MES FICHES RESSOURCE
14 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

MES FICHES RESSOURCE

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
14 pages
Français

Description

maitrise, Supérieur, Maîtrise (bac+4) | CP, Primaire, CP
  • fiche - matière potentielle : portrait
MES FICHES RESSOURCE C.L. 06/10/2011 1 Apprentissage de la lecture au cycle 2 . L'APPRENTISSAGE DE LA LECTURE. Apprentissage de la lecture au cycle 2 . Formation T1 - 16 décembre 2009.  Qu'est-ce que lire? Mettre en jeu 2 activités différentes : identifier les mots (déchiffrer) et comprendre le texte. Le lecteur débutant axe toute son énergie sur le traitement du code, la compréhension est quasi ab- sente; pour le lecteur expert c'est l'inverse.
  • apprentissage de la lecture au cycle
  • titre des livres de la sorcière
  • images des personnages sous les lieux correspondant
  • production de l'écrit
  • productions d'écrits
  • production d'écrit
  • production écrite
  • production d'écrits
  • mot
  • mots
  • lecture
  • lectures
  • images
  • image
  • livre
  • livres
  • histoires
  • histoire
  • textes
  • texte

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 123
Langue Français

Exrait

MES FICHES RESSOURCE

L’APPRENTISSAGE DE LA LECTURE.
Apprentissage de la lecture au cycle 2 .
Formation T1 - 16 décembre 2009.
 Qu’est-ce que lire?
Mettre en jeu 2 activités différentes : identifier les mots (déchiffrer) et comprendre le texte. Le
lecteur débutant axe toute son énergie sur le traitement du code, la compréhension est quasi ab-
sente; pour le lecteur expert c’est l’inverse.
 Les pratiques sociales de l’écrit.
Il est important que l’enfant sache pourquoi il apprend { lire, { quoi cela va lui servir. Quelques
idées : faire une sortie dans la rue et lire tout ce qui est écrit (enseigne, panneaux etc.), prendre
des photos et les trier en classe; demander de ramener un écrit de la maison et faire une sorte de
collection (règles de jeux, journaux, pubs, albums, documentaires, notices de médicaments, re-
cettes…); multiplier les lectures offertes en classe et essayer de créer des réseaux et de classer les
livres lus selon leur types, demander { l’élève s’il a aimé ou non ce qui a été lu et pourquoi...
 La lecture en grande section.
Se familiariser avec l’écrit : beaucoup de lectures offertes.
Se préparer à lire et à écrire : travailler la conscience phonique (localiser des sons, en ajouter, en
enlever, jeux de comptines), travailler la syllabe (scander et taper les syllabes, plutôt syllabe orale
en GS puis écrite au CP), travailler sur le mot et sa représentation (la longueur du mot n’a pas de
lien avec ce qu’il représente exemple : lion/papillon), travailler les paires minimales, travailler la
segmentation (espaces entre les mots, ponctuation…), travailler l’ordre alphabétique et le nom
des lettres.
Commencer { observer chez l’élève l’encodage de mots (selon M. Brigaudiot) et travailler en
conséquence.
- Niveau A/B : utilisation de pseudo-lettres
- Niveau B : utilisation des lettres mais sans valeur sonore
- Niveau C : utilisation des lettres pour coder les sons mais de manière incomplète (AIO
pour papillon par exemple)
- Niveau D : utilisation du principe alphabétique mais un son pour une lettre (PAPION)
- Niveau E : utilisation du principe alphabétique mais prolème de segmentation et non
maitrise des sons complexes( je suitriste le père-noèl ne viunpa ne vouzinquietpa papa loup va
alélecherché).

C.L. 06/10/2011 1 Apprentissage de la lecture au cycle 2 . MES FICHES RESSOURCE
 La lecture/écriture au CP.
Stratégie du VIP :
Valoriser => ton écrit est bien, tu as bien réussi
Interpréter => nevouzunquttpa = ne vous inquiétez pas
Poser un écart => expliquer. Tu vois tu as collé tous les mots, le son ‘un’ l{ il s’écrit in

Quelle méthode de lecture?
Elle doit posséder 4 points essentiels
* travailler l’identification de mots par voie directe et indirecte
* travailler la compréhension de texte
* travailler la production d’écrits, l’écriture
* travailler différents types d’écrits
Vérifier la proportion de ces 4 points et compléter si nécessaire.

En pratique : l’expérience de la formatrice.
Propre méthode de lecture élaborée { partir d’albums. Deux { trois albums par an.
Choix d’un album et réalisation d’un projet interdisciplinaire autour de celui-ci. Un sujet prend
environ 5 semaines.
Réaliser un organigramme par projet, il présente toutes les idées possibles exploitables (parfois
tout n’est pas fait) autour de l’album (voire de plusieurs s’ils sont très courts) en :
- découverte du monde
- lecture
- poésie
- productions d’écrits
- arts visuels
- littérature
- anglais
- dans la famille
Découper le texte de l’album en plusieurs parties et créer un texte référence pour chaque partie.
Le texte référence va être construit différemment selon les périodes de l’année. Il est assez court,
avec des mots du texte initial et des mots du texte précédant. Il se complexifie au fur et à mesure
de l’année. Proposer différents types de texte (récit, dialogue, bd etc.).
Différencier le texte référence en utilisant deux couleurs (texte en rouge bon lecteurs, texte en
vert pour tout le monde).
C.L. 06/10/2011 2 Apprentissage de la lecture au cycle 2 . MES FICHES RESSOURCE
Deux supports pour le texte référence : un texte individuel sur feuille A4 dans le cahier ou le porte
-vue et une affiche pour la classe.
Comment aborder un texte inconnu?
1er jour : lire l’album en entier puis déchiffrage du premier texte référence (tout seul, en binôme,
avec le PE selon niveau ou avoir donné le texte { lire avant { la maison ou l’avoir débroussailler en
aide personnalisée avant pour certains). Sur l’affiche, chacun vient montrer les mots qu’il a réussit
à déchiffrer, explique comment il a fait (mot connu dans sa globalité, déchiffrage lettre à lettre,
association avec un mot déjà connu et déduction, déduction selon le sens de la phrase etc.). Plus
tard dans l’année plutôt demander les mots non déchiffrés et essayer de les trouver ensemble.
2ème, 3ème et 4ème jour : relecture du texte, jeux de lecture (composer de nouvelles phrases far-
felues ou conventionnelles avec les mots du texte référence, retrouver des mots cachés), mise en
scène puis exercices différenciés (pourquoi pas en ateliers sur la semaine sur une plage horaire de
30 à 40 min).
La semaine suivante : nouveau texte référence.

Pour amener les élèves à mieux comprendre un texte :
Travailler les chaines anaphoriques.
Travailler l’étude de la langue (orthographe, vocabulaire, grammaire).
Travailler le code (2 sons par semaine, 1 seul son si son complexe) : jour 1 => partir du son, trouver
des mots, les noter et les utiliser pour le cahier de sons (maison de sons) en prenant soin de les
classer en trois colonnes (son au début, son au milieu, son à la fin du mot); jour 2 => travailler la
graphie et la combinatoire.

Pour produire des écrits au CP :
Toujours mener en double lecture et productions d’écrits. Ne pas attendre que les élèves sachent
écrire pour qu’ils écrivent. Dès le début d’année, la production d’écrits doit être travaillée réguliè-
rement. Par ailleurs, elle permet d’observer les progrès en lecture.
Quelques idées :
- sur une illustration tirée du livre, coller une bulle vide et faire parler un personnage. Prévoir une
phase orale où chacun donne ses idées, écrire son idée sur son cahier de brouillon, correction par
le PE, recopier au propre dans la bulle. Différenciation : plusieurs bulles pour un même personna-
ge ou pour des personnages différents.
- rimes avec les prénoms
- légendes d’images
- présenter les personnes qui travaillent dans l’école
 présenter ce qu’on fait au CP
C.L. 06/10/2011 3 Apprentissage de la lecture au cycle 2 . MES FICHES RESSOURCE
- décrire un animal par équipe de 3/4
- compte-rendu de visite par équipe
- ce que j’ai retenu sur un thème
- écrire le portrait d’un personnage
- j’aime/je n’aime pas
- liste de mots à partir du « thé aux larmes », hulule et compagnie
- écrire comme les p’tits rien de Delerm et les p’tits délices d’E. Brami
 Brièvement, la lecture/écriture au CE1
Continuer { travailler la compréhension, la lecture et l’étude des sons. Faire un travail plus appro-
fondi sur l’implicite. Proposer des lectures longues, des œuvres complètes. Faire la fiche portrait
d’un album. Préparer une lecture pour une autre classe.

 Des pistes bibliographiques :
- Série Apprendre à lire et à écrire avec des albums. Ecole des loisirs
- Collection Ecrit livre - Magnard et son guide pédagogique.
C.L. 06/10/2011 4 Apprentissage de la lecture au cycle 2 . MES FICHES RESSOURCE

L’APPRENTISSAGE DE LA LECTURE.
Comprendre un texte au cycle 2 .
Formation T1 - 29 mars 2010. Power point associé Comprendre les textes C2.
 Pour pouvoir comprendre un texte, il faut :
- que les mots soient accessibles dans la langue de l’enfant (pas du chinois!)
- associer la segmentation écrite { l’oralisation, si le décodage est trop lent, l’enfant ne
peut se mobiliser pour comprendre, il faut lui apprendre à déchiffrer rapidement.
- la longueur, la typologie et le vocabulaire du texte soient adaptés { l’enfant.

 Les obstacles à la compréhension.
- des difficultés liées au code
- des difficultés liées au décodage
- des difficultés liées à la compréhension elle-même, sans problème de reconnaissance
de mots.
- des difficultés liées à la culture, au capital mots de l’enfant.

 Comprendre c’est :
- se construire une représentation mentale cohérente du texte
- lire c’est traduire
- il s’agit d’apprendre { reformuler, { mémoriser, { organiser ses idées et ce qu’on a com-
pris.

 Enseigner la compréhension.
* Pour comprendre il faut des compétences.
- savoir prélever une information
- se représenter les ingrédients de l’histoire
- comprendre les liens entre les ingrédients (lieux, personnages, chronologie et durée), les
inférences, les implicites
- savoir mémoriser des informations
- savoir intégrer de nouveaux éléments
C.L. 06/10/2011 5 Apprentissage de la lecture au cycle 2 . MES FICHES RESSOURCE
- être capable de raconter l’histoire, de produire un oral organisé (attention, valable en in-
dividuel. En groupe classe, le PE demande { plusieurs élèves ce qu’ils ont retenu de l’histoire et
c’est le PE qui reconstruit l’histoire (sur affiche ou { l’oral).

* Les malentendus à éviter.
- La compréhension de texte est souvent évaluée mais rarement enseignée.
- Il suffit de lire pour comprendre.
- Il suffit de simplifier les questions.

* Comment aider à comprendre un texte, enseigner la compréhension.
- Travailler le code (cycle1/cycle2) quelques astuces :
Astuce 1 => Délimiter les syllabes écrites en alternant leur typographie sur le tapuscrit : alterner
l’écriture en gras et normale pour chaque syllabe écrite du mot.
Astuce 2 => Travailler les associations complexes des graphèmes : le mariage des lettres. Par
exemple, le a, il adore se marier avec le n (on obtient an), mais les voyelles sont des coquines sur-
tout le e. Il adore venir piquer le n au a (on obtient ane) etc…
Astuce 3 => Lecture de syllabes, en liste.

- Travailler la construction du sens, le pas à pas : Exemple à partir du texte Le Chapeau
de Marcus Malte. A travailler de temps en temps mais pas tout le temps.
1 - Lire une fois le texte { voix haute (les élèves n’ont ni le support, ni accès aux illustrations).
2 - Donner des images des personnages (non tirées des illustrations du livre), différencier sur le
nombre d’images par élève. Consigne : Je vais relire l’histoire { voix haute, dès que vous ren-
contrez un personnage, vous prenez son image et la disposez devant vous.
3 - Donner des images de lieux. Idem.
4 - 4ème lecture : les relations personnages et lieux. Positionner les images des personnages sous
les lieux correspondant.

- Travailler les difficultés logiques.
+ les connecteurs : ils peuvent changer le sens d’un texte.
+ les inférences, l’implicite : ils peuvent faire passer { côté du sens du texte s’ils ne sont pas
compris.
+ l’indécidable : distinguer les certitudes et les incertitudes imposées par le texte. Faire la dis-
tinction entre ce que le texte dit et ce qu’il ne dit pas mais qu’il laisse au lecteur le soin de déduire.
Il faut donc examiner avec les élèves ce que le texte impose, ce que le texte autorise et ce que le
C.L. 06/10/2011 6 Apprentissage de la lecture au cycle 2 . MES FICHES RESSOURCE
texte interdit. Il faut dépasser le stade de première compréhension du VRAI/FAUX pour passer au
second stade de compréhension (ce qu’il y a derrière le texte) avec le POSSIBLE/IMPOSSIBLE ou
le CERTAIN/VRAISEMBLABLE/INVRAISEMBLABLE.
+ les anaphores : Qui est il? elle? la bête?... Plus l’anaphore est loin du sujet, plus l’élève aura des
difficultés à faire le lien et plus il y aura des confusions dans les personnages. Pistes de travail : as-
socier l’anaphore { un personnage, multiplier les anaphores puis les éloigner de plus en plus du
sujet; travail de groupe : chaque groupe choisit un personnage ou un lieu et reconstitue sa chaine
anaphorique.

- Exercer la compréhension des élèves, quelques tâches.
- Dessiner l’histoire.
- Associer une illustration à un passage du texte (lu ou entendu).
- Insérer un passage dans le texte.
- Ecrire les pensées ou les actions d’un personnage
- Effectuer un rappel de récit : raconter l’histoire en s’aidant d’éléments significatifs sans intrus,
avec intrus, mettre en scène le texte.
 Pour conclure, 7 écueils à éviter :
1 - sous-estimer les difficultés de compréhension des élèves.
2 - évaluer avant d’enseigner, donner des activités solitaires et autonomes trop précoces sans tra-
vail en amont de type questions de compréhension.
3- surabondance des tâches d’anticipation et d’invention ( par exemple lorsqu’on montre la pre-
mière de couverture du livre et qu’on demande « de quoi va parler cette histoire? »)
4 - survaloriser le questionnement au détriment de la reformulation (privilégie la procédure de
compréhension, par rapport à la réponse à une question peut-être trouvée au hasard ou copiée).
5- trop multiplier les expériences littéraires, privilégier la quantité par rapport à la qualité. Mieux
vaut approfondir un texte que d’en survoler plusieurs.
6- Confondre comprendre et interpréter.
7- Effectuer une dérive constructiviste : tâcher de ne pas montrer, expliquer à la place de l’élève.

 Des pistes bibliographiques :
- Lire au CP - Eduscol janvier 2010.
- Apprendre { lire { l’école. Roland Goigoux, Sylvie Cèbe. Retz.
- Classeurs compréhension des éditions La cigale.
- Stratégies pour lire au quotidien, apprendre à inférer de la gs au cm2, crdp bourgogne.
- Lector et Lextrix (cycle 3). Roland Goigoux, Sylvie Cèbe. Retz.
C.L. 06/10/2011 7 Apprentissage de la lecture au cycle 2 . MES FICHES RESSOURCE

L’APPRENTISSAGE DE LA LECTURE.
Relation graphie/phonie .
Cours IUFM PE2 - 14 janvier 2009.
Un phonème est une unité minimale de son non divisible. Il est associé à un autre phonème
pour former la plus petite unité de sens , le morphème. Exemple : phonème ‘a’ et phonème ‘t’
associés donnent le morphème ‘ta’.

 Acquérir la conscience des phonèmes.
Avec les MS/GS, il faut commencer à travailler la conscience phonologique. Si on demande à ces
élèves si biberon et bateau commencent pareil, ils répondront non car le premier mot commence
par ‘bi’ et l’autre mot par ‘ba’. Ils raisonnent sur la syllabe et n’ont pas la conscience du phonème
‘b’, il faut leur apprendre.
Comment procéder? Partir plutôt sur la comparaison orale de fin de mots à une syllabe orale :
tube et robe par exemple. Demander si ces deux mots se terminent pareil (oui par ‘b’) puis propo-
ser un autre mot à une syllabe orale similaire à robe mais dont la terminaison orale diffère, par
exemple roc. Demander si ces deux mots se terminent pareil (non par ‘b’ et ‘k’) afin de faire pren-
dre conscience aux élèves qu’il existe une unité sonore plus petite que la syllabe orale.
Travailler également sur les paires minimales : boule / poule (un seul phonème différencient les 2
mots).

Les particularités de la langue française :
- des lettres muettes
- des lettres qui changent de son selon leur position ( chercher)
- pour un même son, plusieurs graphies possibles (‘o’, ‘j’)
- pour une même graphie et une position identique, une prononciation différente ( les poules du
couvent couvent), la grammaire nous aide alors.

La classification d’Emilia Ferreiro sur la structure de l’écrit et ses niveaux d’apprentissage peut
être utile pour situer où en est l’élève notamment de la PS au CP. Cf polycopié ou se référer { ses
ouvrages.
C.L. 06/10/2011 8 Apprentissage de la lecture au cycle 2 . MES FICHES RESSOURCE

L’APPRENTISSAGE DE LA LECTURE.
Lire un album au cycle 2.
Formation T1 - 8 avril 2010.
 Comment étudier un album sans le scolariser?
- Distinguer la lecture offerte et la lecture étude. Distinguer je lis de je raconte et de j’ explique.
Avec les élèves en grande difficulté de compréhension, effectuer une lecture préalable avec eux
(le PE leur raconte les grandes lignes de l’histoire et explique 2-3 points en amont de la séance).
- Lire permet de se construire une image mentale (ne pas montrer tout de suite les illustra-
tions). Demander aux élèves de dessiner les personnages, les lieux, la situation. Mettre en scène
l’histoire; les élèves devant respecter le déroulement chronologique, l’histoire, les personnages.
Par exemple les histoires d’Emile Jadoul sont simples et permettent cela.
1ère lecture : Lire d’un seul trait sans s’interrompre sans montrer les illustrations ni expliquer le
vocabulaire. Récolter les images mentales.
2ème lecture : Lecture dialoguée. Appui sur le texte, les illustrations, explication du vocabulaire.
Par exemple, donner les illustrations du livre photocopiées (1 par élève), quand le passage de
l’histoire correspondant { l’illustration est lu, l’élève vient montrer et accrocher son image au ta-
bleau. Autre exemple : animer l’histoire avec des marottes (personnages du livre photocopiés,
coloriés et montés sur pic à brochettes).
 Apprendre à lire, c’est 4 entrées possibles :
- le code
- l’accès aux mots (mots outils, vocabulaire, livres)
- la compréhension, l’acculturation
- la production d’écrits
 Comment organiser l’étude d’un album (en tant que PE)?
Prévoir un gros classeur par album/livre. Séparer le classeur en 3 parties au moins : Attente de
lecture, lecture et productions d’écrits. Recenser et préparer toutes les activités possibles pour un
niveau (avec activités différenciées) ou pour chaque cycle si PE brigade. En général, un ou deux
classeurs durant les vacances d’été. Des activités possibles de manière non exhaustive (exemple
sur Le crapaud perché de Claude Boujon):
1 - Attente de lecture.
- inventer la première de couverture
- montrer la première de couverture et recenser les hypothèses de réponse à la question : pour-
quoi le crapaud est-il sur la tête?
C.L. 06/10/2011 9 Apprentissage de la lecture au cycle 2 . MES FICHES RESSOURCE
- donner 2-3 illustrations du livre, essayer de trouver de quoi parle le livre, de les ordonner les
unes par rapport aux autres.
- donner le début de l’histoire, imaginer la suite…
2 - Lecture.
- texte tapé sans les images comme support de lecture ( en entier ou séparé en partie).
- images séquentielles de l’album. Pour reconstituer l’histoire, mettre dans l’ordre toutes les illus-
trations (ce1, cyle 3).
- les images des moments clés de l’histoire. Pour reconstituer l’histoire (GS/CP).
- collection de mots de l’histoire. Pour les mémoriser, pour jouer avec ( mots fléchés différenciés
avec mots, images des mots, définitions, lettres placées dans la grille - placer les mots dans un
abécédaire…)
- texte { trou de l’histoire.
- les intrus : illustrations en plus ou passages d’histoire modifiés ou en plus.
- le désordre : mots ou phrases { remettre dans l’ordre.
- mots { trier : en ordre alphabétique, en thème lexical, en famille grammaticales…
- puzzle : de la couverture ou d’une illustration
- marottes : pour jouer l’histoire, pour la raconter…
- mots éclatés : lettres de mots en tout sens, reformer les mots.
- chercher une mise en réseau : sorcière, pouvoir de la lecture, crapaud, boujon...
3- Productions d’écrits.
- Illustrations photocopiées du livre et bulles vierges : les élèves ajoutent les bulles de BD à coller
sur l’illustration après avoir écrit une phrase associée { un personnage.
- Inventer un nouveau personnage.
- Ecrire le contenu du livre lu par le crapaud (peut être fait { l’oral), trouver un titre.
- Ecrire une recette de sorcière.
- Ecrire des formules magiques en jouant avec les sons.
- Lister le titre des livres de la sorcière.
- Changement de point de vue : le crapaud raconte ce qui lui est arrivé quand il est dans la mare.
- Etude du crapaud, d’un documentaire. Faire une recherche sur le crapaud et réaliser une affiche.
- Créer l’herbier de la sorcière.
Ces classeurs serviront d’une année à l’autre. Recenser toutes les activités possibles, en ajouter au
fur et à mesure. Ne pas tout faire chaque année.
C.L. 06/10/2011 10 Apprentissage de la lecture au cycle 2 .

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents