3 pages
Français

La structure du texte dramatique

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de lectures 5
Langue Français
La structure du texte dramatique (fiche -de re re re 2 - 1 S - 1 STMG - Français - 1 L -re de re 1 ES - 2 Pro - Terminale Pro - 1 Pro - BAC PRO)
Objectif connaître les principes d'écriture qui régissent le genre dramatique. 1. L'espace théâtral Le terme« dramatique »désigne, ici, tout ce qui est relatif au théâtre, et non pas ce qui est douloureux ni ce qui finit mal. Le mot« théâtre »vient du grectheôriaqui signifie « action d'examiner ». Le texte dramatique est donc, avant tout, le support d'un spectacle, qui repose sur la présence physique des acteurs ; ceux-ci font exister le texte en jouant devant un public, grâce à leurs voi x, à leurs gestes et à leurs corps.
L'espace scéniqueest composé de plusieurs éléments : la salle en el le-même où le public est disposé en demi-cercle autour de la scèn e, le rideau qui fait office de séparation entre les spectateurs et les acteurs. Le s décors contribuent à mettre en place le lieu de l'action. Les costumes, les access oires et le maquillage servent à transformer les acteurs en personnages de la pièce. 2. L'action Découpée en actes et en scènes, l'action dramatique relate, le plus souvent, tous les événements qui permettent de passer d'une situation de départ, ditesituation initiale, à une situation d'arrivée, ditesituation finale. On distingue quatre étapes dans cette progression : a. L'exposition La première scène d'une pièce donne, en général, to us les renseignements nécessaires à sa compréhension : le lieu, l'époque, les personnages et l'intrigue. b. Le noeud dramatique L'ensemble des conflits, qui font obstacle à la pro gression de l'action, atteint leur paroxysme. c. Les péripéties Aussi appelées les coups de théâtre, ce sont tous l es événements inattendus qui surviennent et qui modifient le déroulement de l'ac tion. d. Le dénouement C'est le moment où tous les conflits sont résolus, où tous les obstacles et toutes les difficultés sont surmontés ; c'est aussi la fin de la pièce. Le dénouement fournit des indications sur le genre auquel appartient la pièce : une fin heureuse est l'apanage de la comédie, une fin cruelle celui de la tragédie. 3. La structure classique e Au 17 siècle, le théâtre est régi par des règles stricte s qui président à tous les choix du dramaturge. Parmi celles-ci, on distingue la règ le des trois unités et les règles dites de bienséance et de vraisemblance.
La règle destrois unitéstionsest la plus connue et la plus respectée des obliga