Fraternité Matin n°16971 - du Jeudi 22 juillet 2021
40 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Fraternité Matin n°16971 - du Jeudi 22 juillet 2021

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
40 pages
Français

Description

Fraternité Matin n°16971 - du Jeudi 22 juillet 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 juillet 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 10 Mo

Exrait

Enseignement supérieur L’université de Man présente ses premiers ingénieurs Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 €P. 13 Jeudi 22 juillet 2021 / N° 16 971 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Hausse des prix sur les marchés Les 8 premières mesures fortes du gouvernement Lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent : Une juridiction spécialisée créée Vaccin contreLe plan d’approvisionnement la Covid-19 :jusqu’à décembre connu P. 2 à 5 Ouattara échange Dialogue politique : Conseil des ministres avec Gbagbo le mardi 27 juillet
2 Regard À la tâche e gouvernement est à la tâche pour ré-soudre le problème de L la hausse des prix sur les marchés qui n’est pas la quadrature du cercle, c’est-à-dire un problème in-soluble. Hier, le Président Alassane Ouattara et son équipe ont pris quelques mesures pour soulager les Ivoiriens. La première, ce sont les rencontres secto-rielles avec les différents acteurs économiques. Ils seront reçus lière par -lière, en vue de trouver des solutions pour contenir la hausse des prix sur le pa-nier de la ménagère. C’est la méthode participative qui permettra de trouver des solutions pérennes. Il est bon que tous sachent que la lutte contre la vie chère en-gage chacun des Ivoiriens. Du plus petit de la couche ou catégorie socio-profes-sionnelle au plus grand. Nous devons tous donner Par ÉTIENNE ABOUA du nôtre. Les industriels et autres commerçants doivent l’intégrer; tout le monde souffre de cette ambée des prix. La deuxième me-sure, c’est l’encadrement des prix du riz, de l’huile de palme rafnée, de la viande de bœuf et de la farine. Il faut éviter que les prix aillent dans tous les sens et que des commerçants véreux ne fassent des surenchères qui pèseront sur tous les por-tefeuilles. Pour y arriver et c’est la troisième mesure, le gouvernement a décidé de renforcer la surveillance du marché avec, notamment, le contrôle de l’afchage des prix et des prix réglementés. La quatrième mesure, c’est l’intensication de la com-munication sur les prix et les actions menées dans le cadre de la lutte contre la vie chère. La cinquième consiste à la révision de la norme NI sur le pain, en vue de la prise en compte des intrants locaux, notam-ment le manioc, le maïs et l’igname, pour que chacun y trouve son compte, indus-triels et consommateurs. La sixième mesure, c’est la fa-cilitation du retour des bou-viers qui convoient le bétail du Mali et du Burkina Faso vers la Côte d’Ivoire. La septième, c’est l’installation de comités locaux de lutte contre la vie chère et la hui-tième, le renforcement de la lutte contre le racket sous toutes ses formes. Mais le gouvernement sait que ces huit mesures ne seront pas sufsantes. C’est pourquoi, d’ores et déjà, il annonce que d’autres mesures struc-turelles seront prises. On le voit, le gouvernement est à la tâche. Faisons-lui conance.
Politique Jeudi 22 juillet 2021 Regard Lutte contre la vie chère, corruption, blanchiment d’argent... Le gouvernement prend des mesures fortes egouvernementestàlatâchepourré-soudreleproblèmedeLeChefdel’État,AlassaneOuattaraaprésidé, hier, le traditionnel Conseil des ministres qui avait Le Chef de l’État Alassane Ouattara a présidlées,hmiarecrh,éslequtiran’edsittionnel Conseil des ministres, qui avait paslaquadratureducercle,àsonordredujour,lapr blématiquede la ambée des prix et de la lutte contre la corruption. à son ordre du jour la problématique de la ambée des prix et la lutte contre la corruption. c’est-à-direunproblèmein-du point-presse, le porte-pa-ausse des prix sur les role du gouvernement a ex-différents marchés de pliqué les origines des aug-Côte d’Ivoire. Lutte mentations constatées sur H contre la corruption, le les marchés. Celles-ci, ne blanchiment d’argent, sont pas spécique à la Côte le nancement de terrorisme. d’Ivoire. ‘’ En effet, les prix Le point sur les projets réali-internationaux de la plupart sés dans le cadre du Contrat des produits ont augmenté de désendettement et de dé-au deuxième semestre 2020 veloppement (C2D). Ce sont et ont encore marqué un fort autant de sujets qui ont été rebond au premier semestre abordés, hier, au Conseil des de 2021. De façon générale, ministres, présidé par le Chef de l’État, Alassane Ouattara, s’explique par des facteurs qui s’est tenu à la Présidence. exogènes, notamment la Concernant la hausse des forte demande internationale, prix sur les marchés, le le rationnement de l’offre et la porte-parole du gouverne-hausse du coût du fret ainsi ment, Amadou Coulibaly, mi-que de facteurs endogènes, nistre de la Communication, à savoir la crise énergétique des Médias et de la Franco-et la baisse saisonnière de phonie, a indiqué pendant l’offre locale’’, a-t-il fait savoir. son point-presse que le gou-Autre sujet abordé par le vernement a pris un certain Conseil des ministres, la lutte nombre de mesures pour contre la corruption, le blan-contrer la ambée des prix. chiment de capitaux, le nan-‘’Le Conseil a arrêté les me-Ledeuxième conseil des ministres de ce mois de juillet s’est tenu hier, au Palais présidentiel cement du terrorisme. Hier, le Le deuxième Conseil des ministres de ce mois de juillet s’est tenu, hier, au Palais présidentiel, à Abidjan-Plateau. sures ci-après : la tenue deàAbidjan Plateau. gouvernement a adopté un (PHOTO: HONORÉ BOSSON) rencontres sectorielles avec(PHOTO: HONORÉBOSSON) projet de loi qui porte création, les différents acteurs écono-compétence, organisation et de 2021. De façon générale, une juridiction correctionnelle et complexes’’, a dit le mi- gnonaieertdàelSainfmraé,nadguètrreon;lçoenca-miques, lière par lière, en fonctionnement du pôle pénal le renchérissement des prixde psroelumbileer.deHgireér,slpeécPiraélisiédent nistre Amadou Coulibaly. Boudarkeém-Feenrtd,edse lparirxodutueridzu,devue de trouver des solutions économique et nancier. Ce s’explique par des facteurs enAmlastisèarenedeOudatétlairnaqueatncseonConse Le Cilôtdeesdm’Iivnoiisrtre.esLautteNorl’dh,udilesdleycpéaelsmepraofensésieo,nd-elaan de contenir les hausses projet de loi, vient donner du exogènes, notamment la éconéoqmuiipqeueoentpnriasnciqèurel.qIules entendu écgoalnetrmeelnat,choirerru,putinoen,lenselvidaendDeadoeukbroœeutfedtedYeolpaofua-rinede prix sur le panier de la poids à ce pôle créé par dé-forte demande internationale, a pomuresmurisesiopnoudrescooulnangaeîtrreles communicbaltaionnchidmuentPred’mairegrent,gon;.lerenforcementdelasurveil-ménagère ; l’encadrementcret. A en croire le porte-pa-le rationnement de l’offre et la desIivnofiraiectniso.nsLaécporneomiqreu,esce minlisetrenasnucrelmesentcodnectleursriornisme.Leslanlicveraidsuonmsarcsheépnotuarsmuim-entdes prix du riz, de l’huile de role du gouvernement, par ce hausse du coût du fret ainsi et snoanntcileèrsesrend’cuonnetregsrasnedceto-de lLae rpeoviunetssuerclteosrieplrleoje2ts02r0éali-vronlteecnon2t0r2ôl1eadvecl’acfellcehsadgesdespalme rafnée, de la viande projet de loi, le gouvernement que de facteurs endogènes, gravriteélleosuadveucnelecsomdpiflfeéxrients dessépsrodjaetnsleducadcroentrdautCdoentratCouprrsixd’eatpdpeesldpreixKroérghloegmoenettés;de bœuf et de la farine ; le traduit toute sa détermina-à savoir la crise énergétique partiaccutleures, aéincsoin qoumeiqdues.in-Ils désdeendeéttsemndeentteemtednetedtédve-dé-delD’Ianltoean,silecaptoiontnFdéelilxa Hcoum-mu-renforcement de la surveil-tion, tout son engagement et la baisse saisonnière de fractsieornosntcornençeuxses.lIilèerestpdaor-loppvelmoepnptem(Ce2ntD().C2SDe)l.oCnelesontphonuiëcta-tBioingsnuyrlreéshparbixiliteétleestac-lance du marché notamment à lutter contre la corruption, lièr ,nv edetrouverdesl’offre locale’’, a-t-il fait savoir. à ceteffet, d’unités spéciali- portaeu-tpanrtoldeesdujetsgoquuvieronet-étébientiodnsaumtrenséeosuvdrangsesl.e Acaudrele contrôle de l’afchage des le blanchiment d’argent, le olutionspourcontenirlaAutre sujet abordé par le séesmende police et de gendar- atb,or’àdél’sis,shuier,daeusCtroanvsaeiulxdes31ddeélcaelumttberecon2t0r2e0l,a lviexcéh-èreprix et des prix réglementés ; nancement du terrorisme. haussedesprixrlpa-Conseil des ministres, la lutte merie compétentessur l’en- quimsienissotrnetsd,éprroéusliédsédpaanrsleleCshefiutc;olna cuvmisuiloéneddeeslapnrorjemtesNIl’Intensication de la commu-‘’Le pôle pénal économique ni rdelaménagère.C’estcontre la corruption, le blan- semblemoidu territoire national. dsedlaÉvtrailt,etAldaesjsuaine20O2u1a,titlara,dessudreluexpCai2nDenonvtuneédceslasitpérisenication sur les prix et les ac-et nancier, tel que prévu, est laméthopar icipativequichiment de capitaux, le nan- La créationde cette juridic- ressqouritsqueestttoeunteusàlleasPcroénsviedne-nce.uneenmcoobilmispatteiodnesniantnrcainètrselo-tions menées dans le cadre une juridiction correctionnelle permettradetrouverdescement du terrorisme. Hier, le tion spécialisée vise à mettre tionsCodn’acfefrenctaantiloanhapuosurseledes-prixde 9c5a9u,x8,5nomtilalimarmdsendteleframnacnsioc,de la lutte contre la vie chère de premier degré, spécialisée solutiopére s.Ilestgouvernement a adopté un le cadre institutionnel de la nanscuermlesntmdaerscprs,ojletspodrtes-pa-CFlAe.Amuatiïtsretdle’ilg’annanmée;2l0a2f0a,cili-; la révision de la norme NI en matière de délinquance bonquetoussa hentquelaprojet de loi qui porte création, répression de lacorruption deurxolCe2dDuongotuétvéersingenméenst.,EAnma-97,3ta7tiomnillidaurdrsetdoeurfrdaenscsbCouFvAierssur le pain en vue de la prise économique et nancière. Il luttecontrela viechèren-compétence, organisation et et des infractionsassimilées, dépditoduesComuelisbuarley,s rmeisntirsitcrtievedselaontquiétcéonvdoéiceanitslseébsétacilodntureMalien compte des intrants lo-a pour mission de connaître g gechacundesIvoiriens.fonctionnement du pôle pénal du blaliéesnchiment de capitaux, Coàm lamucnricsaetisoan,nitdaeirse,Mqéuidias109,e8tdumillBiaurdkisnadFeasforavnecrslacaux, notamment le manioc, des infractions économiques Dupluspetitdelacoucheéconomique et nancier. Ce du nancement du terrorisme ont feotrtedmeenlatimFpracntcéolpahmoinise,aCFACôptreévdu’Isv,oisroeit;lu’Insttaullxatidoendele maïs et l’igname ; la facili-et nancières d’une grande ou catégoriesocio-profes-projet de loi, vient donner du et desinfractions nancières enindœiuqvuréepdeensdanotsroatnionpsoint-réalicsoatmiiotnésdloecsapurxédviesiloutntsecdoentretation du retour des bouviers gravité ou d’une complexité sionnelleauplusgrand.poids à ce pôle créé par dé- connexes en cohérence tellepsreqsuse pqruéevulesg,oleuvneirvneeamuent88,6la8v%iemchalègrreé;llerecnofnotrecxetementqui convoient le bétail du Mali particulière, ainsi que des in-Nousd vonstousdonnercret. A en croire le porte-pa- avec lesengagements in- d’exaécpurtiisonunesctertgalionbanloembernetdededcreiselaslaunttiteairceo’’n.treLlaersai-cketet du Burkina Faso vers la duôtre.L sindustrieletfractions connexes. Il est doté role du gouvernement, par ce ternationaux depay notre s, satismfaeisuarnet.spDoeurncoomntbrrerulsaesam-gnatsuoruestdoutnes3eseCs2foDrmdesvr’,aiat-t-ilCôte d’Ivoire ; l’Installation de autrescommerçantsdoiv ntà cet effet, d’unités spéciali-projet de loi, le gouvernement notamment ceux issus de livrabiséoensdesdeprpixr.ojetLed’Cenovnesre-ilainteirnvdeiqniuré.au 3e trimestre de comités locaux de lutte contre l’intégrer;toutlemondesées de police et de gendar-traduit toute sa détermina- la Convention des Nations guraerroêntéétleésfamitesuerens2c0i2-a0.prIlès:l’anCees20m2e1suproeusrleimdméémdaira-tes,la vie chère ; le renforcement souffredecetteambéemerie compétentes sur l’en-tion, tout son engagement Unies contre la corruption ets’algaitnteotnaumemdentrednecl’oAntgrenscesec-ragae-td-ielanjoutvée,asuexrotrnatvsauivxiestdede la lutte contre le racket desprix.Ladeuxiè edu territoire national.me- semble à lutter contre la corruption, des divers autres instruments detlaorineolluevsellaevePcsplest dediflf’Iénr-entsla cmoensuorliedsatsitornuctduersellpersojqeutisde-sous toutes ses formes’’, a-t-il sure,c’est l’encadrementLa création de cette juridic-le blanchiment d’argent, le sous-régionauxfaset régionaux aàctBeuorusakééc,odneoml’iuqsuinese, dleièreen cvroournst.pLerpmreotctrheaidneCconseoilliderindiqué. desprixduriz,del’huiledetion spécialisée vise à mettre nancement du terrorisme. intervenus récemment pour propdaucrtiolinèred,’eeanuvpuoetadbeletrdoeuverdeslesmiancisqturiessetsdeeltiuettnedrrdaeflaeçonCes mesures immédiates, palmerafnée,delaviandele cadre institutionnel de la ‘’Le pôle pénal économique prévenir et combattre au Saidnte-sVisaotleutironàsaConcoddey,codnetenirmerpcréeredinn2e8jcuiollnettr.elaviechèrea-t-il ajouté, seront suivies de debœufetdelafarine.Ilrépression de la corruption et nancier, tel que prévu, est mieux ces infractions graves neulfeschâatuesasuexsdeeapruixàsurGlae-pa- enCôteÉdTIIEvoNirNeE.AABuOUcAoursmesures structurelles qui de-fautéviterquelesprixaillentet deasiCôtedIévloiiresansimssranfioctersa,vront permettre de consolider dublbainecnhipmreénstendteàexl,xpocapitaules acquis et de lutter de façon dunDauncbeaïme2n0t2d0u.smrSironeorletlepérenne contre la vie chère en Côte d’Ivoire. Au coursLa Côte d’Ivoire présente à l’expo Dubaï 2020 et dems iinescièrnannssoittrcearfidouAmaoC-u connleixbealsy,leenConcsoehiléraenvcae-du point-presse, le porte-pa-laivdeéclalescoemnmgaugneicmaetinotnsidnu-a Côte d’Ivoire sera d’Ivoire à l’une des plus ment avec les pays émer- saire général de section, en role du gouvernement a ex-tmerintuiamnooitoantloanereodPxsè,tasyidpreerbien présente à l’expo grandes foires-expositions. gents, en vue de susciter charge de la participation du pliqué les origines des aug-dneotalminmvensttiscseuxnsituestsemdeuDubaï 2020. Selon le Elle aura lieu du 1er octobre l’intérêt des investisseurs et pays, conduira une mission, mentations constatées sur lDaévCeloonpvepnetimoenntdedsusNeactitoenusrministre Amadou Couli- 2021 au 31 mars 2022 dans des institutions de nance- n août, pour la réception sont pas spécique à la Côte laL communication arabes unis. ‘’Notre pays du mi- nalisation du programmerienne à cet évènement sera les marchés. Celles-ci, ne Uprinvieésceonntrlieailsaocnorrauvpeticondetbaly, le Conseil a validé la première ville des Émirats ment. La participation ivoi- des clés du pavillon et la dneosmdbirveursxauinisesmtrnitserstntmeruretèsd’Ivoire. ‘’ En effet, les prix spouauxaécgi-trrtaspinoilednoigértelxrupanaoainistère de la Promotion de prendra part à ce grand sa- marquée par la « Journée de la « Nationale de la Côte internationaux de la plupart iCntôetrevenduIsvoiràlucémeemente pdoeusrl’investissement et du Déve- lon dans le cadre de la mise nationale de la Côte d’Ivoire d’Ivoire » avec les autorités des produits ont augmenté pctenévlesiruesndrargfo-isoaptxmbese-rretiua loppement du secteur privé, en œuvre de son plan stra- » prévue le 17 octobre 2021, des Émirats arabes unis’’, au deuxième semestre 2020 timoien.uxEllcertacarlfniaudusienuois-crsevoearg1 en liaison avec de nombreux tégique de multiplication et sous la présidence du Chef a indiqué le porte-parole du et ont encore marqué un fort teotbcreoamuple3x1esm,arsa2d0it22ledamnis-autres ministères, pour la de diversication des parte- de l’État. Relativement aux gouvernement. rebond au premier semestre participation de la Côte naires commerciaux, notam- préparatifs, le commis-E.A
Jeudi 22 juillet 2021
P olitique
3
• Dialogue politique Ouattara échange avec Gbagbo le 27 juillet
e Président de la Répu-blique, Alassane Ouat-tara, recevra, le mardi 27 juillet, Laurent Gba-auLL’information Plateau. gbo, à la Présidence a été rendue publique par le porte-parole du gouver-nement, hier. C’était au cours des échanges avec les journalistes lors de son point-presse. Cette ren-contre entre dans le vaste programme de réconcilia-tion nationale lancé par le Président Ouattara dès son accession au pouvoir. Ce processus a permis à de nombreuses personnalités et personnes de rentrer en Côte d’Ivoire après la crise post-électorale de 2010. Après le second tour de la présidentielle de 2010, Laurent Gbagbo avait re-fusé de reconnaître sa dé-faite, déclenchant ainsi une crise qui a fait 3 000 morts. Il a été incarcéré à la Cour pénale internationale. Puis
a été acquitté pour insuf-sance de preuves par la Cpi, le 31 mars 2021. Le Chef de l’État avait annon-cé, dans la première se-maine du mois d’avril, qu’il pouvait revenir au pays. ‘’MM. Gbagbo et Blé Gou-dé sont libres de rentrer en Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent. Des disposi-tions seront prises pour que Laurent Gbagbo bénécie, conformément aux textes en vigueur, des avantages et indemnités dus aux an-ciens présidents de la Ré-publique», a ajouté Alas-sane Ouattara. Précisant que «ses frais de voyage» et ceux «des membres de sa famille seront pris en charge par l’État de Côte d’Ivoire». Cette rencontre est attendue par de nom-breux Ivoiriens et observa-teurs du landerneau poli-. tique ivoirien
ÉTIENNE ABOUA
Les deux personnalités vont se rencontrer, la semaine prochaine, au Palais de la Présidence au Plateau.(PHOTOS : DR)
• Crise énergétique Fin du rationnement 1 450 MW, combinées aux efforts du gouvernement qui ont permis de résorber les pannes, d’augmenter la puissance des ouvrages de production électrique et de prévoir des postes de pro-duction d’appoint à Abidjan et à Jacqueville, la produc-tion électrique nationale est stabilisée, avec une marge d’exploitation de 80 MW. Aussi le rationnement des ménages a-t-il pris n à Abi-djan depuis le 12 juin 2021 et à l’intérieur du pays de-puis le 25 juin 2021. Cette période de crise électrique Les Ivoiriens bénéïcieront de la fourniture d’électricité est dénitivement maîtrisée désormais en permanence. depuis le 9 juillet avec la n du rationnement des indus-in du rationnement etde l’année 2021, en raison triels’’. Pour éviter pareil dé-pour les ménages etd’une série de pannes des sagrément et pour garantir pour les industriels. ouvrages de production la production nationale, le F Hier, le porte-parole duthermique d’électricité et Conseil des ministres, au gouvernement, Ama-de l’assèchement des bar-dire du porte-parole, a pris dou Couliblay, ministre de rages hydrauliques en mi-un ensemble de mesures la Communication, des Mé-lieu de saison sèche, il a fal-réparties sur la période dias et de la Francophonie, lu non seulement réduire les 2021-2030. Ce programme, a donné la bonne nouvelle exportations et importer de a-t-il dit, comprend le renfor-aux Ivoiriens. Tout est rentrél’électricité, mais également cement et l’accroissement dans l’ordre. Le Conseil desprocéder au rationnement des ouvrages de production ministres a entendu puisde la fourniture d’électricité d’électricité ainsi que des adopté une communication aux clients résidentiels et mécanismes pour assurer du ministère des Mines, du industriels pour couvrir la l’équilibre du secteur. Il per-Pétrole et de l’Énergie. Elle demande. A ce jour, grâce mettra d’assurer de façon dit en substance, selon le à l’augmentation du stock régulière la fourniture d’élec-communiqué du Conseil hydraulique avec la saison tricité sur le plan national et des ministres : ‘’Compte des pluies et la baisse cor-à l’exportation, avec une tenu de l’insufsance de la production d’électricité. rélative de la température marge supérieure à 15%en lien avec la réduction de intervenue entre la n de la pointe de consommation É. ABOUA l’année 2020 et le début nationale de 1 650 MW à
Le Conseil des ministres en bref Flambée des prixlutte contre la vie chèrel’ordre du jour du Conseil la; du renforcement de des ministres, notam-Le gouvernement a pris, lutte contre le racket sousment la campagne de hier, huit premières me-vaccination. Le gouvertoutes ses formes. -sures pour contrer la nement a communiqué, ambée des prix sur lesPrix d’excellencehier, sur le plan d’appro-marchés. Il s’agit de la te- visionnement en vaccins nue de rencontres secto-jusqu’à n décembre.Pour l’édition 2021, 84 rielles avec les différentsprix seront décernés auxAinsi : 500 000 doses du acteurs économiques, vaccin AstraZeneca sont- lauréats. Ils recevront, lière par lière, en vue decomme chaque année,attendus d’ici n juillet ; trouver des solutions anun trophée, un diplôme eten août : 1,7 million de de contenir la hausse des une enveloppe de dix mil- doses du même vaccin prix sur le panier de la; en septembre : 1 millions de FCfa pour ceux -ménagère ; de l’encadrelion de doses du vaccinpremiers. Quant - classés ment des prix du riz, de aux lauréats classés deu-AstraZeneca ; d’octobre l’huile de palme rafnée,xièmes et troisièmes, ilsà décembre : 3,5 millions de la viande de bœuf etde doses du vaccin John-recevront respectivement de la farine ; du renforce-chacun 1,5 million et unson and Johnson. ment de la surveillancemillion de FCfa. Pour du marché, notamment cette édition, les lau-Protection le contrôle de l’afchage réats sont ceux de l’an-des majeurs.des prix et des prix régle-née 2020. En raison de mentés ; de l’intensica- la crise sanitaire liée à laLe gouvernement a dé-tion de la communicationpandémie de Covid-19, lacidé de protéger davan-sur les prix et des actions cérémonie de remise dutage les majeurs souf-menées dans le cadrefrant d’une altération desPrix national d’excellence de la lutte contre la vieaux lauréats de l’édition facultés mentales ou cor-chère ; de la révision de2020 n’a pas pu se tenir,porelles en implémentant la norme NI sur le pain en alors que le processus de trois régimes de protec-vue de la prise en compte sélection avait été ache- tion, à savoir la sauve-des intrants locaux, no-vé. La journée de l’excel- garde de justice, la tutelle tamment le manioc, lelence aura lieu le 6 août,et la curatelle. Cette me-maïs et l’igname ; de lasure vise à assurer uneau Palais de la Prési- facilitation du retour desdence de la République. meilleure protection des bouviers qui convoient le majeurs concernés en bétail du Mali et du Bur-Lutte contre la Covid-19intégrant notamment les kina Faso vers la Côteréalités socioculturelles . d’Ivoire ; de l’installation La lutte contre la maladieivoiriennes de comités locaux deà coronavirus gurait à É. ABOUA
4
Politique
Lutte contre la Covid-19
Jeudi 22 juillet 2021
Le plan d’approvisionnement des vaccins jusqu’à décembre connu
Le mercredi 21 juillet 2021, un Conseil des Ministres s’est tenu de 11h00 à 13h45, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alas-sane Ouattara, Président de la République, Chef de l’État. L’ordre du jour de cette ré-union comportait les points suivants :
A/-Mesures générales - Projets de loi - Projets de décrets C/-Communications D/-Divers
A/–Mesures générales
PROJETS DE LOI
Au titre du ministère de la Justice et des Droits de l’Homme;
Le Conseil a adopté trois (03) projets de loi : •Le premier projet de loi est relatif aux majeurs protégés par la loi. Ce projet de loi prévoit, en remplacement des disposi-tions anciennes du Code civil, trois régimes de protection en faveur du majeur, selon le de-gré d’altération de ses facul-tés mentales corporelles, à savoir la sauvegarde de jus-tice, la tutelle et la curatelle. Ces mesures ne peuvent être prises que par le juge des tu-telles et à titre exceptionnel, notamment en cas de néces-sité avérée et lorsqu’il ne peut être sufsamment pourvu aux intérêts de la personne par l’application des règles du droit commun. Ce nouveau dispositif vise ainsi à assurer une meil-leure protection des majeurs concernés en intégrant, non seulement les réalités socio-culturelles nationales, mais également les dispositions des instruments internatio-naux pertinents ratiés par notre pays. •Le deuxième projet de loi est relatif à l’absence et à la dis-parition. Ce projet de loi réorganise, dans le cadre du processus de réforme des textes re-latifs aux personnes et à la famille en cours, les régimes juridiques de l’absence et de la disparition dans un dispo-sitif unique en vue de sim-plier l’ordonnancement des normes en ces matières et de renforcer la sécurité juridique. Aussi, ce projet de loi innove en donnant des dénitions précises des notions d’ab-sence et de disparition tout en allégeant les procédures actuelles réservées à leurs suites judiciaires.
•Le troisième projet de loi
Le gouvernement a adopté de nouvelles mesures visant à protéger davantage la population contre la pandémie.(PHOTOS:HONORÉ BOSSON)
porte création, compétence, organisation et fonctionne-ment du pôle pénal écono-mique et nancier. Le pôle pénal économique et nancier, tel que prévu, est une juridiction correctionnelle de premier degré, spécialisée en matière de délinquance économique et nancière. Il a pour mission de connaître des infractions économiques et nancières d’une grande gravité ou d’une complexité particulière, ainsi que des in-fractions connexes. Il est doté à cet effet, d’unités spéciali-sées de police et de gendar-merie compétentes sur l’en-semble du territoire national. La création de cette juridic-tion spécialisée vise à mettre le cadre institutionnelle de la répression de la corruption et des infractions assimilées, du blanchiment de capitaux, du nancement du terrorisme et des infractions nancières connexes en cohérence avec les engagements in-ternationaux de notre pays, notamment ceux issus de la Convention des Nations unies contre la corruption et divers autres instruments sous-régionaux et régionaux
intervenus récemment pour prévenir et combattre au mieux ces infractions graves et complexes.
PROJETS DE DÉCRETS
Au titre du ministère d’État, ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, en liaison avec le ministère d’État, ministère de la Dé-fense ; Le Conseil a adopté un décret portant ratication et publica-tion de l’Accord entre le gou-vernement de la République de Côte d’Ivoire et le gou-vernement de la République Française relatif au projet de coopération « Académie In-ternationale de Lutte contre le Terrorisme », signé le 21 dé-cembre 2019 à Abidjan. Cet accord prévoit la construction d’une école de formation des cadres et ac-teurs de la lutte antiterroriste issus des Ministères de la Justice, de la Défense et de l’Intérieur, d’un centre d’en-traînement pour les unités d’intervention spécialisées et d’un institut de recherche stratégique dédié à l’étude de
la menace terroriste. Cet accord permettra à notre pays et à la région du Golfe de Guinée de se prémunir contre les actes d’extrémisme violent du terrorisme comme ceux de Grand-Bassam.
Au titre du ministère d’État, ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora en liaison avec le minis-tère d’État, ministère de l’Agriculture et du Déve-loppement Rural, le minis-tère de l’Économie et des Finances et le ministère du Budget et du Portefeuille de l’État; Le Conseil a adopté un décret portant ratication de l’Accord de prêt d’un montant total de deux cent sept millions (207 000 000) Euros, soit cent trente-cinq milliards sept cent quatre-vingt-trois millions quatre-vingt-dix-neuf mille (135 783 099 000) Francs CFA composé d’une Tranche A n°6908-CI de quatre-vingt-deux millions huit cent mille (82 800 000) Euros et d’une Tranche B n° 6909-CI de cent vingt-quatre millions deux cent mille (124 200 000) Eu-
ros, conclu le 18 juin 2021 entre l’Association Internatio-nale de Développement (Aid) et la République de Côte d’Ivoire, en vue du nance-ment du Projet de développe-ment des chaînes de valeur vivrières (Pdc2v). L’objectif global du projet est de soutenir durablement le développement de chaînes de valeur agroalimentaires compétitives et inclusives. Ainsi, ce nancement permet-tra non seulement de renfor-cer les capacités des institu-tions publiques clés opérant dans le développement des chaînes de valeur vivrières, de consolider les infrastruc-tures de commercialisation et de distribution des produits agroalimentaires, mais éga-lement de favoriser l’accès aux nouvelles technologies agricoles adaptées au climat an de développer des varié-tés de manioc et de cultures horticoles à haut rendement.
Au titre du ministère des Mines, du Pétrole et de l’Énergie en liaison avec le ministère de l’Écono-mie et des Finances, le ministère du Budget et du
Portefeuille de l’État et le ministère de l’Environne-ment et du Développement Durable; Le Conseil a adopté (04) décrets : •Un décret portant attribution d’un permis de recherche, valable pour l’or, à la société «West Africa Mineral Explo-ration Sarl en abrégé Wame Sarl» dans les départements de Ferkessédougou et de Si-nématiali ;
•Un décret portant attribution d’un permis de recherche, valable pour l’or, à la société «West Africa Mineral Explora-tion SARL en abrégé Wame Sarl» dans le département de Minignan ;
•Un décret portant attribution d’un permis de recherche, valable pour le manganèse, à la société «Ivoire Minerais Sa» dans le département de Bondoukou ;
•Un décret portant attribution d’un permis de recherche, valable pour l’or, à la socié-té «Battle Resources Côte d’Ivoire Sarl» dans les dépar-tements de Gagnoa, d’Issia et
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents