Le Quotidien Numérique d’Afrique n°1829 – Lundi 10 janvier 2022
26 pages
Français

Le Quotidien Numérique d’Afrique n°1829 – Lundi 10 janvier 2022 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
26 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le Quotidien Numérique d’Afrique n°1829 – Lundi 10 janvier 2022

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 janvier 2022
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Kenya: L’interdiction des
pesticides divise le monde
Page 11agricole
Politique - Science - Education- Société- Economie-Technologies
du lundi 10 janvier 2022
7 jrs/7
02 BP 5805 Ouagadougou 02 Tél: +226 76 60 97 21/ +226 25 41 10 00 BURKINA FASO Téléchargeable Prix : 0,30 €/200 FCFAN°1829
La CEDEAO durcit les sanctions contre
Page 9le Mali
CAN Cameroun 2022 L’ONU contre Les Fake news, une
: Quid des menaces l’expulsion de 8 entrave à la lutte anti
sécuritaires ?Rwandais du Niger COVID en Afrique
Page 13Page 12 Page 7
Le Quotidien Numérique
d’ Afrique
www.quotidiennumerique.com Autorisation ofcielle n°1699/2017/CAO/TGI.OUA/P.F. Politique -Science - Education- Société- Economie-Technologies
SOUDAN
Des Soudanais se prononcent après la
démission d›Abdallah Hamdok
’annonce de la démission
d’Abdallah Hamdok L
est un nouveau coup
dur pour le Soudan, un pays
menacé par la dictature
depuis le putsch du 25 octobre
dernier par les militaire. Les
militaires sont désormais
seuls au pouvoir, une situation
diversement appréciée par des
citoyens.
Le dimanche 2 janvier, le
premier ministre soudanais Le premier ministre soudanais Abdallah Hamdok à rendu sa
démission après être passé du rang d’espoir à celui de traîtreAbdallah Hamdok à rendu sa
démission, après avoir tenté
de faire bonne fgure après
plus d’un mois. C’est un grand
vide qu’il laisse à tête du
pouvoir, un pouvoir désormais
aux mains des militaires
putschistes. Sa démission est
diversement appréciée par les
soudanais. « Le Soudan perd
une personnalité importante
et reconnue à la fois par la
Au moins 57 civils sont morts lors de manifestants contre les communauté internationale et
militaires depuis le putsch du 25 octobre dernier
le peuple soudanais a expliqué
n’est pas en mesure d’assumer Adam.
à Africanews, Mohamed
ses fonctions. C’est la meilleure
al-Mubarak al-Sediq. Nous L’opposition du pays a
leçon à donner. Il n’est jamais
espérons qu’il part pour revenir également salué la démission
arrivé dans l’histoire du Soudan
en indépendant et briguer le d’ Abdallah Hamdok, tout
qu’une personne se manifeste et
poste de président.» «Hamdok en espérant voir émerger de
admette franchement sa défaite
a envoyé un message fort à nouvelles personnalités. Pour
devant le peuple.», a déclaré un
tous les politiciens soudanais. Il les opposants, non seulement
autre soudanais, Khaled Abbas
montre qu’il faut se retirer si l’on Abdallah Hamdok n’était plus
La suite à la page 3
Quotidien numérique d’Afrique n°1829 du lundi 10 janvier 2022Page 2 QNA

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents