Fraternité Matin N° 17 655 - Du vendredi 03 novembre 2023
32 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fraternité Matin N° 17 655 - Du vendredi 03 novembre 2023 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le savais-tu ? Tu peux t'abonner à ce journal en cliquant sur la petite cloche. Tu recevras alors une alerte par mail à chaque nouvelle parution !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 03 novembre 2023
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Extrait

Vendredi 3 novembre 2023 / N° 17 655 www.fratmat.info /: 450 Fcfa • France: 1,70 €Prix: 30 0 Fcfa • Cedeao PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
Métro d’Abidjan
Le point sur les travauxP. 6
Liberté de la presse /Marie-ChristineSaragosse(Pdg de France Médias Monde): P. 2
‘‘L’engagement du Président Ouattara m’a frappée’’ e 4Pont d’Abidjan P. 3 Mambé exige l’ouverture
PHOTOS : SÉBASTIEN KOUASSI avantlaindel’année #J U JE ME FIXE DES LIMITES DE PARI RESPONSABLE PASSIONNÉ, MAIS PAS SONNÉ
JOUER COMPORTE DES RISQUES SOUS LICENCE LONACI.
WWW.BETCLIC.CI/RESPONSIBLEGAMING
2
Politique
Vendredi 3 novembre 2023
Liberté de la presse/ Marie-Christine Saragosse: ‘‘L’engagement du Président Ouattara m’a frappée’’
LeChefdel’ÉtatareçuenaudiencelaprésidentedirectricegénéraledeFranceMondeMédia,auPalaisdelaPrésidence,àAbidjan-Plateau.
Alassane Ouattara s’est félicité de la bonne couverture de l’actualité par les médias du groupe français que dirige Marie-Christine Saragosse(PHOTOS: BOSSON HONORÉ)
e Président Alassane Ouattara s’est réjoui, hier, du «travail de L couverture totale» de l’actualité fait par les or-ganes de presse du groupe France Média Monde que dirige Marie-Christine Sa-ragosse, la Pdg, en visite à Abidjan, dans le cadre de la remise des bourses Gislaine Dupont et Claude Verlon. Ces deux journalistes de Rfi, il faut le rappeler, avaient été assassinés au Mali, le 2 novembre 2013,
alors qu’ils effectuaient une mission dans ce pays dans le cadre professionnel. «Ces médias font un tra-vail de couverture totale de l’évolution des situations en Afrique et dans le monde. Je voudrais les encourager à le poursuivre. Nous savons qu’il y a des in-terruptions dans un certain nombre de pays voisins. Nous allons nous enga-ger à faire en sorte que les choses évoluent dans ces différents pays, parce qu’il est important que les popu-
lations reçoivent de bonnes informations», a indiqué le Chef de l’État. Pour sa part, Marie-Chris-tine Saragosse, prési-dente directeur générale de France Media Monde, a salué la politique de l’État ivoirien qui consiste à accor-der une place de choix à la presse et aux médias dans le processus démocratique en Côte d’Ivoire. «Son en-gagement pour défendre la liberté et le professionna-lisme des médias m’a frap-pée », a-t-elle fait remarquer
au terme de l’audience. Au nom de la délégation qu’elle a conduite à la Pré-sidence, la patronne du groupe de presse français a affirmé que c’est la raison majeure qui a motivé sa vi-site à Abidjan, à la faveur du dixième anniversaire de l’assassinat de Gislaine Du-pont et Claude Verlon. «On tenait à être ici, à Abi-djan, parce que le premier Chef d’État qui m’a appe-lée, le 2 novembre 2013, le jour de cet assassinat, c’était le Président Alassane
Ouattara. Je venais de le quitter, parce qu’il avait tenu à décorer Jean Hélène, à titre posthume, à l’occasion du 10e anniversaire de sa mort, ici à Abidjan», a-t-elle révélé. Par ailleurs, la responsable des médias français a sou-ligné l’importance pour les médias de travailler en toute responsabilité et avec pro-fessionnalisme. En effet, pour elle, il s’agit, avant tout, d’informer et de former au mieux les populations. «... Les médias indépendants,
professionnels constituent des remparts contre toutes les manipulations... En fin de compte, c’est la liberté des citoyens qui est en jeu, un citoyen mal informé n’est pas un citoyen libre», a-t-elle précisé. Le ministre de la Communi-cation, porte-parole du gou-vernement, Amadou Cou-libaly et plusieurs proches collaborateurs du Chef de l’État ont pris part à cette audience.
MARCEL APPENA
Actions du gouvernement Le Sénat prêt à accompagner le Premier ministre andia Camara, prési- avons procédé à la mise en dente du Sénat, était place du bureau ainsi que hier à la Primature. des 6 commissions perma-chKdrier de travail qui s’étendeffe du Sénat a été reçue Accompagnée de ses nentes. En plus, le Sénat six vice-présidents, la vient d’élaborer son calen-en audience par Beugré de la période du 26 octobre Mambé, Premier ministre au 19 décembre», a-t-elle de la Côte d’Ivoire, nommé précisé. à la tête du gouvernement La patronne de la Chambre le 16 octobre. haute du Parlement a pro-Au cours de cette audience, fité de cette occasion pour l’ex-ministre d’État a affiché adresser officiellement ses la volonté du Sénat d’ac- félicitations au nouveau compagner le Premier mi- chef du gouvernement. nistre et les membres du«Nous avons le grand hon-gouvernement dans leurs neur d’être reçus par le Pre-différentes missions. « mier ministre. Nous sommes venus lui ap- Nous sommes venus lui porter notre soutien et nos présenter nos civilités. Mais prières. Il peut compter sur aussi lui adresser notre la collaboration des séna- admiration et nos vives fé-teurs, dans l’intérêt supé- licitations, à la suite de sa rieur de la Côte d’Ivoire et nomination à la tête du gou-des Ivoiriens», a-t-elle fait vernement par le Président savoir. de la République, Alassane La présidente du Sénat et le Premier ministre, entourés des vice-présidents de la Chambre haute du Parlement. (PH: PRIMATURE) Après son élection, le 12 Ouattara », a souligné Kan-octobre, elle s’est mise à la dia Camara face aux jour-tâche pour préparer la 2e du Sénat. connaissance du chef du depuis son élection par ses venus lui présenter le bilan nalistes, au terme de leurs session. Il fallait mettre en Selon elle, il était donc gouvernement les actions pairs. des actions que nous avons échanges. place les différents organes important de porter à la qui ont été déjà menées, «Nous sommes également déjà menées. En effet, nousM. APPENA
Vendredi 3 novembre 2023
Nation
3
e 4 pont Beugré Mambé exige l’ouverture avant la fin de l’année Le Premier ministre, ministre des Sports et du Cadre de vie, a effectué, hier, une visite sur le chantier du 4e pont reliant la commune de Yopougon à celle d’Attécoubé.
Le Premier ministre, Robert Beugré Mambé, estime que toutes les conditions sont réunies pour que les travaux du 4e pont soient achevés dans les meilleurs délais.
e Premier ministre, mi-nistre des Sports et du Cadre de vie, Robert Beugré Mambé, a exi-eLn charge de la construc-gé, hier, à l’entreprise tion du 4e pont, l’accéléra-tion des travaux, afin que l’ouvrage puisse s’ouvrir à la circulation, dans les pro-chains jours, en attendant son inauguration. C’était au cours d’une visite de chan-tier qu’il a effectuée sur le chantier, en vue de se faire une idée de l’état d’avance-ment des travaux. « Environ 112 000 véhiculent circulent chaque jour sur le tronçon
Yopougon-Adjamé. C’est l’un des trafics les plus lourds à Abidjan. L’ouverture de cet ouvrage permettra de réduire les engorgements entre ces deux communes », a-t-il soutenu. Avant d’ajouter : « Le travail que nous avons constaté révèle que de l’échangeur situé sur la voie menant au 1er pont jusqu’à Attécoubé, au niveau de Sé-broko, cette zone pourrait être utilisable dans les pro-chains jours. Sous réserve que l’entreprise respecte nos consignes, à savoir terminer les embranchements, les sortis et les accès ».
Le chef du gouvernement a aussi demandé à l’entreprise d’accélérer le reste des tra-vaux, notamment le tronçon qui sépare la jonction du 2e pont et celle du premier pont. Il a indiqué à l’entreprise qu’elle dispose de matériels et de personnel nécessaires pour achever, dans les meil-leurs délais, ce chantier. « C’est une exigence. Et j’es-père que l’entreprise a bien compris », a-t-il lancé. D’un coût global de 154 216 542 991 F Cfa, le projet du 4e pont est réalisé par la so-ciété China state construc-tion engineering corporation
(Cscec). Ces travaux étaient prévus pour un délai de 65 mois. Ils ont effectivement démarré le 10 août 2018 et devraient logiquement prendre fin le 31 décembre 2023. Ce projet consiste à la construction de 7,2 km de voirie, à travers les com-munes de Yopougon, Atté-coubé et Adjamé. La construction d’une plate-forme portant une chaus-sée de 2X3 voies séparées par un terre-plein central, la construction de la plate-forme du futur Bus rapid transit (Brt), la construction
de 3 échangeurs sur les voies principales de Yopou-gon franchies par le projet, la construction d’une plate-forme de péage, la construc-tion d’un pont principal de 14 km et de deux bretelles d’ac-cès et de sorties. Quant au Directeur général de l’Ageroute, Fabrice Cou-libaly, qui a conduit cette vi-site, a noté que le taux d’exé-cution physique des travaux est estimé à, ce jour, à 92 %. En outre, le taux d’exé-cution physique du pont principal est de 98,75 %, le taux d’exécution des travaux des autres ponts 98,67 % et
Les travaux du 4e pont sont visiblement très avancés.(PHOTOS SÉBASTIEN KOUASSI).
le taux d’exécution des tra-vaux routiers est de 87 %. « Le taux d’exécution finan-cier est de 82 %, le taux de libération des emprises est estimé à 88 %. Concernant le taux d’indemnisation, il est de 80 %, aujourd’hui », a-t-il expliqué. Pour cette visite, le Premier ministre avait à ses côtés les ministres Amédé Kouakoude l’Équipement et de l’En-tretien routier, Amadou Koné des Transports et Bouaké Fofana de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Sa-lubrité. CASIMIR DJÉZOU
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents