Fraternité Matin n°16682 - du mercredi 29 juillet 2020

-

Français
40 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16682 - du mercredi 29 juillet 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 29 juillet 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo
Signaler un problème
Tanda Un pasteur et son filsP. 14 candidats au Bac Mercredi 29 juillet 2020 / N° 16 682 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Présidentielle 2020 /Ouattara sollicité par les militants du Rhdp
Le Conseil politique se prononce, aujourd’hui P. 2 Recevant hier les chefs traditionnels du Grand Nord, le Chef de l’État a fait des révélations sur les derniers instants d’Amadou Gon Coulibaly Atchan et Akyé veulent la candidature de Ouattara PHOTO : PORO DAGNOGO Lutte contre l’anarchie dans l’urbanisme et le foncier urbain P. 12 La Côte d’Ivoire se dote d’une nouvelle loi À partir de février 2021Commission électorale indépendante La société civile explique Les numéros de téléphone la méthode de désignation P. 11 passent de 8 à 10 chiffresde ses représentants P. 5
pr sit
2
Politique
Mercredi 29 juillet 2020
Face aux populations du Grand Nord à sa résidence, hier Alassane Ouattara fait des confidences sur les derniers moments d’Amadou Gon Coulibaly
La mémoire du Premier ministre décédé le 8 juillet dernier continue de hanter les esprits de tous ceux qui l’ont connu. etour d’ascenseur. Après le déplacement d’Alassane Ouattara à Korhogo, le 17 juillet auRx obsèques du Premier dernier où il a pris part ministre défunt Amadou Gon Coulibaly (AGC), les rois et chefs traditionnels du Grand Nord se sont rendus hier à la résidence du Chef de l’État, à Cocody. Les hôtes du Président de la République sont allés lui dire à leur tour Yako pour la perte brutale de celui qui était pour lui plus qu’un fils. « Nous savons que c’est dur. C’est pénible », a dit, au chef de l’État, le vice-président de la Chambre des rois et chefs traditionnels Issa Couliba-ly. Pour les autorités coutu-mières, il y a néanmoins une lueur derrière toute difficulté. La chef de l’État Alassane Ouattata ne cache pas son afiction person-Dix délégations venues des dix régions du Nord ont dit leur yako au Président de la République. La délégation comprenait nelle après la disparition du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly (PHOTOS:PORO DAGNOGO) le Kabadougou, le Folon, le Bafing, le Béré, la Bagoué, le poids de la peine, le Chefsue du conseil des ministres, qué : «Monsieur le Président vers moi. Il m’a dit : « Mon- avons travaillé pour prépa-le Tchologo, le Hambol, le de l’État s’est efforcé à par-de la République, l’ordre du ayant terminé l’ordre du jour rer le conseil des ministressieur le Président, Amadou Bounkani, le Poro et le Woro-tager avec ses parents lesdu conseil des ministres. jour est épuisé». Et moi, j’ai me regarde fixement, je crois du mercredi 8 Juillet »,a-t-il dougou. Aux côtés des auto-derniers moments qu’il a euspris la parole. Hamed Bakayo- Nous étions dans la salle et qu’il ne se sent pas bien».confié, revenant sur les 30 rités traditionnelles, figuraient avec le disparu.C’est ce que j’ai fait. Nousko qui est à ma gauche dans après avoir passé en revue ans de leur collaboration. plusieurs ministres, élus et « Le 8 juillet, Amadou Gon tous les points, brillamment, la salle du conseil, quand je avons écourté le conseil. J’ai « Amadou est venu auprès cadres issus du Nord. Malgré Coulibaly nous a quittés à l’is- comme il sait le faire, il a indi- m’exprimais, s’est penché indiqué, je lève la séance, de moi en avril 1990, quand mais nous sommes tous bien la Côte d’Ivoire était en pleine préparés, notre candidat est crise. J’avais quatre autres de retour, il est en pleine san- personnes qui ont travaillé à Ouattara choisi comme candidat té, nous allons nous revoir cette époque en avril 1990 bientôt et tout le monde sait avec moi. Charles Konan u vu de cette tragiquesonne d’Amadou Gon Cou-ici que nous allons gagner Banny était le secrétaire gé-situation, véritablelibaly, leur fils, pour porter cette élection avec lui »,a-t-néral de ce comité écono-cas de force majeure,les couleurs de la majorité il rappelé. Hélas, dix minutesmique. Il est devenu Premier A vu le temps imparti età la présidentielle du 31 après la clôture du conseil, leministre. Sidya Touré était la volonté des Ivoi-octobre prochain. A leurs chef du gouvernement a eumon directeur de cabinet. Il riens de maintenir le cap deyeux, ce renoncement du un malaise suivi d’un infarc-est devenu Premier ministre développement, de stabilité,5 mars « classe à jamais » tus.en Guinée. Pascal Koupaki de cohésion, de sécurité et« dansAlassane Ouattara «Je disais Amadou, main- était le directeur de cabinet de paix si chère à votre per-l’histoire de la Côte d’Ivoire tenant tu dois continuer. Tu adjoint de ce comité. Il est sonne, les populations du», en faisant de lui« le pre-seras un grand Président. devenu Premier ministre au Grand Nord, dans leur en- mier Chef d’État ivoirien à Amadou aurait vraiment été Bénin. Évidemment, notre fils semble, vous demandent, renoncer volontairement au un grand Président»,dé- a Amadou Gon Coulibaly qui a Excellence monsieur le pouvoir depuis l’accession ploré Alassane Ouattara, quicontinué avec moi a franchi Président de la République, de notre pays à la souve-a confié qu’il avait passé entoutes les étapes que vous de reconsidérer votre volon- raineté nationale et interna-revue le programme de laconnaissez jusqu’à sa pro-té annoncée le 5 mars der- tionale », alors même qu’il campagne électorale d’AGC,motion au rang de Premier nier devant le congrès ivoi-était« dans la haute estime à la veille du décès.ministre en janvier 2017. La rien et d’accepter, au vu de des Ivoiriens ». Et ce programme prévoyaitCôte d’Ivoire a connu à cette l’urgence, d’être candidatSeulement voilà, il y a eu la que tous les deux hommespériode une crise sans égale. du Rhdp à l’élection prési-disparition subite du candi-se rendraient à Korhogo le 15Tous les Ivoiriens avaient dentielle d’octobre ».dat Amadou Gon Coulibaly, août. Le Président de la Ré-peur de l’avenir. Le pays était La déclaration est brève. le 8 juillet dernier, en plein publique voulait expliquer à laen pleine déconfiture. Nous Mais elle a l’avantage d’être Conseil des ministres. famille du Grand Nord pour-avons travaillé jour et nuit. Ce sans équivoque. D’où leur demande insis-quoi il avait porté son choixqui m’a le plus marqué, c’est Après le Sud-Comoé, les tante. sur AGC pour être candidat.que, avec sa nomination le chefs traditionnels du Grand La requête du Grand Nord Le 5 septembre, Alassane28 juillet1990, le 28 avril Nord choisissent le Pré- arrive après celles de nom-Ouattara devait présenter lede la même année, le père sident Ouattara comme leur breuses localités. défunt Premier ministre à sesd’Amadou est décédé et la candidat. Hier, ils ont dit leur Notamment celle du parents d’Odienné.famille me l’a confié. Et donc Le chef de la délégation des chefs de M’bengué, Coullibaly Ma-« indéfectible attachement » Sud-Comoé, il y a deux « Nous sommes tous des pendant 30 ans nous avons moudou, a lu la déclaration des rois et chefs du Nord. à sa personne. Et pour eux, jours, à la même résidence. croyants, nous croyons à la cheminé»,a-t-il rappelé. cette candidature qu’ils ap- Le Sud-Comoé est allé volonté de Dieu, mais cu-L’homme propose Dieu dis-Les autorités traditionnelles engagé à ne pas briguer pellent de tous leurs vœux jusqu’à payer à l’avance la rieusement, nous n’ avonspose. S’agissant de l’appel à du Grand Nord avaient « un autre mandat et où il a sera « une source d’espoir caution de 50 millions de pas pensé un seul momentêtre candidat, le chef de l’État pris acte » de cette décision annoncé qu’il passerait le » et « d’union renouvelée FCfa pour le Chef de l’État que nous pouvions être dansse donne un temps de viduité historique du 5 mars der- flambeau à une nouvelle » pour la grande famille des . une telle situation. Pas pluspour surmonter sa douleur. nier devant le Congrès où génération. Ils ont surtout Houphouétistes et pour les tard que le mardi 7 juillet, ici BENOÎT HILI le Président ivoirien s’était adhéré au choix de la per-B.HILI populations. même à la résidence, nous
Mercredi 29 juillet 2020
Politique
Présidentielle 2020 Conseil politique du Rhdp aujourd’hui
3
Le premier responsable de la formation politique des houphouétistes préside, cet après-midi, une rencontre au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire à Cocody. e président du Rassem- cette joute électorale avec le ton. Après l’inhumation dulations des régions du pays, blement des houphoué-chef du gouvernement danslancement de la campagne élus etpar la voix de leurs tistes pour la démocratiede parrainage, seule la candi-cadres, demanderont avecle caveau familial à Korhogo, L et la paix (Rhdp), Alas-insistance au Président de ladature du président du Rhdp, une délégation du Tonkpi, du sane Ouattara, parleAlassane Ouattara, peutDenguélé et du Grand CentreRépublique de faire le sacri-aujourd’hui. Depuis quelques mettre fin aux ambitions desest allée rencontrer le Cheffice suprême de descendre jours, après le décès duuns et des autres qui avaientde l’État à sa résidence pour dans l’arène politique pour candidat désigné des Hou- commencé à fleurir. Selon lui souffler à l’oreille son désir briguer à nouveau la magis-phouétistes à l’élection prési- lui, Alassane Ouattara doitde le voir se porter candidattrature suprême. Leur appel dentielle du 31 octobre, Ama-reconsidérer sa décision de à la présidentielle prochaine.La déci-sera-t-il attendu ? dou Gon Coulibaly, bien des ne plus être candidat à l’élec- S’en suivra alors un vaste sion du chef de l’exécutif sera cadres et militants ont tournétion présidentielle afin d’éviter mouvement d’appels. Chefscertainement sue par tous les le regard vers lui. Certains ont la dislocation du Rhdp, maiscoutumiers, de communau- Ivoiriens au terme de la réu-murmuré son nom, nourris- aussi préserver la stabiliténion du Conseil politique duté, mouvements et structures sant le secret désir de le voir et maintenir le pays dans sa du parti, organes spécialisés,Rhdp qui se tient, aujourd’hui, porter à nouveau les couleursdynamique de développe-coordinations régionales,au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abi-du Rhdp au prochain scrutindjan.communales, sous-préfec- ment. Ainsi, soutiendra-t-il, si présidentiel, alors qu’il avait la base décide qu’Alassane torales et même des popu-KANATÉ MAMDOU décidé, le 5 mars, devant le Ouattara soit candidat, cette Congrès à Yamoussoukro,idée sera soutenue. Il dira la de ne pas briguer un autre même chose sur les chaînesLes militants Rhdp de mandat. Mais la disparition internationales. du ‘’ Lion’’, pour des militants De ces déclarations, ger-Port-Bouët mobilisés pour et même des cadres de la mera donc dans l’esprit des direction exécutive et desmilitants et cadres du Rhdpla candidature de Ouattara Le président du Rhdp, Alassane Ouattara, sera face aux membres de cette instance importante de son parti aujourd’hui. autres instances du parti,l’idée d’une candidature de change la donne. La politique leur ‘’ champion’’ à l’élection juste après les obsèques du Gon au siège du Rhdp aux II étant la saine appréciation duprésidentielle d’octobre. Le Premier ministre, Amadou Plateaux-Les Vallons, a levé moment, la première person- district des Savanes, com-Gon Coulibaly, lors d’uneun lièvre. Pour lui, dans cette nalité à mettre le pied dansprenant les régions de la Ba-rencontre de présentationsituation inédite où les mili-le plat est Adama Bictogo,goué, du Tchologo, du Poro d’hommage du parti, le 20tants sont en proie au doute le directeur exécutif de cette d’où est originaire Amadou juillet, au petit-fils de Péléforoet à quelque trois mois de formation politique. Celui-ci, Gon Coulibaly, donnera le
Atchan et Akyé sollicitent la candidature du Président Ouattara patron de l’Exécutif ivoirien manifeste en permanence «sa confiance» aux peuples atchan et akyé en nommant des ministres, des séna-teurs, des conseillers écono-miques et sociaux, des am-bassadeurs, des présidents de conseils d’administration et des directeurs généraux. «Pour tous ces bienfaits, nous tenons à lui exprimer toute notre gratitude et nos encouragements à pour-suivre les œuvres qu’il a si bien commencées pour le bonheur de nos populations qui lui sont entièrement re-connaissantes», a affirmé le gouverneur dans sa décla-Le gouverneur Beugré Mambé, entouré des ministres Danho Paulin et Laurent Tchagba lors de laration. «Il peut compter sur déclaration.(PH : JOSÉPHINE KOUADIO) nous et nos populations. Nous l’avons soutenu, nous ous, cadres Rhdpqui «ont été ou sont» enBenoît. Au nom du peuple le soutenons et nous le sou-atchan et akyé du atchan et akyé et par devoircours de réhabilitation. tiendrons aujourd’hui et de-District autonomeQuant à l’autonomisationde reconnaissance, le mi- main», a affirmé le gouver-d’Abidjan, hommes et nistre- gouverneur a assuré des femmes et des jeunes, parNimmenses qualités ses revenu aussi sur les perfor-neur. femmes, convaincus son soutien au Présidentle porte-parole des Atchan et Robert Beugré Mambé est Ouattara et son gouverne- Akyé a souligné que des pro-d’homme d’État, deman-ment « qui ont et de très loin,jets à impact direct et rapide mances économiques d’une dons au Président Alassane réalisé de lourds sacrifices sont dans «le pipe-line», tan-Côte d’Ivoire qui, à la sortie Ouattara de se faire violence pour les peuples autochtonesdis que bien d’autres, comme de la crise politico-militaire, en acceptant d’être le candi- d’Abidjan». les usines d’attiéké ont déjà était «défigurée», tant au ni-dat du Rhdp à la prochaineEntre autres, a-t-il énuméré, été réalisés, à travers notam-veau économique que social. élection présidentielle du 31plus de 100 km de bitumagement le Fafci. «En moins de deux ans, la octobre 2020», a formulé leau niveau des accès de tousEn clair, a déduit le ministre-dynamique impulsée avec gouverneur Beugré Mambé, les villages, ainsi qu’à l’ex- gouverneur du District d’Abi-méthode, technicité et dé-dans une déclaration faite surtérieur du périmètre urbain djan, «nos villages ont chan-termination, preuves d’une l’esplanade de l’hôtel du Dis- d’Abidjan ; le renforcementgé, nos villages changent et volonté affirmée, a permis à trict d’Abidjan, en présence de tous les réseaux d’ad- n’ont plus rien à envier à la notre pays de retrouver son des ministres Danho Paulinduction d’eau ; idem pour les ville grâce au Président Alas-lustre d’antan», a-t-il souli-Claude, Tchagba Laurent réseaux d’électricité. Il a cité sane Ouattara». gné. et du sénateur Michel Coffiaussi les écoles primairesIl a aussi fait savoir que le MARCEL APPENA
Le coordonnateur régional, Siandou Fofana et les militants se sont mobilisés pour
solliciter la candidature du Président à ce scrutin.
’est par une proces-sion que les militants de Port-Bouët ont ma-C nifesté, lundi, leur sou-tien à la candidature du président de leur parti à l’élection présidentielle d’oc-tobre. Cette marche qui a drainé du beau monde a été ponctuée par un meeting au siège de la formation politique des Houphouétistes de la cité balnéaire sis au secteur abat-toir. Ces hommes et femmes du Rhdp, avec à leur tête les premiers responsables du Rhdp de cette commune dont le coordonnateur régio-nal Siandou Fofana, se sont rassemblés à la mairie et ont ensuite mis le cap sur le lieu de la manifestation. Joignant la voix des militants Rhdp de Port-Bouët au vaste élan d’appel de certaines forces vives du pays au Pré-sident Ouattara lui deman-dant de concourir au scrutin présidentiel, Siandou Fofana a soutenu que cette décision du Chef de l’État sera décisive pour la stabilité, la cohésion, la paix et le développement de la Côte d’Ivoire. «Nous demandons à notre chef de revenir à la barre pour défendre les couleurs de notre parti et conduire la Côte d’Ivoire vers un lendemain
meilleur. Vos motions de sou-tien seront transmises fidèle-ment au Président Alassane Ouattara »,a-t-il déclaré. En effet, des motions, au cours de cette cérémonie pu-blique, ont été lues par des militants et cadres pour sol-liciter la candidature du Pré-sident de la République. Ainsi, Yéo Fozié, député de la commune, au nom des élus, dans sa déclaration, a invité le Chef de l’État à accepter de briguer un autre mandat en vue de poursuivre les vastes chantiers de développement entamés depuis son acces-sion à la magistrature su-prême du pays. « Nous demandons au Pré-sident de la République, pré-sident du Rhdp, de reconsidé-rer sa position et de répondre favorablement à l’appel du destin en acceptant de por-ter les couleurs du Rhdp à la prochaine élection présiden-tielle»,a-t-il appelé. Tout comme lui, Ouréga Ber-nard, au nom de la coordina-tion régionale ; Kassi Clémen-tine, au nom de l’Union des femmes du Rhdp et Traoré Fernand au nom de l’Union des jeunes du Rhdp, ont lancé le même appel.
KANATÉ MAMADOU
4
Politique
Mercredi 29 juillet 2020
Les militants Rhdp issus de l’Udpci sollicitent la candidature d’Alassane Ouattara es militants du Ras-excellence Amadou Gonqui ontdes cadres du parti de notre leader, Laurent semblement des hou-Coulibaly. Après analysemarqué leur approbation,Tchagba, pour porter haut phouétistes pour lanous prionsde la situation, Dély Mamadou a appeléles couleurs de cette candi-L démocratie et la paixavec insistance SEM. Alas-l’ensemble des militantes etdature », a-t-il affirmé. Non (Rhdp) issus desane Ouattara, Présidentmilitants à se mobiliser poursans réitérer l’indéfectible l’Union pour la démocratiede la République, présidentl’opération de parrainage àattachement des militants et la paix en Côte d’Ivoiredu Rhdp, de bien vouloirl’intérieur des coordinations Rhdp issus de l’Udpci à (Udpci) ont sollicité la can-reconsidérer sa positionrégionales Rhdp dont ilsœuvrer sans relâche pour didature du Président Alas-de ne plus briguer un nou-relèvent.« Nous appelonsassurer une victoire écla-sane Ouattara à l’électiontous les militants issus deveau mandat présidentiel Président Alas-tante au présidentielle prévue le 31et de répondre favorable-l’Udpci à rester mobilisés,sane Ouattara au soir du octobre.ment à l’appel du destindans la discipline, la solida-31 octobre. Dély Mamadou, ex-secré-en acceptant de porter les rité et la cohésion, autour KANATE MAMADOU taire général de l’Udpci,couleurs du Rhdp à l’élec-cadre du Rhdp, l’a ex-tion présidentielle du 31 rail au Plateau, au nom duDély Mamadou. Face à unFpiprimé, hier, au Cercle du»,octobre 2020  a déclaré groupe, à travers une dé-public constitué du ministre claration qu’il a lue.« LeLaurent Tchagba, ministre Dély Mamadou, ex-secrétaire général de l’Udpci, cadre du Rhdp, a, auAffi dépose sa candi-8 juillet 2020, à trois moisde l’Hydraulique, par ail-des échéances électorales,ré-leurs coordonnateur nom du groupe, souhaité la candidature du Président Ouattara pour il a plu à Dieu de rappelergional Rhdp Attécoubé-Pla-dature au comité briguer un 3e mandat. à lui notre candidat, Sonteau, de jeunes, de femmes, Hommage au Premier ministrede contrôle
Ramata Ly-Bakayoko salue les actions de développement dans le N’Zi
a ministre de la Femme, de la Famille et de l’En-fant, Pr Ramata Ly-Ba-deL développement menées kayoko, a tenu à rele-ver les grandes actions par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly en Côte d’Ivoire et particulière-ment dans le N’Zi. Elle a signalé cet aspect des choses le 26 Juillet, après la prière pour le repos de l’âme du défunt Premier ministre qui a eu lieu à la mosquée de Dioulakro, un quartier de Dimbokro.« Le Premier mi-nistre, qui était un travailleur acharné, a beaucoup fait pour la Côte d’Ivoire et pour notre région, le N’Zi. Avec le soutien du Président Ouat-tara, il a entrepris d’énormes chantiers qui ont changé le visage du N’Zi. Nous ne pouvons qu’être reconnais-sants. C’est pourquoi, avec
les autres membres de la coordination régionale du N’Zi, nous avons tenu à faire ces prières pour le repos de
son âme»,a-t-elle souligné.En effet, c’est à l’initiative de la coordination régionale Rhdp du N’Zi, dirigée par les
ministres N’Guessan KoffiLataille, Adama Couliba-ly et Ramata Ly-Bakayoko qu’une prière pour le repos de l’âme d’Amadou Gon Coulibaly a eu lieu. Ainsi, les musulmans ont procédé à la lecture du Coran suivie de prières et d’invocations dans lesquelles ils ont im-ploré Allah pour le repos de son âme. Les guides reli-gieux ont également fait des bénédictions pour le chef de l’État Alassane Ouattara et son gouvernement. Ils ont supplié Allah pour que les élections à venir soient sans violence et que la paix règne dans le pays. Décédé à l’âge de 61 ans, le Premier ministreAmadou Gon Coulibaly a été enterré le 17 juillet à Korhogo, après une semaine de deuil natio-nal. EDGAR YEBOUÉ
Pascal Afï N’Guessan, président du Front populaire ivoirien,
ascal Affi N’Guessan, président du Front po-pulaire ivoirien, a dé-coPmité central de son parti posé, lundi, son dos-sier de candidature au chargé de réceptionner les dossiers de tous ceux qui veulent défendre les cou-leurs du parti à la rose à la présidentielle d’octobre. Son dossier a été récep-tionné par le président du comité de contrôle du Fpi, Wognin Honoré. Justifiant sa candidature, Pascal Affi N’Guessan a indiqué :‘’Quand on as-pire à gouverner un pays, c’est qu’on a une ambition et notre ambition, c’est la renaissance de ce pays’’.
Selon le président du comi-té de contrôle, l’organe qu’il dirige analysera, lundi et mardi, les dossiers de can-didature et les transmettra aux instances compétentes pour divulgation du nom du candidat du Fpi à la prési-dentielle d’octobre qui sera connu le 1er août. En effet, à cette date, se tiendra le 5e congrès extraordinaire éclaté du parti à la rose. Cette grand-messe a pour thème: ‘’Désignation du candidat du Fpi à l’élection présidentielle d’octobre 2020’’. Tout porte à croire que ce sera Pascal Affi N’Gues-san, pour l’instant, unique candidat. ÉTIENNE ABOUA