Le Quotidien Numérique d’Afrique n°1825 – Mercredi 5 janvier 2022
22 pages
Français

Le Quotidien Numérique d’Afrique n°1825 – Mercredi 5 janvier 2022 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
22 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le Quotidien Numérique d’Afrique n°1825 – Mercredi 5 janvier 2022

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 05 janvier 2022
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Voici le top 10 des
meilleures équipes
africaines de football
Page 8
Politique - Science - Education- Société- Economie-Technologies
du mercredi 05 janvier 2022
7 jrs/7
02 BP 5805 Ouagadougou 02 Tél: +226 76 60 97 21/ +226 25 41 10 00 BURKINA FASO Téléchargeable Prix : 0,30 €/200 FCFAN°1825
Une coalition de plus d’une centaine de
partis fait pression sur la junte pour des
Page 5élections
Kenya : Six morts Afrique du Sud Maroc : La BAD
dans une attaque : L’incendie du mobilise 70 millions
présumée d’Al- Parlement de nouveau d’euros pour l’accès à
Page 7 Page 3 Page 16shabaab maîtrisé l’eau potable
Le Quotidien Numérique
d’ Afrique
www.quotidiennumerique.com Autorisation ofcielle n°1699/2017/CAO/TGI.OUA/P.F. Politique -Science - Education- Société- Economie-Technologies Politique -Science - Education- Société- Economie-TPolitique -Science - Education- Société- Economie-Technologiesechnologies
CENTRAFRIQUE
La Minusca expulse 200 rebelles de l’UPC à
Boyo
es casques bleus de
la Minusca (Mission L
multidimensionnelle
intégrée des Nations Unies
pour la stabilisation en
Centrafrique) ont mené
samedi 25 décembre, «
une opération d’expulsion
d’environ 200 éléments de
l’UPC (Unité pour la paix en
Centrafrique) de la localité
de Boyo, dans la préfecture
de la Ouaka », située au sud La Minusca a délogé 200 rebelles de l’UPC qui avait pris également
du pays, a annoncé l’ONU en otage la maison du Maire
sur son site web le lundi 27
décembre 2021.
C’est une coalition de forces qui a
permis d’atteindre cet objectif. «
L’arrivée des bataillons népalais
et mauritanien de la Force de la
Minusca, en renfort à l’efectif
des Casques bleus surplace, a
contraint les combattants de
l’UPC de quitter Boyo, où ils
occupaient des maisons ainsi
que la résidence du maire », a
souligné l’ONU, ajoutant que la
Les casques bleus de la Minusca et l’armée centrafricaine lors
Minusca poursuit ses opérations d’une patrouille à Bangui
de nettoyage dans la ville avec
« marqués, entre autres, par une Ils ont également mis en garde
des patrouilles robustes.
quinzaine de civils tués et près l’UPC contre toute tentative de
Selon la note des Nations unies, de 1500 personnes déplacées ». réoccupation de Boyo et ont
cette localité de Boyo a été sous réafrmé leur détermination
A cet efet, les Casques bleus
la hantise des bruits de bottes à assurer la protection des
ont pu intervenir pour protéger
des rebelles de l’UPC ( Unité communautés.
les civils et poursuivre leurs
pour la paix en Centrafrique)
opérations dans toute la ville La semaine dernière, la Minusca
notamment les 6 et 7 décembre
avec des patrouilles robustes. a alerté sur l’arrivée massive de
2021 avec des incidents graves
La suite à la page 3
Quotidien numérique d’Afrique n°1825 du mercredi 05 janvier 2022Page 2 QNA

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents