40 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fraternité Matin n°16829 - du jeudi 28 janvier 2021 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
40 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le savais-tu ? Tu peux t'abonner à ce journal en cliquant sur la petite cloche. Tu recevras alors une alerte par mail à chaque nouvelle parution !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 janvier 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 13 Mo

Extrait

Invité des rédactions Fraternité Matin reçoit le ministre Roger Félix Adom Jeudi 28 janvier 2021 / N° 16 829 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € P. 8 PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Les consignesdela Ceiaux candidatsP. 4 Ahoutou Emmanuel Kofï (candidat Rhdpà Sakassou): “ Je veux mettre ma longue et riche expérience à la Législatives 2021 disposition de la population ” PP. 2 - 3 Lutte contre la Covid-19 pr L’Oms offre des véhicules etsit des respirateurs à la Côte d’IvoirPe. 8
Politique 2 Jeudi 28 janvier 2021 Ahoutou Emmanuel Kof(candidat du Rhdp aux législatives à Sakassou) ‘C’est le moment de mettre à la disposition de la population ma longue et riche expérience’’
Candidat aux élections législatives du 6 mars 2021, ce haut cadre du Rhdp situe les enjeux à la base du choix de sa candidature dans la circonscription électorale de ‘‘Ayaou-Sran, Dibri-Asrikro,Sakassou,Toumodi-Sakassou,communes et sous-préfectures’’. Vous êtes connu commeportants pour que les po- valeur les efforts déployés étant un grand commispulations se reconnaissentpar le Chef de l’État depuis de l’État de Côte d’Ivoire.dix ans. Elles savent po-en ceux qui auront l’insigne Vous briguez le poste deser leurs préoccupations ethonneur de parler en leur député dans la circons-cription électorale de Sakassou. Quelle est la‘‘Il s’agit d’assurer véritable-motivation profonde qui ment la conIance entre sous-tend cette candida-ture ? les différentes parties. Le Pré-Pour avoir été aux côtés des plus grands décideurs de la nation depuis plus de sident de la République a pu trente ans, c’est un devoir pour moi de continuer à ser-l’établir et il faut à présent vir mon pays en briguant ce poste. l’approfondir avec sérénité’’ Je pense avoir capitalisé une riche expérience, en termes d’enseignements techniques et politiques au- nom. Pour notre part, nous faire des suggestions, en près de grands serviteurs arrivons certainement avecvue d’améliorer ce qui pour-de l’État comme le vice-pré-des idées nouvelles enrait être réalisé à leur prot. sident Daniel Kablan Dun- poursuivant l’œuvre de ras- C’est donc là une avancée can, feu le Premier ministre semblement et d’union au notable ; toute chose qui re-Amadou Gon Coulibaly, feu sein du Rhdp à Sakassou. ète la qualité du dialogue le ministre Charles Diby KofEnsemble, nous allons unirque nous avons initié. et le ministre Niamien N’Go- nos forces pour faire passerPour nous, le moment est ran. C’est donc le moment le message de dévelop- venu d’approfondir cette de mettre à la dispositionpement de notre formation approche, dans la me-de la population cette forte politique auprès de la po- sure où c’est un contrat expérience, pour contribuerpulation. En dénitive, c’est de conance qui doit unir activement au développe- l’ensemble de ces élémentsla classe dirigeante et les ment de la région de Gbêkêqui a prévalu au choix de cepopulations. Notamment, et principalement du dépar- ticket gagnant, validé par la sur fond de crédibilité, pour tement de Sakassou d’où jeceux qui servent de relais dehaute hiérarchie de notre suis originaire. Mon colistier parti. l’action de développement davantage à la prospéritémaires, conseillers régio- Alyké-Titeh Norbert, que Kouadio Alyké-Titeh Nor- vis-à-vis des populations, et partagée. naux...), pour leur permettre j’ai l’avantage de connaître bert et moi-même sommesRécemment, lors de ladans l’autre sens, des po-Pour tout dire, Sakassou, de bénécier de la grande depuis le ministère de l’Éco-parfaitement outillés pourcampagne présidentielle,pulations vis-à-vis des diri-notre localité, devrait pou- expérience que j’ai acquisenomie et des Finances, porter le message de dé-vous avez été le pointgeants. Par la connaissance voir en bénécier, par le en matière de développe- puisqu’il fut contrôleur -veloppement à nos parentsfocal entre le pouvoir etdes rouages, par la qualité biais de ses deux ls qui ment économique et social. nancier, aujourd’hui à la et recueillir les attentes dules chefs traditionnels.de l’écoute et du rendu, sont restés longtemps dansretraite. Son engagementCe qui nous permettra d’ob- département de Sakassou,Une autre motivation decette crédibilité doit consti-la haute sphère de dévelop-tenir des soutiens pour des politique, bien reconnu au qui compte 172 villages etplus, sans doute, à latuer un atout majeur. C’est pement, et qui, de surcroît, avancées plus importantessein du Rhdp, ne souffre 29 tribus. Notre expériencebase du choix de vousaussi ce qui m’a motivé. Et ont une parfaite maîtrise et plus rapides. aucune ambiguïté. Il a été dans la sphère de décisionsporter candidat à l’élec-c’est avec beaucoup de mo-des arcanes de la sphère de délégué départemental à est un atout majeur au ser-tion législative ?destie que j’entends jouer décision. Mieux, qui saventVous serez accompagnéSakassou, jusqu’à une date vice du développement deEffectivement, au cours de ce rôle. comment et où présenterà cette élection par M.récente. Par conséquent, notre circonscription.la campagne présidentielle, un dossier technique pourKouadio Alyké-Titeh Nor-il connaît les rouages du Nous nous attèlerons égale- j’ai servi d’interface entreÉlu député, vous serez aboutir à des issues favo-bert, comme suppléant.parti au niveau local. C’est ment à porter haut le mes-le candidat du Rhdp et laamené à animer la vie rables. Par conséquent,Qu’est-ce qui a motivédonc un ticket qui devrait sage du Rhdp, notre parti,chefferie traditionnelle despolitique dans le départe-une fois élu député, je mece choix ?nous permettre d’être com-et à valoriser davantage lesdépartements de Sakassoument de Sakassou, assu-retombées des dix annéeset de Béoumi. A cet effet,rer le développement et de redressement de la Côtej’ai organisé une série dele progrès. Quelles seront d’Ivoire, sous le leadership rencontres dont une plé-vos priorités ?‘‘Notre expérience dans la sphère du Président de la Répu- nière, avec l’ensemble des Notre action devra concou-blique, Alassane Ouattara.172 villages, des 29 tribusrir, prioritairement, à consoli-de décisions est un atout majeur Les résultats socio-écono- que compte Sakassou.der la cohésion sociale et la miques de la Côte d’Ivoire Ce que j’ai pu noter, c’est paix, renforcer la conance sont aujourd’hui reconnusque nos populations sontentre l’ensemble des acteurs au service du développement et salués partout dans letrès réceptives aux mes-au sein de la communauté, monde entier. De ce fait, sages de développement. à travers les différents chefs au nom de notre formationCe qui compte pour elles,et leaders communautaires. notre circonscription’’ politique, il faut pouvoir ex- c’est davantage le progrès Il s’agit d’assurer véritable-pliquer que le dé à relever, et le bien-être. Elles sont ment la conance entre les mettrai à la disposition deplémentaire. Il demeure unLe poste de député sup- c’est d’accélérer le déve-conscientes des prioritésdifférentes parties. Le Pré-la population, de la classepléant sera, en effet, bri- acteur politique de terrain. loppement et le progrèsdans leurs localités. Mieux,sident de la République a pu politique dirigeante (élus, gué par notre aîné KouadioCe sont des éléments im-continu. Il s’agit d’œuvrerelles apprécient à leur justel’établir, et il faut à présent
Jeudi 28 janvier 2021
l’approfondir avec sérénité et sincérité. C’est impor-tant de pouvoir créer cette conance, notamment à travers le dialogue inter-communautaire et intergé-nérationnel. Ensuite, il s’agira de relayer à bon escient, d’amplier et de valoriser ce que le pou-voir a pu réaliser. Vous sa-vez qu’on ne peut pas faire de développement en na-geant à contre-courant de l’intérêt général et du pou-voir en place. Notre respon-sabilité consiste donc à ex-pliquer ce qui est prévu en matière de développement dans les différentes zones, puis de mettre en exergue les priorités. C’est donc un champ d’animation assez important à l’endroit de la jeunesse, en priorité. Car, les jeunes doivent demeu-rer dans le giron des chan-tiers de développement ; ils doivent être mis au travail, ils doivent aller à l’école. C’est là un dé que le dé-puté devrait pouvoir rele-ver, en termes de sensibi-lisation de nos populations, de nos parents pour qu’ils ne se désintéressent pas de l’éducation de leurs en-fants. A nos enfants, il faut qu’ils sachent que l’école est la clé de voûte de leur avenir. Par ailleurs, le rôle du dépu-té, en plus de la proposition ou du vote de lois, consiste à soutenir les grandes ré-formes entreprises par l’État et en tant qu’acteur du développement local, doit pouvoir expliquer ces réformes aux populations et prendre en compte leurs préoccupations. Ce rôle devra s’étendre à la sen-sibilisation, à la bonne uti-lisation des infrastructures et services publics mis à la disposition de nos popula-tions, notamment dans les domaines de la santé, de l’eau potable, de l’électrici-té, etc. Notre rôle sera également de sensibiliser à la préser-vation des acquis du déve-loppement, en termes de maintenance et travailler en synergie avec les re-lais locaux qui auront pour responsabilité d’identier les priorités de dévelop-pement sur le terrain. Ces relais peuvent être des mu-tuelles de développement qui existent dans toutes nos localités.
En matière de dévelop-pement, pensez-vous que les populations de Sakassou sont satis-faites des dix ans que le Président Ouattara a passés à la tête de l‘État de la Côte d’Ivoire ? Les faits sont là, sacrés ! Aujourd’hui, on se rend
Politique
Ahoutou Emmanuel Kof, candidat du Rhdp à Sakassou.(PHOTO:DR)
aisément compte que le visage de Sakassou a véri-tablement changé. Notam-ment, en termes de voirie, de bâtiments administra-tifs et d’infrastructures so-ciales. Partout, on sent la
l’amélioration du cadre de vie des populations de Sa-kassou : collèges de proxi-mité et écoles primaires (avec des tables-bancs), centres de santé, électri-cation et adduction en eau
localités restent encore nombreuses, mais je vou-drais rassurer encore nos parents que ce programme se déroule selon des cri-tères transparents et sur la base d’une programmation
calités avancent plus que d’autres. Lorsque nous sommes saisis de ces pré-occupations, en tant que cadre, autant que faire se peut, nous essayons de les rassurer, car avant tout, il
3
Ce vaste programme natio-nal a permis de remettre en bon état de fonctionnement de plus de 9.000 points d’eau qui étaient à l’arrêt sur un parc de 21.000 pompes à motricité humaine. A cela, il faut ajouter l’entre-tien des pistes villageoises. On a pu se rendre compte que du beau travail de ré-habilitation sur la plupart des routes en terre du dé-partement a été effectué. Même les pistes les plus reculées sont restées bien entretenues, avec sou-vent des buses réalisées selon les standards et les normes en la matière. Ces infrastructures devraient, en n de compte, favoriser la production et le transport des produits agricoles de nos villages.
Quel sera votre plus grande joie au soir du 6 mars, jour du scrutin législatif ? La plus grande satisfac-tion de la nation ivoirienne serait, avant tout, de réus-sir des élections apaisées. Ensuite, l’occasion sera donnée à nos populations, dans leur plus grande ma-jorité, frustrées du vote de l’élection présidentielle, de se rattraper avec un fort taux de participation et le succès de notre formation politique, le Rhdp, dans notre circonscription. Ce sera le juste retour de l’effort consenti par le Pré-sident de la République, en termes de développement déployé pour notre région. Mais également, en termes de feed-back et de ressenti de la population, par rap-port au nouveau mandat du Chef de l’État qui nécessite de le doter d’un Parlement
‘‘C’est là un déI que le député devrait pouvoir relever,
en termes de sensibilisation de nos populations, de nos
parents pour qu’ils ne se désintéressent pas de l’éduca-
tion de leurs enfants.Ànos enfants, il faut qu’ils sachent
que l’école est la clé de voûte de leur avenir’’
présence de l’État. Car le développement rime avec l’autorité de l’État. Le Programme social du gouvernement (PSGouv) que nous suivons, parti-culièrement en termes de coordination technique, a été d’un apport certain dans
potable. La population s’est appropriée l’ensemble de ces infrastructures et parti-culièrement de l’électricité qui offre assez de possibili-tés d’intégration socio-éco-nomique et d’activités gé-nératrices de revenus. Certes, les attentes des
rigoureuse, en vue de cou-vrir l’ensemble des villages de plus de 500 habitants. Évidemment, le départe-ment de Sakassou a été l’un des plus grands bé-néciaires. Souvent, des populations ont tendance à croire que certaines lo-
s’agit d’un programme na-tional. Par conséquent, tout est question de program-mation. Pour ce qui est du point spécique d’adduc-tion en eau potable, Sakas-sou a été bénéciaire de l’opération de réhabilitation des pompes villageoises.
fort, dans le but de lui don-ner les moyens institution-nels pour continuer à tracer les sillons du développe-ment et du progrès de notre chère Côte d’Ivoire.
INTERVIEW RÉALISÉE PAR AMÉDÉE ASSI
4
Politique
Législatives 2021
Jeudi 28 janvier 2021
La Cei interdit toute propagande électorale avant l’ouverture de la campagne
La Commission électorale indépendante a interpellé, hier, les candidats à la candidature. respect scrupuleux des dis- tis, groupements politiques Coulibaly-Kuibiert avait aus-positions susmentionnées. et la société civile à Cocody.si indiqué, ce jour, qu’après L’organe électoral a aussi ditla tenue du scrutin législatifAinsi, il avait informé ses in- compter sur l’engagement etterlocuteurs que la période le 6 mars, la Cei proclame-la responsabilité de tous et de réception des dossiers ra les résultats provisoires de toutes.Il se peut qu’aule 9 mars. « des candidatures était xé La période d’ouverture de lacours de la proclamation, il ydu 4 au 20 janvier. campagne, conformément Ce délai, à la demande desait l’éventualité de cas d’éga-au chronogramme, est xéelité, donnant ainsi lieu à unformations politique, a été du 26 février au 4 mars. repoussé au vendredi 22 nouveau scrutin. Et le nou-Ibrahime Coulibaly-Kuibiert,janvier. Il avait aussi coné veau scrutin ,en cas d’égalité président de la Cei, dans saqu’après analyse des dos-parfaite, aura lieu le mercredi volonté d’organiser l’électionsiers réceptionnés, son 24 mars et les résultats, pro-des députés dans des condi- institution publiera la liste clamés le jeudi 25 mars 2021 tions optimales, avait com-dénitive des candidats re-», avait-il informé la commu-muniqué, le jeudi 14 janvier, tenus, le 31 janvier, avant de nauté nationale et internatio-sur ledit chronogramme, lors la transférer le 1er février, au nale. d’une rencontre avec les par-Conseil constitutionnel. M. KANATÉ MAMADOU
Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, président de la Cei.
a Commission électo-rale indépendante (Cei) tient au strict respect L du chronogramme ar-rêté pour l’organisation des élections législatives. Elle demande donc aux candidats à la candidature pour ce scrutin d’en faire de même. C’est pourquoi, dans un communiqué produit, hier, l’institution électorale leur a demandé de cesser toute propagande électorale avant l’ouverture de la campagne.
«La Cei constate depuis quelques jours que des candidats à la candidature à l’élection des députés à l’Assemblée nationale s’adonnent à une sorte de propagande électorale dans certaines localités et via les réseaux sociaux. Elle rap-pelle qu’aux termes de l’ar-ticle 28 du code électoral, les dates d’ouverture et de clôture de la campagne élec-torale sont xées par décret pris en conseil des ministres.
Elle insiste auprès des can-didats à la candidature que les articles 31 et 32 du code électoral interdisent formelle-ment toute forme de propa-gande électorale en dehors de la période règlementaire », a-t-elle prévenu. La Cei, dans sa note infor-mative, fait savoir que tout contrevenant à cette interpel-lation « s’expose, en consé-quence, à sa radiation de la liste des candidats ». Elle a rappelé son attachement au
Les commerçants mobilisés derrière
les candidats Rhdp issus de leurs rangs
a Fédération nationale des commerçants de Côte d’Ivoire (Fenacci) L a remercié, samedi, à la mairie d’Adjamé, la direction du Rhdp pour le parrainage accordé à cinq personnalités membres de leur faîtière pour représen-ter le parti aux législatives. Par la voix de son président, Soumahoro Farikou, elle a promis de faire triompher les Houphouétistes à cette élection. Il s’agit, entre autres, de Soumahoro Farikou qui défendra les couleurs du Rhdp à Adjamé, de Konaté Ibrahim et Diakité Mamadou qui seront respectivement en lice dans les communes
de Port-Bouët et de Daloa. Le conseil d’administration de la Fenacci a également pris le même engagement. Dans une motion, cette Fé-dération assure qu’elle res-tera mobilisée pour accom-pagner les candidats à la victoire nale, à l’issue des législatives du 6 mars. « La Fédération nationale des acteurs du commerce de Côte d’Ivoire, réunie en ce samedi 23 janvier 2021, fait lecture d’une motion de soutien à la candidature aux législatives du président et des responsables de la Fe-nacci engagés dans les dif-férentes localités »,peut-on lire dans ce document. Soumahoro Farikou a invité
les commerçants à s’enga-ger dans la campagne dans les circonscriptions électo-rales respectives de leurs représentants. Il a indiqué que le soutien sans faille des commerçants au gouvernement et au Pré-sident de la République est relatif aux actions d’enver-gure posées pour moderni-ser le secteur du commerce. Cela a permis aux acteurs de ce milieu d’exercer plei-nement leurs activités. Le président de la Fenacci a soutenu que la plus grande joie des commerçants sera de voir leur voix portée à l’Assemblée nationale par leurs représentants. K. MAMADOU
Grand-Bassam: le candidat des Houphouétistes présenté
e député sortant de Grand-Bassam, Séri-ba Coulibaly, remet le L couvert pour défendre les couleurs du Ras-semblement des houphoué-tistes pour la démocratie et la paix aux législatives du 6 mars. Le choix du Rhdp à Grand-Bassam a été ofciel-lement présenté, le 23 jan-vier, aux militants de la vieille capitale. La désignation de Sériba Coulibaly et de son suppléant Echui Désiré a été fortement saluée par la base Rhdp réunie au siège local du parti. Et ce, conformé-ment à la volonté du Chef de l’État de reconduire les élus sortants ayant fait preuve de loyauté et de délité. C’est donc à juste titre que la dé-signation du duo apparaît comme un éléments cataly-seur et de mobilisation des militants du parti au pouvoir de Grand-Bassam.  Situant le contexte de ce choix, le maire Jean-Louis
Le maire Jean Louis Moulot a présenté aux militants leurs candidats, Sériba Coulibaly (à gauche) et son sup-pléant, Echui Désiré.(PHoto: DR) Moulot, par ailleurs coordi- il est clair que ce vote ne nateur régional associé dusera qu’une formalité pour Sud-Comoé, a rappelé quele parti au pouvoir, dans la la volonté de la base ayant circonscription électorale de été respectée, l’heure estGrand-Bassam. maintenant au travail sur leSériba Coulibaly et Echui terrain pour recueillir le maxi-Désiré se sont, pour leur mum de voix et remporter part, engagés à défendre les haut la main les législatives. couleurs de leur parti. Des réactions des militantsMARC. YEVOU et responsables du Rhdp,(Sercom)
Horizon Rhdp notre Héritage pour une majorité écrasante à l’hémicycle e mouvement «Hori- Après cette victoire du Pré-zon Rhdp, notre Hé- sident de la République, ritage» salue la belle il importe à présent de la L victoire du président sécuriser et la verrouiller des Houphouétistes en donnant une majorité à l’élection présidentielle écrasante au Rhdp à l’As-du 31 octobre 2020. Cette semblée nationale au soir étape franchie, son pré- du 6 mars prochain », a-t-il sident d’honneur, Dr Sou-appelé. mahoro Youssouf, a invité,Dr Soumahoro Youssouf a hier, lors d’une rencontretenu à manifester son en-à Cocody, les militants de gagement à soutenir les son parti à se mobiliser, à actions du Président Alas-la faveur des législatives, sane Ouattara. Il a informé pour voter massivement que son mouvement va le pour les candidats de leur démontrer à travers les lé-parti engagés dans cette gislatives du 6 mars. Dr Soumahoro Youssouf, pré-joute électorale en vue de sident d’honneur du mouvement. KANATE MAMADOU contrôler l’hémicycle. «
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text