Fraternité Matin n°16964 - du Mardi 13 juillet 2021
32 pages
Français

Fraternité Matin n°16964 - du Mardi 13 juillet 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16964 - du Mardi 13 juillet 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 13 juillet 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Exrait

Éducation nationale Les états généraux débutent le19 juilletP. 8 Mardi 13 juillet 2021 / N° 16 964 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Adama Bictogo (Directeur exécutif du Rhdp):
“ La Côte d’Ivoire n’a pas besoin d’un dialogue national ” P. 2 Il demande à Gbagbo d’avoir un devoir de repentance par 3 000 rapport aux morts de la crise post-électorale Commune Viabilité économique d’Abobo des opérateurs de la Tnt René Bourgouin (Président): Kandia “ La Haca aide Camara, à dégager des nouveau stratégies de maireP. 17 développement ” P. 3
pr sit
2
P olitique
Mardi 13 juillet 2021
Situation politique Le Rhdp invite Gbagbo à s’inscrire dans la réconciliation engagée par Ouattara Le directeur exécutif, Adama Bictogo, et le porte-parole adjoint de ce parti, Mamadou Touré, ont animé hier une conférence de presse à la rue Lepic à Cocody. es Houphouétistes se la Côte d’Ivoire, se doit d’avoir bafoué », a-t-il prévenu. Avant disent fortement atta- du respect pour la fonction de regretter que le concerné, chés à la réconciliation présidentielle. « Qu’il ait de depuis son retour au pays, Lpect pour la fonction prési- semble des victimes. « Quel nationale. Mais pas, l’affection pour M. Ouattara n’a pas eu de mots de repen-selon Adama Bictogo, ou non, il doit avoir du res- tance en direction de l’en-celle voulue par l’ex-Président Laurent Gbagbo. En sa qua- dentielle. M. Gbagbo refuse que soit le bord, il y a eu mort lité de directeur exécutif du d’être respectueux des textes. d’homme. A aucun moment, Rhdp, il a invité l’ex-Chef de La constitution de 2016 a été depuis qu’il est arrivé, il n’y l’État à s’engager dans la dy- portée par Bédié lui-même, le a eu de mots de repentance namique de la cohésion so- groupement politique d’alors.pour les personnes qui sont ciale qui prévaut actuellement Elle a été votée à une large décédées. Il n’a eu aucun re-en Côte d’Ivoire. majorité. Nous sommes donc mord », a-t-il regretté.En effet, au cours d’une passés à une nouvelle Ré-Le directeur exécutif des conférence de presse, hier, publique. Cette constitution aHouphouétistes a également à la rue Lepic à Cocody, il indiqué une date d’organisa-soutenu que sa formation po-a argué que le premier des tion des élections. (…) Pourlitique n’est nullement inquié-Ivoiriens, depuis sa prise de nous, les choses sont trèstée par l’idée d’une alliance fonction à la magistrature su- claires : le Président AlassaneGbagbo-Bédié. « C’est une prême, a fait montre de sa vo- Ouattara est droit dans sesalliance de circonstance, de Les conférenciers se sont prononcés sur l’actualité socio-politique. lonté de réunir et rassembler bottes. Il est le Président de ladupe qui ne peut prospérer en ce sens qu’ils sont pous-ses concitoyens autour de la mation politique est farouche- la veine de l’élection prési- République de Côte d’Ivoire, avec l’ensemble des lles mère patrie. Cette disposition que M. Gbagbo le sache.sés par leurs propres intérêts et ls du pays. Donc c’est à ment opposée à cette idée. « dentielle du 31 octobre 2020.d’esprit et d’action, a-t-il pour- (…) Nous avons du respect», s’est-il convaincu. Mama-Laurent Gbagbo de s’inscrire Nous ne voyons pas l’utilité Adama Bictogo a, par ailleurs,pour les anciens Chefs d’État.dou Touré, plus incisif, dira suivi, s’est traduite par des d’un dialogue national. Les afrmé que Laurent Gbagbo, dans le processus engagé par Nous leur demandons deque cette éventuelle coalition actes forts comme la libéra- institutions de la République au cours de sa visite, a eu des le Président Ouattara et non tion des prisonniers, le retour respecter le Président de laest une « escroquerie morale le contraire », a-t-il insisté. sont en place, fonctionnent propos irrespectueux envers République, Alassane Ouatta-» dont l’objet est de faire re-organisé des exilés, l’amnistie bien et jouent amplement le Président Ouattara. Fait  Le directeur exécutif du . ra. Rien ne s’imposera à lui.vivre l’esprit du défunt Cntaccordée à Simone Gbagbo leurs rôles. Nous ne sommes qu’il a qualié d’impardon-Rhdp, qui avait à ses côtés, Nous n’accepterons jamais et à bien d’autres personna- pas un pays en crise ». Mieux, nable. Selon lui, l’ancien Chef lors de ces échanges avec la lités de l’opposition et surtout que le Président Ouattara soitKANATÉ MAMADOU presse, le porte-parole adjoint pour lui, la démarche de ces de l’État, pour avoir gouverné la mise en place des entités de son parti, Mamadou Touré, personnalités politiques vise et ministère dédiés à la ré-a indiqué que Laurent Gbag- à contourner les institutions Réconciliation conciliation. « Tous ces faits bo et Henri Konan Bédié ont de la République pour don-montrent la bonne foi du Pré- évoqué l’idée d’un dialogue ner corps à l’esprit du Conseil sident de la République de national. Relativement à ce national de transition (Cnt) Kahé Eric :‘‘ Le retour de Laurent construire un État fort, stable qu’elles ont voulu créer, dans chapitre, il a dit que sa for-Gbagbo honore le gouvernement ’’ e président de l’Alliance fonde compassion à tous ivoirienne pour la Répu- ceux qui ont souffert des Un processus de réconciliation déjà en cours... blique et la démocratie balbutiements de notre dé-pris connaissance de rité présidentielle ont pu re- rière l’idée de dialogue natio-L (Aird), l’ancien ministre mocratie et de nos ambitions imanche, nous avons leaders de l’ancienne Majo- d’en créer une nouvelle. Der-Kahé Eric, emboîte le d’acteurs politiques parce pas à Laurent Gbagbo et ren- que la responsabilité de la la déclaration finalenal, on voit bien le manègegagner la Côte d’Ivoire grâce trera en Côte d’Ivoire le 14 crise ivoirienne est d’abord qui a sanctionné la au dialogue qui a été établi de Gbagbo et Bédié : aboutir LaDurent Gbagbo à Henri Ko- post-électorale. Grâce à ce Conseil national de transitionau pays, l’ancien ministre du poursuivre leur participation juillet.d’ordre politique». visite de courtoisie de au lendemain de la crise à une transition. L’idée du Sur les motifs de ce retour Il appelle les militants ànan Bédié. Depuis Daoukro, dialogue, Simone Gbagbo est encore dans l’esprit de Commerce avec qui nous à l’édication de la nation la capitale de la région de et plusieurs détenus dont la ces deux leaders. Ils oublient avons échangé par téléphoneivoirienne qui est une œuvre l’Iffou, les deux leaders ontresponsabilité est fortement que c’est grâce au proces-explique qu’il rentre en Côte collective. appelé à un dialogue natio- engagée dans les événe- sus engagé par le Président d’Ivoire pour prendre modes- Enn, interrogé à donner nal inclusif. Leurs partisans ments qui ont suivi le second Ouattara que l’un a pu re-tement part à la démocratisa- son avis sur l’engagement et sympathisants ont salué tour de la présidentielle de gagner la Côte d’Ivoire avec tion et à la construction d’une du Président de la Répu-ce qu’ils appellent ‘’le pacte 2010 ont été libérés, mieux ‘’sa petite femme’’ et que nation bâtie sur la promotion blique Alassane Ouattara qui de Daoukro’’, sans vraiment amnistiés. Les Ivoiriens ont l’autre a été épargné par la des valeurs républicaines. œuvre au retour des exilés chercher à le lire réellement. réappris à vivre ensemble. justice, après la création du C’est une nation, forte de sa politiques, l’ancien ministre Ils se sont contentés des re- Sur le plan politique, un Conseil national de la tran-cohésion par le respect des du Commerce a dit préférer PHOTOS : DR trouvailles, du folklore. Doit- cadre de concertation entre sition qui était un acte d’at-droits de chaque citoyen, qui s’exprimer sur ces questions on parler de dialogue national les partis de l’opposition, le teinte à l’autorité de l’État, conduira à la réconciliation à partir du territoire national. inclusif actuellement en Côte parti au pouvoir et le gouver- une tentative de déstabili-ciper à son accueil à Abidjan. car les nations développées Il a annoncé qu’il ira d’abord d’Ivoire ? Le dialogue est en nement a été mis en place. sation. Évitons d’engager la«C’est tout à l’honneur du ont réglé leurs grosses crises pleurer avec ses parents de cours depuis 2011 dans le Il a permis de résoudre bon Côte d’Ivoire dans une autrepouvoir actuel de n’avoir pas dans l’histoire par la démo- Duékoué. À cette occasion, il pays. Le Président Alassane nombre de problèmes que aventure. Le processus dechoisi le dilatoire et d’avoir cratie. L’État de droit crée la rendra visite à toutes les com-Ouattara qui marche danscertains avaient qualifiés deréconciliation nationale en-ainsi permis le retour en Côte réconciliation qui n’est que la munautés et chefs religieux les pas de son «père», Félix quadrature du cercle. On a clenché par le Chef de l’Étatd’ivoire de Laurent Gbagbo. nouvelle conciliation autour de la cité du Guémon pour Houphouët-Boigny, n’a pas pu avoir une nouvelle Com- est en cours. De grâce, siSon retour honore le gouver-de principes communs. leur présenter ses condo-fermé les portes du dialogue. mission électorale indépen- ces deux leaders ne veulentnement, donne une chance Sur le lien entre son retour au léances. Il a engagé un vaste proces- dante. On a pu avoir une pas s’inscrire dans ce pro-à la consolidation des acquis pays et celui de l’ex-PrésidentIl faut rappeler que le président sus de réconciliation natio- Constitution soutenue par cessus, qu’ils n’empêchentde la démocratie en Côte ivoirien, Kahé Eric expliquede l’Aird avait quitté la Côte . nale dès qu’il a eu l’effecti-le Pdci-Rda qui la trouvait, pas ceux qui y sont d’aspirerd’Ivoire », dixit l’ancien mi-que des contraintes de calen-d’Ivoire le 15 avril 2011 .drier, doublées de questions vité du pouvoir que voulait en 2016, géniale. Comme on à la paix, à l’ataraxienistre du Commerce. lui voler Laurent Gbagbo qui peut le voir, il y a beaucoupÀ tous les Ivoiriens et aux personnelles, ont fait qu’il n’aSAINT TRA BI a perdu l’élection présiden- d’acquis. Il faut donc conti-ÉTIENNE ABOUAmilitants de l’Aird, Kahé Eric pu précéder l’ex-Président entielle de 2010. De nombreux nuer sur cette voie plutôt quedit ceci : « J’exprime ma pro-Côte d’Ivoire en vue de parti-
Mardi 13 juillet 2021
Politique
3
Mairie d’Abobo / Après le décès d’Hamed Bakayoko Kandia Camara élue maire de la commune Les conseillers municipaux de la commune d’Abobo se sont réunis hier pour choisir leur nouveau maire, près de quatre mois après le décès d’Hamed Bakayoko.
Kandia Camara élue hier, maire d’Abobo, a reçu les encouragements de plusieurs personnalités. (PHOTO : DR) inistre d’État et dépu-à la tête de la commune. Surmed Bakoyoko, décédé le 10 té, Kandia Camara la cinquantaine de conseillersmars 2021. vient d’ajouter uneque compte le conseil, 44 ont Avant le vote, Jeanne Peu-M autre corde à son arc.répondu présent à l’appel, aumond, membre du conseil Depuis hier, elle est le cours de cette rencontre qui municipal sortant, au nom de nouveau maire d’Abobo, dansa eu lieu au sein de la mai-l’ensemble des conseillers le district d’Abidjan. Réunis rie. C’est donc à l’unanimitémunicipaux, avait proposé la hier, les membres du conseil que Kandia Camara a étéministre d’État Kandia Cama-municipal l’ont élue à 100% élue, elle qui assurait l’intérim ra comme candidate. C’est des suffrages, la portant ainsiaprès le rappel à Dieu d’Ha- d’ailleurs la seule candidature Ils ont dit... KANDIA CAMARAde plus de 175 milliards de jourd’hui sur les fonts bap-(nouveau maire élu) :tismaux une grande dame,F Cfa. (...) Le conseil muni- cipal procèdera à un renfor- Kandia Camara. “ On ne remplace pas Hamedcement des acquis. Ce plan Bakayoko, on restesera mené à son terme.GOUN GERMAIN FRANÇOISdans son sillage ”(Préfet d’Abidjan) :DANHO PAULIN Malgré le souvenir impé-(président du l’Uvicoci): “ Abobo est encore entre rissable du maire excep-de bonnes mains ”tionnel qu’est Hamed Ba-“ Je voudrais saluer sa kayoko, il faut poursuivre lebrillante élection ”Après le maire Kandia Ca-chemin. Il y va ainsi de la mara, j’adresse mes sin-vie des hommes. Après les Par la volonté du Conseil cères félicitations à chacun secousses, il faut se rele- municipal, populations des conseillers municipaux. ver, afin de ne pas sombrer d’Abobo, vous avez portéLa cohésion sociale et la dans la résignation. Quand il à la tête de votre communefraternité que vous venez de s’agit d’un homme-orchestremanifester à travers le voteune grande dame, une comme lui, ses équipes ontfemme d’engagement, deaugurent des lendemains le devoir moral de maintenir conviction et de foi. Le nou- meilleurs. Nous voudrions le flambeau allumé. Toutevous assurer de notre dis-veau maire est une grande renonciation est une trahi- dame qui va donner toute ponibilité à vous assister, son. Le conseil municipal et son énergie pour construire elle ne vous fera pas défaut. les populations d’Abobo neMadame le maire, votre dis-la commune et perpétuer sauraient trahir la mémoire la mémoire du Golden boy.cours nous situe déjà sur les de leur emblématique maire. Je voudrais donc saluer saenjeux de votre programme. On ne remplace pas Hamedbrillante élection et lui sou-Nous sommes déjà rassurés Bakayoko, on reste dans haiter plein succès dans saque la commune d’Abobo son sillage. La question du mission. Elle est le nouveau est encore en de bonnes développement de notre symbole qui vient de naître mains. Nos vœux de succès commune intéresse au plusvous accompagnent. Soyezà Abidjan. Il y a 30 ans, une haut niveau le Présidentdame, Hortense Aka An- rassurée qu’à chaque ins-de la République Alassane ghui, était maire à Abidjan. tant, l’autorité de tutelle, le Ouattara. Lors de sa visiteAujourd’hui, c’est une autre ministre de l’Intérieur et de ici en 2016, dans le cadre dela sécurité et ses principauxfemme qui est élue maire à la campagne électorale desAbidjan. Grâce à sa visioncollaborateurs seront à vos législatives, il avait rendu de faire la promotion du côtés. publique sa décision d’initier genre, le Chef de l’État Alas-PROPOS RECUILLIS PARdes plans stratégiques dotés sane Ouattara a porté au-M. APPENA
qui a été enregistrée. Aussi, culté.«Suite au décès du maire au terme du vote et après le Au nombre des personnali-Hamed Bakayoko, confor-dépouillement, le président tés présentes à cette céré-mément à la loi, un nouveau de séance (le doyen d’âgemonie, il y a avait le mairemaire doit être élu à la tête des conseillers) a-t-il indiquéd’Attécoubé Danho Paulin,de la municipalité, le conseil officiellement que Kandia Ca- président de l’Union des villesmunicipal doit être renouve-mara Kamissoko est sortie et communes de la Côtelé», a-t-il indiqué pour situer vainqueur, avec 100% des d’Ivoire (Uvicoci). Au nomla cadre de cette rencontre. voix, c’est-à-dire 44 votantsde ses pairs, il a remis deuxIl faut préciser que Kandia sur 44. symboles au nouveau maire Camara est la toute première A la suite de cette élection,d’Abobo : l’insigne et le ma-femme élue maire de la com-le bureau de séance mis encaron de maire. Il l’a en outre mune d’Abobo. Au niveau place pour diriger les travaux, félicitée «pour sa brillantedes communes d’Abidjan, a procédé à l’élection des sixélection» et lui a souhaité la elle emboîte le pas à feue adjoints au maire. Ici aussi,bienvenue dans la grandeHortense Aka Anghui du Pd-un adjoint au maire sortant,famille des maires de Côteci-Rda, maire de Port-Bouët Yeo Klotioléma, a proposé lesd’Ivoire. pendant 36 ans, depuis 1980. candidatures des six adjoints A noter que l’élection du nou-Elle devient donc la deuxième sortants. Après approbationveau maire d’Abobo et de sesfemme élue maire dans les par les conseillers présents,communes d’Abidjan.six adjoints a été supervisée c’est tour à tour que chacun par le préfet d’Abidjan, Goun MARCEL APPENA des anciens conseillers a été Germain François, assisté de reconduit, sans aucune diffi-deux secrétaires généraux. Bonne gouvernance Sylvie Patricia Yao, député-maire de Guitry : “ La vision et la politique du Président Ouattara ont convaincu les populations ” lle est député-maire de Guitry. Sylvie Patricia Yao déclare avoir réus-E si à se faire élire à ces prestigieux postes grâce à ses actions menées dans la circonscription. Mais aussi et surtout grâce aux initiatives et actions engagées par le Chef de l’État pour développer la Côte d’Ivoire et améliorer les conditions de vie des couches sociales ivoiriennes, notam-ment celles qui ont participé activement à son élection. En conséquence, dira-t-elle, au cours d’un échange avec la presse, samedi à Guitry : « Aujourd’hui, le Rhdp est le soutenu que son bilan est po-soit une augmentation de premier parti dans le départe-sitif, tant au plan socio-écono-37%. De 10 maternités, nous ment de Guitry. Nous avons mique que politique.sommes à 14 soit une aug-« Au plan trois élus : 2 députés et un socio-économique, grâce à mentation de 36%. Enîn, de maire et tous ces trois sièges la sollicitude du Président de 2 ambulances en 2016, nous sont occupés par le Rhdp. la République et de la Pre- en avons aujourd’hui 8 soit Cela ne pouvait d’ailleurs en mière dame, qui ont contribuéune augmentation de 63%. être autrement car la vision et à améliorer notablement le Au plan de l’éducation, nous la politique du Président Alas-quotidien des populations de avons fait construire 17 nou-sane Ouattara ont convaincu notre circonscription. A titre velles écoles, des cantines et les populations qui y ont mas-d’exemple, nous pouvons des logements pour le per-sivement adhéré ». citer le désenclavement de sonnel enseignant aîn d’amé-Parlant de sa victoire aux lé-notre département grâce au liorer les conditions d’appren-gislatives, elle a fait savoir bitumage de l’axe Divo-Guitry, tissage et de travail de toute que ce sont ses actions pour Guitry-Yocoboué. C’est une la communauté éducative de le bien-être des populations action majeure qui permet aux notre circonscription », a-t-elle et sa proximité avec celles-populations de se déplacerénuméré. ci qui ont fait la différence.« allègrement, d’évacuer leursLe député-maire de Guitry a Aussi, voudrais-je rappeler produits agricoles, d’effectuerprofité de cette occasion pour que depuis 2011, je suis en-leurs activités quotidiennes.exprimer sa reconnaissance gagée pour le développe-Nous ne remercierons jamaiset celle des populations au ment socio-économique et le assez le Président de la Ré-Président Alassane Ouattara bien-être de mes parents de publique pour cette action.et à son épouse Dominique Guitry. Et cela est un véritable Aussi quand nous venionsOuattara pour leur affection etsacerdoce pour moi »,a-t-elle aux affaires en 2016, il n’yleur sollicitude constante en précisé. avait que 12 centres de santéfaveur des populations. Sylvie Patricia Yao, évoquant dans la circonscription, nous KANATÉ MAMADOU sa gestion de sa commune, a sommes à 19 aujourd’hui,
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents