Autonomie universitaire et mutualisation : le cas des bibliothèquesinteruniversitaires

-

Documents
83 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La première partie de ce rapport présente les caractéristiques des bibliothèques interuniversitaires (BIU) françaises : données et éléments qualitatifs, typologie, caractéristiques statutaires et modalités de gestion. La seconde partie de ce rapport, après un bilan critique des modalités actuelles de fonctionnement des BIU, propose des critères de réexamen des services interuniversitaires et inventorie les différentes solutions organisationnelles pouvant être envisagées par les établissements, en suggérant des pistes et des modalités de travail pour un certain nombre de situations.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 septembre 2009
Nombre de visites sur la page 15
Langue Français
Signaler un problème
Rapport- n° 2009-`20e  091 8 estpmerb
ale des bibliothèques
t
    Inspection génér   Autonomie universitaire e mutualisation : le cas des bibliothèques interuniversitaires       Rapport à madame la ministre de lEnseignement supérieur et de la Recherche       
 
 
 
 
 
 
 
LISTE DES DESTINATAIRES
 MADAME LA MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE  CABINET  M.PHILIPPE GILLET  M.THIERRY COULHON  M.FRANCOIS BONACCORSI  IGAENR M.THIERRY BOSSARD  DGESIP - M.PATRICK HETZEL  MME MARIE REYNIER -  DGRI - M.RONAN STEPHAN  -M.JEAN RICHARD CYTERMANN  SERVICE COORDINATION STRATEGIQUE ET TERRITOIRES  MME CLAIRE GIRY   M.MICHEL MARIAN  DAJ 
 -MME CLAIRE LANDAIS  DGRH 
 
-MME JOSETTE THEOPHILE   -M.ERIC BERNET  ENVOIS ULTERIEURS PROPOSES  MMES ET MM LES RECTEURS --AERES  -CONFERENCE DES PRESIDENTS D UNIVERSITE  -ASSOCIATION DES SECRETAIRES GENERAUX DUNIVERSITE  -ADBU  -ASSOCIATION DES BIBLIOTHECAIRES DEFRANCE  -ETABLISSEMENTS DOTES DUNE BIBLIOTHEQUE INTERUNIVERSITAIRE  
 
 
  
 
 
              
             
 
MINISTERE DE LENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE  _____  Inspection générale des bibliothèques _____   
Autonomie universitaire et mutualisation : le cas des bibliothèques interuniversitaires
         Pierre CARBONE Inspecteur général Des bibliothèques 
    
 
 
SEPTEMBRE 2009    
Daniel RENOULT Inspecteur général des bibliothèques 
 
 
S O M M A I R E
  
Introduction ......................................................................................................... 1 
1. Place et caractéristiques des bibliothèques interuniversitaires ............... 3 
1.1. 
1.2. 
Poids national de l’interuniversitaire.................................................................... 3 
Tableau 1 : Bibliothèques interuniversitaires. Année 2007. .................................................................3 1.1.1. L’importance des collections patrimoniales ........................................................................ 4 1.1.2. Un patrimoine immobilier ancien devenu inadapté............................................................. 5 1.1.3. davantage de chercheurs et d’enseignants chercheurs ................................. 5Les usagers :  1.1.4.  7au réseau national de documentation universitaire ...............Une contribution essentielle  Bibliothèques universitaires et interuniversitaires : comparaison des statuts et des missions ............................................................................................. 8 1.2.1. Services communs de la documentation (« bibliothèques universitaires »)........................ 8 1.2.2. Services interuniversitaires (« bibliothèques interuniversitaires ») .................................. 10 Tableau 2 : CADIST et Pôles associés. Répartition entre bibliothèques universitaires et interuniversitaires.........................................................................................................................11 Tableau 3 : Recettes des BIU en 2007 en pourcentage et selon les provenances ..............................14 
1.3.  14Grands établissements.......................................................................................... 
1.4.  15Autres statuts ........................................................................................................ 
2. Conditions d’un renouveau de l’interuniversitaire : diagnostic et hypothèses de réforme................................................................................ 16 
2.1. Critiques du fonctionnement et de l’organisation des BIU............................... 16 
2.2. Le développement des politiques de site ............................................................. 21 
2.3. Les projets de fusion ............................................................................................. 21 
2.4.  .................................................................................................. 22L’essor des PRES 
Tableau 4 : Liste des PRES en juillet 2009.........................................................................................22 
2.5. Solutions statutaires et critères de modernisation des bibliothèques interuniversitaires................................................................................................. 23 2.5.1. Critères de modernisation des bibliothèques interuniversitaires....................................... 24 2.5.2. La nécessaire révision des conventions entre établissements et des décrets et arrêtés de 1985 et 1991 : ................................................................................................... 28 2.5.3. Autres statuts envisageables : ............................................................................................ 29 2.5.4. Propositions ....................................................................................................................... 37 
 
 
Tableau 5 : Différentes hypothèses statutaires....................................................................................38 
2.6.  ................................ 40Un nouveau partage des responsabilités entre les acteurs 
2.6.1. La responsabilité majeure des établissements ................................................................... 41 2.6.2. L’Etat garant de la stratégie de mutualisation .................................................................. 41 
Conclusion .......................................................................................................... 45 
Recommandations ............................................................................................. 47 
Annexes...............................................................................................................51 
La création des bibliothèques interuniversitaires (1970) ........................................... 54 
L’Ile de France ............................................................................................................... 55 
La réduction du nombre de bibliothèques interuniversitaires (1990 – 2009)........... 56 
Tableau 6 : Comparaison du poids relatif des BIU en 1988 et en 2007..............................................58 Tableau 7 : Bibliothèques interuniversitaires. Année 1988. ...............................................................59 Tableau 8 : Evolution des BIU de province........................................................................................60 Tableau 9 : Evolution des BU et BIU d’Ile de France depuis 1972 : bibliothèques intégrées dans les BIU A, B et C en 1972 .................................................................................................................61 Tableau 10 : Bibliothèques non intégrées dans les BIU A, B et C en 1972........................................62 
Décrets et arrêtés sur les services de la documentation universitaire ...................... 63 
Liste des rapports auxquels la présente synthèse fait référence
  
 
................................ 75 
 
Introduction
Autonomie universitaire et mutualisation, le cas des bibliothèques interuniversitaires, modalités d’évolution à court et moyen terme,est la formulation de cette étude qui a étételle inscrite au programme de l'inspection générale des bibliothèques pour l'année universitaire 2008-2009 par la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche1. On entend ici par mutualisation unmode d’organisation qui vise à mettre en commun des ressources ou des services afin d’en faire bénéficier de la façon la plus efficiente un ensemble d’utilisateurs, d’apporter davantage de cohérence, de réaliser des économies d’échelle, de favoriser une concertation élargie, et d’éviter des empilements ou des redondances de structures. L’amélioration des services aux publics afin de mieux répondre aux attentes des enseignants-chercheurs, des étudiants et de s’adapter à leur évolution doit être la motivation principale des choix d’organisation retenus.
Au sein des universités, la mutualisation documentaire a trouvé de multiples champs d’application (acquisitions, signalement, catalogues collectifs, normalisation du prêt entre bibliothèques, formation des usagers). Sur le plan de l’organisation administrative, la forme proposée par la règlementation de l’enseignement supérieur et de la recherche est celle de services communsrégis par les décrets de 1985 et 1991 : services communs de documentation (SCD) propres à une université, ou bienservices interétablissements coopération de documentaire (SICD) partagés par plusieurs établissements, dénomination administrative des bibliothèques interuniversitaires et qui sont l’objet précis de la présente étude.
Tandis que la mutualisation mise en œuvre par les services communs de la documentation a donné lieu à un bilan en 20072, les servicesinteruniversitaires en revanche n’avaient fait l’objet d’aucune synthèse depuis 2002, encore ne s’agissait-il à ce moment que d’une étude circonscrite à la région Ile-de-France.
Plusieurs éléments nouveaux justifiaient qu’une étude des bibliothèques interuniversitaires soit proposée.
Outre les observations répétées de la Cour des Comptes (d’abord en 2005, puis à nouveau en 2006), sur la nécessité de faire évoluer l’organisation, le fonctionnement et le statut de ces bibliothèques, le premier motif était d’apprécierles conséquences de l’évolution du nouveau contexte législatif et réglementaire sur les services interuniversitaires, et en particulier sur les bibliothèques qui comptent au regard de leur personnel, de leur budget, de leurs locaux et de leur patrimoine documentaire parmi les plus importants de ces services.
La conséquence la plus visible concernel’évolution des moyens et des modalités de gestion de l’interuniversitaire: la globalisation des crédits et partant, l’arrêt du fléchage des subventions
                                                 1 de mission de la ministre au doyen de l’inspection générale des bibliothèques (16 septembre 2008). Lettre Bulletin officiel de l’éducation nationale, n°38 du 9 octobre 2008. Cf. Annexe 1. 2Dispersion de la documentation universitaire ? Bilan du décret de 1985 (Rapport IGB, juin 2007).
– 1 –