32 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fraternité Matin n°16955 du Vendredi 02 juillet 2021 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le savais-tu ? Tu peux t'abonner à ce journal en cliquant sur la petite cloche. Tu recevras alors une alerte par mail à chaque nouvelle parution !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 juillet 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 20 Mo

Extrait

L’éditorial deVenance Konan Mariage d’Africain ne femme ne peut pas faire comme son mari. Son nom va être gâté. Elle doit donner le bon exemple aux enfants. Elle est obligée de rester au foyer. La femme n’a pas de joie MoUossou qui parle de son ménage avec Laurent, mais une certaine dans son foyer. Si j’avais su, si je pouvais renaître, j’irais me faire bonne sœur à Moossou. » Non, ce n’est pas Simone de Odette, mariée depuis 19 ans, qui parlait dans une enquête publiée le 4 mai 1975 dans l’hebdomadaire Ivoire Dimanche aujourd’hui Vendredi 2 juillet 2021 / N° 16 955 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € disparu. Suite page 5 PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Développement économiqueRichard K. Bell :
La Côte d’Ivoire a réalisé des progrès P. 3
impressionnants sous le Président Ouattara L’ambassadeur des États-Unis en Côte d’Ivoire a proIté de la célébration de la fête nationale de son pays pour rendre hommage au Chef de l’État Orpaillage clandestin Un groupementspécialde répression créé P. 2  Le Conseil national de sécurité s’est réuni hier et a planché sur la situation sécuritaire générale, l’orpaillage illégal et le point sur la Covid-19.Lutte contre le travail des enfants Lotissements irréguliers à Abidjan ans de prison ferme Le gouvernement 10 P. 11pour 10 traIquantPPs. 8 - 9 met de l’ordre
2
Politique
Vendredi 2 juillet 2021
Lutte contre le terrorisme, l’orpaillage et la maladie à coronavirus...
Les décisions majeures prises par le Conseil national de sécurité, hier
Le Chef de l’État Alassane Ouattara, a présidé une rencontre du Conseil national de sécurité au Palais de la Présidence.
a situation sécuritaire en Côte d’Ivoire, la crise sa-nitaire liée à la pandémie l’aLccompagne, tout comme la de la Covid-19 et la cam-pagne de vaccination qui lutte contre l’orpaillage clan-destin étaient au menu de la rencontre du Conseil national de sécurité, présidé par le Chef de l’État Alassane Ouat-tara. Cette rencontre de haut niveau a eu lieu au Palais de la Présidence à Abidjan-Pla-teau. Au chapitre sécuritaire, le ministre en charge de la Sé-curité, le général de corps d’armée, Vagondo Dioman-dé, a présenté la situation qui prévaut actuellement. «La si-tuation sécuritaire est généra-lement calme sur l’ensemble du territoire», note le commu-niqué du Conseil de sécurité qui a sanctionné la rencontre. Sauf que, a rappelé la note, la situation a été émaillée par deux incidents «majeurs». A savoir, l’attaque survenue le 7 juin dernier à Toubgo, dans le département de Bouna, à la frontière du Burkina Faso; ainsi qu’une explosion sur l’axe Téhini-Togolokaye au passage d’une patrouille des soldats ivoiriens. Pour rappel, ces deux incidents ont causé la mort de quatre soldats. Pour aller en guerre contre les auteurs de ce genre de pratique, le chef d’état-major général des armées, le gé-néral de corps d’armée Dou-mbia Lassina, a annoncé de nouvelles décisions prises par les Forces armées de Côte d’Ivoire. «Ces actions portent, notamment, sur l’augmenta-tion des effectifs, la mise à disposition d’équipements et de matériels adaptés à la lutte contre le terrorisme et la mise en place d’un système renfor-cé de renseignementsin- », dique le communiqué du Cns. Pour sa part, le Président Alassane Ouattara a « instruit le Ministre d’État, Ministre de la Défense, à l’effet de ïnali-ser, dans les meilleurs délais, toutes ces actions jugées per-tinentes», poursuit la note. Par ailleurs, il a «fermement condamné ces différentes attaques et encouragé les Forces de Défense et de Sé-curité à redoubler de vigilance et à poursuivre, de façon ré-solue, leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme», poursuit le communiqué.
La rencontre du Conseil national de sécurité a été présidée par le Chef de l’État Alassane Ouattara. (PHOTOS : PRESIDENCE).
Le deuxième point abor-dé au cours de la rencontre concerne la lutte contre l’or-paillage illégal. «A cet égard, le Conseil national de sé-curité a autorisé la création d’un Groupement spécial de répression de l’orpaillage Illégal», indique la note du Cns qui précise que cette nouvelle entité est forte «de 560 éléments à savoir 460 gendarmes et 100 agents des Eaux et Forêts, spécialement équipés pour intervenir sur l’ensemble du territoire».
Un million de doses du vaccin AstraZeneca
En ce qui concerne la lutte contre la maladie à corona-virus, le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie uni-verselle a porté à la connais-sance des membres du Cns que «la Côte d’Ivoire a passé, le 9 juin 2021, une commande pour un million de doses du vaccin AstraZeneca». Mais, Pierre Dimba a pris soin de rappeler également les quan-tités de doses que le pays a déjà réceptionnées. Entre autres, «100 620 doses du vaccin Pïzer », le 16 juin der-nier dans le cadre de l’initia-tive Covax ; 100 000 doses du vaccin Sinopharm, un don de la Chine livré le 26 juin 2021. Ainsi que 100 000 autres doses du vaccin AstraZeneca,
de la part du Mali. Par ailleurs, le ministre en charge de la Santé a fait un bilan de l’évolution de la si-tuation liée à la crise sanitaire. « Ainsi, à la date du 30 juin 2021, la Côte d’Ivoire dénom-brait 48.305 cas conïrmés de COVID-19 : 47.834 guéris, 313 décès et 158 cas actifs », indique le communiqué. En outre, le Cns s’est réjoui de ce que «le taux de positivité, qui se situe en dessous de 3%, demeure l’un des plus faibles en Afrique». En ce qui concerne «le nombre moyen de nouveaux cas de Covid-19 enregistrés dans le pays, il est en baisse constante depuis le mois d’avril, reétant une bonne maîtrise de l’épidémie», ajoute la note. Raison essen-tielle pour le Conseil d’expri-mer «sa satisfaction quant à ces résultats très encoura-geants». Toutefois, il a appelé les populations à la vigilance et les a exhortées à se ïer aux mesures barrières. Si le Conseil national de sécu-rité a afïché sa satisfaction au regard de l’évolution positive dans la lutte contre la maladie, il a quand-même «décidé de prolonger l’état d’urgence sa-nitaire jusqu’au 30 septembre 2021Compte tenu surtout ». de la saison des pluies, des vacances scolaires qui ont pour corollaire «un nombre important de mouvements de
Le ministre, Secrétaire du Cns, Fidèle Sarassoro, a lu le communiqué final au terme de la rencontre.
personnes, dans un contexte mondial caractérisé par l’ap-parition de plusieurs variants de la COVID-19». Pour sa part, le Chef de l’État a, à nouveau, félicité «tous
les acteurs impliqués dans la lutte contre la Covid-19 ». Il a également exhorté les po-pulations «à se faire vacciner et tester, tout en continuant à respecter scrupuleuse-
ment les mesures barrières», conclu le communiqué du Conseil national de sécurité.
MARCEL APPENA
Vendredi 2 juillet 2021
P olitique
Fête nationale des États-Unis d’Amérique
3
Richard K. Bell :‘‘ La Côte d’Ivoire a réalisé des progrès impressionnants
depuis que le Président Ouattara a accédé à la magistrature suprême ’’
L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Côte d’Ivoire a, dans son allocution, hier, à l’occasion de la célébration de ‘‘l’independance day’’, salué les performances de la Côte d’Ivoire. Il s’est aussi félicité des relations excellentes avec son pays.
L’ambassadeur desÉtats-Unis Richard K. Bell a salué les bonnes relations entre son pays et la Côte d’Ivoire. mmense hommage à unements et actions américains haute personnalité. Hier,en Côte d’Ivoire. ‘’Presque l’ambassadeur des Etats- tout ce que le gouverne-I Unis d’Amérique en Côte ment américain fait en Côte d’Ivoire, Richard K. Bell, a d’Ivoire constitue un inves-salué l’action du Président tissement dans la popula-de la République, Alassane tion de ce cher pays. Or, un Ouattara, à la tête de la investissement, c’est une Côte d’Ivoire. C’était à la dépense basée sur l’op-résidence des Etats-Unis timisme. Si on ne croyait au cours de la célébration pas en l’avenir, elle n’au-anticipée de la 245e fête rait pas de sens : on aurait nationale de son pays (La plutôt tendance à conser-fête nationale des Usa, ver ses ressources. Donc, c’est le 4 juillet). ‘’C’est le l’Amérique croit en la Côte lieu pour moi de féliciter la d’Ivoire’’, a-t-il dit. Côte d’Ivoire pour les pro- Parlant des actions et in-grès impressionnants ré- vestissements américains alisés depuis dix ans que en Côte d’Ivoire, il a rap-SEM Alassane Ouattara a pelé l’engagement de son accédé à la magistrature pays dans la lutte contre suprême’’, a-t-il indiqué. le Vih dans notre pays :Pour lui et pour son pays, Depuis 17 ans, les Etats-‘’la Côte d’Ivoire est un Unis financent le gros de pays d’importance straté- la lutte contre le Vih-Sida gique : Moteur économique en Côte d’Ivoire à travers de la sous-région, (…) pôle le programme Pepfar, à de stabilité dans une partie hauteur d’environ $100 mil-du monde qui en a besoin, lions (Ndlr : plus de 55 mil-leader continental respec- liards de Fcfa) par an, donc té’’. Il a fait remarquer que au total $1,7 milliard (940 la Côte d’Ivoire est un pays milliards de Fcfa) depuis qui compte pour son pays, 2004. Aujourd’hui, environ un pays en qui son pays un quart de million de per-croit fortement. La preuve, sonnes vivant avec le Vih les nombreux investisse- en Côte d’Ivoire suivent le
La Célébration de l’indépendance desÉtats-Unis s’est deroulée en présence du Chef de l’État ivoirien.(PHOTOS : SÉBASTIEN KOUASSI)
traitement qui, non seu-lement, leur sauve la vie mais permet de réduire leur charge virale au point qu’ils ne peuvent pas transmettre le virus. Je rappelle que ce traitement, qui consiste en une pilule par jour, leur est offert à titre gratuit et en toute confidentialité, car nous sommes bien conscients de la stigma-tisation qui persiste.’’ Il a aussi rappelé que depuis 2019, la coopération bi-latérale a fait ‘’un grand bond avec le programme du Millénium challenge corporation (Mcc) dont le budget s’élève à 524,7 mil-lions de dollars sur cinq an, donc un peu plus de 100 millions de dollars par an. Ce programme comprend deux volets sélectionnés avec soin pour leur impact stratégique’’. Le premier volet c’est, a indiqué l’am-bassadeur Richard K. Bell, l’éducation avec notam-ment la construction ‘’ de 84 collèges de proximité de manière à encourager les jeunes filles à poursuivre leur éducation’’. Ce volet du programme, selon le
chef de mission des Usa en Côte d’ivoire, permettra de renforcer également les ca-pacités de l’Ecole normale supérieure pour former davantage d’enseignants. Il permettra aussi d’inau-gurer un nouveau modèle public-privé de gestion des centres de formation professionnelle, le secteur privé au centre de la gou-vernance et de l’élabora-tion de curricula pratiques pour livrer les compétences demandées par les em-ployeurs. Le second concerne le transport routier avec l’amélioration de 32 Km de route reliant le port d’Abi-djan aux sorties de la ville et un programme de forma-tion d’experts pour mainte-nir tout le réseau routier qui comprend plus de 85 000 km de routes. Le diplomate américain a souligné que pour accéder à un accord avec le Mcc, le pays doit remplir des critères de bonne gouver-nance. ‘’Lorsqu’un pays se rend éligible à la coopéra-tion du MCC, il se rend plus attractif en général, surtout
du point de vue d’investis-seurs potentiels. Ce qui est très pertinent, car, ne l’oublions jamais, les inves-tisseurs ont le choix’’, a-t-il dit. Selon lui, ‘’aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est bien pla-cée pour continuer sur sa lancée, et le monde exté-rieur s’y intéresse de plus en plus. Les élections lé-gislatives du mois de mars ont été les plus inclusives depuis bien longtemps, et il en résulte une opposition parlementaire significa-tive, ce qui peut contribuer à une vie démocratique plus saine. Le moment est propice! Cette semaine, j’ai discuté un projet de la Chambre de Commerce des Etats-Unis, pour pu-blier à l’automne un guide sur la Côte d’Ivoire pour les investisseurs et les gens d’affaires. Et je salue le dynamisme renouvelé de la Chambre de Com-merce Américaine en Côte d’Ivoire « Amcham » sous la présidence de M. Yo-hannes Mekbebe’’.La question de la sécurité a également été évoquée
par l’ambassadeur amé-ricain. Il a salué la bonne coopération entre son pays et la Côte d’Ivoire. No-tamment dans le cadre du programme de police de proximité. Il a aussi salué l’initiative conjointe entre la Côte d’Ivoire et la France de créer l’Académie inter-nationale de lutte contre le terrorisme. ‘’Cette Acadé-mie, qui se veut réellement internationale – et anglo-phone aussi bien que fran-cophone –,fournit un cadre utile pour synthétiser une approche compréhensive, intégrée, qui vise autant la prévention de l’extrémisme que la défaite des extré-mistes violents. Je suis ravi de constater que déjà plusieurs pays y apportent leurs contributions, y com-pris les Etats-Unis bien sûr’’, a-t-il fait savoir. Le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, son épouse Do-minique Ouattara, le Pre-mier ministre Patrick Achi et de nombreuses autres personnalités ont pris part . à cette célébration
ETIENNE ABOUA
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text