22 pages
Français

Le Quotidien Numérique d’Afrique n°1442 – Du Samedi 16 mai 2020

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le Quotidien Numérique d’Afrique n°1442 – Du Samedi 16 mai 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 mai 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Afrique Subsaharienne:
L’ONU alerte sur le risque
d’augmentation du nombre de
morts du VIH/SIDA
Page 2
Politique - Science - Education- Société- Economie-Technologies
du samedi 16 mai 2020
7 jrs/7
02 BP 5805 Ouagadougou 02 Tél: +226 76 60 97 21/ +226 25 41 10 00 BURKINA FASO Téléchargeable Prix : 0,30 €/200 FCFAN°1448
Burkina Faso / Décès de 12 présumés
terroristes dans leur cellule : Le CICS rejette
la version du procureur de Fada N’gourma
Page 10
Angola : Isabel dos
Santos affrme que des
preuves ont été falsifées
pour geler ses avoirs
Page 8
Le Quotidien Numérique
d’ Afrique
www.quotidiennumerique.com Autorisation ofcielle n°1699/2017/CAO/TGI.OUA/P.F. Politique -Science - Education- Société- Economie-Technologies
AfRIq UE SUbSAhARIENNE
L’ONU alerte sur le risque d’augmentation du
nombre de morts du VIH/SIDA
ans un communiqué publié
le lundi 11 mai 2020, les D
représentants de l’ONU
ont attiré l’attention des
diférents gouvernements sur
le risque de l’augmentation du
nombre de décès causés par le
VIH en Afrique subsaharienne.
Cela pourrait arriver par
une perturbation de l’accès
des malades aux traitements
en raison de la pandémie du
COVID-19.
Apparu il y a de cela plusieurs La directrice exécutive de l’Onusida, Winnie Byanyima préoccupée
années, le VIH/SIDA continue par le risque de la perte des acquis de la lutte contre le VIH/SIDA.
de tuer plusieurs personnes dans
le monde. Grâce aux multiples
recherches scientifques, le
nombre de morts dû au SIDA a
considérablement diminué ces
dernières années. Mais en cette
période de pandémie du Covid-19
l’Afrique subsaharienne pourrait
connaitre une fambée de décès
des personnes atteintes de du
Sida, a alerté l’ONU dans un
communiqué publié le lundi
11 mai 2020. En efet, selon
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Onusida, une
l’Organisation mondiale de la perturbation de six mois dans l’accès aux antirétroviraux pourrait
santé (OMS) et l’Onusida, une entraîner une augmentation du nombre de morts dû au VIH/SIDA.
perturbation de six mois dans aux 470 000 décès recensés en prévention, d’accès aux soins et
l’accès aux antirétroviraux 2018. Il s’agira d’une première aux traitements pourrait efacer
pourrait entraîner plus de 500 000 depuis 2008, lorsque 950 000 les progrès réalisés dans la
morts supplémentaires dans la personnes étaient mortes du prévention de la transmission
région sur une année entre 2020 sida dans la région. De plus du VIH de la mère à l’enfant.
et 2021 et viendront s’ajouteront une rupture des campagnes de Pourtant les derniers chifres
La suite à la page 3
Quotidien numérique d’Afrique n°1448 du samedi 16 mai 2020Page 2 OTC MEDIA GROUPE