Fraternité Matin n°1671 - Du jeudi 16 juillet 2020

-

Français
44 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°1671 - Du jeudi 16 juillet 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 juillet 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo
Signaler un problème
Alassane Ouattara : “ Amadou, je t’aime moi aussi ” Jeudi 16 juillet 2020 / N° 16 671 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orange Ci)Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Amadou Gon Coulibalysur la terre de ses ancêtrePP. 2sà 9
La dépouille
du Chef du
gouvernement
est arrivée
hier, à Korhogo
Les Sénoufos et leurs alliés saluent la mémoire de l’illustre disparu aujourd’hui
Le Rhdp a rendu hommage au président du directoire ObLesèrévqéluatieonsde BuictoPgroesurmleisedernièmreisnvoilosntérsedu Lion
4067@13582_FRAM_16-07-2020_p01-1.indd 1
15/07/2020 22:33
Adieu !
Obsèques du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly
P olitique 2 Jeudi 16 juillet 2020 Alassane Ouattara : ‘‘ Amadou, je t’aime moi aussi ’’ Après l’hommage de la nation, le Premier ministre a été honoré par son parti, hier au Parc des sports de Treichville. de la République de Côted’homme d’État à toutes ces d’Ivoire dans quelques pe-étapes. Il était donc tout à tites semaines.fait naturel que votre choix Les témoignages ont été se porte sur lui », a rappelé poignants. Le ministre-gou-Ally Coulibaly au Président verneur Robert BeugréOuattara. A ses yeux, le dé-Mambé, les ministres Anne funt était « le meilleur », « Ouloto Désirée, Raymonde le parfait continuateur » de Goudou Coffie et Ally Couli-l’œuvre du Président de la baly, l’ambassadeur Maurice République à qui il ressem-Bandama, l’ex-député Clayo blait « trait pour trait ». Clarisse et le directeur exé-« Nous allons tous être AGC cutif du Rhdp Adama Bictogo pour gagner le 31 octobre la ont loué la qualité de leaderprésidentielle », a assuré la de celui qu’ils appelaient Le ministre Anne Ouloto, éga-Lion.lement présidente du conseil Ils ont évoqué le « bâtisseurgénéral du Cavally. Par elle », « silencieux », « efficace et avec elle, AGC avait passé » et « humble », « mort tropune alliance avec la région vite et trop tôt ».du Cavally. « Ensemble, nous avons « AGC n’est pas mort », combattu sans crainte l’ar-a plutôt martelé Maurice bitraire, l’injustice et la dis-Bandama pour qui Dieu a crimination. Ensemble, nouspréféré accorder « un trône avons défendu dans tousde prince » au Premier mi-les cénacles, à l’assemblée nistre ivoirien, à la place d’un comme ailleurs, avec cou- fauteuil Mortprésidentiel. « rage, les idées auxquelles vivant, il est désormais plus nous croyons. Cet engage-grand mort que vivant », a-t-il ment politique sans faille martelé. nous a valu bien des dé-La dépouille du Premier mi-boires, des arrestations, la nistre a quitté Abidjan dans prison, les humiliations de l’après-midi pour sa ville na-toutes sortes. Fidèle parmi tale de Korhogo Le cœur en peine, le couple présidentiel a pris part à la cérémonie d’hommage du Rhdp au Premier ministre décédé le 8 juillet. les fidèles, Amadou Gon Coulibaly a donné la pleine es grandes douleursl’accueil, l’affection et la dis-cer la campagne électorale,le riche parcours de celui qui mesure de sa capacitéBENOIT HILI laissent sans voix. C’estponibilité dont son collabora-aurait pu être le Présidentmais pour tirer le rideau sur pourquoi il n’avait pas teur de 30 ans a bénéficié, le donné de la voix. Mais lelong de la riche carrière et sa OLhier la forceuattara a trouvé Alassane Ouattara a annon-Chef de l’État Alassane modeste vie. de s’épancher d’un mot sur le cé que le 40e jour du décès drame personnel qui est le du Premier ministre se fera sien depuis une semaine, du à Korhogo, le dimanche 16 fait de la disparition brutaleaoût prochain. Et il a promis à de celui qu’il appelle son fils. cette date de rendre un hom-Alassane Ouattara est inter-mage « particulier » à son « venu au Parc des sports defils ». Treichville, à la fin d’une série Ce fils qui, surpassant sa ti-de témoignages émouvants, midité et sa pudeur et devant à l’occasion de l’hommage la nation entière lui a dit, le 2 que rendait le Rhdp au Pre-juillet dernier, « Président, je mier ministre Amadou Gon vous aime ». Coulibaly (AGC) décédé le 8 « Amadou, je t’aime moi aus-juillet à Abidjan. si », lui a répondu Alassane « Les grandes douleurs sontOuattara, hier. muettes. C’est pour cela Signe de son affection, le vous ne m’avez pas enten- Président ivoirien a tenu du depuis le dur adieu deà s’associer à l’hommage mon fils Amadou Gon Couli-du Rhdp à l’illustre dispa-baly. Amadou devant quitter ru. AGC, candidat du Rhdp, Abidjan cet après-midi pour était aussi le numéro de la retourner à Korhogo, malgré formation, en sa qualité de la douleur, je ne pouvais pasprésident du directoire. Le ne pas prendre la parole pourParc des sports, comme sou-vous dire un grand merci », vent, a donc fait son plein de a déclaré le Président de lamilitants vêtus aux couleurs République qui a exprimé sa nationales à l’effigie du can-La famille du défunt vit, dans la dignité, la douloureuse séparation.(PHOTOS: SÉBASTIEN KOUASSI) reconnaissance à tous, pourdidat. Ce ne fut pas pour lan-
Adieu !
Jeudi 16 juillet 2020
Obsèques du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly
P olitique
3
• Kobenan Kouassi Adjoumani : ‘‘ Le Rhdp ne connaîtra pas de saignée ’’ orte-parole principalde saignée parce que nousce technocrate émérite », « du Rhdp, le ministre sommes des Houphoué-homme d’État exceptionnel Kouassi Kobenan Ad- tistes. Il ne connaîtra pas», qui « avait le profil idéal joumani trouve que lenon plus de saignée, parcedu futur Président de la Ré-Pengagement so-parti doit se « réarmerque, de là-haut, l’espritpublique ». », prendre l’ d’Houphouët-Boigny veillera« Perdre de façon aus-lennel de se mobiliser, afinsi brutale un candidat desur nous et aussi parce que de transformer la sympho-cette envergure, à moins denous avons un grand chef, nie inachevée causée par leAlassane Ouattara, l’héritier quatre mois d’une élection départ précipité du Premierd’Houphouët-Boigny qui aaussi capitale, constitue une ministre, en une savoureuse décidé de pérenniser sonépreuve majeure, j’allais dire victoire, à la présidentielle du nom en créant le Rhdp dontune épreuve dans l’épreuve. 31 octobre prochain.il est le véritable garant », aEt je comprends que cela « De ce point de vue, Ama- asséné Kouassi Kobenan puisse réveiller quelques in-dou Gon Coulibaly ne sera Adjoumani qui reconnaîtquiétudes chez certains de donc pas mort. Il sera res- néanmoins que la disparition nos braves militants. Mais, suscité à travers nos com- inattendue, le 8 juillet der- je voudrais rassurer les uns bats et notre victoire au soir nier, du candidat du Rhdp et les autres que même si du 31 octobre 2020. Nousa eu l’effet d’un « bruissantcette perte peut paraître gagnerons pour Amadoucruelle, lourde, dans la me-tonnerre ». Gon Coulibaly. Oui avec lui,Difficile, en effet, de chassersure où Amadou Gon Cou-nous gagnerons parce qu’il de son esprit l’image de ce «libaly est irremplaçable, le survit en chacun de nous Lion royal », « charismatique Rhdp reste et demeure, sur par l’ardeur militante qu’il », à « l’allure imposante etle terrain électoral, une véri-symbolise, parce qu’il survitrassurante », « tant aimé »,table machine à gagner », a en chacun de nous par l’en- « respecté », « admiré et re- concédé le ministre. gagement loyal qu’il nousMais pour lui, il faut retrous-douté ». inspire, parce qu’il survit enser les manches, reprendreComment oublier ce patron, chacun de nous par le désirqui « aimait l’homme », « ri-le manche de l’arme du dé-de rassemblement qu’il a goureux dans le travail, maisveloppement laissé par ce toujours porté au plus pro-commis de l’État mort à lad’une sensibilité à nulle autre fond de lui-même », a-t-il as- pareille », « délicatement at- tâche. « Il nous faut rempor-suré, dans son témoignageter cette élection dès le pre-tentionné » et qui « savait au disparu, en présence dumier tour. C’est le plus belsoigner ses amitiés » ? Président Alassane Ouatta- « Amour, dévouement,hommage que nous puis-ra, hier.loyauté, fidélité, rigueur,sions rendre à notre illustre « Monsieur le Président, compétence, conscience disparu », a-t-il insisté sous nous restons convaincus professionnelle », sont les les acclamations Le porte-parole principal du Rhdp, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, a foi que le parti saura qu’Amadou Gon ne pouque Kobenan Kouas-- mots maintenir sa cohésion. BENOIT HILI vait pas vous abandonner si Adjoumani retient de « dans cette bataille pour la survie du Rhdp. C’est pour-quoi même si son corps l’a lâché, son esprit demeure et demeurera fier et amou-reux du chemin parcouru, des résultats obtenus et des perspectives offertes pour la grandeur de la Côte d’Ivoire. Monsieur le Président, un tel esprit doit donc irradier nos corps et nos esprits pour les batailles à venir. Il nous invite à devenir tous des Amadou Gon Coulibaly et à relever tous les défis avec le Président Alassane Ouatta-ra », a-t-il dit. N’en déplaise aux adversaires qui trouvent dans ce deuil « l’opportunité de semer la division » au sein de la majorité présidentielle en distillant de «fausses ru-meurs», celui qu’on appelle l’éléphant du zanzan a foi que le parti saura « avancer en rangs serrés » avec le « guide éclairé » qu’est Alas-sane Ouattara.  « Monsieur le Président, je puis vous dire, la main sur le cœur, que le Rhdp ne connaîtra pas de sai-Les différentes instances du parti ont, chacune, offert une couronne de eurs en hommage à l’illustre disparu.(PHOTOS : SÉBASTIEN KOUASSI) gnée. Il ne connaîtra pas
4
Politique
Jeudi 16 juillet 2020
Les révélations de Bictogo sur les dernières volontés du Premier ministre
irecteur exécutif du Rhdp, Adama Bicogo s’est exprimé avec D beaucoup d’émo-tions lors de son té-moignage surlePremier ministre Amadou Gon Cou-libaly, hier. «Mais Amadou où es-tu ? Oui, où es-tu Amadou au-jourd’hui ? Tu nous avais bien dit que tu étais venu prendre ta place auprès du chef ce 2 juillet 2020. Alors où es-tu ? Ils sont tous là pour toi Amadou ! Ils t’at-tendent ! (…) Où es-tu ? Pourquoi tu ne rugis pas ? Pourquoi on ne t’entend pas ? Où dors-tu ?», s’est-il longuement interrogé, égrenant un chapelet de proches du défunt qui sont sans voix. Parmi ces personnes, Hadja Fatoumata Gon Coulibaly la mère du dispa-ru, la veuve Assetou Gon Coulibaly, les cinq enfants du défunt, le Président Alassane Ouattara et son épouse Dominique Ouat-tara. « Ah oui, oui ! Mardi soir tu m’as appelé ! Je viens de m’en souvenir », a poursui-vi Adama Bictogo. Selon lui, le chef du gou-
Le directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo, a fait des conïdences sur le Premier ministre disparu.
vernement s’est confié à lui discrètement le mercredi à 8 heures 41 minutes, soit
quelques petites heures avant de quitter la scène. Il lui dit ceci : « Je m’en
irai. Je voulais poursuivre l’œuvre du père. Mais Adama, je reviens vers toi.
Retourne à mon père ce qu’il m’a donné. Parce qu’il doit continuer l’œuvre qu’il
Le parc des sports de Treichville a fait le plein des militants pour un meeting d’Adieu à Amadou Gon Coulibaly.(PHOTOS: SÉBATIEN KOUASSI)
m’avait confiée. Demande à mes frères de sécher leurs larmes parce que où que je sois, l’honneur du père doit être sauf. Où que je sois, vousdevez triom-pher ! Où que je sois, je vous demande d’être tous ensemble comme je l’ai dit quand je suis revenu. Où que je sois, les valeurs de fraternité et de solidarité doivent prévaloir autour du chef, du grand frère, notre père ». Au Président Alassane Ouattara et aux militants, le directeur exécutif du Rhdp a livré ce message : « Chers militantes et militants, Ama-dou me dit de vous dire merci pour l’amour que vous lui avez apporté. Monsieur le Président, le King me charge de revenir vers le Chief. Monsieur le Président, cher père merci pour tout ce que vous avez fait pour notre grand frère, le King ! »Tous les témoignages ont convergé vers la nécessité pour les militants de se ser-rer les coudes. Objectif, « gagner pour Amadou Gon Coulibaly ».
BENOÎT HILI