28 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

L’Essentiel du Cameroun n°326 - du lundi 11 décembre 2020

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
28 pages
Français

Description

L’Essentiel du Cameroun n°326 - du lundi 11 décembre 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 11 janvier 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

www.essentielcameroun.com -https://www.facebook.com/EssentielCameroun
400Fcfa
DU CAMEROUN
Directeur de la publication: Antoine WONGO AHANDA Bi hebdomadaire d’information et d’analyseN°326 du lundi 11 janvier 2021 Recépissé de déclaration N° 083/RDPOP/JO5/SAAJP CARTE NATIONALE D’IDENTITÉ Problèmes d’identité Identités à problème La grogne des demandeursDouble, triple ou même quadruple identité Les accusations contre la police 245 000 cartes en souffrance Le DGSN se défend Les usagers restent sur leur faim P. 2
CHAN TOTAL 2021
Yaoundé, Douala et Limbé sont prêts P28 Le match d’ouverture Cameroun VS Zim-babwe se joue samedi à 17 heures. L’inquié-tude monte parmi les supporters camerounais après les résultats décevants de la sélection nationale lors les matchs de préparation
CORRUPTION
CONAC : le rapport controversé P 26 Selon le rapport 2019 de la CONAC, le Ca-meroun serait sur la bonne voie dans la lutte contre la corruption. Un rapport controversé, que certains observateurs estiment complai-sant et loin de la réalité du fléau.
DOUALA/BONABÉRI
La nationalisation du port se poursuit P3 Après le terminal à contenneurs et le dra-gage du chenal d’accès, la création d’une régie chargée du remorquage confirme la nationalisation progressive du Port de Douala-Bonabéri.
JOURNAL DES PROJETS DE LA RÉGION DE L’EXTRÊME-NORD
Pp. 5-24
INFOS DE LA SEMAINE POLITIQUE/ ÉCONOMIE/ MONDE/SOCIAL TITRES IDENTITAIRES Des mots et des maux Mise sous pression par les usagers et l’opinion publique, la délégation générale à la Sûreté nationale est enfin sortie de son mutisme pour s’expliquer sur l’interminable attente des demandeurs de carte nationale d’identité. Loin d’être convaincante par l’apaisement, la communication de la DGSN de jeudi dernier semble bien avoir ravivé la polémique et créé une affaire dans l’affaire. Edgard Effoudou-Abateble, triple, voire quadru- Thalès pour devenir un leader mondial de ple identité, sans en la sécurité digitale. En français facile, Thalès publier leur liste exhaus- n’a jamais quitté le processus de traitement l a fallu du temps… Beaucoup de temps tive, et tout en occultant des titres identitaires au Cameroun. Même même, pour que les autorités se pIroblèmes de délivrance de la carte natio- cateurs dans l’opération de 4 milliards de dette à l’Etat camerounais la responsabilité poten- s’il est vrai qu’au moment de l’expiration de décident, enfin, à communiquer sur les tielle des agents identifi- son contrat en 2015, Thalès réclamait près nale d’identité au Cameroun. Le prétexte de saisie des données. Et et que Gemalto avait mis à la porte plus de du moment, justifiant la sortie du délégué que dire de l’impasse 300 personnels employés par l’ancien par-général à la Sûreté nationale, a été tout faite sur la validité des tenaire. trouvé : « La diffusion de certaines informa-fameux récépissés qui est La communication déployée par la DGSN tions concernant les titres identitaires dans fixée à trois mois, éven- s’avère finalement contre-productive. Dans les réseaux sociaux ». Ainsi, par la voix du tuellement renouvelable le contexte camerounais où le réflexe pavlo-commissaire divisionnaire Dominique une seule fois selon le vien du contournement de la norme se ren-Baya, le secrétaire général de la DGSN, déli-communication permanente, la DGSN a décret présidentiel N° force chaque jour, la Police nationale vient vrant à la presse un communiqué de sa hié-tenté de reprendre la main. 2016/375 du 04 août 2016 ? de susciter un élan de sympathie pour le rarchie jeudi dernier à Yaoundé, des Malheureusement, en se posant en victimes Pourtant, de nombreux Camerounais qui mécréant, en lui accordant une sorte d’in-chiffres ont été avancés. Dont celui de 245 de manœuvres politiciennes injustes infâ- en sont à leur énième demande d’établisse- dulgente immunité. Comme pour celui qui 000, qui représente le nombre de CNI pro-mantes et diffamatoires, alors même qu’elle ment d’une CNI, et dont les données fraude aux examens, celui qui fraude sur les duites et en souffrance dans l’attente de aurait dû adopter la posture du bourreau d’identification sont contenues dans la base éléments de son identité est perçu comme retrait par leurs demandeurs. Et, pour repentant. Car il est un peu trop facile de de données du Projet SENAC depuis des la victime de ces pouvoirs publics expliquer certains retards dans la rejeter la faute sur 245 000 concitoyens qui années, attendent toujours depuis de longs incapables de sécuriser leurs différentes délivrance de ce sésame, la hiérarchie poli-n’auraient pas retiré leurs titres identitaires mois, voire des années. D’autres encore, procédures. Pourtant, les autorités cière avance des cas d’identité multiple. Des dans différents postes d’identification pen- dans la vague de la période de transition policières camerounaises disposent de tous chiffres et une explication suffisante pour dant que de millions d’autres sont en entre les opérateurs techniques Thalès et les moyens technologiques et légaux pour susciter une vaste polémique sur cette com-attente du précieux document depuis des Gemalto, ont dû dépenser deux fois pour le identifier, traquer, interpeller, et traduire munication officielle. années, sans explications. Il est également même objet ; au motif que le nouveau par- devant la justice tous ces fraudeurs. Mais En minimisant les difficultés techniques et trop facile de faire croire que la capacité de tenaire technique n’avait pas repris le passif elle semble se refuser à les déployer. les dysfonctionnements internes, qui production journalière de 10 000 titres iden- du traitement des dossiers de son prédéces- Pourquoi ? Là est toute la question. auraient pourtant dû faire l’objet d’une titaires se trouve obérée par des cas de dou- seur. Or, depuis 2017, Gemalto a repris Ce qu’il faut savoir… a durée de la carte nationale mariage pour les femmes mariées ; un cer- En cas de rectification ou changement de Lorsque le demandeur ne peut fournir les d’identité est fixée à dix ans. Son titu- tificat de nationalité signé du président du nom ; en plus des pièces exigées dans le cas pièces exigées lors de la première demande, réqLde nationalité ; une copie certifiée conforme justificative de la profession s’il y’a lieu ; un de naissance lui délivre un document quiuisitions des agents habilités. La posses- laire est tenu de la présenter à toutes Tribunal de Première Instance ; une pièce d’une première demande, sauf le certificat l’autorité administrative du lieu présumé sion et la détention de la carte nationale certificat de nationalité signé du président du décret autorisant le changement de nom prend la forme d’une attestation d’état-civil. d’identité sont obligatoires sur toute l’éten- du Tribunal de Première Instance. ou sa rectification. Ceci, après audition sur procès-verbal du due du territoire national pour tout citoyen En cas de perte, de vol ou de détérioration ; Si vous changez de filiation : l’extrait de chef traditionnel de la localité, du maire et âgé de 18 ans révolus. l’attestation, de déclaration, de perte, de vol, jugement ayant établi le changement de de deux témoins de la famille du deman-Sont joints à la demande d’une CNI, en plus ou de détérioration délivrée par toute auto- filiation en plus des pièces exigées en cas de deur. de quatre photos en couleur, format 4x4 des rité habilite, comporte les noms et prénoms, péremption et toutes les autres pièces exi- En cas de doute sérieux sur l’âge du requé-timbres et de la somme de 2 800 FCFA, les date et lieu de naissance, filiation du décla- gées lors de la première demande sauf le rant, ce dernier doit compléter son dossier pièces suivantes : si vous faites votre pre- rant ainsi que le cas échéant, le numéro et la certificat de nationalité par la production d’un certificat médico -mière demande : une copie certifiée et référence du poste d’identification ayant En cas de réintégration ; une copie du légal d’âge apparent. Après la souscription conforme d’acte de naissance ou une copie délivré la Carte Nationale d’Identité. décret de réintégration en plus des pièces de la demande de la carte nationale d’iden-certifiée conforme d’un extrait d’acte de Si votre CNI est périmée ; la carte nationale exigées lors de la première demande tité, il est délivré un titre d’identité naissance, ou une copie certifiée conforme d’identité périmée ; une copie d’acte de Si vous êtes étranger naturalisé ; une copie provisoire (récépissé) dont la validité est de d’un jugement supplétif d’acte de mariage pour les femmes mariées ; une du décret de naturalisation, un bulletin N°3 trois mois, éventuellement renouvelable naissance, ou un livret familial signé des pièce justificative de la profession, le cas du casier judiciaire. En plus de l’acte de une fois. autorités compétentes : une copie d’acte de échéant. naissance et de l’acte de mariage.
2
CAMERMEDIAS S.A.R.L Directeur de la publication : Directeur de lapublication : Antoine Wongo Ahanda Antoine Wongo Ahanda Coordonnateur de la Rédaction : Coordonnateur de laRédaction : IMMEUBLE SOCIETE GENERALE CAMEROUNChristophe Mvondo Christophe Mvondo Carrefour des carreauxnérales :Rédacteur en Chef Informations g Rédacteur en Chef Informations générales : B.P : 1260 YaoundéAbraham Ndjana Modo Abraham Ndjana Modo Contact : 655 76 80 94Rédacteur en Chef Enquêtes et dossiers : Rédacteur en Chef Enquêtes et dossiers : essentielducameroun@yahoo.comBlaise Nnang Blaise Nnang www.camermedias.comChroniqueurs : Chroniqueurs : Alphonse Ateba Ndoumou, Bartho Amugu Alphonse Ateba Ndoumou, Bartho Amugu Rédaction: Charles Nwanochi, René Noël Atangana, Ar-Rédaction:Dominique Beling Nkoumba, René Noël Atan-naud Joseph Eto ndi, Marc Moung , Aboubakar Yero, gana, Arnaud Joseph Etoundi, Marc Mounga, Aboubakar N°326 lundi 11 janvier 2021 - L’ESSENTIEL DU CAMEROUN
Ahmed Ab ou-Aziz, Rodolph Tang , M thieu Nath naël Yero, AhmedAbdou-Aziz, Rodolph Tanga, Mathieu Natha-Njog, Nomo Modo, Francis Nguélé, Nathali Ahanda naël Njog, Nomo Modo, Francis Nguélé, Mercedes Bele-Relecture: Lionel Owona heka, Julien Efila, Arnaud Evina, Nathalie Ahanda Webmasterndncis Ah : Jean-Fr Relecture: Ferdinand BriceEssiane Commercial et Marketing: Roger Ngonda Yusi Webmaster: Jean-Francis Ahanda Soutien technique: Thomas Aurélien Ndassibou Commercial et Marketing: Roger Ngonda Yusi et Boris Manda Nkodo Soutien technique: Honoré Désiré Mbazoa O. Stagiaires: Mercedes Beleheka, Alice Thècle Balla, Désiré Stagiaires: Camille Olivia Ayissi Trésor Mbouné, Sam ratou Hamadou, Rose Bertille CMonbcaenpgtion Graphique: LaCuornecnetptAioBnAHGra©pChiRqEuAeT:IVE THINK (+33783195537) MLiacuhreelnMtbAillBaAH © CREATIVE THINK (+33760952325) Production: Eric Azegue Production: Eric Azegue Impre sion: SOPECAM Impresssion: SOPECAM Tirage0 exemplaires: 4 Tirage: 4000exemplaires Distribution: Eric AzegueDistribution: Eric Azegue,Joseph Nkomedohttps://www.faceb ok.com/E sentielCameroun https://www.facebook.com/EssentielCameroun