Fraternité Matin n°16989 - du Vendredi 13 août 2021
32 pages
Français

Fraternité Matin n°16989 - du Vendredi 13 août 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16989 - du Vendredi 13 août 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 13 août 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Exrait

Arafat, deux ans après sa mort
Pèlerinage des ‘‘ Chinois ’’ sur le lieu Vendredi 13 août 2021 / N° 16 989 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orange.ci) de l’accident Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € P. 15 PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES En attendant la Can 2023 Reportage Pp. 4-5
San Pedro, une ville qui rêve… et bouge
Élargissement de la route rond-point Jacques Prévert-Ambassade des États-Unis (8 km) RLiveisetrraavaux s’achèvent In septembre P. 13 Sécurité routière Des alcootests et de nouveaux radars pour PHOTO : DRrenforcer Football /Championnat anglaisle contrôle Les députés approuvent Les nouveaux challengesP. 17le plan stratégique du gouvernement des internationaux ivoiriens P. 11
2
N ation
Vendredi 13 aout 2021
Conseil d’exploitation postale de l’Upu Le Burkina Faso explique sa candidature
La ministre burkinabé en charge de l’Économie numérique, Hadja Fatimata Ouattara, a animé hier
une conférence de presse en marge du congrès.
Hadja Fatimata Ouattara, ministre de l’Économie numérique du Burkina Faso.(PHOTO : SÉBASTIEN KOUASI)
e Burkina Faso a tous les atouts pour être membre du Conseil d’exploitation tieLnt, depuis le 9 août, son postale de l’Union pos-tale universelle (Upu) qui 27e Congrès à Abidjan, au Sotel Abidjan Hôtel Ivoire.
C’est la déclaration faite par la ministre burkinabé en charge de l’Économie numé-rique, Hadja Fatimata Ouat-tara, hier, au cours d’une conférence de presse qu’elle a animée. « L’Afrique, à travers la Côte
d’Ivoire, accueille ce 27e congrès de l’Upu. Elle ne doit donc pas rester en marge de l’évolution du secteur pos-tal. Le Burkina Faso qui est membre de l’Upu depuis plu-sieurs décennies veut contri-buer plus signiïcativement à
la modernisation de la poste en siégeant dans le Conseil d’exploitation. Nous avons une poste résiliente, un ré-seau assez développé et une riche tradition postale dont nous pourrons faire proïter à l’Upu »,a-t-elle argué.
• La Cpeao encourage les pays membres à relever le déI de la digitalisation dama Diouf, nouveau a insisté sur: les postes Il a souligné que la Poste estfaut investir dans le secteur. secrétaire exécutif de doivent se transformer, seun instrument important pourLes États n’ont pas encore la Conférence desmoderniser et se digitaliserles pays dans l’accélérationsaisi toutes les opportunités A Postes des États de pour être plus efcacement du développement écono-qu’offre la poste pour leur l’Afrique de l’Ouest aux services des popula-mique et social. C’est pour-pays »,ajouté. Le 27e a-t-il (Cpeao), a invité les pays tions. quoi, il a lancé un appel aux congrès postal Universel africains à se réinventer en« Les clients, même dans lespays africains an d’investirse tient du 9 au 27 août au créant des produits basésendroits reculés, ont besoindans le secteur postal.« IlSotel Abidjan Hôtel Ivoire, sur l’électronique. Adamafaut que les États prennentdes services digitalisés. La avec pour thème «Digitali-Diouf, qui s’exprimait auconscience que la poste estdemande a changé, la Poste sation des services postaux cours d’une conférence deun secteur qui contribue audoit changer. Il faut que la , développement du e-com-presse le 12 août, à l’oc-poste se modernise pour ga-développement des pays.merce.» casion du 27e congrès degner la conïance des popu-Les postes sont des in-l’Union postale universelle,lations »,a-t-il déclaré.frastructures essentielles; ilEMELINE P AMANGOUA
En termes de rentabilité, la Poste du Burkina Faso est plus ou moins bien logée. Et ce, malgré les situations conjoncturelles auxquelles fait face le pays, entre autres, la crise sanitaire liée à la Co-vid-19 et les attaques djiha-
distes à répétition. En effet, selon sa première respon-sable, que cette entreprise d’État a généré en 2020 un bénéce net de deux mil-liards de FCfa. Aussi, a-t-elle indiqué, la Poste du Burkina Faso compte 1200 agents et dispose d’un réseau de 117 agents, un réseau qui va continuer à croitre, a-t-elle précisé. Sur le plan international, a assuré Hadja Fatimata Ouat-tara, le Burkina Faso jouit d’une bonne réputation et est même« citée en exemple à plusieurs reprises pendant de grandes rencontres comme celle-ci ». Rappelons qu’à l’issue du présent congrès mondial qui prend n le 27 août, les ins-tances dirigeantes de l’Upu devraient être renouvelées tout comme la Stratégie pos-tale mondiale sera redes-sinée pour les quatre pro-chaines années. Sur la quarantaine de membres que compte le Conseil d’exploitation pos-tale, 11 places sont réservées à l’Afrique. Actuellement, 13 candidatures ont été enregis-trées. Mais à en croire la mi-nistre burkinabé, un consen-sus devrait être trouvé an qu’il n’y ait pas d’élections pour désigner les représentants du continent dans le Conseil d’ex-ploitation postale
FAUSTIN EHOUMAN
(PHOTO : DR) Adama Diouf, nouveau secrétaire exécutif de la Cpeao.
Vendredi 13 aout 2021
N ation
3
Marchés publics L’Anrmp forme les acteurs de l’administration publique
Tous les acteurs publics qui se rendront coupables d’infractions, de fraudes et de corruption seront sanctionnés. ’État de Côte d’Ivoire a le CRA va débuter ses ac-décidé d’accentuer ses tions de répression. efforts en faveur de la Coulibaly Yaya, secrétaire L moralisation de la viegénéral de la préfecture de publique et de la bonne Yamoussoukro, qui a ouvert gouvernance. Le secteur de les travaux, a fait remar-la passation des marchés pu-quer que la passation des blics n’échappe pas à cette marchés publics, en raison rigueur. des intérêts qu’elle suscite, Ainsi donc, concernant l’Au-n’a pas toujours été un long torité nationale de régulation euve tranquille. C’est pour des marchés publics (Anr-quoi il a espéré que les par-mp), tous les acteurs publics ticipants s’approprient le CRA qui seront coupables d’infrac-et les procédures de gestion tions, de fraudes et de corrup-des contentieux internes à tion seront sanctionnés. l’administration publique de Il s’agit d’une disposition nou-l’Anrmp, an d’adresser avec velle contenue dans l’ordon-efcacité les questions liées nance de 2018, relativement aux conits. aux nouvelles missions de Le président du CRA a, en l’Anrmp et qui vient introduire outre, indiqué qu’au- delà de un profond changement. A la sanction, l’Anrmp entend savoir le Comité de règle-relever les dés liés à la ment administratif (CRA). transparence dans la passa-C’est justement pour instruire tion des marchés. tous les directeurs régionaux«Plus vite vous gérez les et l’ensemble des acteurs im-conits et différends, mieux pliqués dans la gestion desvous maîtrisez les délais de marchés publics sur les mis-passation des marchés pu-sions du CRA et sur la gestionblics. Parce que c’est un point du contentieux interne à l’ad-faible de notre système. On Les participants à la session de formation ont été édiïés sur leurs devoirs. ministration publique l’Anrmptrouve que les délais sont trop a initié, hier, un séminaire delongs et cela décourage les étaient sanctionnées par une tion vont également subir la sé Sabaty , avant d’ajouter quements. Ce séminaire, a-t-formation à l’hôtel Présidentacteurs. Et cela devient un ar-structure dénommée Com-rigueur de la loi. que ces sanctions concernent il précisé, entre dans le cadre de Yamoussoukro.gument pour certains acteurs mission administrative dede la phase de sensibilisationégalement les membres des «C’est un élément important Selon Cissé Sabaty, pré-de se détourner des voies conciliation (Cac). qui était attendu par les ac-comités d’ouverture et de ju-an que toutes les parties sident du CRA, il s’agit d’uneidoines», a-t-il reconnu Avec le CRA qui la remplace, teurs du privé, de la sociétéprenantes soient au mêmegement des plis, mais aussi innovation majeure car, par le les acteurs publics impliqués civile, et par nos partenaires tous ceux de la chaîne qui se niveau d’information. C’est passé, ce sont les entreprises dans le processus de passa-techniques», a souligné Cis-rendront coupables de man-donc après cette période queN’DRI CÉLESTIN publiques fautives seules qui
Risques électriques La Cie sensibilise les populations a Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie) mène depuis quelques jours L une campagne de sen-sibilisation des popu-lations sur les risques élec-triques. Plusieurs personnes, notamment celles installées sous les lignes de haute tension, s’exposent à ces risques d’ordre divers, dont l’électrocution, l’électrisation, l’incendie, la brûlure. La réglementation impose des distances de sécurité à respecter par rapport aux ouvrages de la Cie. Il s’agit notamment de 7 mètres aux abords des lignes électriquesLes populations violent les consignes de sécurité, s’exposant ainsi aux risques électriques. en y intégrant la longueur longueur des objets manipu-des mentions de dangerositédes concitoyens à la situation des objets manipulés pour lés pour les travaux à proxi-gurent sur les barres de fersociale précaire, que la re-les travaux à proximité des mité des lignes électriques des supports de lignes.cherche du gain facile et sans lignes électriques (réseau (réseau HTB de 225 KV).Selon la direction générale frais conduit à des fraudes HTA de 15 KV ou 33 KV) ; 15 Cependant, il est courant dede la Cie, le mauvais usagesur les lignes électriques mètres aux abords des lignes constater que les mécani-», souligne une note de lade l’électricité ainsi que la électriques en y intégrant la ciens et d’autres artisans uti-méconnaissance liée aux ou-compagnie, exhortant les longueur des objets manipu-lisent le passage des lignespopulations au respect desvrages électriques constituent lés pour les travaux à proxi-à haute tension comme airesconsignes de sécuritéun risque dans des domiciles. mité des lignes électriques de travail, les populations«Le risque est d’autant plus (réseau HTB de 90 KV) ; 18 y trouvent un espace pourgrand, surtout dans certainsDAVID YA mètres aux abords des lignes s’installer, alors même quesous-quartiers habités par (SERCOM) électriques en y intégrant la
e Organisation du 3 Congrès de l’Abwa
La Côte d’Ivoire candidate pour 2024
es travaux de la 90e réunion du Conseil d’administration de l’As-sociation des organes deL(Abwa, en an l’Ouest -comptables de l’Afrique glais), a eu lieu, récemment à l’hôtel Tiama à Abidjan-Pla-teau. Cette réunion, la pre-mière du genre qu’organise la Côte d’Ivoire, a été l’oc-casion pour l’Ordre des ex-perts-comptables ivoiriens, avec à sa tête Drissa Koné, de présenter la candidature du pays pour l’organisation du 3e Congrès de cette ins-titution sous régionale prévu en 2024. Saluant chaleureusement la tenue de ces assises sur le sol ivoirien, Francis Kouadio Amany, représentant le mi-nistre Adama Coulibaly de l’Économie et des Finances, a souligné que la réunion vient, non seulement, confor-ter et renforcer la montée en puissance de l’institution ordinale ivoirienne des ex-perts-comptables dans sa
volonté afchée de reposi-tionnement aux plans natio-nal, régional et sous régional ; mais en plus, elle ouvre des perspectives nouvelles pour la profession comptable des États africains d’expression française. L’émissaire du gouvernement a exprimé sa foi au succès de la réunion « qui contribuera immanqua-blement, à la consolidation du rayonnement de l’institu-tion ordinale ivoirienne et au rapprochement des experts comptables anglo-saxons, lusophones et francophones de l’espace sous régional ». Il a souligné que cela renfor-cera davantage l’intégration économique et nancière au sein de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, avant de déclarer ouverts les travaux de la 90e réunion du Conseil d’administration de l’Associa-tion des organes comptables de l’Afrique de l’Ouest
EMELINE P AMANGOUA
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents