Fraternité Matin n°16977 - du Jeudi 29 juillet 2021
36 pages
Français

Fraternité Matin n°16977 - du Jeudi 29 juillet 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
36 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16977 - du Jeudi 29 juillet 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 29 juillet 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo

Exrait

L’éditorial deVenance Konan … C’est un comportement a paix, ce n’est pas un vain mot, c’est un comportement. »Ainsi parlait Félix Houphouët-Boigny, premier président de la Côte d’Ivoire indépendante, père de la nation GLbagbo, qui avait, il y a onze ans, refusé de reconnaître sa ivoirienne. Il y a deux jours, le Président de la République Alassane Ouattara a reçu son prédécesseur Laurent défaite à l’issue de l’élection présidentielle. Cela avait entraîné la Côte d’Ivoire dans une quasi guerre civile qui a coûté la vie à environ trois mille personnes, si l’on s’en tient aux chiffres Jeudi 29 juillet 2021 / N° 16 977 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orange.ci) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € ofciels fournis par l’Onu. Suite page 5 PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Paiement desimpôts Vaste opération de lutte contre la fraude et la corruptionP. 10 Des agents indélicats appréhendés, des PHOTO : DR sanctions annoncées  Un groupe de travail mis en place pour suivre la campagne  1 432,2 milliards de F Cfa mobilisés au premier semestre 2021 Après la rencontre Ouattara-GbagboPp. 3-4 Le Rhdp, le Fpi, l’Urd… réagissent LesIvoiriensseprononcentJO 2021 /Football milliards de Lated’IvoireP. 16 11 FCfa de l’Inde attend l’Espagne pour rénovePr. 9Santéen quarts de inale 25 hôpitaux
2 Regard
En rangs serrés pour la paix e Chef de l’État, Alas-sane Ouattara et l’an-cien Président Laurent L Gbagbo ont montré et démontré, mardi, qu’on peut avoir des idéo-logies différentes sans être des ennemis. On peut être de droite, de centre et de gauche et demeurer des frères. Il y a eu des bis-billes, mais il faut être suf-samment fort et courageux pour les surmonter. En po-sant, mardi, main dans la main, ces deux hommes politiques montrent la voie à suivre. Transcendons nos différences pour construire la Côte d’Ivoire, chacun à la position qu’il occupe. Ceux qui sont au pouvoir doivent développer leur programme de gouverne-ment, leur projet de société, en n’oubliant pas d’établir une réelle conance avec le peuple pour qu’aucun Par ÉTIENNE ABOUA
cliquetis d’armes ne vienne interrompre le bon dérou-lement de ce programme, de ce projet. En face, dans les règles de la démocratie, l’opposition doit s’opposer par des critiques dans les journaux et autres médias, au Parlement et par des marches paciques et sans casse. Ouattara et Gbagbo viennent de faire un grand pas dans le processus de réconciliation entamé de-puis 2011. Il revient aux états-majors de prendre le relais et de diffuser sur le terrain des messages de paix. Il revient aussi aux intellectuels, dans leur déclamation, d’expliquer que le temps n’est pas à l’animosité. Le peuple éga-lement doit comprendre que le plus important, c’est son bien-être. Appartenir à différentes chapelles ne signie pas être des enne-mis jurés. Nous devons ap-prendre à vivre ensemble dans nos différences, en respectant la position d’au-trui. C’est comme cela que les grandes nations se construisent. Regardons tous l’avenir comme le Pré-sident Ouattara et Laurent Gbagbo. Tournons la page des incompréhensions pour être des soldats de la paix et du développe-ment. En rangs serrés pour la paix, marchons vers la nouvelle Côte d’Ivoire. Nos leaders, grâce à nos inlassables efforts, doivent continuer à se parler pour lever tous les équivoques an d’éviter d’éventuelles . crises
P olitique
Jeudi 29 juillet 2021
Réconciliation nationale La grande décrispation
Le Chef de l’État, Alassane Ouattara, a reçu, mardi, à la Présidence, l’ancien Président Laurent Gbagbo.
lle était attendue, cette rencontre. Depuis l’an-nonce du porte-parole du gouvernement, le nicEation, des Médias et de ministre de la Commu-la Francophonie, Amadou Coulibaly, il n’y avait que cela comme débat dans tous les cercles de discussion et sur les réseaux sociaux. La rencontre entre le Président Alassane Ouattara et l’ancien Chef d’Etat Laurent Gbagbo a tenu en haleine tous les ob-servateurs, occultant même ‘’l’épineuse question de la vie chère’’. Il faut dire ici que sur la Toile, il y a eu un tout petit peu de surenchère. Alassane Ouattara et Laurent Gbag-bo se sont parlé, mardi, en toute fraternité. Les images étaient belles et l’ambiance plus chaleureuse que celle de la rencontre de la capitale de l’Iffou, où l’on a mobilisé les partisans pour démontrer à l’ancien Chef d’État qu’on le porte particulièrement dans notre cœur. Mardi, au Petit palais de la Présidence, lieu de la rencontre ‘’familiale’’, on a senti beaucoup plus de proximité entre deux lea-ders qu’on veut absolument présenter comme des enne-mis jurés. Cette rencontre a-t-elle tenu toutes ses pro-messes? Ouvre-t-elle la voie de la grande décrispation? Nous n’allons pas devancer l’iguane dans l’eau. Mais hier, après les deux coups de l que le Président Ouattara et Laurent Gbagbo ont échan-gés, nous avons senti qu’il est possible d’avoir des idéolo-gies contraires et être amis et vivre ensemble en respectant chacun l’idéologie de l’autre. Il est vrai que certains peuvent reprocher à l’ancien Pré-sident d’avoir évoqué le cas des personnes impliquées dans la grave crise post-élec-torale de 2010-2011. Mais par ces temps de décrispation, il n’y avait pas meilleure occa-sion. Mardi, nous avons pu voir deux hommes disposés à aller de l’avant. Le Pré-sident Ouattara, depuis 2011, a posé de nombreux pas pour la réconciliation, la cohésion sociale et pour que les Ivoi-riens réapprennent à vivre ensemble. Dès les premières heures de la crise post-élec-torale, il a ouvert ses portes à tous les pontes de l’ancien ré-gime. On l’a vu recevoir Ma-madou Koulibaly, à l’époque président de l’Assemblée na-tionale. On l’a vu aussi rece-voir Yao N’Dré, président du Conseil constitutionnel sous le régime de la Refondation. C’est lui qui avait donné des
Le Président Ouattara a eu une rencontre fraternelle avec Laurent Gbagbo.
résultats contraires à ceux issus des urnes, au second tour de la présidentielle de 2010. Au lendemain de la n de la crise post-électorale, on a également vu le Président Ouattara envoyer plusieurs missions dans les pays li-mitrophes pour ramener en Côte d’Ivoire de nombreuses personnalités civiles et mi-litaires proches de l’ancien régime.
Le Président Ouattara tend la main Le 29 juillet 2011, le colo-nel-major Boniface Konan, ancien patron des fusiliers marins commando, les cé-lèbres Fumaco et ancien commandant du théâtre des opérations, réfugié au Ghana, est rentré en Côte d’Ivoire, répondant à l’appel du gouvernement, près de quatre mois après la n de la crise post-électorale. Ce militaire respecté au sein des ex-Forces de défense et de sécurité (Fds) de Laurent Gbagbo est revenu travailler sous les ordres de l’ancien ministre délégué à la Défense Paul Kof Kof. On a vu la libération de per-sonnes impliquées dans cette grave crise, parmi lesquelles Pascal Af N’Guessan, pré-sident du Front populaire ivoi-rien. On a assisté au retour de feu Marcel Gossio, ex-directeur général du Port autonome d’Abidjan. Le Président Ouat-
tara n’a pas transféré Simone Gbagbo à la Cour pénale in-ternationale, et l’a amnistiée en 2018. Comme Félix Hou-phouët-Boigny, le Président Ouattara tend la main à tous ses opposants. Il sait que la Côte d’Ivoire, pour son déve-loppement, a besoin de l’avis de tous ses ls et ses lles. Et les critiques de l’opposition permettent souvent de rec-tier le tir. Le Chef de l’État l’a dit, mardi, ‘’nous avons un beau pays et nous sommes convenus de travailler en-semble et de faire en sorte que la Côte d’Ivoire continue
de progresser et d’aller de l’avant’’. Mardi aussi pour qui connaît le Chef de l’État, il a parlé avec son cœur. Sa phrase ‘’je suis très heureux de te retrouver après toutes ces années’’ n’était pas une annonce de politicien déma-gogue. Ces paroles sont celles d’un homme sincère qui travaille depuis au rassemblement de tous les Ivoiriens. Mardi, aus-si, l’ancien Président Laurent Gbagbo semblait avoir chan-gé de cap. Discours déma-gogique, nous ne franchirons pas pour l’instant le pas. Il
avait l’air sincère lorsqu’il dé-clarait : ‘’Je suis venu rendre visite au Président Alassane Ouattara que je connais de-puis longtemps. On a parlé fraternellement, amicale-ment. Je suis très heureux de cette discussion que nous avons eue, parce qu’elle était très détendue. J’ai souhaité que de temps en temps, on puisse avoir ce genre d’entre-tiens qui détendent l’atmos-phère dans le pays. En ce qui me concerne, j’ai surtout insisté sur la question des prisonniers qui ont été arrê-tés au moment de la crise de 2010-2011 et qui sont encore en prison. J’ai dit au Président, et vous serez d’ac-cord avec moi, que j’étais leur chef de le. Moi, je suis libé-ré aujourd’hui, mais eux sont encore en prison. J’aimerais que le Président fasse tout ce qu’il peut pour les libérer. Le Président en a les moyens, c’est lui qui juge de l’opportu-nité et des moments pour ces libérations. J’ai insisté sur ce point. En outre, nous avons parlé de la Côte d’Ivoire qui doit aller de l’avant, qui doit marcher, qui doit se parler, qui doit discuter’’. Sa décision même de rencontrer le Pré-sident Ouattara et de le re-connaître comme tel tranche avec la position radicale de nombreux membres de son clan. Il faut louer ce courage et surtout encourager l’ancien Président à demeurer dans cette perspective. Espérons qu’il restera dans cette dyna-mique et ne retombera pas dans les entourloupettes. Pour l’heure, la Côte d’Ivoire semble être dans un proces-. sus de grande décrispation
Les deux personnalités politiques ont appelé les Ivoiriens à la cohésion sociale.
(PHOTOS:PORO DAGNOGO)
ETIENNE ABOUA
Jeudi 29 juillet 2021
P olitique
3
Des leaders réagissent .... Kobenan Kouassi Adjoumani gbo qui a exprimé en des renaisse entre tous les ac-conciliation. Cette entrevue (Porte-parole principalteurs, comme le réclame letermes justes, en sa qualité s’est déroulée dans un climat du Rhdp):de chef de le des prison-Président Ouattara. L’Urdfraternel et détendu, comme niers, son souhait de voir ces souhaite, comme l’ensemblenous l’avions souhaité et derniers libérés. de l’opposition, que ces en-nous imaginons donc que En tout état de cause, les tretiens s’élargissent à l’en-des résolutions et engage-images que nous avons vues semble des forces vives de ments concrets ont été pris. ce mardi 27 juillet 2021 sont la Nation, pour donner de la Le Président Gbagbo a, par les meilleures que l’on pou-force aux futures recomman-exemple, souhaité la libéra-vait espérer voir en ces temps dations qui sortiraient de ce tion de ceux qui sont encore de quête de réconciliation na-dialogue national. Le retour détenus dans le cadre de la tionale. de la paix ne peut se résumer crise de 2010. Le Président Les discours que nous avons à de simples poignées de Ouattara a répondu que cette aussi entendus étaient lesmains, malgré l’immense pas crise est désormais derrière plus beaux que nous pou-franchi par nos leaders. La nous. Nous avons espoir que vions entendre dans notre recherche de la vérité, de la cette libération sera effective marche commune vers la fraternité et de la justice doit en guise de signal fort pour paix sincère et véritable. être un engagement partagé apaiser davantage le climat C’est un moment de grand par le plus grand nombre. sociopolitique. soulagement parce que cette rencontre entre le PrésidentAnicet Gnazi Guéla sera, je l’espère, les basesAkinwumi A. Adesina donner du « Président » tout de la République, SEM. Alas-(Président de l’Udcy) : d’un apaisement de notre vie(Président de la Banque afri-sane Ouattara et le présidentau long de son propos ofciel. politique. C’est la conditioncaine de développement): ‘‘Ils ont décidé deLaurent Gbagbo ouvre des La page de l’anti constitution-de notre nécessaire réconci-tourner la page...’’nalité du 3e mandat est bienperspectives heureuses et liation. Le Rhdp se réjouit du carac-tournée et il ne pouvait entrès prometteuses pour notre L’esprit de dialogue n’est dé-tère particulièrement cha-pays. J’ai personnellement être autrement, le réalisme sormais plus perçu comme leureux de ces retrouvailles noté dans leurs discours politique devant prévaloir. Le un renoncement à ses entre le Président de la Ré-président Laurent Gbagbo abeaucoup de sincérité, de convictions ou une trahison publique, SEM, Alassane respect réciproque, de frater-insisté sur la libération des de ses propres valeurs et de Ouattara et le présidentnité et de convivialité. C’est il a étéprisonniers dont « cela, je me réjouis très pro-Laurent Gbagbo qui ont dé-ainsi que l’on devrait faire la le chef de le », s’abstenant fondément. cidé de tourner la page et politique. d’utiliser le qualicatif de « po-d’ouvrir pour la Côte d’Ivoire litiques » pour ne pas crisper Danièle Boni Claverie le grand portail de la paix. LePascal Afï N’Guessanson interlocuteur. Concernant (Présidente de l’Urd): Rhdp voudrait ici saluer, une(Président du Fpi) :les intentions, on ne pou-‘‘C’est un moment fois de plus, le leadership du vait espérer mieux. Il s’agit historique’’ Président Alassane Ouatta-maintenant de leur donner ‘‘Les bases d’un C’est un moment historique ra, sa clairvoyance politique, de la consistance, d’étudier apaisement» auquel nous avons assisté et son engagement constant en la meilleure manière d’aller Je me félicite du climat par-la symbolique était forte. Les faveur de la paix et du vivre « ensemble », de comment ticulièrement chaleureux et deux leaders, tout sourire, la ensemble. « marcher et discuter » pour amical qui a entouré l’en-‘‘Un facteur déterminant main dans la main, s’appe-Nous voudrions également faire avancer la Côte d’Ivoire tretien entre les Présidents pour la réconciliation...’’ lant par leur prénom à part et quels actes vont devoir être saluer la démarche empreinte‘‘Que Dieu bénisse Alassane Ouattara et Laurent Je salue cette rencontre et je Laurent Gbagbo qui a tenu à d’humilité du président Gba-posés pour que la conance la Côte d’Ivoire’’ Gbagbo. Cette rencontre po-félicite les Présidents Ouat-Je félicite SEM. le Président tara et Gbagbo. Dans une Alassane Ouattara et Son déclaration en date du 23 juil-Les partis libéraux saluent un ‘‘acte très fort’’ Excellence l’ancien Président let dernier, nous avions vive-Laurent Gbagbo à l’occasion ment applaudi l’annonce de e Réseau des partis li-de cette rencontre historique. la tenue de ce rendez-vous béraux de Côte d’Ivoire Que Dieu bénisse la Côte car pour nous, il devrait sans (Rlci) s’est réjoui de la d’Ivoire et tous les Ivoiriens nul doute constituer un fac-rencontre du 27 juil-deLRépublique Alassane la MARCEL APPENA PROPOS RECUEILLIS PARteur déterminant pour la ré-let entre le Président Ouattara et l’ancien Chef d’État, Laurent Gbagbo. Au cours d’une conférence aux Case des mots Deux-Plateaux, le président tYaiaryeaeDxoéucumtibfiae,tlpoonrtteq-upaalrioléeLa coordonnateur du réseau, Dr Michel Bosson et son secré-ParBENOIT HILI e, d’ « acte très fort » pour la ré-Les membres du Rlci ont traduit toute leur reconnaissance au Président Ouattara et à Laurent Courage à nos mages ! conciliation et la cohésion.Gbagbo pour la rencontre.(PHOTOS : DR) Selon le coordonnateur, en acceptant de recevoir l’ancienParce que le Président Ouat-de débat à ce sujet », pré-mier ministre Jérôme Patrick ommage à nos mages ! L’image est à leur avan-Président Laurent Gbagbo, tara, selon lui, se bat avec cise-t-il. De son côté, poursuit Achi pour les nombreuses tage. Elle dégage les nuages. Les nuages des Alassane Ouattara démontre son gouvernement dirigé par Yaya Doumbia, « Alassane actions qu’il mène au som-clivages et des orages. Cette image, si elle n’est une fois de plus son attache-met du gouvernement depuisOuattara a reconnu les liens le Premier ministre Patrick pas un habillage, sera le gage d’un nouveau dé-Nous le soutenons dans cette retrouve sa cohésion et son Président Laurent Gbagbo nu en lui un technocrate qui, gaHge pour tourner les pages des clivages et des ac-ment à la réconciliation. « Achi pour que la Côte d’Ivoire sacrés qui le lient à l’ancien sa nomination. Ils ont recon-collage. Des mages qui se ménagent, c’est un démarche et l’encourageons vivre-ensemble d’antan. au point où il a reconnu à ladepuis sa présence dans les crochages des années d’orages. Le sage message de à poursuivre dans ce sens Quant à son secrétaire exé-face du monde que celui-ci différents gouvernements de nos mages est aussi de bon présage. Le présage qu’ils », dit-il. Pour Dr Michel Bos-la Côte d’Ivoire et même aucutif et porte-parole Yaya a beaucoup contribué à son s’engagent à éviter d’autres dommages à l’équipage. son, « si nous voulons bâtir Doumbia, il pense que les entrée en Côte d’Ivoire et sur-Secrétariat général de la Pré-Les commérages, outrages, chantages, boycottages une Côte d’Ivoire nouvelle, Ivoiriens devraient avoir un tout pour les obsèques de sa sidence, a fait montre de maî-et autres marchandages qu’on propage dans un équi-stable et prospère, nous de-mère ». Face à ces images nouveau regard après cet trise exemplaire des dossiers. page accentuent les blocages. L’héritage du sage reçu vons construire la paix en fai-fortes, le secrétaire exécutifentretien plein d’images. « Le Réseau des partis libé-en partage n’a pas à pâtir davantage de nos clivages. sant des sacrices, en nous Laurent Gbagbo, en appelant du Rlci appelle les Ivoiriens raux de Côte d’Ivoire est un Entre sages mages, si on s’encourage à éviter les lyn-pardonnant mutuellement ». Alassane Ouattara, Monsieur à s’engager dans la nouvelle groupement de six partis po-chages, cela mettra au chômage les corbeaux sarco-Pour ce faire, il appelle l’op-le Président, reconnaît la lé-litiques qui, de par son idéovision que viennent de leur -phages de mauvais plumage abonnés aux torpillages. position à faire des critiques gitimité de celui qui dirige donner les deux hommes logie centriste libérale, veut Du courage, il en faudra davantage, pour dissiper les objectives et des proposi-le pays après avoir été élu d’État. constituer une force politique orages qui prennent parfois en otage l’équipage. Des tions concrètes lors de leurs en octobre 2020 pour le 1er Par ailleurs, les deux respon-pour contribuer à équilibrer le régales, il en faudra surtout dans l’attelage, pour faire interventions pour préserver mandant de la troisième Ré-débat politique.sables du réseau ont adressé barrage à d’autres sabotages. cette cohésion bien entamée. publique. Donc il n’y a plus leur reconnaissance au Pre-HERVE ADOU
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents