22 pages
Français

Le Quotidien Numérique d’Afrique n°1447 – Du Jeudi 14 mai 2020

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le Quotidien Numérique d’Afrique n°1447 – Du Jeudi 14 mai 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 mai 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Sénégal :
L’utilisation du
CovidOrganic n’est pas
Page 8encore validée
Politique - Science - Education- Société- Economie-Technologies
du jeudi 14 mai 2020
7 jrs/7
02 BP 5805 Ouagadougou 02 Tél: +226 76 60 97 21/ +226 25 41 10 00 BURKINA FASO Téléchargeable Prix : 0,30€/200 FCFAN°1447
Kenya :
Découverte majeure par les scientifques d’un
Page 2microbe pouvant combattre le paludisme
Maroc :
Des associations de
défense de la liberté de
la presse appellent à
des sanctions contre des
Page 10policiers
Le Quotidien Numérique
d’ Afrique
www.quotidiennumerique.com Autorisation ofcielle n°1699/2017/CAO/TGI.OUA/P.F. Politique -Science - Education- Société- Economie-Technologies Politique -Science - Education- Société- Economie-Technologies
KENYA
Découverte majeure par les
scientifques d’un microbe pouvant
combattre le paludisme
es scientifques ont D découvert un nouveau
microbe qui pourrait
stopper la transmission
du paludisme. Une
découverte qui pourrait
constituer une avancée
signifcative dans la lutte
contre la propagation du
paludisme, qui se transmet
à l’homme par les piqûres
de moustiques. L'équipe
de chercheurs du Kenya et
du Royaume-Uni afrme
que cette découverte a un
"potentiel énorme" pour
endiguer la maladie.
Cette découverte pourrait constituer une avancée signifcative dans la
lutte contre la propagation du paludisme, qui se transmet à l’homme Une étude publiée lundi 11
par les piqûres de moustiques.
mai 2020 par le journal Nature
maladie. Les scientifques, découvert que Microsporidia Communications a révélé
dont la plupart sont originaires MB, un microorganisme qui qu’aucun des moustiques
du Kenya, du Royaume-Uni vit dans l'intestin et les voies de examinés autour du lac
et de l’Afrique du Sud, sont reproduction d'un moustique, Victoria au Kenya, qui se
des biologistes du Centre peut complètement protéger sont avérés être porteurs d’un
international de physiologie ce même moustique contre microbe appelé Microsporidia
et d’écologie des insectes l'infection par le plasmodium, MB, n’avait le parasite du
(ICIPE) à Nairobi pensent le parasite responsable du paludisme. Les chercheurs
avoir trouvé le microbe paludisme. Reste à savoir si les cherchent maintenant à savoir
qui pourrait empêcher les moustiques porteurs de ce virus s'ils peuvent relâcher les
moustiques de transmettre peuvent être relâchés dans la moustiques porteurs de ce
le paludisme à l'homme. En nature ou utiliser des spores virus dans la nature ou utiliser
étudiant les moustiques sur les pour supprimer la maladie. des spores pour supprimer la
rives du lac Victoria, ils ont Les scientifques essaient
La suite à la page 3
Quotidien Numérique d’Afrique n°1447 du jeudi 14 mai 2020Page 2 OTC MEDIA GROUPE