Fraternité Matin n°17003 - du lundi 30 août 2021
40 pages
Français

Fraternité Matin n°17003 - du lundi 30 août 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
40 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°17003 - du lundi 30 août 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 30 août 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 10 Mo

Exrait

L’éditorial d’Amédée Assi Ici, on travaille ! es lecteurs distraits ne l’ont sans doute pas remarqué : l’édito de ce jour n’est pas signé de Venance Konan. Il ne marque pas une rupture gLarant de la ligne éditoriale de votre quotidien pro-avec celui qui, pendant une dizaine d’années, en fut son principal animateur, autrement dit, le gouvernemental Fraternité Matin. Lundi 30 aout 2021 / N° 17003 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi)Loin s’en faut. Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € Suite page 2 PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES e Après le 27 Congrès de l’Upu
La nouvelle Poste se dessine E-Commerce, messagerie, Interview service înancier, etc, Crise au Fpi les recommandations des experts PP. 3-4 Boga Sako Éducation nationale Gervais Les orientationsinterpelle les ‘‘Gor’’ P. 8 en seconde en ligne aujourd’huiRencontre de l’ancien Chef de l’État avec Comment consulter des populations Wê les résultats P. 2 Afrobasket 2021Gbagbo appelle La Côte d’Ivoire enà la cohésion quarts de înale P. 22sociale. 6 P
P. 2
2
L’ÉDITOd’Amédée Assi Ici, on travaille !
ien au contraire, il s’inscrit dans la continuité de celui dont la qualité de la plume n’a d’égale va-leur que son talent, son savoir-faire et son gé-B nie. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, qu’on l’adore ou qu’on le déteste, parce que ses éditos sont du nectar pour les uns, de la nivaquine pour les autres, selon le camp dans lequel on se situe, toujours est-il que la plume de Venance Konan (VK pour les in-times) ne laissait personne indifférent. Ni insensible. S’il est vrai qu’il ne signera plus les éditos, les lec-teurs trouveront toujours ses écrits humoristiques, par-fois sarcastiques, mais toujours pleins de sagesse et d’enseignement dans Fraternité Matin. Car VK est par-ti sans être parti. Puisqu’il sera toujours présent dans les colonnes du quotidien pro-gouvernemental qu’il a servi avec dévouement, passion et fidélité. VK aura sa chronique à lui. Non pas « la chronique des temps qui tanguent » de son illustre aîné le professeur Bernard Zadi Zaourou. Mais «la chronique de Venance Konan ». Trois fois par semaine (mardi, jeudi et samedi) il nous fera le récit de l’actualité politique dont les fameux té-lénovelas. J’ai donc désormais la lourde responsabilité de pour-suivre son œuvre, de marcher dans ses pas au niveau de l’Éditorial. De me mettre dans les pas de celui qui, pour moi, comme pour beaucoup de lecteurs, est un éditorialiste hors pair, à l’image de Laurent Dona Folo-go, Auguste Sévérin Miremont, Kébé Yacouba, Michel Kouamé... La tâche ne sera pas aisée, je le confesse. Car, je ne suis que moi. Et Venance Konan est et restera toujours Venance Konan. Avec son style inimitable, son écriture simple mais percutante, enveloppée dans un brin d’hu-mour et de malice, sans jamais tomber dans la vulgarité ou la légèreté. Mais plus que quiconque, Venance Konan lui-même sait aussi que dans ce passionnant métier, quelle que soit la qualité de la plume, peu importe le talent ou même qu’on ait beau maîtriser l’art de l’écriture journalistique, il arrivera un jour, un temps, un moment où il vous faudra passer le relais. Et ce jour là est arrivé. VK passe donc le témoin à votre humble serviteur Amédée Assi. D’un hommage, passons à deux autres qui ont été ren-dus ces jours-ci à la Côte d’Ivoire et qui méritent qu’on s’y arrête. D’une part, celui du 24 août dernier, à l’occa-sion du premier rendez-vous des patrons francophones organisé par le Medef à Paris. Imaginez plus d’un de-mi-millier de chefs d’entreprises se lever et acclamer pendant de longues minutes le Premier ministre ivoi-rien à la fin du discours qu’il a prononcé. Un standing ovation en l’honneur de la Côte d’Ivoire et du Président de la République Alassane Ouattara dont Patrick Achi a exposé le programme de gouvernement, la vision à travers le projet « Une Côte d’Ivoire solidaire ». Si au cours de sa brillante intervention il a souligné l’im-portance du continent africain, « vivier extraordinaire de croissance » dans le monde de demain, et a invité les dirigeants d’entreprises francophones à changer de re-gard sur l’Afrique, le Premier ministre a profité de cette tribune pour mettre en avant l’ambition économique de la Côte d’Ivoire de devenir l’un des « éléphants » de l’Afrique. D’autre part, l’organisation réussie par notre pays du 27e congrès de l’Union postale universelle (Upu) qui a réuni près deux cents pays-membres à Abidjan. Et la désignation, sur proposition des autorités ivoiriennes, de M. Isaac Gnamba-Yao comme nouveau président du Conseil d’administration de cette organisation in-ternationale est bien la preuve de la confiance que le monde entierplace en notre pays. On le voit, si depuis ces dix dernières années, la Côte d’Ivoire a retrouvé toute sa place dans toutes les plus hautes instances internationales telles que le Conseil de sécurité de l’Onu, elle le doit au leadership du Pré-sident Alassane Ouattara. Et Patrick Achi a eu raison de le réaffirmer haut et fort devant les patrons franco-phones :« en doublant en 10 ans son PIB par habitant au sortir de deux décennies de crise, au moyen d’une croissance de 8%/an jusqu’en 2019, les Ivoiriens ont accompli sous la gouvernance d’Alassane Ouattara une œuvre collective que bien peu imaginaient. » . Car, à la vérité, ici, on est au travail. Ici, on travaille !
N ation
Lundi 30 août 2021
Orientation en seconde Les résultats disponibles en ligne
Les élèves de troisième ayant participé à l’examen du Bepc ou au test d’orientation en seconde seront situés sur leurs sorts aujourd’hui. es résultats des orien- est inscrite sur le bulletin de tations des élèves en notes du second semestre de classe de seconde pour l’élève. Il suffit de lire la déci-eLn ligne à partir de ce 30 d’études du premier cycle ala rentrée scolaire 2021- sion de fin d’année. 2022 seront disponibles Rappelons que le Brevet août. Ainsi en a décidé le mi- enregistré un taux de réussite nistère de l’Éducation natio- national de 41,27% contre nale et de l’Alphabétisation. 53,17% en 2020. Soit un Les parents des candidats au recul de 11,9 points. 193 398 test d’orientation en seconde candidats, à savoir, 101 820 et de ceux à l’examen dugarçons et 91 578 filles, ont Brevet d’études du premier été admis sur 468 668. Les cycle (Bepc) de la session candidats au test d’orienta-2021 ou les concernés eux- tion en classe de seconde ont mêmes pourront consulter également participé aux éva-lesdits résultats sur le site luations. www.mendob-ci.org et en L’examen du Bepc et le test Il faut obtenir au minimum 10/20 de moyenne d’orientation envoyant DOB au 9991 par d’orientation en seconde ont pour passer en seconde.( PHOTOS : DR) sms via un téléphone mobile. eu lieu dans 816 centres. Cependant, ce ne sont pas Les oraux d’anglais se sont quelle moyenne se calcule en qu’aux évaluations certifica-tous les admis au Bepc qui déroulés du 9 au 12 juin et les ayant recours aux moyennes tives.Des élèves ayant réus-iront de facto en classe su- écrits, du 14 au 16 juin. annuelles et aux notes obte- si au Bepc mais ne remplis-périeure à la rentrée scolaire La rentrée administrative nues dans les matières litté- sant pas les conditions pour du 13 septembre. La barre (personnel) est fixée au 1er raires (anglais, composition être orientés et n’étant pas d’orientation a été fixée, il y septembre et la réunion de française) et scientifiques exclus de leur établissement . a quelques jours. Il faut ob- rentrée, le 9 septembre(physique-chimie et mathé- auront la possibilité de redou-tenir 10/20 minimum comme matiques), tant en classe bler la 3e. Cette disposition CHRISTIAN DALLET moyenne d’orientation. La-Indicamétrie Une science pour résoudre les insuffisances de l’école ivoirienne la lanterne de plus d’un sur une science. Il a expliqué l’in-ladite science. Il a déclaré séparabilité du formel et du notamment : « L’indicamétrie réel de cette science. Et il est restaure l’objet de connais- parvenu au fait que le formel sance dans son intégralité et le réel sont inséparables. originelle ». Après une dé- Comme exemple, il a illus-monstration de cette science, tré ses propos de la sépara-il préconise une étude scienti- tion entre les mathématiques fique au niveau primaire et du pures et les mathématiques secondaire en vue de commu- appliquées. niquer les résultats à tous les Pour répondre au thème du acteurs. De plus, il milite pour jour, ‘’pourquoi l’indicamé-un Conseil national pour l’édu- trie ?’’, la réponse se trouve,cation qui régulera le système selon André Deazon, dans la d’éducation-formation adapté découverte de l’échelle des aux réalités ivoiriennes. sept profils. Une découverte Au cours de la conférence, du professeur Moustapha Dr André Déazon propose l’indicamétrie comme solution pour il a établi la hiérarchie des Diabaté. A cette conférence, relever l’école ivoirienne. sciences par Robert Blanché Manahon Sitionon, inspec-’indicamétrie ou la l’Indicamétrie et du Panafrica- qui passe par quatre étapes teur général de philosophie et science de la globalité nisme (Comipa) à l’auditorium : l’étape descriptive, induc- responsable de l’Institut supé-universelle était l’objet Adiko Niamkey Hyacinthe de tive, déductive et axiomatique. rieur de la culture et des arts, L. d’une conférence pu- la Bourse du travail sise à Selon lui, l’axiomatique est a demandé la valorisation de blique organisée le 28 Treichville. Dr André Déazon, le plus haut niveau de déve- cette scienceaoût par le Conseil mondial de conférencier du jour, a éclairé loppement que peut atteindre ANGE MARTIAL EHOURADE Lutte contre le diabète Sensibilisation et dépistage à Koumassi ’Ong Hadassah nutrition, raël en Côte d’Ivoire SEM. Leo orientations. Cette campagne que la caravane est la bien-en collaboration avec la Vinovezky; de Jean-Claude de sensibilisation, dit-il, a venue dans sa commune. Car mairie de Koumassi et Mabéa, 6e adjoint au maire permis de dépister 300 per- cette sensibilisation permettra raLporter. Avant d’exhorter sesStéphane, président de l’Ong l’Ong pour la belle initiative à ël, a organisé récemment l’appui technique et finan- et de la population venue en sonnes ayant 18 ans et plus. aux populations d’avoir une cier de l’ambassade d’Is- grand nombre. Selon Dr Boni SEM. Leo Vinovezky a salué bonne nutrition et de mieux se une journée de sensibilisation Hadassah nutrition, l’objec- l’endroit de la population en administrés à s’intéresser à la et de dépistage du diabète. tif est de contribuer à la lutte général et de celle de Kou- question pour une meilleure Avec pour slogan : « Œuvrons contre la malnutrition. massi en particulier. Il a, au santé. L’Ong Hadassah nutri-tous pour une alimentation A l’en croire, à travers cette nom de son institution, dit tion qui existe depuis 2011 a saine, équilibrée et nutritive campagne de dépistage du sa volonté de l’accompa- pour vocation de lutter contre pour le bien-être physique et diabète, il s’agit de donner aux gner dans ses actions. Jean- la malnutrition et de garantir le mental ». La rencontre s’est populations des conseils nutri- Claude Mabéa a, pour sa part, bien-être physique et mental . tenue au grand carrefour de tionnels, de les aider à éviter tenu à remercier l’Ong pour des populationsKoumassi à Abidjan, en pré- le pire lorsque la glycémie est son engagement à réduire le JOSEPH BESSIN sence de l’ambassadeur d’Is- élevée et de leur donner des taux de diabète. Il a indiqué (STAGIAIRE)
Lundi 30 août 2021
N ation
3
e Organisation du 27 Congrès de l’UPU Un coup de maître ! L’évènement, qui a accueilli pendant trois semaines plus de 150 pays dans la capitale économique ivoirienne, a été couronné de succès. près l’Egypte en 1934,Achi, la traduction se fai-la Côte d’Ivoire vientsait depuis la Suisse. Au ni-d’organiser avec suc-veau de l’électricité, aucune A cès le 27e congrèspanne majeure, aucune cou-postal universel. Cepure de courant déplorée grand évènement d’enver-durant les trois semaines de gure mondiale, qui s’est tenutravaux. du 9 au 27 août au SofitelTout cela est la preuve Abidjan Hôtel Ivoire, a réu-palpable que la la Côte ni plus de 900 participantsd’Ivoire vit à l’ère du moder-en présentiel, issus de 150nisme et de la technologie. pays. Auxquels se sont jointsConcernant la gastrono-plus de 1000 autres, en ligne.mie, il n’y avait rien à dire, Au terme de ce congrès,puisque le Sofitel Abidjan tous les participants étaientHôtel Ivoire est un établisse-unanimes. L’organisationment cinq étoiles. a été une parfaite réussite.Les participants ont aus-Particulièrement, du point desi eu droit, par moments, à vue sécuritaire, sanitaire etdes prestations d’artistes, technique.au cours des déjeuners et Pour la Côte d’Ivoire, l’ondîners. Ils ont aussi profité peut dire :« Coup d’essai,de leur séjour pour découvrir coup de maître ! ».certains sites touristiques du pays. Tels que Grand-Bas-Sécurité garantie…sam, Assinie. D’autres ont e Les participants étaient unanimes sur la bonne organisation du 27congrès de l’UPU.(PHOTO : SÉBASTIEN KOUASSI) pris plaisir à visiter nos ma-En effet, sur le plan sécuri-quis et bars… vigilants. Un peu plus loin, à 37°C n’avaient pas accès bâches où les participantsCongrès d’Abidjan, souli-taire, la présence de la PoliceEn somme, l’on peut dire environ un kilomètre de l’hô- à l’hôtel. A côté de chaque qui le désiraient pouvaientgnons-le, s’est tenu en mode nationale était remarquable.qu’après les 8es jeux de la tel, les unités d’interventiony avait un pot deappareil, il se rendre pour faire leur testhybride. En effet, en plus des Par jour, c’était une centaineFrancophonie, organisés du de la Gendarmerie, prédis- gels hydro alcooliques. Avant Covid-19 ou se faire vacci-900 participants en présen-de policiers qui surveillaient21 au 30 juillet en 2017 et posées, observaient les pas- la prise de température, il fal-ner.tiel, il y avait plus de 1000 les entrées et sorties du Sofi-le 5e Sommet UA-UE, tenu sants. En termes de sécurité, lait absolument se nettoyer Tout ce dispositif s’est avéréautres qui intervenaient en tel Abidjan Hôtel Ivoire où seles 29 et 30 novembre 2017, c’était rassurant. les mains avec du gel. Une efficace. D’autant plus qu’il aligne, à partir de leurs pays déroulaient les travaux. Cer-la Côte d’Ivoire vient de dé-fois la prise de températurepermis de détecter deux casrespectifs. C’était le premier tains en tenue, d’autres enmontrer encore, aux yeux du Halte à la Covid !positifs de Covid-19, selonterminée, il fallait porter un du genre, dans l’histoire de civil. D’un couloir de l’hôtelmonde entier, sa résilience cache-nez, puis traverser cet le ministre de l’Économiel’Union postale universelle. à un autre, d’une salle à uneface aux difficultés. Et cela, Au plan sanitaire, toutes les appareil qui sert également à numérique, des télécommu-En trois semaines de tra-autre, il y avait toujours desles participants ne l’ont pas mesures idoines ont été éga- la désinfection, à l’aide d’un nications et de l’Innovation,le premier jour,vaux, hormis points de contrôle, équipéscaché. A chaque prise de lement prises pour protégerRoger Adom.produit chimique. Aussi, à la le réseau Internet a parfaite-de scanners. Dans les cou-parole, ils ont tous tenu à l’ensemble des participants. fin de chaque journée de tra-ment fonctionné. loirs, dans les escaliers, auxféliciter la Côte d’Ivoire pour En effet, à toutes les en- vail, des spécialistes désin-Technologie de pointe !Par ailleurs, au niveau de la alentours de l’hôtel, ainsi quela parfaite organisation de ce trées, étaient disposés desfectaient toutes les salles ettraduction, il n’y avait rien à appareils de prise de tem- couloirs de l’hôtel.Du point de vue technique, signaler. C’était de véritables. dans les parkings, on aper-Congrèscevait toujours des éléments pérature. Tous ceux dont laEn outre, sur le parking dele congrès a été égalementprofessionnels. Au dire du de la Police. Discrets, maisCASIMIR DJEZOU température était au-delà de l’hôtel, était installées desune parfaite réussite. LePremier ministre, Patrick
Des recommandations pour un secteur postal innovant
près vingt jours d’in-tenses travaux, les lampions se sont éteints sur le 27e poAstale universelle, le 27 congrès de l’Union août, au Sofitel Abidjan Hô-tel Ivoire. Autour du thème : « Digitalisation des services postaux, développement du e-commerce». Avec pour slogan «L’Afrique vous in-vite, la Côte d’Ivoire vous accueille». Une conférence qui a servi de cadre à un partage d’expériences entre pays membres et l’adoption de nouvelles résolutions du secteur postal. De ce ren-
dez-vous mondial, l’on re-tiendra que les bureaux de poste sont des agents de dé-veloppement pour les pays membres de l’Upu. Dans la mesure où ils sont utilisés par les gouvernements pour développer leur programme de développement. De ce fait, les pays membres ont recommandé aux structures postales de se digitaliser et de mettre en place des ser-vices de e-commerce.« La digitalisation de la poste est nécessaire afin d’offrir des services tels le e-commerce et ceux en ligne au profit dugouvernement. Par ailleurs,
à travers la digitalisation, les entités postales peuvent assister et aider des entre-prises à avoir et mettre sur le marché différents produits », ont-ils suggéré. En effet, le monde entier traverse des mutations technologiques majeures. Le secteur postal ne peut donc plus être clas-sique, mais doit plutôt être tourné vers la digitalisation. Pour y arriver, l’Upu se pro-pose d’être un forum pour le prochain cycle 2021-2025 pour les acteurs du secteur postal, de fournir des so-lutions technologiques et d’être
un centre de connaissance pour les gouvernements, les régulateurs, les opérateurs.Les congressistes ont re-commandé aux postes de se diversifier en proposant des services. Cette réflexion entre dans le cadre de la crise mondiale de la Covid-19 qui a impac-té presque tous les secteurs dont celui de la poste. Pour les participants, les services de la Poste doivent aussi s’étendre à la distribution du matériel de protection indi-viduelle et de médicaments essentiels. Les postes ont également
été invitées à promouvoir des innovations en matière de services financiers pos-taux. Comme autre recom-mandation majeure, les congressistes ont proposé de nouer des partenariats avec des start-up et d’autres entreprises pour accélérerles initiatives de transforma-tion numérique. « Nous devons ouvrir l’accès à nos systèmes d’informa-tion afin de pouvoir travailler avec des partenaires et dé-velopper des services pour notre clientèle », ont-ils dit. Plusieurs sujets, notamment la pérennité de l’Union liée
à ses capacités financières fondées sur la contribution, la pérennité de la caisse de prévoyance, l’ouverture de l’Upu aux acteurs du secteur postal élargi, la stabilité des textes de l’Union, les ser-vices financiers, ont retenu l’attention de la communau-té postale et des observa-teurs. La Conférence des ministres a été l’occasion pour les congressistes de se pencher sur le thème: « Le secteur postal et la Co-vid-19 ; ce qui a changé et . n’a pas changé.»
EMELINE P. AMANGOUA
N ation 4 Lundi 30 août 2021 Trois semaines de travaux et de plaisir e En marge des travaux, du 27qui s’est tenu du 09 au 27 Août à Abidjan, les congrès de l’Upu participants ont pris plaisir à découvrir notre beau pays, tant au plan culturels que gastronomique...
Les mets ivoiriens ont conquis les congressistes.
Du basketball...
REPORTAGE PHOTO : SÉBASTIEN KOUASSI
Balade lagunaire des congressistes après de durs travaux.
Des pas de danse au rythme de la musique ivoirienne.
Du îtness pour se détendre et maintenir la forme.
... A vélo ou à moto, à chacun son sport.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents