La Vie éco n°5132 - Du 25 au 31 mars 2022
42 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

La Vie éco n°5132 - Du 25 au 31 mars 2022 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
42 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La Vie éco n°5132 - Du 25 au 31 mars 2022

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 mars 2022
Langue Français
Poids de l'ouvrage 11 Mo

Extrait

e N° 5 132  65 année  10 DH
 Du 25 au 31 mars 2022
5, Bd Abdallah Ben Yacine Casablanca 20.310  Dépôt légal : 7 / 97  ISSN 0505 4885
Directeur de la Publication : Saâd Benmansour
CONJONCTURE Des projections avec un niveau élevé d’incertitudes L’inflation devrait atteindre 4,7% en 2022 et la croissance 0,7%. Ce dernier chiffre ne tient pas n compte des récentes précipitations. La croissance pourrait atteindre 2 à 2,5%. Le taux directeur est maintenu à 1,5%. L’exposition des banques sur la Russie ne devrait pas être conséquente. p.12
ENTRETIEN
Kyeh Kim, Principal Deputy VicePresident, Department of Compact Operations Millenium Challenge Corporation
«Nous estimons que le Compact bénéficiera à plus de 800 000 Marocains à travers le pays» p.18
ETUDE (EXLUSIF)
Comment les Marocains perçoivent les influenceurs
Tourisme: Une reprise plus prometteuse que prévu ?
p.29
Direction, Rédaction : Tél : (05) 22.44.38.68 / 69 Fax : (05) 22.44.55.96 Administration, Publicité : Tél : (05) 22.45.05.55 / 71 / 72 Fax : (05) 22.45.03.69 / 30.45.42
p.20
ENQUÊTE
La confiance politique retrouvée  p.10
INFRASTRUCTURE
SoussMassa confirme ses ambitions industrielles p. 21
RAMADAN
Les donateurs mobilisés pour les actions solidaires  p. 40
 https://www.lavieeco.com Email : contact@lavieeco.com
E
D
I
T
O
R
I
A
L
Budgets de résultats lus que jamais, avec la Mais pour ce qui est des budgets créer de la valeur, indirectement, pression qui pèse sur les d’investissement, la performance en drainant l’investissement privé. P finances publiques, gérer de la dépense publique se mesure Une politique publique sectorielle la ressource budgétaire plus par la capacité des gestion ou une réforme, indépendamment avec parcimonie et souci d’effi naires à dépenser mieux et surtout de son budget, n’a de sens que par cience est devenu un impératif conformément à ce qui a été ini ses effets induits. vital. Plus que des ordonnateurs, tialement budgétisé et prévu. Car, Et depuis plusieurs années, le les responsables de politiques contrairement à ce que l’on pour Maroc a instauré le mécanisme publiques ne sont plus seulement rait penser, dépenser moins que des lois de règlement qui per comptables de moyens et deniers prévu en matière d’investissements mettent, chaque année, de faire de l’État à dépenser conformément publics est mauvais signe. Le cas le point sur les niveaux de réali à des procédures et des règles ad qui illustre le mieux ce paradoxe sations de ce qui était prévu dans ministratives, mais de plus en plus est celui des collectivités territo les Lois de finances. Ces évalua aussi des gestionnaires de budgets riales qui, d’un côté, affichent des tions constituent aujourd’hui un de résultats.excellent outil pour réorienter lesexcédents budgétaires vertigineux Et qui dit résultats, dit planifica et, de l’autre, accusent des retards ressources budgétaires précieuses tion, objectifs, évaluation et per en termes d’équipements. là où elles sont les plus utiles et là formance. Naturellement, un des Plus encore, la dépense publique où elles sont les plus performantes. impératifs classiques en matière est également performante quand Et c’est ce qui permet à l’État de de dépense publique est d’abord ses effets induits sont maximisés. disposer de marges de manœuvre la maîtrise de son coût, particuliè Car la logique de l’investissement budgétaires pour faire face à des rement pour ce qui est des charges public n’est pas tant la rentabi situations inédites et imprévues, dites de fonctionnement à travers lité et la profitabilité financière et sans mettre en péril les sacrosaints lesquelles est estimé le plus souvent économique mais plus leur carac équilibres fondamentaux n le train de vie de l’administration. tère structurant et leur capacité àSAÂD BENMANSOUR
Suivez-nous suracebook.com/lavieeco
3La Vie éco – Vendredi  mars 
Directeur de la publication et de la rédaction : Saâd Benmansour Directeur-adjoint de la rédaction Mohamed Benkhallouk Rédaction Rédacteur en chef :Tahar Abou El Farah Economie :Naoufel Darif, Ibtissam Benchanna Cahier Carrières :Brahim Habriche Politique :Tahar Abou El Farah (Chef de service) Société :Aziza Belouas (Chef de service) Secrétariat de rédaction :Fatiha Lourini (iconographie), Es-Saïd Arabany (révision) Collaborateurs :Malika Alami, Hicham Benjamaa, Administrateur Web :Akram Guendouli Développeur web :Ayoub El Amine Documentation :Ahmed Mechouary Technique Mise en page :Rachida Lourini,Tarik Barakat,Abdelkrim Ouheddou Commercial Assistante commerciale :Hind Ghandi Chefs de publicité :Anouar Abbad El Andaloussi, Latifa Sadik, Soumia Abounacer, Mohamed Bennani Responsable abonnement :Chakib Mzak Administration Directeur administratif et financier :Bahia Bennani Comptabilité :Bouchra Jattassi, Amal Nader Recouvrement :Zakaria Hamro Directrice de l’événementiel et des opérations spéciales : Bouchra Alaoui Président du directoire : Saâd Benmansour Edition La Vie éco presse. impression/Distribution CTP-Impression :Imprimerie Idéale Distribution: Sapress La Vie éco est contrôlée par l’Organisme de justification de la diffusion de la presse écrite.
Conception graphique :baylauc q & co.
L’info continue sur lavieeco.com
Politique
wEnquête.Les Marocains reprennent  confiance, «politiquement parlant» P. 0
EconomiewDes projections avec un niveau élevé  d’incertitudes P. 2 wEconomie nationale : Une lueur  d’optimisme dans un contexte international  incertain P. 4
Suivez-nous suracebook.com/lavieeco
S
O
20
M
M
A
I
R
E
Tourisme Année plus prometteuse que prévu ?
wDélais de paiement : Une pratique toujours aussi répandue P. 6
wEntretien.Kyeh Kim.«Nous estimons  que le Compact bénéficiera à plus de  800 000 Marocains à travers le pays»8 P.
wPAI : Du concret dans les nouvelles zones  industrielles du Souss Massa P. 2 wL’Agropole du Loukkos voit le jour P. 22 wSouk de Derb Mila à Casablanca : Relance  de la commercialisation des dattes23 P. wRibatis lance un plan d’action pour  améliorer l’utilisation de la plateforme  Rokhas P. 24 wAgriculture.Agrégation agricole :  Le road show de l’ADA pose pied à  Béni-Mellal P. 25 wChronique.Laila El Andaloussi.Factures,  ICE, mentions obligatoires et sanctions P. 26
wContribution.Adil El Jouali.Guerre  Russie-Ukraine : Quelles retombées  économiques pour le continent africain  et le Maroc P. 28
wSondage.Comment nos influenceurs  sont-ils perçus ? P. 29
wEntretien.Hassan Radoine. «Les acteurs doivent remettre l’humain  et les ressources au centre de toute stratégie  de planification P. 33
4La Vie éco – Vendredi  mars 
Societe wRamadan : Large mobilisation pour  des dons solidaires
P. 40
C a r r i e r e s
Des outils RH pour faciliter la gestion des ressources humaines
35 à 39
L’info continue sur lavieeco.com
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents