Fraternité Matin n°16949 - du vendredi 25 juin 2021
40 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fraternité Matin n°16949 - du vendredi 25 juin 2021 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
40 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16949 - du vendredi 25 juin 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 juin 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 11 Mo

Exrait

Vendredi 25 juin 2021 / N° 16 949 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orange .ci) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Décentralisation Patrick Achi instruit les ministres-gouverneurs sur la vision du Chef de l’État P. 2
Construction de la voie de contournement d’Abidjan (Y4)
Amedé Kouakou invite les entreprises àInir les travaux dans les délaisP. 13
L’éditorial deVenance Konan La In du monde our la n du monde, prends ta valise et va là-haut sur la montagne, on t’attend. Mets dans ta valise une simple chemise. P Pour la n du monde, pas de vêtements. » Les anciens de ma génération doivent se souvenir de cette chanson du français Gérard . Palaprat que nous fredonnions au collège
Suite page 5
Gestion de quatre structures publiques
Des responsables
suspendus à titre
conservatoire P. 3 Cette décision du gouvernement résulte d’audits menés dans ces sociétés
Le monde de l’édition en deuil
Venance Kacou a Pp. 8-9 tiré sa révérence
Des témoignages sur la vie de celui qui est
considéré comme le baobab de l’édition PHOTO : PORO DAGNOGO
Forces armées /Zone opérationnelle du Nord
La nation rend hommage aux soldats tombés au champ d’honneur P. 4
2
P olitique
Vendredi 25 juin 2021
Districts autonomes Patrick Achi instruit les ministres gouverneurs sur la vision du Chef de l’État Le chef du gouvernement a recueilli les commentaires, suggestions et préoccupations de ces autorités qu’il va transmettre au Président Ouattara.
Le Premier ministre Patrick Achi a échangé hier, à son cabinet au Plateau, avec les ministres-gouverneurs de districts autonomes.(PTOTOS : PORO DAGNOGO)
a première rencontre entre le Premier ministre Patrick Achi et les mi-aLu Plateau. Cette réunion de nistres gouverneurs a eu lieu, hier, à la Primature prise de contact a servi de cadre au chef du gouverne-ment pour instruire ces auto-rités sur la vision du Président de la République, Alassane Ouattara, en ce qui concerne leurs missions à la tête des entités administratives dont ils ont la charge. « Le Premier ministre a dé-cliné sa vision du ministre gouverneur en exprimant les
préoccupations du Chef de l’Etat quant au rôle que cha-cun de nous devrait pouvoir jouer pour la promotion de chacun de nos districts et sur-tout de l’intégration de cette vision dans une Côte d’Ivoire en plein épanouissement », a coné Robert Beugré Mam-bé, au nom de ses pairs, après la rencontre. Le porte-parole des ministres gouverneurs, à cette occa-sion, a afrmé également que le Premier ministre les a instruits sur la périodicité des réunions qu’il aura avec eux an de permettre que
leurs régions se développent davantage et surtout qu’ils puissent être en mesure d’ex-ploiter toutes les potentialités de ces circonscriptions. « Nous avons tenu à expri-mer notre détermination à jouer le rôle de curseur entre les populations, le Chef de l’Etat, le gouvernement et le Premier ministre de sorte que la Côte d’Ivoire progresse de façon remarquable », a dé-claré Beugré Mambé. Il a exprimé la gratitude des ministres gouverneurs au Président de la Répu-blique pour cette marque de
conance en les nommant à ces fonctions. Il a aussi adressé au chef du gouverne-ment les remerciements des ministres gouverneurs pour la mission qu’il leur cone pour une Côte d’Ivoire solidaire, ancrée dans le développe-ment en vue de l’émergence de ce pays. Le Premier ministre Patrick Achi, à l’entame de la réu-nion, a précisé que son ob-jectif à travers cette rencontre est de recueillir les commen-taires, suggestions et pré-occupations des ministres gouverneurs relativement à
leurs tâches et les remonter au Chef de l’exécutif. Il leur avait fait savoir que leur fonc-tion les rattache à la Prima-ture. « A ce titre, nous serons donc amenés de façon régu-lière à échanger ensemble sur un certain nombre de su-jets qui portent sur l’exercice de vos missions (…) Après donc cette nomination et dans la perspective des ren-contres que nous allons avoir, pour approfondir les sujets qui nous concernent, il était important que nous ayons une prise de contact », a-t-ilindiqué en direction de ses
interlocuteurs. Patrick Achi a soutenu que les ministres gouverneurs, à travers les parcours et les fonctions qu’ils ont déjà occu-pés, sont des personnes res-sources et d’expérience dont l’apport sera important pour les régions qu’ils auront à gé-rer. Il leur a fait savoir qu’ils doivent se mettre rapidement à la tâche en ce sens que le temps passe très vite et l’at-tente des populations est très grande
KANATE MAMADOU
Cohésion La chefferie baoulé d’Abidjan s’engage à consolider le climat de paix lle attache une impor- mandons aux cadres quikou Kof, président de tance particulière à sont au gouvernement ou àl’Accd-Rhdp, lors de ces l’union des ls et lles d’autres postes de respon-échanges, avait à ses cô-de la Côte d’Ivoire. En sabilité de s’impliquer ardem-tés plusieurs hauts cadres coEla paix et la cohésion sociale.mmunauté baoulé instal- tion. Ce sont, entre autres, effet, la chefferie de la ment dans la consolidation demembres de son associa-lée dans le district d’AbidjanVous savez, sans la paix etles ministres Goudou Ray-s’est engagée à consolider la cohésion sociale, il n’y amonde, Paulin Danho, le se-le climat de paix en Côtepas de développement », acrétaire d’État Brice Kouas-d’Ivoire. Celle-ci, par la voixdéclaré invité Nanan Kouas-si, les maires N’Dri Germain, de son porte-parole, Nanan si Kouakou Nestor. Avant deKramo Kouassi. En leur Kouassi Kouakou Nestor, préciser que la délégationnom, il a félicité la démarche a pris cet engagement, le dont il porte la voix a ausside ses interlocuteurs. « 23 juin, au cours d’une ren- sollicité cette rencontre pourNous pensons qu’au-delà contre avec l’Association desvenir témoigner leur recon-du district d’Abidjan, nous cadres du centre pour le dé-naissance au Chef de l’État,allons avoir encore d’autres veloppement, membres du Alassane Ouattara, pour lesréunions avec l’ensemble Rhdp (Accd-Rhdp) à Angré nombreuses actions menéesdes populations issues de 7e Tranche. Pour mener à en faveur de la communautéces régions pour toujours bien cette mission, la cheffe-baoulé. Mais également pourtravailler pour la cohésion Les cadres de l’Accd-Rhdp et des membres de la chefferie de la communauté baoulé après la rencontre. rie de la communauté baoulé avoir nommé certains de seset la paix dans notre pays », a souhaité que l’Accd-Rhdp qui viennent d’être désignéscroire, aisément véhiculer le Président de la Républiquelles à de hauts postes dea-t-il souhaité l’accompagne dans l’instal-dans le district d’Abidjan.responsabilité.message de paix et de co- auprès des populations du lation des nouveaux chefshésion sociale prôné par leAinsi ceux-ci pourront, à l’en Nous de-Grand Centre. « Le ministre Amedé Koua-K. MAMADOU
Vendredi 25 juin 2021
P olitique
3
Communiqué du gouvernement sur les mesures urgentes prises concernant
la gestion de certaines structures publiques
Suite à des investigations préliminaires sur la gouvernance de certaines structures de l’Etat, il a été décidé de diligenter des audits. Sur la base des conclusions des premières investigations et dans l’attente des résultats de ces audits, certains responsables de struc-tures font l’objet de suspension à titre conservatoire.
Les structures et responsables concernés sont :
- La Nouvelle Pharmacie de la Santé Publique(NPSP) : le Directeur Général, Monsieur YAPI Ange Désiré, le Directeur des Affaires Administratives et Financières, Monsieur CISSE Idrissa, et le Directeur de la Logistique Monsieur COULIBALY Tielivigue Gbon; - L’Agence de Gestion et de Développement des Infrastructures Industrielles(AGEDI) : le Directeur Général Monsieur OUAT-TARA Youssouf ; - L’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire(ARTCI): le Directeur Général Monsieur BILE Diéméleou ; - L’Agence de Gestion Foncière(AGEF): le Directeur Général Monsieur COULIBALY Lamine.
Fait à Abidjan, le 24 Juin 2021
Grande Chancellerie Dix ministres distingués dans l’Ordre du mérite
La Grande Chancelière a procédé hier à la distinction de plusieurs ministres dans leurs différents ordres de mérite ministériels. a Grande Chancellerie de l’Ordre national, à Cocody, a servi de cadre hier à la cérémonie de distinction IlsLété élevés dans l’Ordre ont de dix ministres. du mérite de leurs départe-ments ministériels. Il s’agit du ministre d’État, ministre de la Défense, Téné Brahima. Il a reçu des mains de la Grande Chance-lière et au nom du Chef de l’État, Alassane Ouattara, la médaille de l’Ordre du mérite maritime. Idem pour le secré-taire d’État auprès du ministre des Transport, chargé des Af-faires maritimes, Célestin Serey Doh. Henriette Dagri Diabaté en compagnie des ministres récipiendaires, après les différentes décorations.(PHOTOS : DADIÉ VÉRONIQUE) Anne Ouloto, ministre de la Fonction publique et de la Mo-mas Camara , il a été distingué lette Badou Kouamé, ministre votre qualité de premiers res-les attentes légitimes des traà la distinction des acteurs de -dernisation de l’administration, dans l’Ordre du mérite des de la Culture et de l’Industrie ponsables de ses ordres sur le la chaîne des valeurs « de leurs vailleurs ». a été distinguée dans l’Ordre du mines. Myss Belmonde Dogo, des arts et du spectacle. terrain, vous vous retrouvez en ministères respectifs. Notamment ceux du secteur mérite de la Fonction publique. en charge de la Solidarité et de Dans son intervention, la position avancée de la promo-Elle a donc recommandé que, public comme dans le domaine Il en a été de même pour le la Lutte contre la pauvreté, a été Grande Chancelière, Hen-privé, mais aussi ceux d’Abition du mérite et de l’excellence au cours de l’année, deux -ministre Adama Kamara, en décorée dans l’Ordre de la So-grandes cérémonies de dis», a-t-elle souligné. riette Dagri Diabaté, a mis en -djan et des villes de l’intérieur charge de l’Emploi et de la Pro-lidarité. Enn, l’Ordre du mérite exergue l’importance que re-Avant de les « exhorter à ac-tinction soient instituées, étant du pays. «Le prestige de votre tection sociale. de la culture est revenu à Har-entendu qu’il s’agit de «combler corder une attention soutenue ordre dépendra de la crédibilitéquiert cette cérémonie. « En Absent, il a été représenté à la des procédures d’une part, et cérémonie par son directeur de Propos de ... de la qualité des récipiendaires, cabinet, Jean-Jacques Kangah. d’autre part », a déclaré Hen-Au niveau de l’Éducation natio-riette Diabaté. nale, les bénéciaires ont été MARIATOU KONÉ(mi-une invitation à faire enlation d’hommes et deChancellerie à œuvrer Avant de procéder à la remise les ministres Mariatou Koné nistre de l’Éducation natio-sorte que l’École ivoiriennefemmes d’honneur »au développement d’une des distinctions, elle a, par ail-de l’Éducation nationale et de nale et de l’Alphabétisation)soit une école de référence, Les différents départe-saine émulation d’hommes leurs, souligné que c’est au l’Alphabétisation ; et Adama :«Cette médaille est unede femmes d’honneurments ministériels dont et de qualité et de mérite. Je nom du Président de la Répu-Diawara de l’Enseignement exhortation à faire rayon-dans nos différentes cornous sommes issus ont suis très heureuse de porter -blique qu’elle décerne ces «plus supérieur et de la Recherche ner l’école ivoirienne».avec erté cette médaille. décidé de s’approprier ces porations, de même qu’au hautes distinctions » dont les scientique. Cette médaille constitue ordres, dans le respect de rayonnement et à la renom-récipiendaires en sont « désor-Amadou Coulibaly, porte-parole une exhortation à contribuerAMADOU COULIBALYleurs décrets de création mée d’une Côte d’Ivoire. mais les garants ». du gouvernement et ministre de à faire rayonner la Côte(ministre de la Communi-respectifs. En tant que nou-Nous nous engageons, à Elle a afrmé qu’à leur tour, ils la Communication, des Médias d’Ivoire et l’école ivoirienne,cation, des Médias et de lanotre tour à les décerner,veaux membres de droit de auront à ofcier en procédant à et de la Francophonie, a reçu en termes de qualité et deFrancophonie, porte-paroleces ordres distinctifs minis-en tenant compte du prin-la distinction des travailleurs les des mains de la Grande Chan-mérite, de transparence etdes récipiendaires) :«tériels, nous voulons vous cipe de l’excellence qui les plus méritants de leurs départe-celière la médaille de l’Ordre du d’équité. C’est égalementŒuvrer au développe-assurer de notre disponi-institue. ments respectifs mérite de la communication. une invitation au travail,ment d’une saine ému-bilité auprès de la Grande Quant au ministre des Mines, M. APPENA MARCEL APPENA du Pétrole et de l’Énergie, Tho-
4
P olitique
Forces armées / Zone opérationnelle du Nord
Vendredi 25 juin 2021
La nation rend hommage aux soldats tombés au champ d’honneur
Des soldats en mission dans le Nord du pays, tombés les armes à la main, ont été honorés par l’État de Côte d’Ivoire.
Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima, a élevé les militaires décédés dans l’ordre national
ls sont cinq militaires qui, dans l’exécution de leurs missions dans la partie I nord de la Côte d’Ivoire, ont trouvé sur leur chemin, la grande faucheuse. L’État de Côte d’Ivoire leur a traduit sa reconnaissance et sa grati-tude, hier, au cours d’une cé-rémonie qui s’est déroulée, à la place d’armes de l’État-ma-jor général des armées, à Abidjan-Plateau. Il s’agit du Mdl-chef Kouakou Akpolé Mino, des sergents chefs Traoré Flagolo, Koné Ségué-nin, du sergent Kouadio Kof Venance et du caporal-chef
Kouadio Kan Sébastien. La rencontre a enregistré, par ailleurs, la présence de hautes personnalités telles que le ministre d’État, mi-nistre de la Défense, Téné Birahima, le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Ama-dou Coulibaly (porte-parole du gouvernement), ainsi que Myss Belmonde Dogo, en charge de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté. On notait, en outre, la pré-sence de la haute hiérarchie militaire, avec à la tête le Chef d’État-major général des ar-
L’ultime hommage de l’Etat à l’endroit des militaires disparus s’est déroulé à la place d’armes de l’État-major général des armées.(PHOTOS: SEBASTIEN KOUASSI)
mées, le général de corps d’armée, Lassina Doumbia. Il avait, notamment, à ses côtés le commandant supérieur de la gendarmerie nationale, le gé-néral de corps d’armée Apalo Touré, le directeur général de la police nationale, le contrô-leur général Youssouf Kouyaté. Ce cérémonial militaire très solennel, empreint d’émotions, de tristesse et de désolation, a été rythmé par plusieurs temps forts, dont la distinction à titre posthume des cinq militaires disparus au champ d’honneur. Le ministre d’État, ministre de la Défense Téné Birahima a distin-
gué les quatre plus haut gradés par la médaille de l’ordre natio-nal. Quant au chef d’État-major général des armées, il a élevé le caporal-chef disparu par la médaille des Forces armées. Par la suite, le ministre d’État a procédé à la remise de ces attributs aux représentants des familles des militaires disparus. Autre temps fort, l’oraison funèbre, prononcée par le commandant de la zone opé-rationnelle du Nord, Ouattara Zoumana. Á noter que c’est sous son autorité que les mili-taires disparus étaient postés dans la zone. «S’il est vrai que
la mort fait partie du cycle de l’existence de l’homme, s’il est admis que celle du soldat est un sacerdoce, les circons-tances de leur décès nous af-igent et nous plongent dans une profonde souffrance », a-t-il dit avec tristesse. Il a souligné l’engagement, le dévouement, le sens de la discipline de ses hommes. «Vous avez rempli avec no-blesse votre mission ici-bas. Vous avez vécu dèles à vos convictions, et à vos valeurs de soldat. Vous avez tout donné, tout, jusqu’à votre soufe de vie !», a-t-il déclaré
pour saluer à jamais la mé-moire de ses éléments. Mdl/C Kouakou Akpolé Mino était anciennement à la Bri-gade de gendarmerie de Tanguélan. Il a trouvé la mort, le 12 juin, au cours d’une pa-trouille sur l’axe Téhini-Zé-po-Togolokaye. Le véhicule militaire qui transportait le per-sonnel a sauté sur un engin explosif improvisé. Comme lui, les autres militaires sont décédés en mission, dans des contextes liés à la lutte contre le terrorisme
MARCEL APPENA
Reconversion des militaires Des conventions pour accompagner les soldats retraités ermettre aux soldats àaxeront leur formation sur le la retraite de mener une commerce. vie civile meilleure.Sidiki Cissé, directeur géné-P C’est l’un des objectifs ral de l’Anader, pour sa part, du Bureau d’accompa-a déclaré que ce programme gnement à la reconversionse veut participatif et permet-des militaires (Barm).tra à terme aux concernés Qui, conformément à sa mis-d’être outillés sur les activités sion, a noué des partenariats génératrices de revenus en avec des organisations.matière agro-pastorale. Cette action s’est matériali-« Il s’agit de rencontrer les sée par une cérémonie de bénéciaires de ce projet signature des conventions depour voir les domaines dans partenariat le jeudi 24 juin à lesquels ils veulent travailler l’hôtel Palm Club à Cocody. à l’issue de la reconversion. Et ce, en présence de Jean-Nous allons ensuite mettre Paul Malan, le directeur deen place un ensemble d’ap-cabinet du ministre d’État, proches et d’accompagne-ministre de la Défense, de ments pour leur permettre Emmanuel Debroise, repré-de réaliser leurs projets, à sentant Jean-Christophe travers la constitution d’un Belliard, ambassadeur de la plan de travail qui aboutira à Les parties prenantes après les signatures des conventions. France, partenaire institution-un dossier de faisabilité et à nel et nancier du Barm.la retraite.et 1932 désirent entreprendre à donner aux apprenants une(Anader) est primordial en cel’exploration du milieu, an Le lieutenant-colonel Aké Il a précisé que sur 5600 leurs propres activités. opportunité de créer des mi-sens que c’est elle qui enca-de voir comment depuis la Danho, le chef de cette entité soldats retraités, 2108 ont Pour Traoré Bamoudien, di-cros et petites entreprises àdrera les bénéciaires dansproduction jusqu’à la com-a afrmé que les partenariats adhéré au projet de réinser-travers des formations techrecteur général de l’Agence -le domaine agricole.mercialisation leurs différents sont tissés avec différentes tion professionnelle, 70 se nationale de la formation niques et d’entrepreneuriat ». Quant à la Plateforme de ser-projets peuvent être mis en structures en vue d’aider à retrouvent à la fonction pu-professionnelle (Agefop) etSelon lui, l’apport deœuvre », a-t-il expliquévice de Côte d’Ivoire (Pfs-Ci), l’auto-emploi des militaires blique, 106 ont un emploi porte-parole des structuresl’Agence nationale d’appuiet l’Institut ivoirien de l’entre-KANATÉ MAMADOU ayant fait valoir leurs droits à salarié dans le secteur privé partenaires, ce projet « viseau développement ruralprise (Inie), a-t-il poursuivi, ils
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents