il existe des pratiques simples et faciles
4 pages
Français

il existe des pratiques simples et faciles

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Niveau: Secondaire, Lycée, Terminale

  • redaction

  • dissertation


il existe des pratiques simples et faciles à reproduire mais efficaces : la lecture d'un texte ou d'une image assistée par vidéoprojection ; l'organisation du travail de la classe autour d'un blog ; ou d'un site de collège. Les plus aguerris découvriront comment faire du groupe classe un véritable réseau social orienté vers l'écriture collective. Et si certains doutent encore de ce que les TICE ont leur place dans le cours de français, un panorama des usages susceptibles de mener à la validation du B2i clôt cet ensemble. AP PL IC AT IO NS PÉDAGOGIQUES APPLICATIONS PÉDAGOGIQUES D e s o u ti ls p o u r le f ra n ç a is 40 LES DOSSIERS DE L'INGÉNIERIE ÉDUCATIVE Un vidéoprojec te On prend des notes, on recopie, on effectue une recherche, on amende, on compare la version finale avec la première… Marie-Claude Faivre Badré PROFESSEURE DE LETTRES MODERNES LYCÉE LIBERGIER, REIMS (51) DIELettres2.qxp 12/03/08 14:56 Page 40

  • qualité de la reproduc- tion

  • universalis en ligne

  • diaporama analysant le célèbre tableau de botticelli

  • site de collège

  • texte de marbeuf

  • qualité des travaux

  • mélodie du texte

  • diaporama


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 65
Langue Français
i
l existe des pratiques simples et faciles à
reproduire mais efficaces : la lecture d’un texte
ou d’une image assistée par vidéoprojection ;
l’organisation du travail de la classe autour d’un
blog ; ou d’un site de collège.
Les plus aguerris découvriront comment faire du
groupe classe un véritable réseau social orienté
vers l’écriture collective.
Et si certains doutent encore de ce que les TICE
ont leur place dans le cours de français, un
panorama des usages susceptibles de mener à la
validation du B2i clôt cet ensemble.
A
P
P
L
I
C
A
T
I
O
N
S
PÉDAGOGIQUES
APPLICATIONS PÉDAGOGIQUES
D
e
s
o
u
t
i
l
s
p
o
u
r
l
e
f
r
a
n
ç
a
i
s
40
LES DOSSIERS DE L’INGÉNIERIE ÉDUCATIVE
Un vidéoprojec
On prend des notes, on recopie,
on effectue une recherche,
on amende, on compare la version
finale avec la première…
Marie-Claude Faivre Badré
PROFESSEURE DE LETTRES MODERNES
LYCÉE LIBERGIER, REIMS (51)
APPLICATIONS PÉDAGOGIQUES
41
D
e
s
o
u
t
i
l
s
p
o
u
r
l
e
f
r
a
n
ç
a
i
s
LES DOSSIERS DE L’INGÉNIERIE ÉDUCATIVE
A
u lycée Libergier de Reims, nous avons la
chance d’avoir des locaux entièrement
réhabilités depuis trois ans, alliant le
charme d’une architecture traditionnelle aux
dernières nouveautés technologiques : nous dis-
posons désormais d’un serveur informatique et
de connexions à Internet accessibles dans toutes
les salles de classe, qui sont ou seront en grande
partie équipées d’un ordinateur et d’un vidéopro-
jecteur.
Voici donc quelques exemples très modestes
d’usages de ces vidéoprojecteurs, qui ne néces-
sitent pas une formation très pointue : le manie-
ment de base du traitement de texte et la créa-
tion de diaporamas suffisent largement.
Captatio benevolentiae
Tout d’abord, le vidéoprojecteur facilite gran-
dement la
concentration
des élèves en cours.
On connaît la rapidité avec laquelle leur atten-
tion est captée par l’image, et le seul fait de pro-
jeter le texte en cours d’explication sur un écran
les éloigne de la rêverie et les incite à bien regar-
der. La
captatio benevolentiae
passe désormais
par des astuces techniques…
Par ailleurs, cette formule
aide
aussi ceux qui
ont parfois des difficultés à suivre, à écouter,
participer et prendre des notes en même temps.
Par exemple, quand on relève des champs lexi-
caux, il est très facile de les surligner à l’écran
grâce au traitement de texte. Certes, les élèves
peuvent en faire autant directement sur leur
texte, mais l’avantage est ici de faire travailler
toute la classe en même temps, d’obtenir un
produit fini toujours complet, propre et orga-
nisé.
Ainsi, lors de l’étude d’un texte de Marbeuf on
a pu mettre en valeur successivement dans le
corps du texte, grâce à un diaporama, le champ
lexical de l’amour, celui de l’eau et celui du feu
pour définir les sentiments évoqués par le poète,
puis la répétition des sonorités pour analyser la
mélodie du texte, et enfin schématiser par des
pictogrammes l’entrelacement baroque des
thèmes.
teur au lycée
Quelques
diapositives du
diaporama sur le
texte de Marbeuf
projeté en classe.
Le champ lexical de
l’amour, celui de
l’eau et celui du feu
expriment les
sentiments du poète.
Mise en évidence des
répétitions sonores
pour analyser la
mélodie du texte.
Schématiser par des
pictogrammes
l’entrelacement
baroque des thèmes.
42
APPLICATIONS PÉDAGOGIQUES
D
e
s
o
u
t
i
l
s
p
o
u
r
l
e
f
r
a
n
ç
a
i
s
LES DOSSIERS DE L’INGÉNIERIE ÉDUCATIVE
Un outil pour la recherche documentaire
Dans le même temps, et de façon très naturelle,
le vidéoprojecteur aide à montrer pourquoi et
comment
se documenter
. Inutile de toujours com-
mencer le cours en présentant
ex cathedra
, de
façon artificielle, la biographie de l’auteur ; par
contre, lorsqu’on étudie « Le lac » de Lamartine,
par exemple, on peut s’interroger sur l’identité du
« tu » ou du « je » employés dans le texte et cher-
cher aussitôt sur Internet la biographie de l’auteur
pour voir si elle éclaire ce point.
La recherche d’informations ne se limite plus
au simple dictionnaire mais devient systématique
dès qu’on se pose une question (étymologie d’un
terme, petite histoire de la peste pour compléter
l’étude des
Animaux malades de la peste
de La
Fontaine, jardins japonais pour comprendre
Métaphysique des tubes
d’A. Nothomb, statis-
tiques de données chiffrées pour parler du pro-
blème de la violence, etc.). Le professeur lit en
même temps que les élèves les documents qu’il
découvre parfois avec eux, et leur apprend à le
faire de façon critique.
Les élèves comprennent ainsi la nécessité de
chercher et si possible ne pas laisser de question
sans réponse, ce qui éveille leur curiosité intellec-
tuelle.
Ils apprennent aussi à trier les informations en
gardant les plus pertinentes et les plus impor-
tantes selon leur objectif : il n’est pas utile de
« coller » une biographie de cinq pages qu’on ne
lit pas, mais bien plus efficace de sélectionner
une dizaine de points essentiels, et d’apprendre
à le faire en cours : on lit ensemble à l’écran les
informations affichées et on reformule ce qu’on
doit en retenir.
Cet exercice montre enfin « en acte » com-
ment confronter les sources, qu’elles provien-
nent d’encyclopédies (Wikipedia, Universalis en
ligne, à laquelle le lycée est abonné), de sites ins-
titutionnels (la BnF), de dictionnaires (Le Lit-
tré) ou de pages personnelles…
Lire l’image
Autre avantage, et non le moindre, du vidéopro-
jecteur : pouvoir enfin intégrer pleinement la
lec-
ture de l’image
à nos cours. Les instructions offi-
cielles nous y invitent depuis longtemps, mais
commenter une petite reproduction dans un
manuel ou un transparent de qualité médiocre
n’était guère commode ; quant aux livres d’art,
ils ne peuvent être consultés par tous les élèves
en même temps. Le vidéoprojecteur le permet
enfin de façon satisfaisante.
En effet, l’affichage d’un tableau en grand for-
mat, s’il n’améliore pas la qualité de la reproduc-
tion, facilite du moins son analyse : comme le fait
Poésie et paysage: histoire des formes et des représentations:
l’impressionnisme. Claude Monet,
Impression soleil levant
, 1872.
Animer la lecture analytique
Ce matériel permet également de renouveler et
d’améliorer la pratique de la
lecture analytique
en classe. En demandant à un élève d’assumer
le rôle de « secrétaire », on peut noter très rapi-
dement les idées trouvées collectivement, dès
le début de la séance, par exemple en colonnes ;
on peut ainsi choisir, selon les remarques pro-
posées, ou bien de les organiser d’abord en plan
cohérent avant d’entrer dans le détail du texte,
ou bien de commencer l’analyse du texte pour
se demander ensuite comment les organiser. Le
vidéoprojecteur permet de tout afficher dans
l’ordre où viennent les choses puis de procéder
ensuite au travail d’organisation, le tout de façon
vraiment collective puisque le couper/coller et
les modifications se font à l’écran ; on peut alors
comparer
de visu
différents types de plans et
choisir celui qui paraît le plus rigoureux. De
cette façon, les élèves améliorent leurs
méthodes de travail puisque chaque séance
donne véritablement lieu à l’élaboration collec-
tive du commentaire, au cours de laquelle cha-
cun argumente le choix de son plan.
Le « produit fini » est tout de suite impec-
cable ; on peut ensuite demander aux élèves de
le recopier, ou bien, quand on en a la possibilité
technique, de l’enregistrer sur le serveur et le
rendre ainsi disponible partout dans l’établis-
sement (au CDI, etc.), de telle sorte que les
élèves puissent le consulter ou le rapatrier sur
leur ordinateur personnel via une clé USB, ou
enfin le mettre en ligne sur le site internet du
lycée
1
.
APPLICATIONS PÉDAGOGIQUES
43
D
e
s
o
u
t
i
l
s
p
o
u
r
l
e
f
r
a
n
ç
a
i
s
LES DOSSIERS DE L’INGÉNIERIE ÉDUCATIVE
la vidéo de la collection « Palettes » consacrée à
l’étude de
La Liberté guidant le peuple
de Dela-
croix, on peut, sur le diaporama, grossir le détail
d’un tableau, en analyser les couleurs ou en com-
menter les lignes en les traçant sur l’image elle-
même…
Pour travailler dans cette direction, je me suis
lancée cette année dans une séquence intitulée
« Poésie et paysage : histoire des formes et des
représentations » : après avoir expliqué les
poèmes de Ronsard et Marbeuf, j’ai présenté aux
élèves un diaporama analysant le célèbre tableau
de Botticelli :
La Naissance de Vénus
; je leur ai
ensuite demandé d’en faire autant par groupes sur
les autres époques. Tous les élèves se sont entrai-
dés pour y parvenir quelles que soient leurs
connaissances informatiques ou picturales, et la
qualité des travaux a de loin dépassé ce qu’on
entend d’habitude : au lieu de dormir plus ou
moins pendant les exposés de leurs camarades, ils
étaient au contraire très attentifs à la forme
comme au fond.
Ce type de travail est possible pour la pein-
ture, mais aussi pour le cinéma, où on peut ana-
lyser une séquence en en projetant les plans suc-
cessifs (qu’on trouve parfois sur Internet comme
pour le film
Fury
de Fritz Lang projeté cette
année dans le cadre de « Lycéens au cinéma »),
ou une image publicitaire, etc.
Rédiger collectivement
Enfin, cet outil permet de vraiment
travailler
l’écriture
de façon collective. À l’issue d’un exer-
cice de dissertation ou de commentaire, il est
facile, par exemple, d’en rédiger en commun une
partie, ou l’introduction, la conclusion… On peut
partir d’une première rédaction préalablement
dactylographiée par un élève, ou des proposi-
tions orales faites en classe. D’emblée, le correc-
teur orthographique souligne certaines erreurs,
mais l’orthographe grammaticale et la formulation
doivent être revues… Au fur et à mesure des sug-
gestions, on amende, on corrige, et on est fier de
comparer aux yeux de tous la version finale avec
la première !
Le vidéoprojecteur n’est certes pas la panacée
mais il permet, à condition de l’exploiter aussi
usuellement qu’un stylo, de produire des travaux
de meilleure qualité, accessibles à tous, de mettre
en place une véritable pédagogie collective, et
enfin d’instaurer dans la classe une atmosphère
conviviale autour de l’échange de petites astuces
informatiques, prélude à des échanges sociaux
de meilleure qualité.
On peut, sur le diaporama, grossir le détail d’un tableau…
… en analyser les couleurs…
… en commenter les lignes en les traçant sur l’image elle-même.
1. Dans le cas du lycée Libergier :
https://scribe.libergier.fr/campus/
Voir aussi le site internet du lycée : www.libergier.net