurs membres du gouvernement, au nombre desquels le mi-nistre d’État, ministre de la Défense, Hamed Bakayo-ko, le ministre des Affaires étrangères Ally Coulibaly, le ministre chargé des Affaires politiques Ibrahima Cissé Bacongo, et le ministre-se-crétaire général de la Prési-dence Patrick Achi. Depuis juin dernier, des mil-
COMMUNIQUE DE LA COORDINATION RHDP DE LA REGION DU MORONOU
Cérémonies de prières pour le repos de l’âme du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly
Monsieur l’Inspecteur Général d’Etat, Théophile AHOUA N’Doli, convie les militants et militantes RHDP du Moronou, à des cérémonies de prières en la mémoire du Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly. Ces prières se dérouleront comme suit : - Vendredi 24 juillet 2020 à 13H :prière à la mosquée centrale de Bongouanou en la mémoire du Premier Ministre Amadou GON COULIBALY. - Dimanche 26 juillet 2020 à 11H : Messe d’action de grâces à la Paroisse Saint André de Bongouanou. Par ailleurs, le Coordonnateur Régional convie àune grande réunion, le samedi 25 juillet 2020 à 10H,en sa résidence de Bongouanou (résidence de l’IGE à Bongouanou), le personnel politique RHDP du Moronou (les Coordonnateurs Régionaux Associés, les Délégués Départementaux et leurs Associés, les Délégués Communaux et Sous-préfectoraux et leurs Associés, les Présidents Régionaux et Départementaux des Structures Spécialisées et leurs Associés, les Présidents Régionaux et Départementaux des CEGEL et les Délégués de Secteurs).
Militants et militantes du Rhdp du Moronou, vous êtres tous invités Dans le strict respect des mesures barrières.
liers de Maliens appellent à la démission du Président Ibrahim Boubacar Kéita au pouvoir depuis 2013. Ils lui
reprochent une absence de vision dans l’instabilité sé-curitaire dans le Centre et le Nord du pays, le marasme
économique ou une corrup-tion jugée endémique. GERMAIN GABO
Séjour du président de l’Assemblée nationale à Paris
Amadou Soumahoro échange avec Louise Mushikiwabo,
Secrétaire générale de la Francophonie
e Président de l’Assem-blée parlementaire de la Francophonie, Amadou 2L020 avec Louise Mushikiwa-Soumahoro, s’est en-tretenu ce jeudi 23 juillet bo, Secrétaire générale de la Francophonie. Le Président de l’APF et la Secrétaire générale se sont dits parfaitement en phase sur les priorités de la Franco-phonie et la nécessité d’agir de concert. Ils ont d’ailleurs prévu de se revoir régulière-ment. Cette rencontre a été l’occa-sion pour Amadou Soumaho-ro de rappeler les grandes lignes de l’APF : la promo-tion de l’usage de la langue française et de la diversité des expressions culturelles et linguistiques, le soutien à la paix, à la démocratie et les droits de la personne, le dé-veloppement de l’éducation et de la formation, ainsi que l’appui au développement durable, à la mobilité et à la solidarité, avec une attention toute particulière accordée à la jeunesse et la scolarisation des jeunes lles. Le Président Soumahoro a réitéré sa volonté d’un dia-logue continu et d’une étroite
Amadou Soumahoroet Louise Mushikiwabo ont eu un entretien lors de son séjour à Paris. collaboration entre les deux sions d’observation électo-organisations. « Nous de- rale ainsi qu’aux trois séries vons unir nos forces pour de conversation prévues à construire les sociétés plus l’occasion de la commémora-paciques, plus justes et tion des 20 ans de la Décla-plus durables que nous de- ration de Bamako, relatives vons aux jeunes générations. à la peine de mort, aux ma-L’APF et les parlementaires riages précoces et aux sys-francophones sont détermi- tèmes démocratiques. nés à réaliser ces objectifs » Enn, Louise Mushikiwabo a a ajouté Amadou Soumaho- conrmé sa participation à la ro. 46e session de l’Assemblée La Secrétaire générale de la plénière de l’APF, qui se tien-Francophonie a déclaré que dra à Rabat, n janvier 2021. l’APF serait étroitement as-sociée aux prochaines mis-SERCOM APF
Vendredi 24 juillet 2020
Politique
Sortie de promotion à l’Efa
3
Hamed Bakayoko invite au professionnalisme face aux menaces terroristes
Le ministre d’État, ministre de la Défense a présidé, hier, une sortie de promotion à l’Efa. Il a invité les militaires à redoubler de vigilance pour relever les défis liés à la Covid-19 et le terrorisme qui menacent toute la sous-région. e ministre d’État, ministre l’armée ivoirienne. Il a en outre d’attirer leur attention sur les Covid-19 et le terrorisme. de la Défense, Hamed rendu hommage au Président valeurs qu’ils devront cultiver En ce qui concerne la pandé-Bakayoko, a présidé le Alassane Ouattara, chef su- durant toute leur carrière.« Enmie du coronavirus, il a souli-L 23 juillet 2020, à l’École prême des Armées, pour sesportant son nom, votre promo-gné aux militaires que la me-des forces armées (Efa) efforts inlassables consentistion entend s’inscrire dans lanace est réelle et guette tout de Zambakro, une double cé- au quotidien pour permettrevoie de l’excellence, du donle monde. C’est pourquoi, il rémonie. La première est re- à la Côte d’Ivoire d’avoir unede soi et du dévouement dansles a engagés au respect des lative à la sortie de la promo- armée professionnelle et opé-le travail. Le Président de lamesures barrières. tion Émergence, forte de 110 rationnelle en tous lieux et enRépublique vous invite à êtreQuant aux menaces terro-ofciers, avec pour parrain le toutes circonstances.des officiers dignes d’appar-ristes vécues à deux reprises général Abdoulaye Coulibaly, Aux ofciers sortants de latenir à la promotion qui portepar la Côte d’Ivoire, en 2016, patron de Air Côte d’Ivoire. promotion Émergence, il les ale nom de son illustre fils, deà Grand-Bassam et récem-Quant à la seconde, il s’agit engagés à toujours se souve-son illustre collaborateur, lement à Kafolo, le ministre du baptême de la promo- nir de la devise de leur écolePremier ministre Amadou Gond’État Hamed Bakayoko, a tion Amadou Gon Coulibaly, («S’instruire pour vaincre»).Coulibaly», a martelé le mi-recommandé la vigilance avec pour parrain le général Et d’insister pour afrmernistre de la Défense.accrue des troupes.«L’envi-Gervais Kouassi, riche de 97:votre vie à la «Consacrez Hamed Bakayoko en a protéronnement dans lequel nos élèves ofciers.cause de notre nation et àpour féliciter le parrain, le gé-Forces de Défense et de Sé-Le ministre d’État a saisi cettetoutes les institutions qui l’in-néral Gervais Kouassi dont lacurité sont sollicitées est de-opportunité pour féliciter publi-carnent. Soyez dévoués à larigueur et la droiture ont per-venu très exigeant en terme quement le chef d’État majorcause de nos braves popula-mis, selon lui, de surmonterde compétences et de pro-général (Cemag), le généraltions et à toutes les personnesla difcile période post-élec-fessionnalisme. L’un des plus Lassiné Doumbia, avant dequi ont choisi de vivre danstorale.grands défis auxquels fait face dire sa erté face au profes-notre pays.»Il les a exhortés à Au titre de la coopération mi-notre sous-région est la lutte sionnalisme dont l’armée ivoi- incarner les vertus de leur par- litaire sous-régionale, il a ditcontre le terrorisme», a-t-il rienne fait montre tant en Côte rain qui est pétri de valeurs. sa gratitude à tous les paysfait remarquer. Et d’ajouter : d’Ivoire qu’au-delà des fron- À la promotion Amadou Gon frères qui font conance à la« Le terrorisme menace nos tières nationales. Coulibaly qui vient d’achever Côte d’Ivoire, en y envoyantvaleurs traditionnelles et notre «Mon général, je veux vousleurs ofciers en formation.sa première année de forma- vivre-ensemble. C’est un en-des dignitaires étrangers, etsez d’innover», a souligné le féliciter parce que le Présidenttion et qui constitue la 51e Aux ofciers militaires, le mi-nemi commun qui frappe sans ils disent que les échos qu’ilsministre d’État, ministre de la de la République est fier denistre d’État Hamed Bakayokopromotion de l’Efa, le ministre faire de distinction entre les ont de l’armée de Côte d’Ivoiredéfense. Et d’inviter le Cemag son armée. Il est fier de l’allureleur a rappelé le large spectred’État Hamed Bakayoko leur religions et les ethnies». sont bons. On le doit à votreà poursuivre sur cette bonne de l’armée. Tous les jours, ildes menaces qui planent sura peint l’illustre disparu sous engagement, à votre espritlancée an de maintenir très rencontre des ambassadeurs,le monde entier, notamment latoutes ses coutures, avant d’initiative. Oui, vous ne ces-haut l’image et le ambeau de N’DRI CÉLESTIN
Lutte contre le terrorisme Les Fds en formation pour mieux contrôler les armes en circulation
ontrôle des armes et terrorisme», c’est le thème d’un atelier de Cà la salle des fêtes de renforcement des ca-pacités qui a eu lieu, hier, l’École de police d’Abidjan. Organisée par la Commission de lutte contre la circulation des armes légères et de pe-tits calibres (ComNat Alpc), cette formation avait pour objectif de relever les dés, «face à cet univers sans n que constitue la prolifération des armes de petits calibres», a déploré le président de la ComNat Alpc, le préfet hors grade, Kouadio Yao. Pour lui, cet atelier arrive à point nommé, dans la me-sure où la cible concernée est le grand commandement, «composé d’hommes et de femmes dont l’objectif est de sécuriser au quotidien le terri-toire national ». Il estime que point n’est besoin de se trom-per, car, argumente-t-il, les tracs de tous genres (dro-gues, êtres humains, ainsi
que toutes les autres formes de menaces ont pignon sur rue, parce qu’ils ont pour «socles les armes légères de petits calibres ». Il s’est aussi appesanti sur des chiffres qui font état du danger permanent qui guettent les populations. « Un milliard d’armes à feu sont en circulation dans le monde», a-t-il déploré. Il a également ajouté que dix autres millions d’armes sont produites tous les ans. Et que si 30% se retrouvent dans les stocks légaux, il reste que les 70% autres circulent librement. Il a, en outre, précisé qu’au ni-veau ouest africain, plus de huit millions d’armes sont en circulation, sans que les gou-vernants aient une mainmise réelle. Pour le représentant du mi-nistre de la Sécurité et de la Protection civile, le conseiller Touré Seydou, l’attaque de Kafolo dans le Nord du pays, le 11 juin 2020, tout comme celle du 13 mars 2016 à
Le président de la ComNat Alpc, le préfet hors grade, Kouadio Yao.(PHOTOS : DR) Grand-Bassam, devraient moment idéal «pour les chefs nous interpeller. «Cette for- d’unités de jauger l’efcacité mation qui fait partie des de notre système de gestion efforts dans la lutte contre des armes et munitions», le terrorisme, devrait être le a-t-il souligné. Pour lui, les
attentes, au niveau des parti-cipants, sont énormes. Raison pour laquelle, il s’est réjoui des thèmes qui sont sur la table de formation. Entre autres, «le lien entre terro-risme et armes légères et de petits calibres », la gestion et la sécurisation de ces armes, ainsi que leur gestion élec-trique et la base juridique de leur contrôle systématique. Il est bon de savoir que le ComNat Aplc a vu le jour le 30 avril 2009, conformément à la convention de la Cedeao portant sur les armes légères de petits calibres.Ainsi, en qualité d’établissement pu-blic national, elle assiste le gouvernement dans la poli-tique nationale de mise en œuvre de la lutte contre la prolifération de ces armes. Ainsi, chaque année, sont organisés les ateliers qui s’inscrivent dans la lutte contre la circulation des armes légères.
MARCEL APPENA
La compassion
de Duncan aux familles
de Mgr Coty et
de Seydou Diarra
La Côte d’Ivoire vient encore de perdre deux illustres ls : Mgr Pierre-Marie COTY et le Premier ministre Seydou Elimane DIARRA. Je voudrais exprimer, à la communauté catholique, une pensée pieuse pour la disparition de ce Grand guide spirituel. J’exprime également mes condoléances les plus attristées et toute ma pro-fonde compassion au vil-lage de Dioulatédougou, à la Région du Denguélé, à la famille proche et aux familles alliées du Grand serviteur de l’État, Sey-dou Elimane DIARRA. Que la terre soit légère pour nos deux illustres disparus !
Fait à Abidjan, le 21 juillet 2020 DANIEL KABLAN DUNCAN
4
Politique
Vendredi 24 juillet 2020
Présidentielle 2020 / Rhdp Les délégués départementaux, communaux, sous-préfectoraux et les structures spécialisées sollicitent la candidature de Ouattara
La direction exécutive a recueilli, hier, au Palais de la culture à Treichville, les avis des élus et organes spécialisés sur le choix de la candidature du Chef de l’État au scrutin présidentiel d’octobre.
Adama Bictogo a invité les structures spécialisées à se mobili-ser pour la victoire du candidat qui sera choisi pour représenter le Rhdp à l’élection présidentielle d’octobre.
es appels à la candi-dature du président du Rhdp, Alassane Ouatta-L ra, à l’élection présiden-tielle se poursuivent. Après les sénateurs, les dé-putés, les maires, conseillers régionaux, coordinations ré-gionales et cadres du Grand Centre, c’était le tour, hier, des délégués départemen-taux, communaux, sous-pré-fectoraux de prier le Chef de l’État d’être leur porte-am-beau au scrutin présidentiel du 31 octobre. Les struc-tures spécialisées que sont les enseignants, les jeunes et les femmes du Rhdp de demander, au cours d’une rencontre à la salle Lougah François du Palais de la culture Bernard Dadié, au Président Ouattara de repré-senter la formation politique des houphouétistes à cette échéance électorale.
Les chefs traditionnels du Hambol demandent
au Président Alassane Ouattara d’être candidat es chefs traditionnelspour défendre les couleursdes chefs du département de la région du Hambol,du Rhdp. Malheureusement,de Dabakala ; Alli Koné, venus des départementsl’homme propose et Dieuchef de canton de Niakara, L de Katiola, Dabakaladispose. Dieu ayant disposé,porte-parole des chefs du et Niakaramandougou,nous prenons acte », a-t-ildépartement de Niakara et se sont réunis le mercredi indiqué. Pour le porte-parole Waogninlin Ouattara, chef 22 juillet 2020 au siège de des chefs, au regard du bond du village de Pédiakaha, au la chefferie traditionnelle, sis qualitatif opéré par la Côte nom de Kolo Touré, chef de dans la capitale de la région d’Ivoire depuis la n de la canton de Katiola, porte-pa-du Hambol, pour demander crise post-électorale jusqu’à role des chefs de Katiola, se expressément au Chef de ce jour, avec les réalisations sont succédé pour soutenir l’État Alassane Ouattara de qui ont été faites au niveau ce choix qui a été fait en toute se porter candidat à l’élection des infrastructures routières,indépendance et sans calcul présidentielle du 31 octobre de la santé, de l’éducation politique. prochain. Et ce, en présence nationale, des investisse- Prenant la parole au nom des des élus et cadres de la ré-ments dans le privé, etc., «élus et cadres de la région gion, leurs ls, avec à leurnous disons que nous avonsdu Hambol, le président du tête, Ibrahim Khalil Konaté,l’impérieux devoir de pérenni-Conseil régional du Hambol, président du Conseil régionalser tous ces acquis et de lestout en saluant le réalisme du Hambol, Thomas Camara,consolider davantage », a-t-ildes chefs, leur a fait la pro-maire de la commune de Ka- fait savoir.« Que le Présidentmesse que leur demande tiola et Sounkalo Coulibaly ditrevoie saAlassane Ouattara sera transmise en bonne et Charles Sanga, maire de lacopie en acceptant de prési-due forme à qui de droit. Et commune de Taré.der aux destinées de la Côtede faire cette annonce : « Alassane Kpotéry Coulibaly,d’Ivoire »,sollicité. Tout  a-t-il Nous irons au-delà de cette chef de canton de Taré, pré- en espérant que ce prochaindemande de candidature sident du conseil des chefs mandat va lui permettre de puisque le Hambol va payer de Taré, Badikaha et Niéda- préparer une autre personna- la caution de candidature du kaha, a afrmé que la candi-lité qui saura lui succéder etPrésident Alassane Ouattara, dature du Président Alassane poursuivre son œuvre pour soit la somme de 50 millions Ouattara est une mission de le rayonnement de la Côte de F Cfa ». salut national.« Le Présidentd’Ivoire. Alassane Ouattara a portéSiaka Coulibaly, chef de can-CHARLES KAZONY son choix sur le Premier mi-ton de Bokala, département CORRESPONDANT REGIONAL nistre Amadou Gon Coulibalyde Dabakala, porte-parole
Adama Bictogo, direc-teur exécutif du Rhdp qui a convoqué cette réunion, dans son propos introduc-tif, a soutenu que le parti, à quelque trois mois de l’élec-tion présidentielle, vient de perdre son candidat dési-gné, Amadou Gon Couli-baly. Et dans cette circons-tance douloureuse, surtout dans un souci de remporter
l’élection présidentielle avec panache, la seule personne à même d’être à la hau-teur de ce challenge est le Président Ouattara. « C’est pourquoi nous demandons au Président Ouattara d’être notre candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre », a-t-il lancé en direction de l’assistance. Celle-ci, en guise d’approbation à cet ap-
pel, a acclamé bruyamment. Un tonnerre d’applaudisse-ments a suivi des chants à la gloire du président du Rhdp. Heureux de cette salve d’ap-plaudissements, signe de leur accord, Adama Bictogo les a invités à se mobiliser sur le terrain pour la réussite de l’opération de parrainage pour le compte du Rhdp.
KANATÉ MAMADOU
Un Conseil politique le 29 juillet
e président du Rhdp, Alassane Ouattara, se prononcera le 29 duLpolitique au So- conseil juillet prochain à la faveur d’une réunion tel Abidjan Hôtel Ivoire à Cocody, sur les appels des militants et cadres du parti à se présenter à l’élection présidentielle du 31 octobre. C’est le direc-
teur exécutif de ce parti, Adama Bictogo, qui a livré cette information alors qu’il recevait hier les structures spécialisées à la salle Fran-çois Lougah du Palais de la Culture. Compte tenu de l’importance de cette ren-contre, il a invité toutes les forces vives de sa formation politique à être présentes. Cela sera l’occasion, a-t-il
précisé, pour les élus, les cadres et la base du Rhdp de dire haut et fort, en face du Président Ouattara, la demande qu’ils formulent de voir le Chef de l’État redescendre dans l’arène politique pour défendre les couleurs du parti au scrutin présidentiel à venir.
K. MAMADOU
La coalition des mouvements et associations
e invite Ouattara à briguer un 3 mandat
lle ne voit que le Pré-sident du Rassem-blement des hou-(REhdp), Alassane Ouattara, phouëtistes pour la démocratie et la paix pour assurer à son parti la victoire à l’élection présiden-tielle du 31 octobre. Forte de cette conviction, la coalition des mouvements et associa-tions proches d’Amadou Gon Coulibaly a donc invité, hier à la bibliothèque nationale au Plateau, le Chef de l’État à s’aligner dans la course pour le fauteuil présidentiel. Touré Souleymane, président de ‘’ Agc Team’’, mouvement membre de ladite coalition, lors de cette conférence de presse, a soutenu« qu’il n’y a pas matière à réflexion. La seule personne qui fédère tous les avis et énergies au sein du Rhdp, c’est le Pré-sident Ouattara. Et l’opposi-tion est consciente qu’avec lui, c’est la victoire assurée au
premier tour ».Puis de préve-nir :« On ne va pas se laisser distraire par cette opposition qui veut nous pousser à po-sitionner un autre candidat autre que notre champion ».  Touré Souleymane a afr-mé que l’appel au Président Ouattara de représenter le Rhdp à cette joute électorale ne signie pas que le parti ne regorge pas de cadres com-pétents.« Pendant trois ans, le Chef de l’État a coaché le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour le rem-placer. Aujourd’hui, en moins de trois mois, il sera difficile de coacher un autre candidat. C’est pourquoi, nous nous tournons vers notre Président et lui demandons de faire l’ultime sacrifice pour être le porte-flambeau du Rhdp à cette élection présidentielle », s’est-il défendu.« Il est le meilleur choix pour le Rhdp, pour la Côte d’Ivoire, si on se réfère à ses réalisations et à
son bilan », a-t-il précisé. Ali Badra Konaté, dans la lecture du motion de soutien à la candidature de Alas-sane Ouattara à ce scrutin présidentiel, a indiqué que le Rhdp risque une implosion en son sein si le choix d’un autre candidat ne fait pas l’unanimité.« C’est pourquoi la coalition des mouvements et associations proches du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly souhaite que le Président de la République Alassane Ouattara fasse vio-lence sur lui-même en accep-tant de sauver les meubles par sa candidature pour un premier mandat dans la 3e République », a-t-il insisté. Puis de lui réitérer le soutien de tous les responsables de cette coalition dans la pers-pective d’une victoire écla-tante du Rhdp au soir du 31 octobre.
K. M.