Fraternité Matin n°17034 - du mardi 05 octobre 2021
32 pages
Français

Fraternité Matin n°17034 - du mardi 05 octobre 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°17034 - du mardi 05 octobre 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 05 octobre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo

Exrait

Mardi 5 octobre 2021 / N° 17 034 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orange.ci) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
Cancer de sein Plus denouveaux cas en 3 300P. 6 2020
e 72session du Comité exécutif du Haut-commissariat pour les réfugiés
Le HCR met In ofIciellement
au statut de réfugié ivoirienP. 2 KandiaCamara,quiprendpartàcetterencontre de haut niveau à Genève, depuis hier, a salué, au nom du Président Ouattara, cette décision. Infrastructures sportives, routières, sanitaires et hôtelières Dossier
Reportage Kanoroba(Korhogo)
Beaucoup PHOTOS : DR d’agriculture, peu Comment la Can va changer d’eau et d’électricité le visage de la Côte d’IvoiPpr. 12e-13 Pp. 8-9 Àl’intérieur,La chronique de Venance Konan
Mardi 5 octobre 2021
P olitique
3
Présidentielle 2020 KKB fait des révélations sur sa candidature
A la faveur de l’inauguration de la Maison des chefs à Guiglo, le rival du Président Ouattara à la présidentielle, a fait d’autres aveux. e samedi 2 octobre, lorsqu’à mon âge, je connais ma de l’inauguration de laplace dans la société et je Maison des chefs dene cherche pas à avoir rai-dLnant au cas de l’ouest due cohésion sociale (PNCS) Guiglo, construite parson, pourvu qu’on avance. le Programme nationalVoilà ma théorie. »Reve-piloté par son département, pays, particulièrement dans le ministre de la Réconcilia-le Cavally où des efforts se tion et de la Cohésion natio-poursuivent pour refermer nale, Kouadio Konan Bertin, dénitivement la page des est revenu sur les violences crises politico-militaires qui électorales de 2020. Sensi-y ont laissé des traces pro-bilisant les populations au fondes, le ministre Kouadio vivre-ensemble sans distinc-Konan Bertin a soutenu que tion de partis politiques, ni Guiglo ne peut pas avoir de religions, il a souligné la un destin de ville qui pleure vacuité de ces événements éternellement.« Guiglo doit qui ont fait plusieurs morts,essuyer ses larmes, Guiglo détruisant des familles en-doit renaître, Guiglo doit se tières.« Quand surviendrontrelever, se remettre sur pied. les élections, je tiens à dire Votre zone est devenue le que nous avons tous le droitpoumon de la Côte d’Ivoire d’aller voter. Il y a des pays parce qu’elle est actuelle-où le vote est obligatoire,ment la boucle du cacao. mais chez nous, ce n’est pas Mais si le poumon ne respire le cas. Quelqu’un peut dire pas, le pays ne peut pas res-qu’il ne va pas voter et il ne pirer. Quand le poumon ne sera pas forcé de le faire.respire pas, l’homme est ma-Alors, tu ne dois pas mettre lade. Donc, nous devons tout des pneus sur la route pour faire pour que l’ouest respire empêcher celui qui veut al-», a soutenu le membre du ler voter de le faire. Si moigouvernement. Si les Baoulé je veux aller voter et que tusont dans le Cavally, a expli-mets un barrage pour m’enqué KKB, c’est parce que la Le ministre Kouadio Konan Bertin et le chef Coulayes Victor Emmanuel, président du directoire de la chefferie du Cavally.(PHOTOS : DR) empêcher, qu’allons-nousterre n’était plus productive faire ? On va se battre. Parceau centre. Sinon, la première qu’on arrive dans cette zonepour comprendre qu’il fautcrime ? Je sais que personne que je pose est dans l’intérêt que moi je dois exprimerboucle du cacao était dans sans aller aux élections. Sirenoncer à la violence et àsur terre ne peut faire l’una-de mon pays, je le fais sans mon suffrage. Si tu ne votesle V Baoulé, dans la zone de . cela arrivait, seuls ceux quila belligérance en politique.calcul et l’histoire me donnenimité. Même Jésus-Christ a pas, reste chez toi à la mai-Dimbokro et Bocanda ont la force allaient tenir.Sur la question, il s’est vouluété cruciîé. Donc, tant que toujours raison. Le temps me son. Mais ne m’empêche pas Qu’allions-nous faire, nousformel :j’ai la certitude que l’acte « J’ai commis quel donne toujours raison, sauf d’aller voter. Je ne veux voirSAINT TRA BI qui n’avons pas de force, pareille situation, que ce soit dans une telle situation ? On à Guiglo, Odienné, Bouaké,installe le désordre. Je ne Bocanda ou ailleurs », a dé-claré le ministre de la Récon-Sécurité et stabilité sociale voulais pas de cela pour ce pays. Si c’est pour cela qu’on ciliation et de la Cohésion na-va me tuer, qu’on me tue. Je Jean Claude Kouassi dévoile sa recette pour le Gbêkê tionale. Afrmant que c’est le suis prêt à mourir seul pour combat qu’il mène, il a mar-ean Claude Kouassi, curité des biens et des per-mon pays », a déclaré le telé qu’on peut décider de ne ministre-gouverneur du sonnes, ce qui va rassurer ministre devant un auditoire pas voter, mais on n’a pas le district autonome de la les populations an qu’elles tout ouïe. Entre deux maux, droit de mettre des pneus et pour barrer les routes.«J vallée du Bandama, a puissent jouer leur rôle dans il dit avoir choisi le moindre, de couper des troncs d’arbre rencontré, vendredi 1er les actions de développe-c’est-à-dire aller aux élec-octobre, à la salle de confé-ment. « La sécurité permet tions.« Nous y sommes allés Non, ce n’est pas comme rences de la préfecture de la la stabilité et la paix; ce qui et le candidat Alassane Ouat-cela. Même si quelqu’un qui région de Gbêkê, toutes les favorise le développement tara m’a battu. Il m’a nommé m’est cher le dit, je lui dis composantes des forces de économique, social, culturel, ministre, d’accord, mais deux non, ce n’est pas comme ça l’ordre et de sécurité exer-environnemental et humain semaines après, Alassane on fait »,remarque KKB; qui çant dans sa zone de com-», a-t-il signié. Poursuivant, Ouattara et Bédié se sont regrette qu’en 2010 puis en pétence. le ministre-gouvernement rencontrés. Entretemps, il 2020, l’on ait assisté à ces En initiant une telle ren-a tenu à rassurer les hauts y a eu 85 morts. Deux mois scénarios. contre, il s’est agi pour le gradés que c’est un pacte de après, Gbagbo est rentré et ministre-gouverneur de s’as-conance qu’il voulait sceller ils s’embrassent. Mais quand Et le ministre Kouadio Ko-surer de l’accompagnement avec leurs unités. « Dans ce vous vous embrassez, ceux nan Bertin de rappeler que de toutes ces forces pour pacte de conance, nous al-qui sont partis mettre les la loi fondamentale de la mener à bien sa mission de lons voir comment vous ac-pneus sur les routes, où Côte d’Ivoire stipule qu’un développement qu’il entend compagner en retour pour sont-ils ? C’est cette situa-président est élu pour cinq mener au prot du bien-être que vous puissiez être ef-tion que je ne voulais pas. Si ans. On compte les jours à des populations des régions cace dans vos missions », on devait arriver là à s’em-partir de la date où il a prê-de Gbêkê et du Hambol, les a-t-il afrmé. brasser au palais, pourquoi té serment et on sait quand deux entités administratives Aussi, Jean Claude Kouassi avons-nous été obligés de son mandat nit, c’est à dire qui constituent le district est-il revenu sur l’engage-passer par la guerre ? », fait-le 31 octobre 2020 en ce qui autonome de la vallée du ment pris part le Premier mi-il remarquer à ceux qui lui en concerne Alassane Ouattara Bandama. nistre, Patrick Achi, vendredi veulent et l’accusent de tous en son temps.« S’il n’y a pas Jean Claude Kouassi a fait 24 septembre 2021 dernier, », a-t-il lancé. Avec une telle les maux. Convaincu qu’il a le visage marquant des acti-d’élections et qu’on arrive part aux responsables de la lors du lancement des acti-offre, a-t-il dit, il y a nécessi-agi dans l’intérêt supérieur vités industrielles qui se dé-au 1er novembre, Ouattara police, de la gendarmerie et vités de la Sotra à Bouaké, roulaient dans la capitale de té d’une sécurité maximum de la nation, il appelle les uns n’est plus président. Pour de l’armée de l’impérieuse de redonner une seconde la région de Gbêkê. « Nous pour rassurer les éventuels et les autres à faire une saine rester à son poste, il faut al-ler à des élections et les ga-. nécessité de conjuguer leurs vie à l’usine Gonfreville qui rêvons de ce Gonfreville qui investisseurs appréciation de l’histoire efforts pour assurer la sé-a été, dans un passé récent, va employer 4000 personnes récente de la Côte d’Ivoire CHARLES KAZONY gner. Mais les gens voulaient
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents