Les événements naturels dommageables en France et dans le monde en 2001
20 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Les événements naturels dommageables en France et dans le monde en 2001

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
20 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le rapport a pour objectif d'informer les services et opérateurs institutionnels d'une part, le grand public d'autre part, sur la nature, les conséquences et le constat que l'on peut tirer des principaux événements naturels dommageables (inondations, mouvements de terrain, tempêtes, séismes, cyclones...) survenus en France et dans le monde. Il présente le coût de certaines de ces catastrophes pour les assurances.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2002
Nombre de lectures 77
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Langue Français

Exrait

MINISTÈRE DE L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L’ENVIRONNEMENT
Les événements
naturels
dommageables
en France et dans le monde en 2001
300
280
260
240
220
200
180
160
140
120
100
80
60
40
20
Nombre de communes sinistrées
0
Janvier Février Mars Avril Mai Juin J
RETOUR D’EXPÉRIENCE
risques naturels majeursCe document a été réalisé sur la base d’inf ormations recueillies notam-
ment auprès de l’Agence France-Presse (AFP) et sur la base des ar rê-
tés portant constatation de l’état de catastrophe naturelle.
Compte tenu des délais habituels de procédure pour la r econnaissance
de l’état de catastrophe naturelle, les éléments graphiques présentés
dans les analyses temporelles devront être consolidés à partir des dos-
siers non encore examinés, et des arrêtés, dès lors qu’ils seront signés.
Avis au lecteur
Malgré tout le soin a pporté à la réalisa tion de ce document,il n’est
pas impossible que des inexactitudes persistent. Nous vous remer-
cions de bien v ouloir nous les signaler par cour rier à l’adr esse sui-
vante :
Ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement
Direction de la Prévention des pollutions et des r isques
Sous-dirention des risques majeurs
Cellule Retour d’expérience
20, avenue de Ségur, 75302 Paris 07 SP
ou par mel :charly.vignal@environnement.gouv.fr
Merci de bien vouloir nous indiquer vos sources d’information.
Janvier 20021
Ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement
Direction de la Prévention des pollutions et des risques
Sous-direction de la Prévention des risques majeurs
Cellule Retour d’expérience
Les événements naturels dommageables
en France et dans le monde en 2001
Sommaire
Préambule . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2
L’échelle de gravité des dommages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
L’analyse temporelle des « catastrophes naturelles » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Modalité d’élaboration et utilisation
Les événements français en 2001 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Tableau des événements (classes 2 à 3)
Analyse temporelle des événements
Eléments d’analyse
eLes événements français du XX siècle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
Éléments de comparaison : tableau des événements (classes 3 à 5)
Les événements mondiaux 2001 13
Tableau des événements (classes 4 et 5)
Eléments d’analyse
Annexes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16
Glossaire
Références bibliographiques2
Préambule
Plusieurs analyses, dont celle développée par la l’on peut tirer brièvement des principaux événe-
Mission d’inspection spécialisée de l’en vironne- ments naturels dommageables survenus en
1ment (MISE ), ont souligné la nécessité de France et dans le monde en 2001.
structurer et développer le retour d’expérience
Cette quête d’inf ormations n’a pas v ocation à
dans le domaine des risques naturels, démarche tirer tous les enseignements de ces événements,
qui a per mis des pr ogrès importants pour les mais d’y apporter un premier éclairage en terme
risques technologiques, chimiques ou n ucléaires.
d’analyse globale.
Le ministère de l’Aménagement du territoire et
À ce titr e, c’est bien le dispositif pér enne de
de l’Environnement (MATE) s’est ainsi efforcé
(voirretour d’expérience en cours de construction
de bien documenter les aléas importants qui ont
ci-dessus) qui permettra dans le futur d’étof fer sen-
affecté notre pays en 2000 et 2001 (inondations
siblement cette anal yse, par l’extension du
de Bretagne et de la Somme). Il a missionné les
champ des phénomènes anal ysés (cinq cents
conseils généraux des Ponts et Chaussées et du environ par an), par l’examen systématique des
Génie rural des eaux et des f orêts, et le ser vice de dispositifs de prévention existants ou projetés.
l’inspection générale de l’Environnement pour
Les événements e xaminés dans ce documentqu’ils établissent des rapports de retour d’expé-
sont de nature très diverse : inondations, mouve-rience sur ces catastrophes.
ments de ter rain, tempêtes, lignes de g rains
Le MATE a précisé par ailleurs le contenu d’un (averses or ageuses or ganisées en lignes),
retour d’e xpérience pér enne a ppliqué aux
séismes,etc.
risques naturels et les inf ormations qu’il est
Pour la France, les dommages qui s’y rattachentnécessaire de gérer pour ce faire.
relèvent d’un dispositif assur antiel classique
Le document qui vient d’êtr e réalisé peut êtr e (garantie tempête, ouragan, cyclone, grêle, poids
considéré comme la première production de la
de la neig e) ou du dispositif des ca tastrophes
cellule Retour d’expérience (REX) du ministère naturelles (inondations, mouvements de terrains,
dans le domaine des risques naturels. cyclones et ouragans les plus violents,etc.) insti-
L’objectif poursuivi est d’informer le plus large- tué par la loi du 13 juillet 1982 modif iée.
ment possible les services et opérateurs institu-
2 1 - Cette mission est désor mais intégrée au sein du ser vice de l’Inspectiontionnels d’une part, le grand public d’autre part
générale de l’envir onnement – SIGE.
sur la nature, les conséquences et le constat que
2 - Ce document sera mis en ligne sur le site inter net institutionnel du MA TE
(www.environnement.gouv.fr), ce qui le r endra accessible à un public d’inter -
nautes toujours plus nombr eux et en facilitera l’actualisation.Les événements
naturels
dommageables
20013
L’échelle de gravité des dommages
Classe Dommages humains Dommages matériels
0 Incident Aucun blessé Moins de 0,3 ME (moins de 2 MF)
1 Accident 1 ou plusieurs blessés Entre 0,3 ME et 3 ME (entre 2 MF et 20 MF)
2 Accident grave 1 à 9 morts Entre 3 ME et 30 ME (entre 20 MF et 200 MF)
3 Accident très grave 10 à 99 morts Entre 30 ME et 300 ME (entre 200 MF et 2GF)
4 Catastrophe 100 à 999 morts Entre 300 ME et 3 GE (entre 2 MF et 20 GF)
5ophe majeure 1000 morts ou plus 3 GE ou plus (20 GF ou plus)
Source : Mission d’inspection spécialisée de l’en vironnement (mai 1999).
L’échelle de gravité des dommages produite par Pour les événements internationaux, et lorsque
la MISE est une table à double entrée qui range les dommages sont mentionnés en dollar s améri-
les événements naturels en six c lasses, depuis cains, la conversion adoptée est de 1 E = 0,9 $,ce
l’incident jusqu’à la catastrophe majeure. qui correspond à un taux mo yen pour l’année
2001.Les six c lasses sont séparées par cinq seuils,
pour les dommages humains d’une par t, pour les Les événements français identifiés dans le docu-
3dommages matériels d’autre part . ment atteignent ou dépassent la classe 2.
La classe retenue de l’événement est celle qui Les événements mondiaux identif iés dans le
correspond à l’impact humain ou ma tériel le plus document alasse 4.
élevé. Ainsi, 3 morts et 50 ME correspondent à Lorsqu’un événement ne peut être rangé claire-
un événement de classe 3 ; 120 morts et 50 ME ment dans une c lasse, les deux v aleurs sont men-
correspondent à un événement de c lasse 4 tionnées (par exemple :1/2 pour classe 1 à classe
2), et c’est la c lasse la plus éle vée qui est r etenueLorsque cela n’est pas précisé, les dommages
mentionnés sont économiques,c’est à dire qu’ils pour le catalogue.
concernent les dommages qui peuvent être cou- L’objectif est d’identifier un nombre à peu près
verts par une g arantie d’assurance (tempête, équivalent d’événements.
ouragan,cyclone,grêle, poids de la neige, catas-
trophe naturelle), mais aussi les dommages aux
biens publics, aux infrastructures, aux réseaux, à
l’environnement, etc. 3 - M E ou MF : million d’eur os ou de francs, G E ou GF : milliar d d’euros ou
de francs.4
L’analyse temporelle des «catastrophes naturelles»
qu’un nombre limité de communes et être toute-
fois à l’or igine de domma ges très imp

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents