Observatoire national des zones urbaines sensibles - Rapport 2007
157 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Observatoire national des zones urbaines sensibles - Rapport 2007

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
157 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le présent rapport de l'ONZUS s'appuie, comme les années précédentes, sur les cinq indicateurs prévus par la loi du 1er août 2003 d'orientation et de programmation pour la ville : l'habitat, l'emploi et l'activité économique, la réussite scolaire, la santé, la sécurité et la tranquillité publique. La loi fixe comme objectif à la politique de la ville la réduction significative, sur une période de cinq ans, des écarts entre ses territoires prioritaires, les zones urbaines sensibles (ZUS), et le reste des territoires urbains dans les cinq grands domaines précités.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 novembre 2007
Nombre de lectures 16
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Exrait

Projet1 13/11/07 16:01 Page 1
Observatoire national
des zones urbaines
sensibles
RAPPORT 2007ouvertures_onzus 13/11/07 16:00 Page 2
Directeur de publication : Yves-Laurent Sapoval
Présidente du Conseil d’orientation de l’Observatoire national des ZUS : Bernadette Malgorn
Coordination : Philippe Choffel
Responsable des éditions : Corinne Gonthier
Rédaction : Jean-Bernard Champion, Philippe Choffel, William Le Goff, Patrick Sillard
Cartographie : Vincent Deroche, Raphaël Janelli, Mehdi Semchaoui, William Le Goff, Dalila Boudiaf
Assistante : Sally L’Homond-Fernandez
L’équipe rédactionnelle tient à adresser ses remerciements pour leur contribution à :
Marion Bachelet (Dares)
Mélanie Villiers (DGCL)
Catherine Pilon et Eric Lenoir (ACSé)
Yves Goepfert, Patrick Joyeux, Brigitte Raynaud, Marie Rey, Catherine Richard (DIV)
Ce document a bénéficié du concours de nombreux organismes,
qui ont mis des données à disposition :
• Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss)
• Agence nationale pour la cohésion et l’égalité des chances (ACSé)
• Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah)
• Agence nationale pour l’emploi (ANPE)
• Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU)
• Ministère de la Défense :
Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN)
• Ministère de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables :
Service Économie, Statistiques et Prospective (SESP)
• Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Emploi :
Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)
• Ministère de l’Éducation nationale :
Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP)
• Ministère de la Justice :2
Service de l’accès au droit et à la justice et de la politique de la ville
• Ministère du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité :
Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares)
Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees)
• Ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales :
Direction générale de la police nationale (DGPN)
Direction générale des collectivités locales (DGCL)
• Ministère du Logement et de la Ville :
Direction générale de l’urbanisme, de l’habitat et de la construction (DGUHC)
Pour accéder aux
statistiques détaillées
sur les zones urbaines
sensibles, consultez le
système d’information
géographique (SIG) de
l’Observatoire national
des zones urbaines
sensibles sur le site
internet de la DIV :
www.ville.gouv.fr
DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À LA VILLE OBSERVATOIRE NATIONAL DES ZONES URBAINES SENSIBLES RAPPORT 2007ouvertures_onzus 13/11/07 16:00 Page 3
Avant-propos
À la suite des élections présidentielle et législa- res. Faut-il déjà y voir l’effet du dispositif de réus-
tive du printemps 2007, une nouvelle configu- site éducative ? On peut en tout cas relever que
ration gouvernementale a été mise en place qui les collèges bénéficiant de ce dispositif voient
identifie un périmètre ministériel associant le loge- leur taux de succès au brevet s’améliorer tout
ment et la ville. La préparation d’un plan « res- en restant très loin des résultats nationaux.
pect et égalité des chances » pour les banlieues Quant à la sécurité, les statistiques de la délin-
vise à mettre l’accent sur l’accès à l’emploi, le quance baissent en ZUS, mais moins qu’ailleurs.
désenclavement des quartiers et l’éducation. La forte baisse des dégradations en 2006 nous
Le rapport 2007 permet de faire un premier bilan rappelle que l’année 2005 avait été marquée
de l’avancement du programme national de par les violences urbaines de l’automne. Le sen-
rénovation urbaine. À fin décembre 2006, le timent d’insécurité reste élevé dans les zones
nombre de logements achevés de construire urbaines sensibles.
était encore modeste et restait inférieur au nom- Globalement, la situation des ZUS rapportée à
bre de démolitions : il est vrai que plus de la moi- celle de leur agglomération semble peu évoluer.
tié des constructions se réalise sur le site des Il ne faut pas oublier, comme le démontrent les
emprises foncières ainsi dégagées. études sur la mobilité résidentielle, que les ZUS
Dans le domaine de l’emploi, on constate que les ne constituent pour beaucoup de leurs habitants
zones urbaines sensibles ont accompagné la qu’une étape dans leur parcours résidentiel. Rien
décrue du chômage qui a marqué l’année 2006. ne permet de mettre en doute la volonté d’inté- 3
Les mesures de la politique de l’emploi y ont gration des populations des ZUS. Mais on ne
joué un rôle mais surtout celles en faveur de peut encore considérer que l’objectif de la loi de
l’emploi non marchand qui ont permis une baisse 2003 de remettre la République dans les quar-
du chômage des adultes plus rapide en ZUS tiers et les quartiers dans la République soit
que dans les unités urbaines auxquelles elles atteint.
appartiennent. La baisse du chômage des jeunes Nous souhaitons que le quatrième rapport de
observée en 2005 se poursuit à un rythme équi- l’observatoire national des zones urbaines sen-
valent à la tendance nationale. On observe éga- sibles apporte aux décideurs des éclairages per-
lement que les effets positifs des zones franches mettant de mieux cibler les actions et de choisir
urbaines ont continué à se manifester en faveur les leviers d’action les plus efficaces.
de l’activité et de l’emploi dans le secteur mar-
chand.
Dans le domaine de l’éducation et de la forma- Bernadette MALGORN
tion, si les écarts de réussite scolaire sont toujours Secrétaire générale du ministère de l’Intérieur,
importants entre les ZUS et leurs aggloméra- de l’Outre-mer et des Collectivités locales
tions, certains signaux positifs sont enregistrés Présidente du conseil d’orientation
comme une légère résorption des retards scolai- de l’ONZUS
DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À LA VILLE OBSERVATOIRE NATIONAL DES ZONES URBAINES SENSIBLES RAPPORT 2007ouvertures_onzus 13/11/07 16:00 Page 4
Sommaire
Avant-propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 3
Synthèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 6
Les indicateurs
commentés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.12
L’emploi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 14
Activités, emploi chômage . . . p. 16
4
Les demandeurs d’emploi inscrits à l’ANPE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 17
L’accès des résidents des ZUS aux nouveaux dispositifs
du plan de cohésion social en 2006 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 27
Les entreprises . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 36
L’activité économique dans les zones franches urbaines (ZFU) . . . . . . . . . . . . p. 38
L’activité économique dans les zones
de redynamisation urbaine (ZRU) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p.46
L’activité économique dans les zones urbaines sensibles (ZUS). . . . . . . . . . . p. 50
L’habitat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 52
État d’avancement du Programme national de rénovation urbaine . . . . . . p. 54
L’amélioration du parc de logements privés dans les ZUS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 67
La santé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 74
Santé: bilan et perspectives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 76
DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À LA V

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents