36 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fraternité Matin n°16773 - du jeudi 19 novembre 2020 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
36 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le savais-tu ? Tu peux t'abonner à ce journal en cliquant sur la petite cloche. Tu recevras alors une alerte par mail à chaque nouvelle parution !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 novembre 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Extrait

Jeudi 19 novembre 2020 / N° 16 773 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Performances économiques et gestion de la Covid-19
Situation sociopolitique L’Allemagne réaffirme son attachement à la stabilité P. 5 La France encourage le dialogue politique
Le Fmi félicite la Côte d’Ivoire Les derniers rapports de l’institution financière établissent que le cadre macro-économique ivoirien est devenu solide, en dépit de l’impact négatif P. 2 à 4 de la pandémie. Rapport d’Amnesty International P. 6 Conseil des ministres Le gouvernement dénonce des “ contre-vérités ” Sessions budgétaires à l’Assemblée nationale P. 10 Les priorités d’Issa Coulibaly Fonction publique : Économie et Finances:93 milliards de F Cfa pour financer 4 programmes Budget et Portefeuille de l’État :Création d’une base navale pour la Douane
pr sit
2
Politique
Plan de riposte contre la Covid-19
Jeudi 19 novembre 2020
Le Fmi félicite le gouvernement pour ses performances
Un Conseil des ministres s’est tenu hier, présidé, comme d’ordinaire, par le Chef de l’État, Alassane Ouattara.
’est le 25e conseil des ministres au titre de l’année 2020. Et l’ÉtCat, Alassane Ouattara, le le deuxième après le plébiscite du Chef de 31 octobre. Bonne nouvelle, la Côte d’Ivoire fait toujours bonne prestation en matière éco-nomique. Elle enregistre de brillantes notes dans divers secteurs. Et sa réponse est adéquate contre la pandémie de Covid-19. C’est ce que montrent et dé-montrent les 7e et 8e revues du Programme économique et nancier qui ont eu lieu du 15 septembre au 4 oc-tobre par visioconférence. Ces revues ont été couplées en raison de la Covid-19. « Elles établissent que le cadre macro économique est deve-nu solide en dépit de l’impact négatif de la pandémie sur plusieurs secteurs écono-miques. La réponse rapide et adéquate du gouverne-ment et la solidité des fonda-mentaux de l’économie ont permis une croissance plus résiliente qu’ailleurs. Aussi, les perspectives macro éco-nomiques à moyen terme demeurent favorables », a expliqué le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, à l’issue du Conseil des mi-nistres. Si la Côte d’Ivoire garde la
e Le Chef de l’État, Alassane Ouattara, a présidé, hier, son 25Conseil des ministres de l’année et le deuxième depuis sa réélection.(PHOTOS: BOSSON HONORÉ) cadence, l’ination devrait,matière de sécurité sociale.vernement fait passer de Les secteurs impactés vont On retient du Conseil des mi-à moyen terme, être maitri-de l’artisanat à la restaura-90 milliards à 60 milliards le Les efforts sur le front de lanistres d’hier qu’une charte sée en dessous de la norme fonds de solidarité et de sou- tion, en passant par le trans-formation s’intensient. Septde toponymie des voies est communautaire de l’Union tien d’urgence humanitaire.port, culture et loisirs et dessites d’une supercie totaleen voie de réalisation. Elle monétaire ouest-africaineservices ont bénécié duLe fonds d’appui aux acteurs de 131 hectares ont été dé- permettra un adressage (Uemoa) qui est de 3%. Ladu secteur informel passe à fonds.clarés d’utilité publique. Ils d’Abidjan. Le projet se fait croissance économique de-Côté santé, un décret modi-20 milliards contre 40 mil- avec le soutien de parte-sont situés dans les com- vrait atteindre 1.8% en 2020.liards initialement envisagés.e désormais les modalitésmunes de Dabakala, Diabo,naires techniques et nan-Et l’on table sur son rebon-38 milliards de Fcfa serontd’accès aux soins de santé Ebimpé-Anyama, Gbéléban, ciers. 11500 voies et 36.000 dissement à 6.5% en 2021.alloués comme fonds dede la Couverture maladieKong, Korhogo et Yamous-carrefours sont identiés Toutefois, en raison de la soutien aux grandes entre-soukro. Ces universelle (Cmu). Le délai espaces ac-dans la capitale économique. situation délétère planétairede carence avant l’ouvertureprises au lieu de 50 milliards cueilleront la construction deD’un capital de 53 milliards, liée à la covid-19, les dota-du droit aux prestations de centres de formation profes-prévus. Le fonds de soutien la Caisse nationale des tions au titre des fonds dela Cmu est xée à trois moisaux Pme passe à 40 milliards sionnelle.caisses d’épargne se nom-soutien ont été légèrementcontre 50 milliards. pour les Ivoiriens et à six D’un coût global de 135 mil-mera désormais banque po-revues à la baisse. Le gou-A ce jour, les appuis diversmois pour les non nationaux.pulaire de Côte d’Ivoire. Celiards ce projet permettra du Fonds spécial de solida- Par cette correction, le gou-d’améliorer signicativementchangement vise à opérer rité (Fss) s’élèvent à 24.24 vernement s’aligne sur les l’offre matière de formation une rupture d’avec le passé. milliards de Fcfa. standards internationaux en technique et professionnelle.BENOIT HILI
Le Premier ministre et chef du gouvernement, Hamed Bakayoko.
Rapport d’Amnesty international Le gouvernement dénonce des «contrevérités»ublié le 16 novembre vernement dans un contexte béissance civile lancés partion n’est aucunement arbi-dernier après les vio- sociopolitique particulier, certains opposants. traire », précise-t-il. lences électorales, le chauffé à blanc par des ac- En cela, il renvoie Amnesty« Le cas d’Af N’Guessan P rapport de Amnestyteurs de l’opposition.international aux infractionsest encore plus agrant dans international contient « Le gouvernement, à travers énoncées à ce propos par lela mesure où ce dernier s’est des contrevérités », selon le son porte-parole, dénonce procureur de la République, déclaré comme le porte-pa-gouvernement.dans le rapport des afrma-Adou Richard. Notamment,role d’un certain Conseil L’organisation mondiale deles faits de meurtres, de tions « non circonstanciées national de transition dont défense des droits humains, », donc approximatives et à coups et blessures volon-l’objectif était de se substi-selon le porte-parole du « caractère orienté ».taires, d’entraves à la libertétuer aux institutions répu-gouvernement, Sidi Touré, Sidi Touré rappelle surtout des personnes et des biensblicaines. Ce qui est gravis-a fait montre d’une « singu-que la détérioration du climatet de troubles à l’ordre pu-sime et ne saurait être toléré larité partisane » dans son sociopolitique a été la consé- blic. », indique Sidi Touré. narratif, en faisant  desquence directe des appels « Toutes les personnes qui B. HILI efforts consentis par le gou- au boycott actif et à la déso- sont en cause, leur arresta-
Jeudi 19 novembre 2020
Politique
3
Le gouvernement réadapte son soutien aux entreprises
Le mercredi 18 novembre 2020, un Conseil des Mi-nistres s’est tenu de 10h00 à 14h00, au Palais de la Pré-sidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Pré-sident de la République, Chef de l’Etat.
L’ordre du jour de cette ré-union comportait les points suivants :
A/-Mesures Générales - Projets de décrets B/-Mesures Individuelles C/-Communications
A/– Mesures générales
PROJETS DE DECRETS
Au titre du ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale, en liaison avec le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique; Le Conseil a adopté un décret modiant le décret n° 2017-47 du 25 janvier 2017 xant les modalités d’accès aux presta-tions de soins de santé de la Couverture Maladie Univer-selle (CMU). Le décret sus indiqué prévoit un délai de carence obliga-toire de trois (3) mois pour les personnes de nationalité ivoi-rienne et de six (6) mois pour les personnes de nationalité étrangère, avant l’ouverture du droit aux prestations de soins de la CMU. Le présent décret modicatif harmonise la durée du délai de carence pour tous les assurés, rési-dents nationaux ou résidents non nationaux, an de le mettre en cohérence avec les standards internationaux en matière de sécurité sociale. Ainsi, le délai de carence obli-gatoire, avant l’ouverture du droit aux prestations de soins de la CMU est de trois (3) mois consécutifs, à compter de la date de paiement de la pre-mière cotisation, tant pour les personnes de nationalité ivoi-rienne que pour les personnes de nationalité étrangère.
Au titre du ministère de la Promotion de la Riziculture, en liaison avec le ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat ; Le Conseil a adopté un décret modiant l’article 8 du décret n° 2018-10 du 10 janvier 2018 portant création, attributions, organisation et fonctionne-ment de l’Agence pour le Dé-veloppement de la lière Riz, dénommée ADERIZ. Ce décret modie la compo-sition du Conseil de Surveil-lance chargé de superviser les activités de l’ADERIZ. Il
Le Conseil des ministres a adopté plusieurs mesures pour renforcer sa politique en matière de formation, de santé et d’aide aux entreprises.
(PHOTOS:HONORÉ BOSSON)
introduit un nouveau membre au prot du Ministère de la Promotion de la Riziculture, qui exerce la tutelle technique de l’ADERIZ, conformément à la nouvelle nomenclature du Gouvernement. Il pré-voit, en outre, la désignation d’un membre suppléant pour chaque administration ou or-ganisation représentée audit Conseil, an de pallier l’indis-ponibilité permanente ou tem-poraire du membre titulaire.
Au titre du ministère de la Construction, du Loge-ment et de l’Urbanisme, en liaison avec le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement Tech-nique et de la Formation Professionnelle, le minis-tère de l’Agriculture et du Développement Rural, le ministère de l’Economie et des Finances, le ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et le Secrétariat d’Etat auprès du ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Tech-nique et de la Formation Professionnelle, chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Profes-sionnelle; Le Conseil a adopté un décret portant déclaration d’utilité pu-blique de sept (07) sites d’une supercie totale de cent trente et un hectares, sept ares, qua-rante centiares (131 HA 07 A 40 CA) situés dans les com-
munes de Dabakala, Gbélé-ban, Korhogo, Kong, Ebim-pé-Anyama, Yamoussoukro et Diabo. Ces différents sites ont été identiés et réservés pour la construction et l’équipement de sept (7) établissements de formation professionnelle, d’un coût global de 244,3 mil-lions de dollars US, soit en-viron 135 milliards de francs CFA dans les localités concer-nées, en vue d’améliorer signi-cativement l’accès et l’offre de formation du dispositif de l’enseignement technique et de la formation profession-nelle en Côte d’Ivoire.
Au titre du ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat, en liaison avec le ministère de l’Economie et des Finances; Le Conseil a adopté un dé-cret portant modication de la dénomination de la Société d’Etat « Caisse Nationale des Caisses d’Epargne (CNCE) » en «Banque Populaire de Côte d’Ivoire (BPCI) » et ap-probation des statuts modiés de la BPCI. Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de restruc-turation, adopté en 2016, la CNCE a porté son capital so-cial à hauteur de 53 milliards de francs CFA et a procédé au changement de sa dénomina-tion en « Banque Populaire », en vue de marquer une rupture avec les difcultés du
passé. Aussi, conformément à la loi n° 2020-626 du 14 août 2020 portant dénition et organisa-tion des sociétés d’Etat, ce décret entérine l’ensemble des modications des statuts de la banque, induites par les opérations sus indiquées. Au titre du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, en liaison avec le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme et le ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat; Le Conseil a adopté un décret portant attributions, organisa-tion et fonctionnement de l’Au-torité Centrale pour l’Adoption en Côte d’Ivoire (ACACI). L’Autorité Centrale, instituée par la loi n° 2019-987 du 27 novembre 2019, est chargée d’une mission permanente de veille, de régulation et d’orien-tation sur les questions rela-tives à l’adoption tant natio-nale qu’internationale. Elle est chargée, en outre, d’agréer les organismes d’adoption sur lesquels elle exerce un pou-voir de contrôle et de régula-tion.
B/– Mesures individuelles
Au titre du ministère des Affaires Etrangères; Le Conseil a donné son ac-cord en vue de la nomination de : -Madame Aisa Kirabo KACYI-
RA, en qualité d’Ambassa-deur Extraordinaire et Pléni-potentiaire de la République du Rwanda près la Répu-blique de Côte d’Ivoire, avec résidence à Accra au Ghana ; -Monsieur Tom NORRING, en qualité d’Ambassadeur Ex-traordinaire et Plénipotentiaire du Royaume du Danemark près la République de Côte d’Ivoire, avec résidence à Ac-cra au Ghana.
C/– COMMUNICATIONS
Au titre du ministère de l’Economie et des Fi-nances, en liaison avec le ministère du Plan et du Développement, le minis-tère du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouve-lables et le ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat; Le Conseil a adopté une com-munication relative aux As-semblées annuelles virtuelles 2020 du Fonds Monétaire In-ternational (FMI) et du Groupe de la Banque Mondiale (BM), tenues du 12 au 20 octobre 2020. A l’occasion de ces assises, le Premier Ministre, à la tête d’une délégation de haut ni-veau, a échangé avec les participants, les hauts respon-sables du FMI et du Groupe de la Banque Mondiale, sur les politiques économiques et sociales en cours ainsi que sur les perspectives de dé-
veloppement de notre pays à moyen et long terme. Le Premier Ministre a exprimé la gratitude de la Côte d’Ivoire aux hauts responsables de ces institutions pour leur sou-tien constant, traduit notam-ment par l’appui nancier dont notre pays a bénécié pour ré-pondre à la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19. Aussi, le Premier Ministre a salué la bonne qualité de la coopération tout en se félici-tant de la conclusion satisfai-sante, au plan technique, des septième et huitième revues du Programme Économique et Financier. A l’issue des travaux, le Pre-mier Ministre a souligné la nécessité pour l’ensemble de ces institutions d’accompa-gner la Côte d’Ivoire dans la mobilisation de nancements au titre du PND 2021-2025, qui consacre la vision 2030 du Gouvernement sur la trans-formation des matières pre-mières et la promotion du sec-teur privé. Le Premier Ministre a insisté, en outre, sur la né-cessité de prévenir les risques liés au terrorisme par la mise en œuvre de projets multisec-toriels en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays de la sous-ré-gion, notamment au sud du Mali et au Burkina Faso. Les hauts responsables du Fonds Monétaire Internatio-nal (FMI) et du Groupe de la Banque Mondiale ont unani-mement salué les progrès en-
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text