8 pages
Français

Les mouvements migratoires des élèves de l'Académie de Nice

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Secondaire, Lycée, Première
Mai 2010 N°5 Les mouvements migratoires des élèves de l'Académie de Nice Rentrée 2009-2010 L'académie de Nice enregistre chaque année des arrivées de population supérieures aux flux de départs. Ces mouvements migratoires positifs sont principalement à l'origine des progressions de population observées dans les deux départements qui la composent. Les résultats de recensement de population au 1er janvier 2008 font état pour l'ensemble de la population des évolutions suivantes : La population des Alpes-Maritimes de 1 090 000 habitants en 2008 a progressé de 79 000 par rapport à 1999 principalement par un solde migratoire positif estimé à 0,8% par an en moyenne, pour un solde naturel (naissances – décès) quasi-nul. La population du Var de 1 005 000 habitants en 2008 a progressé de 107 000 par rapport à 1999 principalement par un solde migratoire positif de 1,2% par an en moyenne pour un solde naturel annuel moyen de seulement +0,1%. Les recensements annuels d'élèves scolarisés dans les établissements du second degré de l'académie permettent un autre regard sur les déplacements de population à travers l'analyse des flux d'élèves observés d'une rentrée à l'autre selon le changement de lieu de scolarisation. L'observation de ces flux permet de mesurer à la fois les effets de déplacement des familles mais aussi de l'attractivité et/ou de la présence d'offre de formation sur des secteurs géographiques spécifiques.

  • déplacements d'élèves

  • flux migratoire

  • taux de solde migratoire

  • mobilités démographiques

  • inter

  • bassin

  • entrants hors acad


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 mai 2010
Nombre de lectures 49
Langue Français
Mai 2010 N°5
Les mouvements migratoires des élèves de l’Académie de Nice Rentrée 20092010
L’académie de Nice enregistre chaque année des arrivées de population supérieures aux flux de départs. Ces mouvements migratoires positifs sont principalement à l’origine des progressions de population observées dans les deux départements qui la composent. Les résultats de recensement de population au 1er janvier 2008 font état pour l’ensemble de la population des évolutions suivantes : La population des AlpesMaritimes de 1 090 000 habitants en 2008 a progressé de 79 000 par rapport à 1999 principalement par un solde migratoire positif estimé à 0,8% par an en moyenne, pour un solde naturel (naissances – décès) quasinul. La population du Var de 1 005 000 habitants en 2008 a progressé de 107 000 par rapport à 1999 principalement par un solde migratoire positif de 1,2% par an en moyenne pour un solde naturel annuel moyen de seulement +0,1%. Les recensements annuels d’élèves scolarisés dans les établissements du second degré de l’académie permettent un autre regard sur les déplacements de population à travers l’analyse des flux d’élèves observés d’une rentrée à l’autre selon le changement de lieu de scolarisation. L’observation de ces flux permet de mesurer à la fois les effets de déplacement des familles mais aussi de l’attractivité et/ou de la présence d’offre de formation sur des secteurs géographiques spécifiques.
1