Le Quotidien Numérique d’Afrique n°1814 - du mercredi 22 décembre 2021
30 pages
Français

Le Quotidien Numérique d’Afrique n°1814 - du mercredi 22 décembre 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
30 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le Quotidien Numérique d’Afrique n°1814 - du mercredi 22 décembre 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 décembre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Exrait

Éthiopie : L’armée reprend
des villes stratégiques aux
Page 12rebelles tigréens
Politique - Science - Education- Société- Economie-Technologies
du mercredi 22 décembre 2021
7 jrs/7
02 BP 5805 Ouagadougou 02 Tél: +226 76 60 97 21/ +226 25 41 10 00 BURKINA FASO Téléchargeable Prix : 0,30 €/200 FCFAN°1814
La dette mondiale atteint un niveau
record de 226 000 milliards de Dollars
Page 4
Covid/Omicron : La CAN 2021 tant
querellée aura bel et l’Unicef met en garde
bien lieu en janvier contre la fermeture
Page 19prochain des écoles au Kenya
Page 7
Niger : L’armée française
annonce l’élimination de
l’un des commandos de
Page 11l’attaque de Kouré
Le Quotidien Numérique
d’ Afrique
www.quotidiennumerique.com Autorisation ofcielle n°1699/2017/CAO/TGI.OUA/P.F. Politique -Science - Education- Société- Economie-Technologies Politique -Science - Education- Société- Economie-TPolitique -Science - Education- Société- Economie-Technologiesechnologies
AFRIQUE DU SUD
Les cas de violences sexistes ont augmenté en
temps de Covid-19
n Afrique du Sud, la
pandémie du Covid-19 E
a remis en surface les
réalités que traversent les
femmes sud-africaines. Le
pays compte plus de 100
cas de viols par jour et une
femme est assassinée toutes
les trois heures, selon les
chifres ofciels.
Les violences sexistes sont de
tôt, et tant que vous êtes et de la non-réactivité de la plus en plus récurrentes dans
encore en vie, et tant que vous police sud-africaine. A l’en ce pays. En efet, il ressort
respirez encore a indiqué une croire, cela est également lié qu’entre juillet et septembre,
victime.au patriarcat qui est encore les cas de viols ont augmenté
très profondément ancré en de 7,1% avec 9 556 plaintes La question qui a été abordée
Afrique du Sud.enregistrées par les autorités. au Parlement a obtenu la
Cela ne fait pas cas des viols caution de trois lois pour un Beaucoup de femmes victimes
non déclarés. durcissement de l’arsenal déjà de ces abus pour se
répressif en septembre dernier. protéger ont pris pour refuge les Les autorités pour
Mais les militants fustigent centres qui sont une centaine appréhender le mal avant qu’il
ces lois car pour eux, elles ne répartie sur l’ensemble du ne se propage et deviennent
s’attaquent pas aux sources du territoire. Au Cap, à la pointe incontrôlable ont mis en
féau. Selon eux, il faut faire sud du pays, le Refuge Sainte-place des brigades contre les
beaucoup plus pour essayer Anne a constaté une hausse violences sexistes lancées
des violences depuis deux ans. de faire comprendre aux notamment en août dans la
Le centre de Nisaa, dans le gens l’ampleur et la nature région de Johannesburg. A
township de Lenasia près de du problème, pour qu’ils ne cet efet, les victimes sont
Johannesburg a fait le même blâment pas la victime ou le contactées chez elles via une
constat. survivant. campagne de porte-à-porte.
Chaque femme a des limites, Source: AfricanewsJoy Lange membre du centre
a un mot pour dire non. Et de refuge Sainte-Anne a Lucien DAKISSAGA
chercher de l’aide autant que indiqué que les femmes se
possible, tant qu’il est encore plaignent encore du traitement
Quotidien numérique d’Afrique n°1814 du mercredi 22 décembre 2021Page 2 QNAPolitique -Science - Education- Société- Economie-Technologies
MAROC
Les Etats-Unis déjouent un complot de l’EI
es forces de sécurité
marocaines, avec le L
soutien des États-Unis,
ont déjoué un complot
présumé à la bombe
perpétré par le groupe
État islamique et arrêté
un partisan présumé de
l’organisation interdite, a
rapporté vendredi l’AFP
Depuis 2002, la police marocaine dit avoir démantelé 2.000
citant la police antiterroriste «cellules terroristes» et arrêté quelque 3.500 personnes dans des
affaires liées au terrorisme, selon les données du BCIJmarocaine.
prévu de rejoindre des camps la lutte contre la violence
«Cette arrestation est
d’entraînement jihadistes extrémiste et la menace du
l’aboutissement d’une étroite
étrangers «avant de décider terrorisme international», a
collaboration entre (les forces
de rejoindre un complot déclaré le BCIJ. Les médias
de sécurité marocaines)
terroriste au Maroc utilisant marocains ont signalé une
et les forces de l’ordre
des engins explosifs», ajoute vaste opération antiterroriste
américaines», a déclaré le
le communiqué. La police a à l’échelle nationale le 8
Bureau central marocain
par la suite saisi des appareils décembre, mais les sources
des enquêtes judiciaires
électroniques et du matériel ofcielles n’ont pas confrmé
(BCIJ) dans un communiqué
utilisé pour la préparation la répression. Le 6 octobre,
sans donner plus de détails
d’explosifs. la police antiterroriste a
sur l’opération conjointe.
annoncé le démantèlement
Le suspect arrêté était «un Une vaste opération
d’une «cellule terroriste»
extrémiste appartenant au antiterroriste à
à Tanger et l’arrestation de
soi-disant État islamique», l’échelle nationale
cinq suspects accusés d’avoir
24 ans, originaire de la région
«Cette opération de sécurité fomenté des attentats à la
de Sala Al-Jadida au nord de
souligne l’importance et bombe.
Rabat, a ajouté le communiqué
l’efcacité de la coopération
cité par l’AFP. Et selon Source : AFP
bilatérale entre (les services
les enquêtes préliminaires,
de sécurité marocains) et les Pierre Oued.
l’homme aurait prêté
agences de renseignement et
allégeance au groupe. Il avait
de sécurité américaines dans
Quotidien numérique d’Afrique n°1814 du mercredi 22 décembre 2021 Page 3QNA

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents