Fraternité Matin n°16851 - du Mardi 23 février 2021
32 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Fraternité Matin n°16851 - du Mardi 23 février 2021

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français

Description

Fraternité Matin n°16851 - du Mardi 23 février 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 23 février 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Exrait

Mardi 23 février 2021 / N° 16 851 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
Lutte contre les faux médicaments La solution allemandeP. 9
Les candidats sont connus Le Conseil constitutionnel a rejeté les recours de Damana Pickass et Koné Katinan Les candidats invités à retirer les aIches et les spécimens de vote dès aujourd’hui La liste des candidats disponible Législatives 2021P. 7 sur le site web de la Cei Transport maritime Cl Karim Coulibaly (Dg de l’Académie de la mer) : “ La piraterie est une Accès à l’eau potable véritable menace Les promesses dans le golfe de Guinée ” PP. 10-11du Président Développement de la Zone Franche VitibOuattara se réalisent dans Le groupe américain ABD, principal P. 14le Moronou établissement Inancier P. 14
pr sit
2
Politique
Mardi 23 février 2021
Cohésion Mariatou Koné offre un siège à la chefferie de La Mé
L’inauguration de cet édice traditionnel a eu lieu, hier, sous l’égide du ministre d’Etat, Patrick Achi, président du Conseil régional de la Mé.
es garants des us et coutumes de La Mé ont désormais un siège L pour tenir leurs réu-nions, leurs rencontres communautaires et mener la réexion sur des actions concourant au renforcement de la cohésion sociale. Cette maison des chefs offerte par le ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Mariatou Koné, a été inau-gurée hier sous le regard du président du conseil régional de La Mé, Patrick Achi. Un foyer polyvalent de la même nature a été aussi construit à Afféry, une autre ville de cette circonscription. La représen-tante du gouvernement a dé-claré que ces infrastructures vont améliorer le confort lors des rencontres communau-taires. « Le ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, à travers le pro-gramme national de cohésion sociale, a donné son accord favorable pour le nance-ment de la maison des chefs, maison du vivre-ensemble à Adzopé, mais également du foyer polyvalent à Afféry », a-t-elle fait savoir. Mariatou Koné a indiqué que ce siège doit servir de cadrepour faire des rencontres de
Le ministre d’État, Patrick Achi, les ministres Mariatou Koné, Touré Mamadou, Séka Séka Joseph, avec les représentants des chefs lors de la pose de la première pierre d’un hangar.(PHOTOS: JOSÉPHINE KOUADIO)
médiation pour aboutir à des solutions consensuelles pour la stabilité de la région.  Le ministre a, par ailleurs, soutenu que la lumière du dé-veloppement qui se propage partout en Côte d’Ivoire et aussi dans La Mé, depuis l’ac-cession d’Alassane Ouattara au pouvoir, s’est faite grâce aux efforts conjugués des populations de cette région,
dans une totale communion, autour de Patrick Achi, mi-nistre d’État, secrétaire géné-ral de la Présidence. « Chers parents de La Mé, d’Adzopé, vous avez bien compris que les doigts de la main n’ont pas les mêmes tailles mais elles s’accordent dans un ef-fort collectif pour donner du succès à toutes les actions et activités. C’est la synergie
de tous ces efforts au quo-tidien qui permet d’assurer la continuité, l’efcacité et la durabilité des actions du gou-vernement pour le bien-être des populations », s’est-elle persuadée. Avant d’expliquer que le partage inclusif des fruits de la croissance doit se poursuivre dans la région. «Ce développement marqué par d’autres programmes à
Insertion sociale
venir dans le cadre du Plan national de développement (Pnd) 2021-2025 doit se faire dans la vision du Président de la République, c’est-à-dire une vision ornée du sceau d’une Côte d’Ivoire solidaire, dépourvue de violences ver-bales, physiques et d’exclu-sion », a-t-elle exhorté. Les ministres Touré Mamadou et Séka Séka Joseph étaient présents lors de cette mani-festation.  Mariatou Koné a proté de l’occasion pour inviter les chefs traditionnels à enga-ger des actions de sensibili-sation pour des législatives apaisées. A l’en croire, une élection ne doit pas débou-cher sur des bagarres. Elle doit plutôt, selon elle, être un scrutin sans violence, au cours duquel les populations iront voter les personnalités de leur choix pour porter leurs voix à l’Assemblée nationale. Le président du conseil ré-gional de La Mé, Patrick Achi, dont les initiatives ont contribué à la construction de la maison des chefs, a soutenu que le Président de la République, conscient de l’apport des gardiens de la tradition à la construction de la paix dans la société ivoirienne, a mis ceux-ci au cœur de son programme de
gouvernance. Ce qui a mili-té, à l’en croire, à la conso-lidation de la fonction de ces derniers dans la Constitution de 2016. « En tant que gar-diens de nos us et coutumes, vous avez un rôle légal dans la vie démocratique, social de notre pays à travers la mise en place de la Chambre des rois et chefs traditionnels », a-t-elle rappelé. Patrick Achi a déclaré que les chefs tra-ditionnels, eu égard à leurs attributions consacrées dans la loi fondamentale, doivent être le premier recours dans la résolution d’un conit avant le corps préfectoral. « Cette responsabilité est importante et il est important que vous l’assumez », a-t-il insisté. Monney Aguié Charles, au nom des chefs, a promis de faire bon usage du siège réceptionné. « Nous vous promettons, Madame la mi-nistre et le ministre d’État d’en prendre grand soin, de la valoriser et de l’utiliser à bon escient pour une réelle pro-motion de la cohésion sociale », s’est-il engagé. Au cours de la cérémonie d’inauguration de la Maison des chefs, s’est tenue la pose de la première pierre d’un grand hangar sur le même espace. KANATE MAMADOU
238, 5 millions pour le financement des projets des jeunes de La Mé ’appui du gouvernement », a-t-il spécié. Avant de pré- qu’ils entreprendront, à trans-à la jeunesse se pour- ciser que ladite opération vise former leurs vécus, à réaliser suit à travers l’opération à favoriser l’insertion profes- leurs rêves et à construire leur « Agir pour les jeunes ». sionnelle des jeunes à travers monde. deL remise de chèques aux trices de revenus. Dans cette claré que le nancement des Cette troisième phase la création d’activités généra- Le ministre d’État a aussi dé-concernés a eu lieu à Adzopé, dynamique, ce sont plusieurs projets des jeunes se fait sans hier, en présence du ministre centaines de jeunes de La Mé tenir compte de leur apparte-d’État Patrick Achi, secrétairequi ont reçu des prêts allant nance politique, religieuse et général de la Présidence, de 100 000F à 2,5 millions ethnique. Il suft seulement, sur le site du nouveau centre de FCfa. Selon les ches, les a-t-il précisé, de souscrire au culturel de la commune. La- communes d’Adzopé et Alépé projet et d’être sélectionné en dite opération s’inscrit dans se taillent la part du lion avec vue du nancement de ses le cadre du programme entre- respectivement 130 jeunes activités. Des bénéciaires, preneurial mis en œuvre par nancés dans chacune des de façon symbolique, après le ministère de la Promotion deux localités pour un mon- les allocutions, ont reçu leurs de la jeunesse et de l’Emploi tant de 58,5 millions de FCfa. chèques des mains du mi-des jeunes à travers l’Agence Viennent ensuite, si l’on en nistre Patrick Achi, des mi-emploi jeunes. Touré Mama- croit toujours les informations nistres Mariatou Koné, Séka dou, le premier responsable contenues dans le document Séka Joseph et de Touré Ma-de ce département ministériel, que nous avons reçu, les madou. Mambo Flavie N’Cho, Le ministre d’État, Patrick Achi, remettant symboliquement des chèques à des bénéficiaires. a révélé que pour l’opération communes d’Akoupé où 90 porte-parole des bénéciaires, (PHOTO : JOSÉPHINE K) du jour, c’est la somme de jeunes sont nancés à hau- a rassuré Touré Mamadou de Afféry, ils sont 40 à bénécier les jeunes, d’où son combat Le Secrétaire général de la 238,5 millions FCfa que l’État teur de 40,5 millions de FCfa leur volonté à travailler pour d’un appui de l’État de l’ordre pour que ceux-ci ne restent Présidence de la République a décaissée pour le nance- et Yakassé-Attobrou dont 80 rembourser les prêts, an d’ai-de 18 millions de FCfa. pas oisifs. « Si nous laissons a, en outre, invité les béné-ment des projets des jeunes natifs bénécient d’un mon- der les autres, encore en at-Patrick Achi, dans son allo- les jeunes à leur sort, nous ciaires à faire bon usage des de La Mé. « Ces appuis du tant de 36 millions. Il est aussi tente du nancement de leurs cution, a soutenu que le Chef risquons de compromettre montants reçus dans le cadre gouvernement visent à aider à indiqué qu’à Agou, 60 jeunes projets, à bénécier des prêts. de l’État sait que l’avenir de leur avenir et celui de la Côte de leurs activités. Il les a aussi l’amélioration de l’employabili- ont reçu un nancement de 27 la Côte d’Ivoire repose sur d’Ivoire », a-t-il fait savoir. appelés, à travers les activités té des jeunes en Côte d’Ivoire millions de FCfa tandis qu’àKANATÉ MAMADOU
Mardi 23 février 2021
Politique
3
Complexe sportif d’Akoupé Réhabilitation du Lycée professionnel d’Adzopé La phase de construction Les travaux de rénovation de l’établissement lancés du euron en marche e lycée professionnel d’Adzopé présenteratout mouvement pouvante ministre des Sports, bientôt un visage plus Danho Paulin, a pro-créer le désordre, an que L moderne. Les travaux cédé hier au lance- les autorités puissent pen-cours d’une cérémonie dansL pour lui donner ère al-ment des travaux deser à construire d’autres lure ont été lancés hier, au construction du com-édices dans la région. Pa-plexe sportif d’Akoupé-Pla-trick Achi a indiqué qu’au-les locaux de cet établisse-teau. C’était en présencecune action sociale ne peut ment scolaire. Selon le Se-du ministre d’État Patrick être entreprise dans l’insta-crétaire d’État chargé de l’En-Achi, ls de la région. Il abilité. Raison pour laquelle seignement technique et de précisé que la réalisation de il a invité les forces vives la formation professionnelle, cet édice sportif s’inscrit d’Akoupé à être des agents Brice Kouassi, la réhabilita-dans la vision du Président au service du développe-tion de ce euron d’Adzopé, Alassane Ouattara de vaAussi a-t-il demandé- ment. avec une capacité d’accueil loriser la pratique du sport aux jeunes de cette ville de de 590 places, consistera et d’occuper sainement laprendre une part active au en la rénovation des bâti-jeunesse ivoirienne. processus électoral et non ments, la mise à neuf des  Le secrétaire généralà perturber la tenue des équipements, la construction de nouvelles infrastructures, de la Présidence, Patricklégislatives du 6 mars. «l’introduction de nouvellesAchi, a remercié le gou-Pensez à nous qui sommes Le secrétaire d’État chargé de la formation professionnelle, Dr Brice Kouassi, à ses côtés les lières de formation, notam- vernement, en particulier auprès du Président de la ministres d’État, Patrick Achi et Séka Séka Joseph (en chasuble) et des responsables du lycée ment en menuiserie, alumi-le Chef de l’État d’avoirRépublique. Après avoir professionnel après la pose de la pierre de réhabilitation de l’établissement. nium, mécano-soudure et pensé aux jeunes de sareçu tout ce qu’il nous a plomberie sanitaire, la forma-circonscription en mettant donné, comment pour-favoriser l’insertion des for-fessionnelle pour rapprochercréation. Il forme dans huit tion au Bt industriel. Il a préci-més », a-t-il expliqué.lières : Cap mécanique au-l’offre des populations.rons-nous le regarder si lesà leur disposition dans les sé que ces travaux vont durer Brice Kouassi a rappelé que tomobile, Cap mécanique gé-Le président du conseil ré- prochains mois une telle jeunes de notre région sont 18 mois et coûteront 4 mil-le Président Alassane Ouat- nérale, Cap électricité, Capgional de La Mé a salué laIl a œuvre architecturale. les auteurs des troubles qui liards 880 millions de FCfa.tara a décidé de placer la construction métallique, Capsoutenu qu’elle permettra empêchent le pays d’avanréhabilitation de ce lycée qui -« En permettant au lycée menuiserie, Bt secrétariat bu- a formé de nombreux techni-formation professionnelle au aux jeunes de cette cité decer? », s’est-il interrogé. professionnel de disposer de cœur de son action. C’estreautique et Bt comptabilité.ciens. Sa rénovation, s’est-il s’évader d’Akoupé, d’orga- Avant de prôner le vivre-en-salles de classe, d’ateliers et pourquoi, a-t-il poursuivi, ilIl a afrmé que la réhabilita- convaincu, permettra aux ap-niser des activités sportives semble, la cohésion so-de laboratoires totalement faut croire au fort potentielprenants d’étudier dans destion de ce lycée professionnel pour le renforcement de la ciale. Il a aussi appelé les rénovés, d’un plateau tech-de l’enseignement technique s’inscrit dans le cadre de la conditions optimales et d’ou-cohésion, de la solidarité.chefs traditionnels à initier nique restauré et d’ateliers et de la formation profes- mise en œuvre de la réformevrir leurs champs d’appren-Pour lui, le sport est source des actions de sensibili-dotés d’équipements mo-sionnelle, parce que les dé- de la formation technique tissage avec la création de de rapprochement. Dans sation pour des élections dernes dès la rentrée 2021-bouchées sont certaines. Leet professionnelle. Ce pro-nouvelles lières en son sein. cette perspective, il a appe- apaisées. 2022, nous lui permettrons Secrétaire d’État, Achi Paqui repose sur le plan de- jet, KANATE MAMADOUlé les jeunes à s’abstenir deK.M de jouer la part qui lui revient trick, a tenu à préciser que développement stratégique dans l’économie régionale, l’ex-collège d’enseignement de l’enseignement en Côte qui consiste à répondre aux technique d’Adzopé construit d’Ivoire, selon lui, a été adop-besoins en formation des po-en 1953 et ouvert aux appre-té par le gouvernement le 28 pulations, de satisfaire les be-nants en 1954, est aujourd’hui décembre 2016. Ce plan pré-Un nouveau centre culturel de 500 millions soins en personnels qualifiés un lycée professionnel dela construction sur toute- voit des entreprises en vue de les puis l’arrêté N°2018-007 du l’étendue du territoire d’éta-rendre plus performants, de27 février 2018 portant sablissements de formation pro-pour l’épanouissement des jeunes n bâtiment ambant neuf de plus de 500 Patrick Achi aux chefs traditionnels de la Mé:millions de FCfa sert U désormais de centre ‘‘Votre responsabilité est granded’Adzopé. L’inauguration de culturel à la jeunesse cet établissement a simulta-dans les élections qui vont suivre’’au coursnément eu lieu hier, de la cérémonie de remise des chèques aux jeunes. Patrick Achi, président du conseil ré-gional de La Mé, a déclaré que cet édice nancé en marge de la réhabilitation de la route Adzopé-Yakassé-Attobrou, à Le centre culturel des jeunes d’Adzopé fraîchement plus de 500 millions de FCfa, construit et inauguré. fait la erté des jeunes de sa ville. Il a d’ores et déjà mis même celles la Côte d’Ivoire. laisser manipuler. « Ne laissez la puce à l’oreille du ministre Au nombre de ceux-ci, il a citépersonne d’autre décider à chargé de la jeunesse, Touré Anouma Brou Félix. C’est cette votre place. Jamais ! Prenez Mamadou, que sa doléance icône de la musique Akyé qui aun autre chemin que celui qui sera d’équiper cette salle pour d’ailleurs donné son nom à ce a emmené le pays au bord de qu’elle serve de lieu de spec-centre culturel. A quatre-vingtsl’incertitude. Écoutez toujours tacle, de formation, de diver-Des chefs de villages et de communautés de la Mé ont été exhortés à être des relais de la paix.ceux qui ont vraiment agi pourans révolus, dans un fauteuil tissement. Il l’a aussi remer-roulant, l’artiste a été conduit faire renaître la Côte d’Ivoire. cié pour les cent stages de e président du Conseillocalités, ne se reproduiseà l’intérieur des localités et sur l’esplanade du site. Il a Aujourd’hui, moi, le ls de six mois qu’il vient d’offrir aux régional de la Mé, Pa-plus. Si on peut estimer quesous-préfectures. « C’est à fortement été ovationné parcette terre qui m’a tant nourri, jeunes de la région. trick Achi, a engagé lesles premiers évènementsl’intérieur du village qu’il faut la foule. Les ministres Patrick je veux vous envoyer fraternel- Patrick Achi a, par ailleurs,Ltie de l’Adn du peuple Akyé. «têtes couronnées àont été pour beaucoup uneAchi et Joseph Séka Séka ontextirper le mal et si nous ne lement un message d’espoir fait savoir que danser fait par-initier des actions ansurprise, on doit pouvoir an-le faisons pas, l’extérieur nemême entonné des refrains deet de conance. Oui, faites que les législatives se dé-ticiper en prenant toutes lesses chansons.pourra pas venir nous aider. conance à ceux qui, aux cô-A tout moment, on danse, on roulent dans un climat demesures nécessaires pourIl pourra momentanémentSecrétaire général de la Le tés du Président Alassane chante dans la joie, dans la Présidence, lors de son inter-paix.« Votre responsabilitéqu’au niveau des villagesOuattara, vous ont prouvé quefreiner l’action, mais le faire gaité », a-t-il déclaré. Le ls vention, a mis un point d’hon- par leurs actes, ils pouvent est grande dans les élec- cela ne se reproduise plus », disparaître viendra des po-de la Mé a relevé ce fait dans neur à appeler les jeunes à agir pour vous », a-t-il lancé en tions qui vont se dérouler lepulations elles-mêmes et desa-t-il lancé en direction des l’optique de rendre hommage faire preuve de responsabilité, direction des jeunes massés 6 mars. Que ce que nouschefs. Dans cette perspec-chefs », s’est-il convaincu. aux artistes de cette région de rigueur et surtout à penser sur la place de la cérémonie. avons vécu il y a quelquestive, il les a appelés à initier qui ont fait danser les popula-à leur avenir, en refusant de se KANATÉ MAMADOU semaines, dans certainesdes actions de sensibilisationK. MAMADOU tions de sa circonscription et