Rapport d'activité 2002 du Ministère de la culture et de la communication

-

Documents
112 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le ministère de la culture et de la communication présente pour 2002 son action dans les domaines qui relèvent de sa compétence. Le rapport revient notamment sur la mise en oeuvre d'une politique en faveur des patrimoines visant à la protection et à la diffusion du patrimoine monumental, mais aussi des patrimoines écrit, linguistique, cinématographique et iconographique. Il aborde également l'action internationale du ministère, le soutien à la création et à la diversité culturelle et la démocratisation de la culture, dont les équipements doivent être mieux répartis sur le territoire et accessibles à un public plus large. Le rapport présente par ailleurs les initiatives en faveur de la télévision et de la presse.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2003
Nombre de visites sur la page 48
Langue Français
Signaler un problème

SOMMAIRE
Chapitre 9
Préface LE SOUTIEN AU CINÉMA ET À L’AUDIOVISUEL
L’année 2002 en quelques dates Chapitre 10
LE SOUTIEN AU LIVRE ET À LA LECTURE
Les chiffres clés du budget
Chapitre 11
Les célébrations nationales LA NUMÉRISATION ET LA MISE EN LIGNE DES COLLECTIONS PUBLIQUES
Chapitre 1 Chapitre 12
LES ARCHIVES DE FRANCE : LIEU DE MEMOIRE VIVE DE L’HISTOIRE DÉVELOPPER LES MÉDIAS ET CONFORTER LEUR PLURALISME
Chapitre 2 Chapitre 13
LE RENFORCEMENT DE LA POLITIQUE DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN PROMOTION ET DÉVELOPPEMENT DU FRANÇAIS ET DU PLURILINGUISME
VALEUR DU PATRIMOINE ET DE L’ARCHÉOLOGIE
Chapitre 14
Chapitre 3 LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE AU CŒUR
LE DÉVELOPPEMENT DE LA QUALITÉ ARCHITECTURALE ET URBAINE DE L’ACTION INTERNATIONALE
Chapitre 4 Chapitre 15
L’ENRICHISSEMENT, LA VALORISATION ET LA RESTAURATION LES FORMATIONS SUPÉRIEURES PROFESSIONNELLES
DU PATRIMOINE AU CŒUR DE LA POLITIQUE DES MUSÉES
Chapitre 16
Chapitre 5 LES PROTOCOLES DE DÉCENTRALISATION CULTURELLE
DYNAMISME DE LA CRÉATION CONTEMPORAINE
Chapitre 17
Chapitre 6 LES POLITIQUES INTERMINISTÉRIELLES, VECTEURS D’ACCÈS À LA CULTURE
RENFORCEMENT DES RÉSEAUX DE CRÉATION ET DE DIFFUSION DANS LE
DOMAINE MUSICAL Chapitre 18
LA MODERNISATION DU MINISTÈRE
Chapitre 7
L’EXTENSION DE L’ART CHORÉGRAPHIQUE Annexes
LA MODERNISATION DES PROCÉDURES BUDGÉTAIRES AU MCC
Chapitre 8
DYNAMISME DE LA VIE THÉÂTRALE, ESSOR DU SPECTACLE VIVANT Sigles
ET DE LA POLITIQUE EN FAVEUR DES ARTS DU CIRQUEPREFACE ACE
En 2002, le ministère de la Culture et de la Communication a tout d’abord poursuivi, en l’intensifiant, son
action dans les domaines qui fondent sa légitimité traditionnelle : mise en œuvre d’une politique en faveur
des patrimoines visant à la protection et à la diffusion du patrimoine monumental, mais aussi des patrimoines
écrit, linguistique, cinématographique, iconographique ; soutien à la création et à la diversité culturelle ;
démocratisation de la culture, dont les équipements doivent être mieux répartis sur le territoire et accessibles
à un public plus large.
Mais l’année 2002 a également été marquée par des inflexions politiques majeures, portées par le nouveau
Gouvernement.
Le ministère de la Culture et de la Communication, doit désormais s’ouvrir aux initiatives extérieures et être
plus lucide quant à l’environnement, notamment économique, de la culture.
Ce changement s’est particulièrement illustré par la loi sur le mécénat dont le processus législatif a trouvé
son terme en 2003. Il s’est également traduit par la promotion de nos industries culturelles, et en particulier
celles du disque, de l’édition et du marché de l’art, et par une plus grande confiance au secteur privé grâce
à la mise en place de nouveaux partenariats.
Les médias étant l’un des principaux vecteurs de diffusion de la culture, l’accent a aussi été mis sur le rôle
et les missions spécifiques de la télévision, notamment publique. La place faite aux programmes éducatifs
et culturels, le sous-titrage des programmes pour les sourds et malentendants, et la responsabilité de la
télévision à l’égard de la société et du développement en son sein de la violence, sont autant de thèmes
majeurs ayant fait l’objet en 2002 de réflexions qui seront progressivement mises en œuvre au cours des
prochaines années.
Enfin, le Ministère a intensifié son engagement en faveur de la presse. A ce titre, une relation de responsabilité
et de confiance a été engagée sur le long terme avec l’AFP, qui permettra à l’agence et à tous les abonnés
qui bénéficient de son travail, de préparer durablement l’avenir.L’année 2002
en quelques dates )L’année 2002 en quelques dates
Année Victor Hugo
Transfert des cendres d’Alexandre Dumas
er1 janvier Entrée en fonction de Geneviève Houssay à la Scène nationale de Valence
4 janvier Promulgation de la loi relative aux musées de France
10 janvier Nomination de Jean-Claude Berutti et François Rancillac au CDN
de Saint-Etienne
14 janvier Signature du protocole d’accord sur les arts et la culture dans l’enseignement
supérieur entre le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère
de l’Education nationale
17 janvier Inauguration du centre d’art contemporain Le Plateau
24 janvier Publication d’un décret généralisant à tous les théâtres nationaux la réforme
appliquée dès 1995 à la Comédie française, élargissant officiellement la mission
de la danse à Chaillot et ouverture du chantier de réhabilitation de l’Odéon
28 janvier Dation de 5 tableaux à l’Etat par Marie Matisse
7 février Inauguration de la première commande publique de Mulhouse
en matière d’art contemporain
13 février Signature d’une convention entre la France et le Nigeria à propos des œuvres
Nok et Sokoto du futur musée du quai Branly
14/16 février Rencontre internationale “ Nouveaux territoires de l’Art ” à la Friche à La Belle
de Mai à Marseille
15 février Création d’une commission d’aide aux films réédités
25 février Inauguration de la Saison Francia-Venezuela
26 février Bicentenaire de la naissance de Victor Hugo à Besançon
1/3 mars Déroulement sur tout le territoire de “ 1,2,3… cirque ”, manifestation phare
de l’année des arts du cirque6 mars Nouveaux albums des Jeunes architectes – Proclamation des lauréats
11 mars Printemps des poètes
15/16 mars Premières Journées nationales de la Culture à l’hôpital
21 mars Rapport de David Kessler sur l’œuvre audiovisuelle
25 mars Inauguration du Printemps français à Séoul
Arrêté interministériel relatif à l’organisation des Archives de France
26 mars26 mars26 mars26 mars26 mars Présentation du projet de l’Académie du spectacle équestre dirigée
par Bartabas à Versailles
7 avril Le Printemps des musées
11 avril Inauguration de l’exposition “ les arts décoratifs sous Louis XIII
et Anne d’Autriche ” aux Galeries nationales du Grand Palais
18 avril18 avril18 avril Le Théâtre national de Bretagne est institué “ centre européen de production18 avril18 avril
théâtrale et chorégraphique ” par une convention signée entre le ministère
de la Culture et de la Communication et la Ville de Rennes
2 mai2 mai Mise en place de la mission d’observation de la production audiovisuelle
indépendante
24 mai24 mai Signature de la convention de coopération pour la réalisation
d’un musée Rodin à Bahia
e30 mai30 mai Lancement des 4 Rencontres internationales d’architecture d’Orléans, Archilab
14 juin14 juin Lettre de mission du ministre de la Culture et de la Communication confiant à la
directrice des musées de France, la mise en œuvre de la réforme des Musées
nationaux et de la Réunion des musées nationaux (RMN)
e21 juin21 juin21 juin21 juin21 juin 21 Fête de la Musique
21 juin21 juin Inauguration de la première phase du musée du Temps à Besançon
25 juin Nomination de Bruno Racine à la direction du Musée national d’art
moderne Centre Georges Pompidou
26 juin26 juin Lancement officiel de “ Bohemia Magica ”, la Saison tchèque en Franceer ère1 juillet Signature de la 1 convention de développement cinématographique entre
la Région Midi-Pyrénées, l’Etat (DRAC) et le CNC
11 juillet Installation de la commission Bady pour une nouvelle répartition des rôles entre
l’Etat et les collectivités locales en matière de protection du patrimoine
14 juillet 14 hauts-lieux de l’ancien Régime ouverts gratuitement au public
e27 août Mise en ligne du site internet des Musées nationaux du XX siècle des Alpes-Maritimes
29 août Communication de Jean-Jacques Aillagon en Conseil des ministres sur “ la diversité
culturelle : une ambition française ”
2 septembre2 septembre Lancement d’une opération nationale “ Rendez-vous aux jardins ”
et constitution d’un conseil national des parcs et jardins
6 septembre Mission d’expertise sur la politique patrimoniale française en matière
cinématographique confiée à Serge Toubiana
Dation des archives de Joachim Murat, maréchal de France, roi de Naples au
Centre historique des Archives nationales
e21/22 septembre Les 19 Journées du Patrimoine : “ Patrimoine et Territoires “
25 septembre Délocalisation du ministère de la Culture et de la Communication
en région Midi-Pyrénées
26 septembre Inauguration de l’exposition “ Matisse-Picasso “
aux Galeries national du Grand Palais
28 septembre Inauguration du musée Fenaille de Rodez
30 septembre Clôture de l’année des Arts du cirque par Jean-Jacques Aillagon
Création de Centre national de la chanson, des variétés et du jazz
3 octobre Inauguration du Centre interrégional de conservation et restauration
du patrimoine (CICRP) de Marseille
9 octobre Jean-Jacques Aillagon a confié une mission d’étude, présidée par Alain
Van der Malière, sur la mise en œuvre de la loi du 17 janvier 2001 relative
à l’archéologie préventive
11 octobre Signature d’un accord cinématographique franco-israélien14 octobre Réunion au Cap des ministres du Réseau international
des politiques culturelles (RIPC)
Mission sur le droit d’auteur du salarié confiée à Raphaël Hadas-Lebel
16 octobre Inauguration de la Bibliothèque d’Alexandrie
18/20 octobre Manifestation nationale Lire en fête
25 octobre Parution du décret d’application du dispositif législatif
des cartes d’accès illimité au cinéma
Nomination de Alexandre Del Perugia et de Jean-Luc Baillet au Centre national
des arts du cirque (CNAC)
29 octobre Conférence de presse de Jean-Jacques Aillagon sur la stratégie immobilière
du ministère de la Culture et de la Communication
4 novembre Rapport de Pierre Couveinhes sur les industries techniques
du cinéma et de l’audiovisuel
6 novembre Lancement de “ Djazaïr, une année de l’Algérie en France “
8 novembre Rapport de Jacques Charpillon sur l’adaptation
des programmes télévisés aux personnes sourdes et malentendantes
Nomination de Nicholas Snowman à la direction générale de l’Opéra du Rhin
12 novembre Mission sur la baisse de la TVA sur le prix du disque confiée à François Léotard
16 novembre Signature d’un accord de coopération cinématographique à Pusan, entre
David Kessler (CNC) et Lee Chong Jik, président de la Korean Film Commission
21 novembre Journées européennes du multimédia et du cinéma
25 novembre Jean-Jacques Aillagon a décerné le titre de Maître d’art à six nouveaux
professionnels des métiers d’art
27 novembre Nomination de Vincent Baudriller et Hortense Archambault
à la direction du Festival d’Avignon
e27/28 novembre 3 Edition des Rendez-vous de l’Architecture28 novembre Mise en lumière du Musée national du Moyen-Âge
30 novembre30 novembre Transfert des cendres d’Alexandre Dumas au Panthéon
2 décembre Donation par Gilberte Brassaï au Centre Pompidou
de 300 œuvres du photographe
Signature d’un accord de coopération avec la Pologne dans le cadre
de la mise en œuvre du programme de “ Reconstruction de la mémoire polonaise ”
Remise du rapport Roigt-Klein sur l’Etat des lieux sur le régime
d’indemnisation du chômage des salariés et employés du spectacle
3 décembre Nomination de Bruno Deschamps à la Scène nationale
de Saint-Quentin-en-Yvelines
4/8 décembre Délocalisation du ministère de la Culture et de la Communication en Lorraine
6 décembre Dépôt de 14 dessins et de La femme à la perle de Camille Corot
au musée des Beaux-Arts de Nancy
10 décembre Nomination de Jean-Claude Lamy à la présidence
de la Commission d’avance sur recettes
14 décembre Signature à La Havane d’un accord de coopération cinématographique
entre la France et Cuba
17 décembre17 décembre Plan de relance gouvernemental du mécénat et des fondations
18 décembre Nomination de Anne-Laure Liegeois au Centre dramatique national
de MontluçonLes Célébrations nationales)Les Célébrations nationales
Créée en 1974 et placée sous l’autorité du directeur des Archives de France en 1979, la Délégation aux célébrations nationales a pour
objectif d’appeler l’attention sur les événements, les œuvres, les personnages importants de notre histoire et de les rendre accessibles à
un large public. Elle a un rôle d’incitation et de coordination ; elle conseille les porteurs de projet et instruit les demandes de subventions
présentées par des organismes justifiant d’une mission ou d’une implantation nationale. La Délégation aux Célébrations nationales coor-
donne les initiatives et veille à leur valorisation ; elle pilote les opérations et les programmes d’envergure nationale. Elle tient à jour sur le site
internet du ministère de la Culture et de la Communication (www.gouv.culture.fr/evenementsculturels), une rubrique consacrée aux Célé-
brations nationales où figurent notamment les manifestations organisées à l’occasion des anniversaires. Elle assure le secrétariat du Haut
Comité des Célébrations nationales créé par arrêté du 23 septembre 1998 et composé de spécialistes éminents des grands domaines
historiques. Ce Haut comité des Célébrations nationales est chargé de conseiller le ministre de la Culture et de la Communication afin de
définir les objectifs et les orientations de la politique des Célébrations nationales et de proposer les anniversaires susceptibles d’être
inscrits, chaque année, parmi ces Célébrations.
eLa République française en 2002 a tenu à commémorer la mémoire de Victor Hugo et d’Alexandre Dumas. A l’aube de notre XXI siècle,
la célébration du bicentenaire de la naissance de l’auteur des “ Misérables ”, des “ Travailleurs de la mer ”, de “ L’année terrible ” ou des
“ Derniers jours d’un condamné ” et celle de l’auteur des “ Trois mousquetaires ”, de “ Kean ” ou de “ La dame de Montsoreau ”, hommage
marqué par son entrée au Panthéon, s’incarnèrent comme une belle évidence et retentirent comme en écho à ce poème “ Ce siècle avait
deux ans ”, extrait des “ Feuilles d’automne ”. Mais ces géants du verbe qui, par une étonnante alchimie ont su tout au long de leur œuvre
tisser la réalité historique, politique ou sociale dans les soieries de l’imaginaire, ces frères de mot qui, ont su imposer le théâtre romantique
eau XIX siècle, étaient aussi, avant tout, des héros républicains, des hommes d’esprit et de cœur réunis par une vision commune de
l’histoire, unis par une amitié profonde qui l’emportera nonobstant cette rivalité qui a pu les surprendre ou les ébranler à un moment de leur
vie.
“ Alexandre Dumas creuse le génie humain et il l’ensemence (…) Pendant quarante ans cet esprit s’est dépensé comme un prodige ”
écrivait Hugo à la mort de Dumas.
Hugo 2002 Hugo de Paris VII, ainsi que la présidente ligne en mode image sur Gallica constitue
de la Société des amis de Victor Hugo. une petite révolution dans le monde de
Le bicentenaire de la naissance de Victor Directions centrales du ministère de la l’édition, elle a été fortement appuyée par
Hugo a été fêté tout au long de l’année Culture et de la Communication, Directions les éditeurs scientifiques.
2002, en France et dans le monde, par de régionales des affaires culturelles et Les représentations de Ruy Blas à la
Comédie Française dans la mise en scènetrès nombreux événements et publications. Etablissements publics se sont impliqués
Un comité national, institué par le ministère dans la mise en œuvre de cette célébration. de Brigitte Jaques, qui ont donné le coup
de la Culture et de la Communication, a L’œuvre de Hugo par les thèmes qu’elle d’envoi au bicentenaire et ont été reprises
été chargé de fédérer ces initiatives, d’en aborde, sa modernité formelle tant dans cette saison, ont accueilli un public
assurer la cohérence et la visibilité en se l’écriture romanesque, théâtrale ou poétique nombreux, enthousiasmé par la fougue et
prononçant sur le sens et l’esprit de cette que dans le dessin, l’engagement de la jeunesse du texte hugolien dont
célébration. Présidé par Bertrand Poirot- l’homme dans des combats politiques et témoignent la mise en scène et
Delpech de l’Académie française et sociaux, toujours d’actualité, ont été au l’interprétation.
composé de personnalités du monde des cœur des événements de cette célébration Une redécouverte de l’œuvre graphique a
arts et des lettres, de l’université, des et expliquent l’engouement qu’elle a suscité été possible grâce aux grandes expositions
médias, il associait des représentants des auprès des publics. de la BnF et de la maison Victor Hugo de la
différents comités mis en place par le La réimpression des œuvres complètes par place des Vosges ; l’accueil par le Sénat
ministère de l’Education nationale, par celui les éditions Laffont-Bouquins, grâce au de l’exposition Victor Hugo, le promeneur
des Affaires étrangères, par la Ville de Paris soutien du Centre national du Livre (CNL) du Luxembourg, sur les grilles du jardin aura
et celle de Besançon, ville natale de Victor et du ministère des Affaires étrangères : elle fortement contribué à l’élargissement du
a obtenu, dès sa sortie début mars, un public.Hugo, des représentants du Haut comité
pour les Célébrations nationales, du groupe succès en librairie inattendu. Sa mise en Toutes ces opérations figurent comme des