SenTract n°633 - du 12-07-2021
21 pages
Français

SenTract n°633 - du 12-07-2021

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
21 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

SenTract n°633 - du 12-07-2021 - Le traitement de l'actualité sénégalaise d'un point de vue décalé

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 juillet 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Exrait

En 2022, des vaccins anti-Covid fabriqués à Diamniadio
Vers la production de vaccins anti-Covid-19 au Sénégal. Un accord a été signé, vendredi 9 juillet, avec plusieurs partenaires, des pays Européens, la Banque Mondiale ou encore les Etats Unis, pour le financement de la première phase du projet. Une usine qui devrait débuter la production dès 2022, aloƌs Ƌue l’AfƌiƋue iŵpoƌte aujouƌd’hui ϵϵ% de ses ďesoiŶs eŶ vaĐĐiŶs.
Une usine va sortir de terre dans la ville nouvelle de Diamniadio et produire, à terme, 300 millions de doses par an. Des vaccins anti-Covid-ϭϵ d͛aďoƌd –choix le doit encore être définipuis d͛autƌes tLJpes de ǀaĐĐiŶs contre des maladies endémiques. Le projet a été ŵis eŶ œuǀƌe paƌ l͛IŶstitut Pasteur de Dakar qui produit déjà le vaccin contre la fièvre jaune. Son administrateur général, le docteur Amadou Sall, paƌle d͛uŶ jouƌ « historique ».
« En 2022, notre objectif est de commencer par du remplissage aseptique pour poursuivre, plus tard, avec la
fabrication de vaccinale » », Amadou Sall.
« pulpe précise
Le coût total estimé du pƌojet s͛Ġlğǀe à ϮϬϬ ŵillioŶs d͛euƌos. SeloŶ le ŵiŶistƌe de l͛ÉĐoŶoŵieAmadou Hott, 14 millions, sous forme de dons, ont déjà été mobilisés. Les prochaines phases du financement doivent encore être bouclées. Objectif : réduire la dépendance du continent vis-à-vis de l͛edžtĠƌieuƌ.
Moins de 2% des Africains entièrement vaccinés
« Le Sénégal deviendra producteur et également exportateur de vaccins anti-
Coǀid autouƌ d͛uŶe plateforme qui nous permettra également de pƌoduiƌe d͛autƌes ǀaĐĐiŶs doŶt le SĠŶĠgal et l͛AfƌiƋue auront besoin pour vraiment atteiŶdƌe l͛autosuffisaŶĐe ou la souveraineté pharmaceutique, la souveraineté sanitaire », souligne Amadou Hott.
Un accord signé alors que le SĠŶĠgal Đoŵŵe d͛autƌes pays du continent font face à un pic de contaminations et à une pénurie de doses. SeloŶ l͛OMS, ŵoiŶs de Ϯ% des Africains sont entièrement vaccinés.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents